Blog gourmand du Clos des Drouzillas... ...

 

Quelques moments de méditation, quelques pages d’écriture et de ratures, quelques moments de gourmandises….. 
Une route en mouvement, l’aventure d’un rythme trépidant. Richesse, différence, valise de saveurs et d'épices, état d’esprit….
 
Que ces quelques lignes d’amour et de partage, soient pour vous le reflet d'une cuisine d'émotions, une cuisine de voyages, une cuisine des ami(e)s. 

Mais aussi celui de mes espérances, de mes joies et de l’amitié que je vous porte.


Vous qui venez vous perdre sur ce long chemin du net, 
Vous qui êtes sur mes traces, vous qui êtes mon éclaireur, 

Vous qui êtes gourmand de gourmandises ... 

  

Albert , 

Voyageur d’un jour

Le p'tit Rollot en croûte de sarrasin

Rollot en croûte de sarrasin
Rollot en croûte de sarrasin

 

 Les incontournables du Clos  ... ...  

 

Découvrez le mariage entre un Rollot de Picardie et le sarrasin !

 Une tuerie pour les amoureux de fromage !

 

Sous une délicieuse croûte de pâte brisée au sarrasin se cache un Rollot chaud, coulant de bonheur, parfumé au romarin, c’est trop trop bon !

Une occasion à ne pas manquer pour découvrir des saveurs inexplorées !

 

Pour 3 à 4 personnes

Temps de préparation : 15 mn – Temps de repos : 2 heures

Temps de cuisson : 25 à 30 minutes

Four thermostat 180° C degrés

 

Ingrédients

 

150 gr de farine de blé, type T55

100 gr de farine de sarrasin 

120 gr de beurre mou

1 petit œuf à température

10 à 20 gr d’eau

1 à 2 brins de romarin frais

1 jaune d'oeuf avec 2 c.a.s. d'eau

 

1 Rollot de Picardie, à défaut un camembert pas trop fait 

Prêt à enfourner !!
Prêt à enfourner !!

 

Préparation 

 

Dans un bol, mélanger les deux farines, le beurre mou et l’œuf préalablement battu. Ajouter petit à petit l’eau jusqu’à obtenir une pâte homogène qui se décolle des parois. Si votre pâte est trop collante, ajouter un petit peu de farine.

 

Former une boule et envelopper la pâte dans un film alimentaire. Mettre au frigo durant 2 heures environ.

 

Préchauffer le four thermostat 180° C degrés.

 

Au bout de deux heures, sortir la pâte du frigo et l’étaler sur le plan de travail, ½ cm d’épaisseur environ.

Sur le dessus du Rollot, piquer les brins de romarin. Déposer le Rollot, face brin de romarin, sur la pâte brisée. Rabattre la pâte afin de recouvrir entièrement le fromage et bien souder les bords.  

 

Retourner le Rollot, badigeonner la pâte avec le jaune d'oeuf et le cuire 25 à 30 minutes, four thermostat 180° degrés.

La croûte doit être dorée. Déguster de préférence tiède. 

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Lotte au gingembre et lait de coco

Lotte au gingembre et lait de coco
Lotte au gingembre et lait de coco

 

 Cuisine blanche  ... ...  

 

Que tous ceux qui aiment les plats pleins de saveurs et légèrement relevés se mettent à table !

Lotte, gingembre, curcuma, lait de coco … tout ce qu’il faut pour s’exploser les papilles et se régaler !!                     

                                                           

Pour 2 à 3 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes

 

Ingrédients

 

1 petite queue de lotte  (600 gr pour moi)

8 à 10 rondelles de gingembre frais pelées.

12 gr de curcuma en poudre

2 c.a.s de concassée de tomates

80 gr d’eau + 1 c.a.s

1 petit oignon émincé finement

1 étoile de badiane

20 cl de lait de coco

1 c.a.s d’huile d’olive

Coriandre fraîche

Lotte au gingembre et lait de coco
Lotte au gingembre et lait de coco

 

Préparation 

 

Demander à votre poissonnier de vous préparer la queue de lotte (enlever la peau, lever les filets et vous laisser l’arête centrale de côté).

 

Dans un petit bol, mettre le curcuma en poudre et le diluer dans 1 c.a.s d’eau pour obtenir une pâte épaisse.  Réserver.

Dans un faitout, faire revenir l’oignon avec l’huile d’olive sans coloration durant 3 minutes. Ajouter le gingembre, la pâte de curcuma et 80 gr d’eau. Bien mélanger et porter à petite ébullition.

 

Ajouter la concassée de tomates et l’arête de la lotte. Laisser cuire à feu doux 10 minutes puis ajouter le lait de coco et la badiane. Laisser frémir 5 minutes supplémentaires et stopper la cuisson. Réserver jusqu’au moment de servir (vous pouvez réaliser la sauce le matin ou la veille et la garder au frigo – Elle ne sera que meilleure).

 

Au moment de servir, retirer le gingembre, l’arête de la lotte, la badiane et mixer. Découper les filets de lotte en gros médaillons. Les mettre dans la sauce et porter à petit frémissement durant 10 à 12 minutes. (Ne pas faire bouillir la sauce afin d’éviter que le lait de coco ne se « casse »).

Pendant ce temps, laver et ciseler la coriandre. Ajoutez-la en fin de cuisson de la lotte.

 

Servez la lotte avec un riz basmati. 

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tresse "choco-bisounours" pour nos tout-p'tits

Tresse "choco-bisounours" & noisettes
Tresse "choco-bisounours" & noisettes

 

 La cuisine de nos p'tits chefs en toque  ... ...  

 

Après vous avoir proposé la tresse au chorizo que vous avez tous adoré, voici la tresse version  sucrée. Une tresse des plus faciles à réaliser et très très mais très gourmande pour les tout-p’tits ! 

 

Pour 4 à 6  p’tits gourmands

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Four thermostat : 180° degrés

 

Ingrédients

 

1 pâte feuilletée

100 gr de pépites de chocolat, à défaut du chocolat noir concassé

Quelques noisettes grossièrement concassées

Quelques nounours chocolat guimauve

1 œuf 

Tresse "choco-bisounours"
Tresse "choco-bisounours"

 

Préparation 

 

Préchauffer le four thermostat 180°.

 

Dérouler la pâte.

Déposer au centre le chocolat, parsemer de noisettes concassées. Déposer les bisounours guimauve par-dessus.

Tailler chaque côté en lanières de 2 à 3 cm de largeur (voir photo).

 

Puis recouvrir alternativement avec les lanières de façon à faire une tresse (voir photo).

Battre l’œuf et dorer le dessus de la tresse.

 

Mettre au four thermostat 180° degrés durant 30 minutes.

 

Laisser tiédir avant de déguster.   

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Parmentier de patate douce, cabillaud et crumble de chorizo

Parmentier de patate douce, cabillaud et crumble de chorizo
Parmentier de patate douce, cabillaud et crumble de chorizo

 

 Et si la patate n'existait pas  ... ...  

 

Une valeur sûre qui en jette !

Voici un Parmentier revisité. De la patate douce pour le moelleux,  du poireau pour le fondant, du chorizo pour une légère touche épicée et un cabillaud juste poché. Un quatuor gagnant ! 1,2,3,4 … c’est à vous de jouer !

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 15 + 10 + 5 + 20 minutes

Four thermostat 170° degrés

 

Ingrédients

 

1 belle patate douce

2 poireaux

1 noix de beurre

600 gr de dos de cabillaud un peu épais

Muscade râpée

Sel, poivre

 

Pour le crumble

40 gr de biscotte réduite en chapelure

120 gr de chorizo, fort de préférence

45 gr de parmesan râpé

80 gr de beurre doux à température

Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert
Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert

 

Préparation 

 

Éplucher la patate douce, la couper en cubes et la faire cuire à l’eau salée, durant 15  minutes environ, jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Égoutter et l’écraser à la fourchette en gardant quelques morceaux.  Réserver.

 

Pendant ce temps, émincer le poireau en rondelles et le revenir à la poêle dans le beurre, durant 10 minutes à feu doux, sans coloration. Réserver.

 

Dans une casserole, déposer le dos de cabillaud, couvrir d’eau froide et faire chauffer à feu doux. Laisser frémir 3 à 4 minutes puis stopper la cuisson. Egoutter et effeuiller le cabillaud à la fourchette. Réserver.

 

Dans un saladier, mélanger grossièrement la patate douce, le poireau et le cabillaud. Ajouter la muscade, saler et poivrer selon votre goût. Réserver.

 

Préparation du crumble

Hacher très finement le chorizo.

Le mélanger avec la chapelure et le parmesan.

Ajouter le beurre mou et mélanger le tout avec les doigts le tout jusqu’à obtenir une pâte légèrement granuleuse.

Si vous avez un petit mixer, mettre le chorizo coupé en petit morceaux, ajouter le parmesan, la biscotte émiettée et le beurre en cubes. Mixer jusqu’à obtenir une pâte granuleuse.

 

Montage

 

Préchauffer votre four thermostat 170° degrés.

Garnir les verrines (ou votre plat de service) du Parmentier de cabillaud. Déposer dessus une couche de crumble de chorizo et mettre au four pour 20 minutes environ.

Le crumble doit dorer sans brûler.

Déguster avec une salade de mâche. 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert

Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert
Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert

 

 Tranche de cake, qu'est-ce que tu es tarte (version sucrée) ... ...  

 

Quand le chef rentre de Côte d’Ivoire, il ramène dans son sac à dos quelques fruits et légumes pour son plaisir …. ... Noix de coco, avocats, mangues, patates douces blanches, ananas, mini-bananes, coranaba, papaye ….. mais pas que ….

 

Aujourd’hui,  c’est l’ananas qui est à l’honneur avec une Tatin version exotique, « ananas et citron vert ». Un dessert facile à réaliser en peu de temps !  

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 15 mn

Temps de cuisson : 30 à 35 minutes

Four thermostat 190° degrés

 

Ingrédients

 

1 bel ananas, de Côte d’Ivoire pour moi

80 gr de beurre doux

80 à 100 gr de sucre cassonade

1 pâte feuilletée épaisse de préférence

1 citron vert

Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert
Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert

 

Préparation 

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Beurrer légèrement vos moules et les chemiser avec une feuille de papier sulfurisé. Cela facilitera le démoulage des tartes.

 

Découper des disques de pâte feuilletée légèrement plus grand que celui des moules. Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette et réserver.

 

Découper l’ananas en tranches ½ cm d’épaisseur. Enlever le cœur qui est toujours un peu dur.

Dans une poêle, faire fondre le beurre avec la moitié du sucre. Déposer les tranches d’ananas et laisser dorer à feu moyen durant 5 à 8 minutes. Retourner les tranches d’ananas et saupoudrer du reste du sucre. Laisser dorer. Retourner à nouveau les tranches d’ananas afin qu’elles dorent bien.

 

Disposer au fond de chaque moules une tranche d'ananas sur le papier sulfurisé. Répartir de façon à ce que l'ananas recouvre tout le moule.

 

Ajouter le jus du citron vert dans la poêle et remettre à chauffer. Bien émulsionner le caramel et le verser sur les tranches d’ananas.

Recouvrir avec le disque de pâte feuilletée en faisant glisser les bords à l’intérieur.

 

Mettre au four thermostat 190° degrés durant 30 à 35 minutes. Lorsque la pâte feuilletée est bien dorée, retirer du four et laisser refroidir 5 minutes avant de démouler. 

 

Déguster tiède ou froid. Les tartes se conservent bien jusqu'au lendemain au frigo.

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

L'incontournable Cordon Bleu de mon enfance

Cordon-bleu de mon enfance
Cordon-bleu de mon enfance

 

 Au fond de la basse cour   ... ...  

 

On a failli les oublier, les incontournables Cordons- bleus !

On les a engloutis durant toute notre enfance et on se souvient comme ils étaient si bons.

Les revoici encore meilleurs avec du « fait-maison », pour les petits mais aussi pour les grands !

 

Recettes vidéo au rendez-vous !

 

Pour  4 cordons-bleus

Temps de préparation : 15 mn

Temps de cuisson : 20 minutes

Four thermostat 180° C degrés

 

Ingrédients

 

4 escalopes de poulet fines

4 tranches de jambon blanc

12 tranches fines de gruyère

Sel, poivre du moulin

Cure-dent en bois

 

Pour la panure

1 œuf à température

De la farine 

De la chapelure 

Cordon bleu roulé
Cordon bleu roulé

 

Préparation 

 

Préchauffer le four thermostat 170° degrés.

 

Sur votre plan de travail, déposer une escalope de poulet.  Saler et poivrer légèrement.

Déposer une tranche de jambon blanc dessus, puis recouvrir avec deux à trois tranches de gruyère. Rouler l’ensemble en serrant bien et piquer avec un cure-dent en bois. Réserver.

Réaliser la même opération pour les autres cordons bleus.

(Voir vidéo en fin de recette).

 

Cordon bleu pané
Cordon bleu pané

 

Pour la panure, prendre trois assiettes et mettre respectivement dans chacune d’elle, la farine, l’œuf battu, la chapelure.

 

Retirer le cure-dent du premier cordon-bleu. Le rouler dans la farine, puis l’œuf et enfin la chapelure. Veiller à ce qu’il soit bien recouvert. Piquer à nouveau avec un cure-dent et réserver.  Réaliser la même opération pour les autres cordons-bleus.

(Voir vidéo).

 

Déposer les cordons-bleus sur la plaque du four et cuire 20 minutes environ, four thermostat 170° degrés.

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

 


0 commentaires

Gâteau méga moelleux aux mûres du Clos

Gâteau méga moelleux aux mûres du Clos
Gâteau méga moelleux aux mûres du Clos

 

 Tranche de cake, qu'est-ce que tu es tarte (version sucrée) ... ...  

 

Voici un gâteau simple, moelleux et délicat.  On l’a aimé pour son aspect très moelleux, apporté par le mascarpone et pour ses notes de mûres compotées.

J’ai ajouté un soupçon de cannelle, qui lui donne encore plus de caractère et un parfum subtil.  

  

Pour un moule de 24 cm de diamètre - chemisé

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 40 mn

Four thermostat : 180°

 

Ingrédients

 

200 gr de mûres surgelées

80 gr de beurre mou

90 gr + 20 gr de sucre en poudre

2 œufs à température 

170 gr de farine

1 sachet de levure chimique

1 bonne pincée de cannelle en poudre

150 gr de mascarpone 

Cresson, pommes de terre ...
Cresson, pommes de terre ...

 

Préparation 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Dans un saladier, mettre le beurre mou et le sucre. Bien mélanger.

Ajouter les œufs un à un, mélanger. Ajouter le mascarpone, la cannelle et bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte lisse et fluide.

Ajouter la farine petit à petit, puis la levure. Mélanger. La pâte sera plus compacte.

 

Verser la pâte dans le moule à cake préalablement beurré et chemisé avec une feuille de papier cuisson (voir photo ci-dessous).

Le gâteau a tendance à accrocher un peu, aussi le papier de cuisson permettra un démoulage facile. Étaler la pâte uniformément dans le moule à l’aide d’une spatule.

Déposer dessus les mûres encore congelées sans les mettre trop au bord. Saupoudrer de sucre poudre (20 gr environ - voir photo ci-dessous).

 

Enfourner à 180° degrés durant 40 minutes.

Sortir le cake du four et le laisser refroidir 5 à 10 minutes avant de le démouler. Laisser refroidir complètement avant de déguster.

 

Notes : 

 

Le mascarpone apporte ce moelleux incomparable. Il se conserve deux jours sans problème.

Les mûres ont été abondante cet été au Clos Aussi afin de les faire perdurer j’ai congelé le surplus.

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Velouté "détox" de cresson à l'ail

Velouté "détox" de cresson à l'ail
Velouté "détox" de cresson à l'ail

 

 Et si la soupe n'était pas que pour les enfants    ... ...  

 

Ça vous branche une pause herbacée ? Alors venez avec moi !!

 

Voici un crémeux  « détox » de verdure que j’affectionne pour sa légèreté et ses parfums.  Sans crème et sans beurre, il sera votre allié pour bien démarrer l’année !

  

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes + 1 nuit au frigo 

 

Ingrédients

 

2 bottes de cresson

1 pomme de terre moyenne

1 échalote

4 gousses d’ail entières

1 à 2 gousses d’ail émincées très finement

1 c.a.s. d’huile d’olive

Sel, poivre du moulin   

Cresson, pommes de terre ...
Cresson, pommes de terre ...

 

Préparation 

 

Ne garder que la partie haute des tiges de cresson. Le laver à grande eau et l’essorer. Réserver.

 

Éplucher la pomme de terre et la couper en petits cubes. Réserver. Émincer l’échalote.

 

Dans un grand faitout, faire revenir l’échalote, préalablement émincée, dans l’huile d’olive. Ajouter le cresson et laisser suer durant 4 à 5 minutes tout en remuant.

Ajouter 1.5 litre d’eau, 4 gousses d’ail, et laisser cuire à découvert durant 30 minutes.

Au bout de 30 minutes, mixer, saler et poivrer. Ajouter les 2 gousses d’ail émincées très finement et laisser refroidir.

 

Mettre au frigo jusqu’au lendemain.

Le lendemain, réchauffer la soupe et servir. 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Bonne Année 2018 !

Bonne Année 2018 !!
Bonne Année 2018 !!

 

 

Il existe 2018 choses possibles à souhaiter en cette année qui démarre.

 

Afin de n'en oublier aucune, je vais simplement enclencher le compte à rebours de 365 jours …

 

pour douze mois bien remplis, au cours desquels, nous aurons l'occasion de partager tous ces bons moments de gourmandises.

 

Excellente année !

 

Albert 

0 commentaires

Joyeuses Fêtes !!!

Joyeuses Fêtes !!
Joyeuses Fêtes !!
0 commentaires

Miroir O ! chocolat-noisettes

Miroir au chocolat noisettes
Miroir au chocolat noisettes

 

 Gourmand de gourmandises    ... ...  

 

Miroir, miroir, dis-moi qui est le plus gourmand ??

 

Un gâteau O ! chocolat digne des grands chefs et à la portée de tous !

Il vous séduira par son moelleux, son fondant, avec cette touche de noisette irrésistible.  Trop Yummy !!!

 

 

Moule de 26 cm de diamètre   

Pour 8 à 10 personnes

Temps de préparation : 20 minutes + 10 minutes

Repos : 2 heures

Temps de cuisson : 30 mn à 160° degrés

 

 

Ingrédients

 

4 œufs à température

100 gr de sucre glace

180 gr de chocolat noir

240 gr de mascarpone

80 gr de noisettes concassées

Quelques noisettes entières pour décorer 

60 gr de farine

2 c.a.s. de Bailey’s  – (crème de whisky)

 

Pour le glaçage 

100 gr de crème fraîche liquide

100 gr chocolat noir 

30 gr de beurre mou

20 gr de miel

 

Miroir chocolat-noisettes
Miroir chocolat-noisettes

 

Préparation 

 

Préchauffer le four à 160°C.

 

Dans un saladier, mélanger les œufs avec le sucre. Réserver.

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Réserver.

 

Dans un grand saladier, mettre le mascarpone, ajouter le chocolat fondu. Mélanger.

Ajouter le mélange œufs/sucre en plusieurs fois. Ajouter la farine puis le Bailey’s. Bien mélanger.

 

Dans un moule beurré et fariné, verser la moitié de la pâte. Parsemer de noisettes concassées, puis verser le reste de pâte.

Cuire 25 minutes au four thermostat 160° degrés. Vérifier la cuisson à l’aide d’une lame de couteau. Elle doit ressortir avec quelques traces de chocolat. Si besoin, poursuivre la cuisson 5 minutes supplémentaires. Laisser tiédir puis démouler. Le gâteau sera moelleux à cœur. Laisser refroidir sur une grille.

 

Pendant ce temps, préparer le glaçage.

Porter à petit frémissement la crème et le miel puis verser sur le chocolat en une fois. Mélanger énergiquement jusqu’à obtenir un glaçage lisse à l’aide d’un fouet à main.

Ajouter le beurre en 3 fois, mélanger.  

Verser le glaçage au centre du gâteau et le laisser couler sur les bords. Laisser refroidir dans une pièce fraîche avant de décorer avec des noisettes entières.

Garder le gâteau au frigo et penser à le sortir 15 à 20 minutes avant de le servir. 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Caviar "fait-maison" ... ... si c'est possible

Perle du japon en guise de caviar
Perle du japon en guise de caviar

 

 Tapas, c'est peu dire, mais j't'aime comme un fou    ... ...  

 

Surprenant, étonnant, bluffant, un trompe-l’œil qui fera son effet et à la portée de toutes les bourses et de tous !!   

Le waouh assuré !!  

  

Idéal pour accompagner un saumon mariné aux épices, un gravlax, ou en combinaison avec des sushis.

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 15 minutes

 

Ingrédients

 

2 c.a.s. de perles du Japon

½ litre d’eau

4 à 6 c.a.s. de sauce soja

Effiloché de canard et sa chartreuse de patate
Effiloché de canard et sa chartreuse de patate

 

Préparation 

 

Dans une casserole, porter l’eau à ébullition. Dès que l’eau bout, ajouter les perles du Japon et bien mélanger. Baisser le feu et laisser mijoter durant 15 minutes environ.

 

Les perles de tapioca sont cuites lorsqu’elles deviennent translucides alors que le cœur reste blanc.

 

Égoutter à l’aide d’une passoire fine et rincer sous un filet d’eau pour les faire refroidir.

Verser les perles dans un bol, ajouter la sauce soja et mélanger.

Laisser reposer à température ambiante pendant 30 minutes puis mettre au frais jusqu’au moment de servir.

 

 

Note : il est préférable d'attendre une journée ou une nuit avant de déguster ce caviar « fait maison » afin que toutes les saveurs soient bien infusées dans les billes.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

1 commentaires

Brioche pur beurre "fait maison"

Brioche roulée au chocolat "fait-maison"
Brioche roulée au chocolat "fait-maison"

 

 Pour être bien roulé, il faut malaxer    ... ...  

 

Finies les brioches qui rejoignent le tas de parpaings au fond du jardin !  J’ai enfin vaincu la brioche après une compil de 8 recettes, plus de 14 essais … …  et beaucoup de patience …. …. une victoire bien méritée !

 

Je vous livre ici tous mes secrets … et mes angoisses (ben oui, il y en a eu quelques-unes) …  pour une brioche légère, filante, très peu sucrée, meilleure que celle du boulanger du coin.

 

Prenez le temps de lire les notes mentionnées tout au long de la recette. Ça peut paraître compliqué mais pas du tout … la preuve en vidéo ! 

 

Pour deux belles brioches et qqs petites  

Moule de 20 cm de long – 3 cercles de 8 cm de diamètre 

Temps de préparation : 20 minutes + 20 minutes

Repos : 2 heures + 1 nuit + 4 heures

Temps de cuisson : 30 mn à 180° degrés

Un batteur avec crochet

 

Ingrédients

 

25 gr de levure fraîche de boulanger

25 gr + 25 gr de lait entier très légèrement tiédi

400 gr de farine T55 ou T45

50 gr de sucre

3 gros oeufs ou 4 petits à température

200 gr de beurre mou

8 gr de sel fin

 

Dorure :

1 jaune d’œuf à température + 2 c.a.s d’eau 

Effiloché de canard et sa chartreuse de patate
Effiloché de canard et sa chartreuse de patate

 

Préparation 

 

La veille

 

Dans un petit bol, émietter la levure et verser 25 gr de lait tiède 20 à 25 degrés maximum. Mélanger et réserver.

 

Dans la cuve du batteur, mettre la farine. Creuser un petit puits et verser la levure/lait. Recouvrir de farine, couvrir d’un torchon et laisser à température ambiante 30 minutes.

 

Pendant ce temps, dans un bol, mélanger le sucre, le sel et 25 gr de lait (cette étape va permettre d’éviter que le sel entre en contact avec la levure). Réserver.

 

Battre les œufs, réserver. 

Boule de pâte avant la pousse (photo 1)
Boule de pâte avant la pousse (photo 1)

 

Au bout de 30 minutes, ajouter les œufs à la farine.

Pétrir avec le crochet, vitesse lente, 2 pour moi. Avant que la farine ne soit toute incorporée, ajouter le mélange sucre/sel/lait. Continuer à pétrir durant 15 minutes. La pâte doit se décoller des parois et devenir homogène.

 

Puis ajouter le beurre en petits dés. Augmenter la vitesse (3 pour moi) et pétrir durant 20 minutes. La pâte devient lisse et légèrement collante.

Stopper le pétrissage, réunir la pâte et former une boule (photo 1).

 

Couvrir d’un linge et laisser pousser à température ambiante durant 2 heures. La pâte doit doubler de volume.

 

Pour moi, j’ai préchauffé le four thermostat 35° degrés, je l’ai éteint et mis ma pâte à pousser dedans.

Boule de pâte après la pousse (photo 2)
Boule de pâte après la pousse (photo 2)

 

Lorsque la pâte a doublé, la dégazer. Donner un coup de poing dessus puis étirer la pâte avec la main et la rabattre sur elle-même. Réaliser cette opération plusieurs fois afin de dégazer la pâte. (voir vidéo en fin de recette)

 

Former une boule, la fariner et la mettre dans un grand saladier. Filmer et mettre au frigo jusqu’au lendemain. (photo 2)

 

Durant la nuit, la pâte va gonfler, aussi prendre un saladier suffisamment grand. Environ 2 fois la taille de la boule de pâte. 

 

Le lendemain

 

Sortir la pâte du frigo. La laisser à température 15 minutes.

Pendant ce temps, beurrer les moules / cercles. Réserver.

Fariner le plan de travail, poser dessus la boule de pâte et former un rectangle avec vos mains.

A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étaler la pâte sur une épaisseur de 2 cm environ. La replier en trois, faire un quart de tour (Voir vidéo).

 

Réaliser cette opération 3 fois de suite.  (Étaler, plier en 3, un quart de tour – pas besoin de repos entre chaque tour). La pâte devient alors plus ferme après chaque tour. Cette opération donne une mie plus légère, plus aérienne.

 

Brioche à la mie filante
Brioche à la mie filante

 

 

Puis on étale la pâte une dernière fois et la roule sur elle-même. On coupe le rouleau en 7 ou 8 morceaux que l’on dispose dans le moule. La pâte ne doit remplir que la moitié du moule. (Voir vidéo en fin de recette)

 

Laisser pousser à température ambiante durant 3 heures. Pour moi, dans le four préchauffé à température 35° puis éteint durant toute la pousse. Voir le résultat en photo.

 

Lorsque la pâte a bien gonflé, la dorer à l’œuf (jaune d’œuf + 2 c.a.s. d’eau).

Préchauffer votre four thermostat 180° degrés. Cuire les /la brioche durant 25 à 35 minutes selon leur grosseur.

Lorsqu’elles sont bien dorées, les sortir du four et laisser reposer 5 minutes avant de démouler. 

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

 


0 commentaires

Effiloché de canard, chartreuse de patate

Effiloché de canard et sa chartreuse de patate
Effiloché de canard et sa chartreuse de patate

 

 Au fond de la basse cours    ... ...  

 

Tous ceux qui l’ont dégusté « en mode cobaye » à la maison, vous diront que c’est à tomber à la renverse !

Ben oui, avant de poster les recettes sur le site, il me faut bien les tester sur ceux qu’on aime et ceux qu’on n’aime pas ! !  - Résultat tout le monde en redemande … 

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 10 + 15 mn environ

4 cercles à pâtisserie - diamètre 8 cm environ

 

Ingrédients

 

2 cuisses de canard confites de chez Bastien pour moi

1/2 carotte

2 gousses d’ail

1 c.a.s. de graisse de canard

1 c.a.s. de sauce soja

1 c.a.s. d’huile de sésame

 

Pour la purée

600 gr de pommes de terre

1 c.a.s. de graisse de canard

Sel, poivre du moulin

Effiloché de canard et sa chartreuse de patate
Effiloché de canard et sa chartreuse de patate

 

Préparation 

 

Dans une poêle, faire chauffer les cuisses de canard à feu doux. Lorsque la chair commence à se détacher des os, stopper la cuisson. Retirer délicatement la peau du canard et la réserver.

 

Effilocher la chair et la mettre dans une passoire afin que la graisse s’égoutte. Il est important de laisser s’égoutter la graisse de canard afin de ne pas avoir un plat plus gras que ce qu’on a besoin.  Garder la graisse du canard.

 

Râper la carotte, émincer finement les deux gousses d’ail. Dans une poêle, mettre ½ c.a.s. de graisse de canard. Faire revenir le canard effiloché et la carotte durant 3 minutes environ. Ajouter la sauce soja, l’huile de sésame et poursuivre la cuisson à feu doux jusqu’à quasi évaporation du liquide. Réserver.

 

Faire griller la peau du canard sous le grill du four durant 4 à 5 minutes jusqu’à ce qu’elle soit croustillante. Réserver.

 

Préparation de la purée de pomme de terre 

 

Peler et laver les pommes de terre. Les cuire à l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Les écraser à la fourchette en laissant quelques morceaux. Ajouter une cuillère de graisse de canard, saler, poivrer selon votre goût.

 

Montage de la chartreuse

 

Préchauffer votre four thermostat 180° degrés, chaleur tournante.

Recouvrir la plaque du four d’un papier cuisson. Déposer un cercle à pâtisserie dessus et le garnir avec les ¾ de purée de pommes de terre.

Recouvrir avec l’effiloché de canard et la chips croustillante de peau de canard.

Répéter l'opération pour les autres cercles.

Cuire au four 15 minutes environ.

 

Sortir du four, transvaser dans les assiettes à l’aide d’une spatule. Enlever délicatement les cercles sans vous brûler et servir aussitôt.

 

Note

 

Variez les plaisirs et remplacez la purée de pommes de terre par :

·         purée de patates douces,

·         purée de patates douces et carottes,

·         purée de pommes de terre et carottes,   

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Mousse O ! chocolat inversée

Mousse au chocolat inversée
Mousse au chocolat inversée

 

 Gourmand de gourmandises    ... ...  

 

Et si on changeait la façon de faire ? Pourquoi devrait-on toujours suivre les recettes mot-à-mots …

Alors oublions tout et faisons exactement l’inverse de ce qu’on a appris !!!   

Le résultat n’est que meilleur !!

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 10 minutes

Temps de repos : 5 à 6 heures minimum

 

Ingrédients

 

90 gr de chocolat noir

60 gr de chocolat praliné

100 gr de crème de mascarpone, à défaut de crème fraîche

5 gr de poudre de cacao

3 blancs d’œuf

45 gr de sucre glace

2 c.a.s de Bailey’s (crème de whisky) – Facultatif 

Yummy cette galette au butternut !
Yummy cette galette au butternut !

 

Préparation 

 

Dans une petite casserole, chauffer la crème de mascarpone et le cacao. Dès la première ébullition, sortir du feu et  la verser sur les deux chocolats coupés en morceaux. Bien mélanger à l’aide d’un fouet. Ajouter le Bailey’s et mélanger jusqu’à obtenir une crème chocolatée bien lisse. Réserver. 

 

Dans un grand saladier, mettre les blancs d’œuf. A l’aide d’un fouet électrique, les monter en neige bien ferme. Continuer à battre et verser le sucre glace dessus. Continuer à battre durant 1 minute environ afin que les blancs deviennent bien fermes.

 

A ce stade, verser la crème chocolatée sur vos blancs, tout en continuant de les battre à petite vitesse. Cette opération doit être réalisée rapidement (10 secondes). Puis terminer de mélanger le tout à l’aide d’une spatule de haut en bas, en soulevant la pâte (maximum durant une quinzaine de secondes).

Mettre la mousse au réfrigérateur durant 4 à 5 heures avant de déguster.

 

Note :

Verser le chocolat sur les blancs va à l’inverse de tout ce qu’on a l’habitude de faire. Non pas pour le plaisir, mais pour tout simplement obtenir une mousse au chocolat plus légère.

Le sucre glace incorporé aux blancs leur donnent la force de pouvoir incorporer le chocolat sans qu’ils ne s’effondrent. Il faut toutefois effectuer cette opération de mélange rapidement et ne pas trop travailler la mousse. 

 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tartinade B.C.G.

Tartinade B.C.G.
Tartinade B.C.G.

 

Tapas, c'est peu dire mais j't'aime comme un fou   ... ...  

 

Un ménage à trois qui déchire et se laisse grignoter du bout des doigts …  Betterave, Cumin et Gorgonzola !!!!

Une recette qui est née au détour des étals du marché. Une betterave crapaudine, un gorgonzola coulant à souhait et une pointe de cumin.

 

Frais, léger, voici votre nouvel allié des apéro-tapas ! 

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 10 mn

 

Ingrédients

 

1 belle betterave « crapaudine » cuite, env 350 gr. Eviter celle cuite sous vide en supermarché.

120 gr de gorgonzola, bien crémeux et coulant

½ c.a.c. de cumin

Sel, poivre du moulin

2 c.a.c de crème de vinaigre balsamique aux fruits rouges (facultatif)

Toasts 

 

Velouté de potiron au lait de coco et pop-corn au curry
Velouté de potiron au lait de coco et pop-corn au curry

 

Préparation 

 

Chauffer légèrement au micro-ondes le gorgonzola afin qu’il soit bien crémeux et devienne un peu liquide. Réserver.

 

Peler et couper la betterave en morceaux. La mettre dans le bol d’un mixer avec le cumin, le vinaigre balsamique. Ajouter le gorgonzola et mixer le tout jusqu’à obtenir une crème lisse.

Saler et poivrer selon votre goût et réserver au frais au moins deux heures.

 

Déguster avec des toasts ou des dips de légumes frais.

 

Ce houmous se conserve deux jours au frigo. 

 

Note 

 

La betterave crapaudine est de forme ovale et a pour particularité d’être plus sucrée que la betterave ronde. Elle est facilement reconnaissable avec sa chair formée par une alternance de cercles rouges clairs et foncés.

Préparez-la la veille, cela ne sera que meilleur ! 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Galette des rois du 04 novembre aux butternut et aux noix

Galette de rois du 4 novembre au butternut et aux noix
Galette de rois du 4 novembre au butternut et aux noix

 

 Tranche de cake qu'est ce que tu es tarte (version sucrée)    ... ...  

 

Rien de plus frustrant que d’attendre la dinde et le foie gras pour grignoter  une bonne galette des rois maison !  C’est vrai non ?!?!

 

La galette des rois se décline à l’infini, selon l’humeur du moment, selon les goûts, les envies ….  … alors on fonce et on se la fait aujourd’hui aux noix et butternut.  

 

Pour 1 tarte de 25 cm de diamètre

Temps de préparation : 20 mn

Temps de repos : 2 x 30 minutes

Temps de cuisson : 30 à 40 minutes à 180° degrés

 

Ingrédients

 

2 rouleaux de pâte feuilletée

200 gr de butternut, à défaut du potiron

50 gr de beurre mou

30 gr de sucre en poudre

50 gr de poudre de noix

50 gr de poudre d’amande

1 œuf à température

20 gr de sirop d’érable (à défaut du miel)

½ c.a.c de cannelle en poudre

1 c.a.s d’eau de vie de prune (facultatif)

1 jaune d’œuf pour la dorure 

Yummy cette galette au butternut !
Yummy cette galette au butternut !

 

Préparation 

 

Eplucher le butternut et le couper en petits cubes. Le cuire à la vapeur jusqu’à ce qu’il soit tendre (environ 20 minutes). L’écraser en purée à la fourchette. Mettre la purée obtenue dans une casserole et dessécher à feu doux durant 10 minutes sans cesser de remuer. Réserver et laisser refroidir.

 

Dans un saladier, mettre le beurre mou, le sucre en poudre, la poudre d’amande et l’œuf entier. Bien mélanger le tout. Ajouter le sirop d’érable, la cannelle et la poudre de noix, l’eau de vie de prune. Mélanger. Ajouter enfin la purée de butternut, bien mélanger et réserver au frigo durant 30 minutes.

 

Etaler une pâte feuilletée et tailler un cercle de 25 cm de diamètre.

Déposer au centre la pâte en laissant un bord de 4 cm tout le tour. Badigeonner un peu de jaune d’œuf sur les 4 cm de bord de la pâte sans en mettre sur la tranche de la pâte. (voir photo)

 

Etaler la deuxième pâte feuilletée et tailler un cercle de 26 cm de diamètre (légèrement plus grand que le précédent). Recouvrir la galette du deuxième disque de pâte et souder les 4 cm de bord en appuyant avec vos doigts sur la pâte. Dessiner une rosace sur la pâte sans la transpercer (voir photo).

 

Faire une petite cheminée au centre de la galette pour permettre à la vapeur de s’échapper durant la cuisson. Dorer la galette avec le jaune d’œuf sans en mettre sur la tranche. (Voir photo). Mettre au frigo 30 minutes.

Préchauffer le four à 180° degrés.

 

Sortir  la galette du frigo, repasser de la dorure sur la galette sans en mettre sur la tranche. Cuire 30 à 40 minutes.

Sortir du four et laisser refroidir complètement avant de servir.

La galette se conserve deux jours sans problème.

 

Note :

Lors de la dorure, il est important de ne pas mettre de jaune sur la tranche de la pâte feuilletée afin qu’elle puisse gonfler uniformément.

Le fait de laisser reposer la frangipane et la pâte, 2 x 30 minutes au frigo permet une meilleure cuisson.

La galette est meilleure si elle est faite le matin pour le soir, ou la veille. 

 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Veloute de potiron au lait de coco et pop-corn

Velouté de potiron au lait de coco et pop-corn au curry
Velouté de potiron au lait de coco et pop-corn au curry

 

 Et si la soupe n'était pas que pour les enfants   ... ...  

 

Découvrez le pop-corn sous un nouveau jour !

Non pas devant un film mais autour d’un délicieux velouté de potiron au lait de coco et son pop-corn au curry !

Une p’tit soupe de saison qui fera son effet !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 35 minutes

 

Ingrédients

 

500 gr de potiron

2 échalotes

1 c.a.s. d’huile d’olive

1 gousse d’ail

3 brins de coriandre fraîche

20 cl de lait de coco

Sel, poivre du moulin

 

Pour le pop-corn

 

 ½ c.a.c. de curry en poudre

2 c.a.s. d’huile de coco à défaut une huile neutre

2 c.a.s. de maïs à pop-corn 

Velouté de potiron au lait de coco et pop-corn au curry
Velouté de potiron au lait de coco et pop-corn au curry

 

Préparation 

 

Émincer l’échalote, réserver.

Peler et couper le potiron en morceaux, réserver.

Dans une casserole, faire revenir l’échalote durant 2 minutes sans coloration avec l’huile d’olive. Puis ajouter le potiron, la gousse d’ail et couvrir d’eau à hauteur. Cuire à feu moyen durant 20 à 30 minutes jusqu’à ce que le potiron soit tendre. Égoutter et garder le jus de cuisson.

Verser le lait de coco sur le potiron, ajouter la coriandre fraîche et mixer. Ajouter le jus de cuisson petit à petit, si besoin, jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Pour moi, 2 bonnes louches de jus de cuisson.

Saler, poivrer et réserver au chaud.

 

Préparation du pop-corn

 

Dans une petite casserole, mettre l’huile de coco et le curry (1/2 c.a.c.). Mélanger et faire tiédir à feu doux. Ajouter le pop-corn, couvrir et augmenter le feu. Lorsque le pop-corn commence à éclater, sortir la casserole du feu. Secouer la casserole avec le couvercle bien fermé pour faire éclater les derniers grains de maïs et les enrober de curry.

Au moment de servir, réchauffer la soupe et déposer dessus le pop-corn. Déguster sans attendre.

 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Pourquoi mes desserts partent-ils en sucette ?

Allo ! Allo !
Allo ! Allo !

 

 Vous avez demandé la "hot line", ne quittez pas   ... ...  

 

Non, je ne peux pas croire qu'il ne vous est jamais arrivé de rater un dessert … …

 

Rien de plus frustrant qu'un flan qui a la tronche d'une crêpe, une brioche aussi lourde qu'un parpaing ou une galette des rois qui se la joue comme le fou du roi … … 

 

Il est temps d'ajouter une corde à son arc et limiter les dérapages. Comprendre ses erreurs, c'est vivre la cuisine de l'intérieur, pas vrai ?  

 

Brillât-Savarin a écrit "Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es".

Alors je vous dis : "Dis-moi ce que tu as fait, et je dirai ce que tu as raté" 

 

Ma crème anglaise n'a rien d'une anglaise … …

Vous avez cuit à trop forte chaleur. L'eau de la crème se vaporise et coagule les protéines des jaunes. Et sûrement une agitation insuffisante durant la cuisson.  Pensez la prochaine fois à cuire à feu doux, même si c'est plus long.

Pensez aussi à l'huile de coude, incontournable pour une obtenir une crème lisse ! 

  

Ma brioche qui ne brioche pas … …

Vous avez utilisé une farine pas assez riche en gluten et vous n’avez pas assez pétri la pâte.

La pâte fermente mais les bulles, non retenues, traversent la pâte sans la faire monter. Ou bien, pas assez de levure, ou DLUO courte de votre levure !

Moralité, vos brioches sont aussi lourdes que des parpaings … …  utilisez-les dans le jardin :) 

Save me !
Save me !

 

Mes gaufres se gaufrent … …

Votre levure chimique est mal dosée ou vous n’avez pas laissé votre pâte reposer assez de temps pour la fermenter.

Pleurez, puis recommencez !

 

Ma crème brûlée est pleine de trous … …

La chaleur est trop forte. Votre bain-marie est en ébullition. En coagulant, les œufs emprisonnent les bulles de vapeur, donc fromage à trous. Pensez à baisser la température du four.

  

Ma pâte sablée rétrécit à la cuisson … …

Vous avez utilisé une farine trop riche en gluten, mais surtout, trop travaillé la pâte. Sniff, sniff !!

La pâte sablée est une pâte qui ne se pétrit pas, elle s'assemble sans plus !

Pour cette pâte, la fainéantise est de rigueur, alors pourquoi vous en faites plus que besoin ?  

  

Ma brioche est super grasse … …

Votre beurre n'était pas assez froid quand vous l'avez incorporé. Résultat le beurre fond pendant le mélange et perd sa structure émulsionnée.

Moralité, vous avez une brioche de Bof !  

Save me !
Save me !

 La crème chantilly qui ne chantilly jamais … …

Votre crème fraîche n'était pas assez froide, votre bol trop chaud, vous travaillez dans une cuisine trop chaude... Tout est question de températures fraîches.

La crème chantilly ratée pourra être éventuellement utilisée en crème de nuit :)

 

 Ma crème pâtissière est trop liquide … …

Première option, vous n'avez mis que de la farine et pas d'amidon. L'amidon est primordial pour faire prendre les crèmes et les flans.

Deuxième option, au terme de la cuisson, vous avez continué à mélanger la crème comme un damné et donc déstructuré l'amidon de la farine … …

Résultat, votre crème pâtissière est liquide, il ne vous reste plus qu'à la déguster à la paille :)

  

Le chocolat mis à fondre prend en masse dès qu'on y ajoute quelque chose … …

Vous l'avez fait fondre à une température trop élevée. Le chocolat fond à 35°C /40°C - Rien ne sert de  la faire bouillir ou mettre puissance maximum du micro-ondes.

Il ne vous reste plus qu'à recommencer. 

 

Le cake au chocolat qui n'a pas goût de chocolat …

Vous avez acheté du chocolat à prix discount. Changez de marque ou ajoutez du cacao en poudre qui va renforcer la saveur du chocolat.

Morale de l'histoire, "Le bon marché, ça coûte cher"  

Save me !
Save me !

 

La mousse raplapla … …

Vous avez mélangé les deux masses (blancs en neige / masse) sans précaution. Vous devez ajouter progressivement la masse la plus légère à la masse la plus lourde. Il faut soulever les deux masses de bas en haut délicatement.

Faute de quoi, c'est le crash assuré. Pouahh !!! 

 

Les madeleines sans bosse … …

Vous n'avez pas laissé votre pâte reposer suffisamment. Un repos de votre pâte est incontournable pour laisser les levures faire leur travail « au ralenti ». Le choc thermique est aussi très important et vous avez oublié pas de laisser une cuillère en bois dans la porte du four pour laisser partir la vapeur (Merci à "Petit Cerf" pour ce secret de fabrication ! ) 

 

Le biscuit roulé qui ne se roule pas et se casse … …

Vous avez dépassé le temps de cuisson. Trop d'eau évaporée a donné un aspect de parchemin à votre biscuit. Respectez le temps indiqué pour garder le moelleux de la génoise.

Reste plus qu'à lui donner une seconde vie en serpillère :)

 

Le cake est brûlé dessus et cru dedans … … pas cool 

Les cakes contiennent beaucoup de sucre et sont des pâtes assez denses donc avec peu d'air. Il faut privilégier les cuissons plus douces et plus longues.

L'accablement vous habite ! 

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Cake choco, müesli-noisettes, fait au blender

Cake chocolat, müesli noisettes fait au blender
Cake chocolat, müesli noisettes fait au blender

 

 Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte (version sucrée)   ... ...  

 

Vous avez 5 x 15 secondes à perdre …. alors continuez la lecture, sinon passez votre chemin  … …

 

Ce cake fondant au chocolat avec un croquant müesli-noisettes … fait au blender, est pour vous !

Ultra rapide, inratable pour les nuls et gourmand comme on les aime au Clos !

 

Pour un cake – Moule de 25 cm

Temps de préparation : 10 à 15 mn

Temps de cuisson : 50 à 60 mn

Four thermostat : 180°C

Un blender 

 

Ingrédients

 

75 gr de chocolat noir

140 gr de crème fraîche tiédie

75 gr de müesli-noisettes (à défaut tout autre müesli de votre choix)

3 œufs à température

170 gr de sucre en poudre

150 gr de farine

1 sachet de levure chimique

75 gr de beurre fondu

Cake chocolat, müesli-noisettes
Cake chocolat, müesli-noisettes

 

Préparation 

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Faire fondre le chocolat au bain-marie et réserver.

 

Dans le blender, mettre le sucre et les œufs – Mixer 15 secondes.

Ajouter la crème fraîche préalablement tiédie – Mixer 15 secondes.

Ajouter le chocolat fondu – Mixer 15 secondes.

Ajouter le beurre fondu - Mixer 15 secondes.

Ajouter la farine et la levure, en deux ou trois fois – Mixer entre chaque ajout … 5 secondes soit 15 secondes en tout !

 

Vous devez obtenir une pâte lisse et homogène.

La verser dans un saladier et ajouter le müesli-noisettes.

Mélanger à l’aide d’une spatule et verser la préparation dans le moule à cake beurré et fariné.

Cuire au four thermostat 180° degrés durant 50 à 60 mn. 

 

Vérifier la cuisson en piquant la pointe d’un couteau. Elle doit ressortir sèche.

 

Laisser refroidir une dizaine de minutes avant de démouler sur une grille à pâtisserie. 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Le diamant noir en robe des champs

Caviar en robe des champs
Caviar en robe des champs

 

 Tapas, c'est peu dire, mais j't'aime comme un fou    ... ...  

 

Le luxe dans la plus grande simplicité !

 

Un amuse-bouche 5 étoiles qui ne demande que trois ingrédients et où la préparation est à la portée d’un novice en cuisine !  

  

Temps de préparation : 5 minutes

Temps de cuisson : 15 à 20 minutes

 

Ingrédients

 

1 boîte de caviar noir

10 cl de crème fraîche épaisse type Isigny

6 à 8 pommes de terre type rattes du Touquet moyennes 

Caviar en robe des champs
Caviar en robe des champs

 

Préparation 

 

Cuire les pommes de terre à l’eau salée avec leur peau durant 15 à 20 minutes selon la grosseur. Elles doivent rester fermes mais cuites.

 

Les refroidir dans une grande casserole d’eau froide afin de stopper la cuisson.

 

Lorsqu’elles sont froides, tailler des galets de pommes de terre d’un ½ cm d’épaisseur. Pour donner un aspect plus sympa, tailler les rondelles en diagonale.

 

Déposer une c.a.c de crème fraîche sur la pomme de terre, puis par-dessus 1 c.a.c de caviar.

Mettre au frigo jusqu’au moment de servir. 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Cake moelleux aux framboises du Clos

Cake moelleux aux framboises
Cake moelleux aux framboises

 

 Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte (version sucrée)    ... ...  

 

Si les framboises sont des fruits d'été dont la saison est éphémère et qui s'abîment très vite, au Clos on n’hésite pas à les congeler pour les faire perdurer.

 

Voici un cake moelleux aux framboises au goût subtil qui sera le compagnon de tous vos goûters.

 

Pour un cake 24 cm x 10 cm

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 15 mn + 40 mn

Four thermostat : 180° puis 160° degrés 

 

Ingrédients

 

150 gr de framboises surgelées

3 c.a.s d’eau de vie de prune ou tout autre alcool de votre choix

170 gr de beurre mou à température

120 gr de sucre

3 œufs à température 

240 gr de farine type T55 

1 sachet de levure 

 

 

Cake moelleux aux framboises
Cake moelleux aux framboises

 

Préparation

 

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Dans un saladier, mettre le beurre mou et le sucre. Bien mélanger.

Ajouter les œufs un à un. Mélanger.

Ajouter la farine petit à petit, puis la levure.

Ajouter l’eau de vie de prune à la pâte. Bien mélanger.

Ajouter les framboises et mélanger.

Verser la pâte dans le moule à cake préalablement beurré et fariné.

 

Enfourner à 180° degrés durant 15 minutes puis poursuivre la cuisson à thermostat 160° degrés durant 40 minutes supplémentaires.

 

Sortir le cake du four et le laisser refroidir 5 à 10 minutes avant de le démouler. Laisser refroidir complètement avant de déguster.

 

 

Note :

 

L’utilisation de framboises surgelées évite qu’elles ne retombent sur le fond du moule à la cuisson mais aussi de les éclater lorsqu’on les mélange à la pâte.

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Risotto automnal "Terre & Mer"

Risotto aux cèpes et St Jacques
Risotto aux cèpes et St Jacques

 

 Cuisine blanche    ... ...  

 

Tentez un parfum automnal entre terre et mer avec ce risotto aux cèpes et St jacques.

Un riz crémeux, enrobé des saveurs de cèpes avec un clin d’œil marin.

On l’apprécie d’autant plus que la saison des cèpes est courte !   

 

Temps de préparation : 20 à 30 minutes

Temps de cuisson : 15 à 20 minutes

 

Ingrédients

 

10 à 12 noix de St Jacques, à défaut de pétoncles

250 gr de cèpes

160 gr de riz Arborio (compter environ 70 à 80 gr par personne)

2 + 2 c.a.s. d’huile d’olive

½ oignon

½ verre de vin blanc

80 gr de parmesan râpé grossièrement

Sel, poivre du moulin

 

60 cl de bouillon

 

 

Risotto aux cèpes et St Jacques
Risotto aux cèpes et St Jacques

 

Préparation

 

Dans une poêle, faire revenir les cèpes, saler, poivrer – Réserver.

Dans la même poêle, faire revenir les St Jacques à feu vif durant quelques minutes sur chaque côté. Les St Jacques doivent rester tendre. Réserver.

 

Dans une casserole, faire revenir l’oignon émincé avec 2 c.a.s. d’huile d’olive, sans coloration. Ajouter le riz, mélanger et laisser mijoter quelques minutes tout en remuant jusqu’à ce que le riz devienne translucide et nacré par l’huile d’olive. Environ 3 minutes.

 

Ajouter le vin blanc, remuer et laisser évaporer. Lorsque le vin est évaporé, ajouter une louche de bouillon chaud (si besoin, le faire réchauffer) et remuer avec une spatule en bois jusqu’à ce que le riz ait absorbé tout le bouillon.

Puis ajouter une autre louche de bouillon … … Procéder ainsi jusqu’à ce que le riz soit cuit. Il faut compter environ 17 minutes. Ici, j’ai utilisé uniquement 50 cl de bouillon.

 

Durant la cuisson, le riz va céder son amidon petit à petit pour rendre le riz crémeux.

Lorsque le riz est cuit, ajouter le parmesan et 2 c.a.s. d’huile d’olive. Remuer puis ajouter les St Jacques et les cèpes.

Poivrer et saler selon votre goût et servir aussitôt.

 

Il est courant d’utiliser du beurre en fin de cuisson. Personnellement, j’ai remplacé le beurre par de l’huile d’olive, qui apporte un goût plus délicat au risotto. 

 

Le risotto est un plat-minute et ne se prépare pas à l’avance.

Il demande environ 30 minutes de préparation et lorsqu’il est cuit, il faut le servir aussitôt. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Le flan à la citrouille de Lucie

Flan à la citrouille de Lucie
Flan à la citrouille de Lucie

 

 Les incontournables du Clos    ... ...  

 

Vous allez vous régaler avec ce flan à la citrouille, une recette de la « grand-mère » Lucie.

Ce dessert va vous surprendre avec sa douceur, légèreté et son moelleux.

 

Les recettes de grand-mères sont vraiment les meilleures ! 

 

Pour un moule de 24 cm de diamètre

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 60 mn à 170° degrés

 

Ingrédients

 

900 gr citrouille, à défaut de potiron

125 gr de farine

15 gr de maïzena

1/2 paquet de levure

90 gr de sucre en poudre

50 gr de beurre fondu

2 œufs entiers à température

1 c.a.s. rhum

120 gr de lait tiède

 

 

Flan à la citrouille
Flan à la citrouille

 

Préparation

 

Peler et découper la citrouille en gros cubes. La faire cuire à la vapeur durant 15 mn environ jusqu’à ce qu’elle soit tendre mais encore un peu ferme. Laisser égoutter 15 mn puis écraser grossièrement à la fourchette. Réserver.

 

Dans un saladier, mettre la farine, la maïzena, le sucre poudre, la levure et mélanger le tout.

Ajouter le beurre fondu puis les œufs un à un. Mélanger le tout. Ajouter le rhum et le lait tiède. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte molle puis ajouter la purée de citrouille.

Mixer à l’aide d’un mixeur plongeant afin d’obtenir une pâte lisse.

 

Beurrer et fariner un moule à tarte et verser l’appareil dedans.

Cuire à four thermostat 180° degrés durant une bonne heure. Sortir du four et laisser refroidir 5 minutes avant de démouler.

 

Mettre au frigo jusqu’au moment de servir. Idéalement jusqu’au lendemain. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Et si on faisait "la cuisine buissonnière" ... ....

Ballade en skate dans le Sud-Ouest ... ...
Ballade en skate dans le Sud-Ouest ... ...

 

Et si aujourd’hui on faisait « la cuisine buissonnière » et on partait pour une balade en skate !!

  

       

Direction Lévignac, Nord-Est de Toulouse, pour rencontrer les 

 


Les « 7 EVENMAPLES » font partie de ces passionnés.

Ils donnent une deuxième vie aux skates.  En détournant les 7 plis d’érable qui constituent les planches, ils créent de superbes objets, en bois d’érable, aux couleurs « rainbow ».

 

Créatif, décoratif, utile, cadeaux insolites …, vous ne pourrez que flasher !

 

Du « made in France » à découvrir sans faim et par pure gourmandise des yeux !

 

http://www.7evenmaples.com     -   http://instagram.com/7evenmaples

 

 

 

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une gourmandise ... ... au sirop d’érable  J 

 

2 commentaires

Et si je vous racontais le Burger du Clos ...

Burger de quinoa et courgettes
Burger de quinoa et courgettes

 

 Les incontournables du Clos   ... ...  

 

Le Burger, American dream ou Drouzillas Dream ? La tendance du burger est loin de s’arrêter.

 

Voici le burger à la façon du Clos ou « comment faire manger du quinoa et des courgettes » aux enfants :)

Goûteux, diététique, un bel assortiment de saveurs, une version saine et on en redemande !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 25 à 30 mn

Temps de cuisson : 10 minutes + 10 minutes

 

Ingrédients pour la steak de quinoa 

 

80 gr de quinoa gourmand, à défaut de quinoa traditionnel

150 gr de courgette

2 à 3 pétales de tomates confites

2 c.a.s. de coulis de tomate

1 gousse d’ail

1 échalote ciselée finement

1 œuf à température

4 c.a.s. de parmesan râpé

2 c.a.s. de farine

Sel, poivre du moulin 

Tabasco Chipotle (facultatif)

1 c.a.s d’huile

 

Ingrédients pour le montage du burger

 

4 buns moelleux aux céréales

Feuilles de salade

Pesto vert ou sauce tomate ou moutarde ….

4 œufs extra frais

 

Le burger du Clos
Le burger du Clos

 

Préparation de la galette

 

Faire cuire le quinoa dans une casserole d’eau durant 10 minutes. Egoutter et réserver.

Râper la courgette, couper les pétales de tomates en petits dés, émincer la gousse d’ail. Réserver.

 

Dans un saladier, mélanger le quinoa, la courgette, les pétales de tomates, l’échalote, le parmesan et l’œuf. Ajouter le Tabasco (facultatif), la farine. Saler, poivrer selon votre goût. Bien mélanger et former des palets à l’aide d’un cercle de 2 cm d’épaisseur environ.

 

Les déposer sur une feuille de cuisson et cuire 10 minutes à four thermostat 160 degrés. Réserver. 

 

Dressage

 

Au moment de servir, faire revenir les palets dans une poêle avec 1 c.a.s. d’huile, durant 5 minutes de chaque côté pour les faire dorer.

Dans une poêle anti-adhésive, casser délicatement les œufs et les faire cuire 3 - 4 minutes. Saler, poivrer selon votre goût.

Pendant ce temps, couper les buns en deux, les napper de pesto / sauce tomate, déposer une feuille de salade, puis le galet de quinoa. Recouvrir avec un œuf au plat.

Déguster bien chaud avec une salade de votre choix. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

Cuisson à la poêle des galettes

0 commentaires

Galettes fines aux flocons d'épeautre et raisins

Galettes fines aux flocons d'épeautre et raisins
Galettes fines aux flocons d'épeautre et raisins

 

 Tout ce qui est p'tit, n'est que gourmandise   ... ...  

 

Un p’tit nouveau dans la gamme des galettes parce qu’on aime manger sain au Clos.  On les adore avec une généreuse dose de flocons d’épeautre, à la fois croquantes et moelleuses ET ... ... on a adoré rester le nez collé contre la vitre du four à les regarder cuire, tout doucement.

 

Pour une 15 aine de galettes environ

Temps de préparation : 12 minutes

Temps de cuisson : 12 à 18 minutes

 

Ingrédients

 

170 gr de flocons d’épeautre

100 gr de farine type T55

80 gr de raisins secs

3 c.a.s. de rhum ou tout autre alcool de votre choix (facultatif)

¼ c.a.c. de bicarbonate alimentaire

¼ c.a.c. de cannelle moulue

110 gr de beurre ramolli

160 gr de sucre roux

60 gr de miel, ou de sirop d'érable

Boules avant la mise au four
Boules avant la mise au four

 

Préparation

 

Faire macérer les raisins dans le rhum durant 3 à 4 heures (voire la veille).

 

Dans un bol, mélanger les flocons d’épeautre, la farine, le bicarbonate alimentaire et la cannelle. Réserver.

 

Dans un saladier, mettre le beurre mou, le sucre et le miel. Mélanger au batteur électrique, à défaut au fouet à main, jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.

 

Ajouter le mélange flocons/farine petit à petit en mélangeant. Puis ajouter les raisins égouttés (sans le rhum). Bien mélanger le tout et laisser reposer 10 minutes au réfrigérateur.

Pendant ce temps, préchauffer le four thermostat 180 ° degrés.

Prélever une petite quantité de pâte et façonner une boule entre vos mains. La déposer sur une feuille de cuisson. Réaliser ainsi jusqu’à épuisement de la pâte. Penser à espacer suffisamment les boules de pâte, elles vont s’étendre à la cuisson. (Voir photo)

 

Cuire 12 minutes environ – Sortir du four et laisser refroidir complètement avant le des manipuler. 

 

Version galettes épaisses 

 

Vous pouvez réaliser des galettes plus épaisses.  

Dans ce cas, faire des boules plus grosses, environ 50 gr. Les poser au centre d’un cercle et les cuire de 18 à 20 minutes. La pâte en cuisant va alors s’étendre jusqu’au bord du cercle.

Au terme de la cuisson, laisser refroidir 1 à 2 minutes et retirer délicatement les cercles.

Laisser refroidir complètement avant de les manipuler.

voir photo ci-dessous

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

Version galettes épaisses aux flocons d'épeautre

0 commentaires

Rattes du Touquet rôties au zaatar

Pommes de terre rôties au zaatar
Pommes de terre rôties au zaatar

 

 Et si la patate n'existait pas   ... ...  

 

Ces mini pommes de terre rôties au four, rehaussées par cette odeur enivrante du zaatar, sont parfaites pour un apéro cool entre copains !

Un tapas comme je les aime !

Simple, vite fait avec cette envie de « reviens-y » !

 

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 20 à 30 minutes

Four thermostat : 180° degrés  

 

Ingrédients

 

300 à 400 gr de petites pommes de terre grenaille ou Rattes du Touquet

5 à 6 tranches fines de lard

Zaatar, à défaut herbes de Provence

Sel, poivre du moulin,

Huile d’olive

Pommes de terre rôties au zaatar
Pommes de terre rôties au zaatar

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

Laver les pommes de terre. Faire une entaille sur chacune d’entre elles aux deux tiers. Réserver.

 

Tailler les tranches de lard en lamelles et les insérer dans les entailles de pommes de terre. Parsemer de zaatar.

Dans un plat allant au four, mettre l’huile d’olive, déposer les pommes de terre dedans et faire cuire durant 20 à 30 minutes au four thermostat 180° degrés.

 

Lorsque les pommes de terre sont cuites, saler et poivrer.

Servir chaud. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tarte rustique à la rhubarbe

Tarte rustique à la rhubarbe
Tarte rustique à la rhubarbe

 

 Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte (version sucrée)  ... ...  

 

La rhubarbe, cuisinée comme fruit, se laisse dévorer sans modération. Son goût légèrement acidulé apporte une fraîcheur et une légèreté sans pareille.

Je propose aujourd’hui une tarte à la rhubarbe simple à réaliser.

Le seul inconvénient… c’est qu’une bouchée en appelle une autre.

 

Pour 1 tarte - cercle de diamètre de 18 cm

Temps de préparation : 15 mn

Temps de repos : 1 nuit

Temps de cuisson : 40 minutes 

 

Ingrédients

 

1 pâte sablée

450 gr de rhubarbe

60 gr de sucre en poudre

 

50 gr de crème de mascarpone, (à défaut mélanger 25 gr de mascarpone et 25 gr de crème fraîche liquide)

40 gr de sucre roux

1 œuf à température

20 gr de poudre d’amande

1 petit brin de romarin

tarte rustique à la rhubarbe
tarte rustique à la rhubarbe

 

Préparation

 

La veille 

 

Peler et couper la rhubarbe en petits tronçons de 1 cm.

Les saupoudrer de 60 gr de sucre en poudre, mélanger et laisser au frais jusqu’au lendemain. 

 

Le lendemain

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Laisser égoutter la rhubarbe durant une trentaine de minutes.

Disposer la pâte sablée dans un cercle, beurré et fariné, en laissant le surplus de pâte déborder du moule. Vous pouvez utiliser un moule à tarte, de préférence à fond amovible, pour faciliter le démoulage.

 

Dans un bol, mélanger la crème mascarpone et le sucre – Ajouter l’œuf puis la poudre d’amande. Puis ajouter le romarin. Mélanger la  préparation.

Déposer les morceaux de rhubarbe sur la pâte puis verser la préparation liquide dessus. Rabattre les bords de la pâte sur la rhubarbe.  

 

Enfourner et laisser cuire 40 minutes à thermostat 180° - Couvrir avec une feuille de papier sulfurisé afin que le dessus ne brûle pas en fin cuisson si nécessaire.

Sortir du four et laisser tiédir.

Retirer délicatement le cercle et mettre au frigo durant 2 heures minimum avant de déguster. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Le fraisier "Niko", pistache et chocolat blanc pour Olivia

Le fraisier Niko, pistache et chocolat blanc
Le fraisier Niko, pistache et chocolat blanc

 

 Les incontournables du Clos  ... ...  

 

Envie de fraises ? Le fraisier « Niko » qui tombe à pic !

Facile, simple et rapide à réaliser, ce fraisier associe à merveille la fraise, la pistache et le chocolat blanc.

Une pure gourmandise pour nos deux Drouziennes, Olivia et Niko ! 

 

Pour 6 fraisiers individuels

Temps de préparation : 15 mn

Temps de repos : 1 nuit

Temps de cuisson : 10 à 15 minutes

 

Ingrédients

 

25 gr de pistaches mondées de préférence

100 gr de crème liquide

150 gr de chocolat blanc pâtissier

100 gr de crème de mascarpone, à défaut de crème fraîche semi-épaisse

2 c.a.c. de miel

 

1 pâte feuilletée

300 gr de fraises environ

Sucre glace 

Fraisier "Niko" pistache et chocolat blanc
Fraisier "Niko" pistache et chocolat blanc

 

Préparation

 

La veille 

 

Moudre les pistaches grossièrement, les mélanger avec 100 gr de crème liquide et porter à petit frémissement. Retirer du feu, ajouter le miel et laisser infuser dix minutes environ.

 

Pendant ce temps, faire fondre, au bain-marie, le chocolat blanc. Ajouter en trois fois la crème pistachée encore chaude. Bien mélanger jusqu’à obtenir une crème fluide. Ajouter la crème de mascarpone, mélanger et mettre au frais jusqu’au lendemain.

 

Le lendemain

 

Étaler la pâte feuilletée et former 12 cercles de 10 cm de diamètre environ. Piquer la pâte et saupoudrer de sucre poudre.

Déposer les disques de pâte sur une feuille de cuisson et recouvrir d’une autre feuille de cuisson.

Cuire la pâte entre deux plaques de cuisson afin d’éviter qu’elle ne gonfle mais aussi qu’elle caramélise.

Cuire à four thermostat 180 ° degrés, durant 10 à 15 minutes.

Sortir du four et laisser refroidir.

 

Montage

 

Sortir la crème à la pistache du frigo et la battre telle une chantilly bien ferme.

Mettre un peu de chantilly sur chaque disque de pâte feuilletée et disposer les fraises dessus.

Combler l’espace entre les fraises avec un peu de chantilly à la pistache.

Chapeauter le tout avec un cercle de pâte feuilletée, saupoudrer de sucre glace et réserver au frigo jusqu’au moment de déguster. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Bordeaux primeurs 2016 ou un millésime miraculeux

Bordeaux primeur 2016
Bordeaux primeur 2016

 

 La gourmandise du vin  ... ...  

 

Qui aurait pu penser que l’année 2016 serait une année à « encaver » ?

 

Le vignoble de Bordeaux est passé par toutes les émoticônes :). Des rendez-vous des plus difficiles avec  pluie, grêle, gel, maladies, sécheresse….  

 

Flashback sur les mois passés … …

 

De janvier à début juin, de la pluie, de la pluie et encore de la pluie, plus de 800 mm. La vigne pousse généreusement. Une fenêtre ensoleillée inattendue à mi-juin permettra que la fleur se passe à merveille.

Juillet, août …. Un été chaud et très sec, qui apportera la structure tannique aux raisins et la puissance.

Mi-septembre, les orages viendront mettre fin à cette sécheresse  pour laisser place à un superbe été indien pour une maturité sans pareille.

 

Les vendanges démarreront mi-octobre sans stress, la qualité est au rendez-vous !!! 

 

 

Ces magiciens sont parvenus à tirer leur épingle du jeu malgré un temps capricieux, à donner naissance à des vins dont les attraits et les nuances sont autant de nouveautés. Une telle réussite a un aspect humain des plus attachants.

Ces  vignerons présentent certes des personnalités, sous le signe d’une passion commune pour des vins qui sont la quintessence d’un terroir.

 

Dans son ensemble, Bordeaux donnera des vins avec de la profondeur, de la densité. Un bel équilibre, une bouche fraîche aux fruits explosants, des tannins soyeux ….

 

Les « lettres de noblesse » sont de retour à Bordeaux pour ce millésime à « encaver ».  

 

Parmi les grandes réussites, on notera Palmer à Margaux, Léoville Las Cases à Saint Julien, Pichon Longueville Comtesse de Lalande à Pauillac, Calon Ségur, Montrose à St Estèphe, Les Carmes Haut Brion, Haut Bailly, Domaine de Chevalier blanc à Pessac Léognan, La Conseillante,  l’Evangile à Pomerol,  … ... et bien d’autres …

 

Passionné de vins, il était difficile de ne pas encaver quelques caisses.

 

Pour ce millésime, j’ai opté essentiellement pour les seconds vins des Châteaux. Ils  permettent d’être dégustés plus rapidement, leur prix est plus abordable et le rapport qualité-prix est plus juste à mon avis que sur la majeure partie des crus classés.

 

 

Mes coups de cœurs pour les rouges,

 

Les Pagodes de Cos, (Saint Estèphe), issu de 50% cabernet-sauvignon, 46,5% merlot, 3% petit verdot, 0,5% cabernet franc, voici un vin de plaisir, équilibré et voluptueux qui se distingue par son allure soyeuse. A la fois fins et complexes, les tanins apportent croquant et plaisir pour un millésime très prometteur, au style reconnaissable et affirmé.

 

Château Ormes de Pez, (Saint Estèphe) - Ce beau cru de Saint-Estèphe est connu pour sa constance qualitative d’un millésime à l’autre. Le 2016 offre un vin plein de richesse, finesse et élégance. Le nez, sur le fruit mêle des notes très classiques de cerise griotte, de mûre, de cassis… . La bouche, ample et fraîche, révèle des tanins soyeux enrobant une finale d’une grande longueur.  

 

La Réserve de la Comtesse, (Pauillac), est  issue de 54% cabernet-sauvignon, 37% merlot, 4% cabernet franc, 5% petit verdot. Ce millésime 2016 nous offre un très grand millésime, puissant, profond et d’une grande élégance.

 

Les Fiefs de Lagrange, (Saint Julien), un vin d’une couleur sombre aux reflets pourpres, un nez intense de cerise noires, crème de cassis et réglisse. La bouche est vive d’une grande fraîcheur. Voici un vin vibrant et équilibré. Probablement un des meilleurs Fiefs de Lagrange produit à la propriété.

 

La Parde de Haut Bailly, (Pessac Léognan), second vin du Château Haut Bailly, issu de 47% cabernet-sauvignon, 47% merlot, 6% cabernet franc. La Parde de Haut-Bailly 2016, illustre un niveau de sélection exceptionnel, il se démarque par une densité et une structure impressionnantes ainsi qu’une grande finesse aromatique. Il offre des notes florales, suivies de fruits noirs croquants. C’est un vin ample et puissant doté d’un bel équilibre. Ses tanins sont fins et soyeux. 

 

Château Le Pape, (Pessac Léognan) - Le profil de ce Pessac-Léognan remarquablement souple et élégant vient de sa majorité de merlot (80% environ), sur un sol à tendance argileuse, singulier en terre de graves. Un autre atout principal du Château Le Pape reste l’attention toute particulière dont il fait l’objet, de la part des équipes du Château Haut-Bailly qui assurent le travail à la vigne et au chai. Voici un vin rond et gourmand, avec des tanins soyeux, marque de fabrique de Haut-Bailly. Sa forte proportion de Merlot lui confère de beaux arômes de fruits rouges, cassis, fraise des bois, doublé d’épices poivrées. 

 

 Duo de la Conseillante est le Second vin du Château La Conseillante, produit depuis 2007 sur des parcelles sableuses à l'est du vignoble.  Un château reconnu pour produire des vins précis, extrêmement concentrés et aromatiques, avec un beau volume et des tanins très présents.

 

Pour les blancs, j’ai été séduit par l’Esprit de Chevalier, second vin du Domaine de Chevalier, un vin subtil aux délicates senteurs d'agrumes et avec des nuances minérales. Une production confidentielle qui mérite le détour !

 

Clos Floridène (Graves) - Appréciés pour sa pureté, sa droiture et sa minéralité, le 2016 est issu de 56% sauvignon, 44% sémillon.  Le Clos Floridène Blanc possède le caractère des vins issus des grands terroirs calcaires : couleur d'or vert, arôme intense aux notes fruitées de pêche blanche, citron, pamplemousse, nuances minérales, grillées, toastées. Saveurs puissantes et fraîches du fruit dans tout son éclat, densité et structure d'un grand vin blanc. 

 

Il ne restera plus maintenant qu’à être patient quelques années pour déboucher et savourer avec nos Drouzillas ces petits Bordeaux J 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Soupe glacée aux carottes, lait de coco et écrevisses

Soupe glacée aux carottes, lait de coco et écrevisses
Soupe glacée aux carottes, lait de coco et écrevisses

 

 Et si la soupe n'était pas que pour les enfants  ... ...  

 

Et si on se sirotait une p’tite soupe froide comme je les aime, pleine de fraîcheur, légère, avec une pointe exotique ?

 

Cette soupe de carottes glacée au lait de coco tombe à pic pour débuter l’été !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 35 minutes

 

Ingrédients

 

500 gr de carottes

1 échalote

1 c.a.s. d’huile d’olive

½ c.a.c. de curry en poudre

20 cl de lait de coco

Le jus d’un ½ citron vert

150 gr d’écrevisses cuites décortiquées

Sel, poivre du moulin

Soupe glacée aux carottes, lait de coco et écrevisses
Soupe glacée aux carottes, lait de coco et écrevisses

 

Préparation

 

Émincer l’échalote finement, réserver.

Peler et couper les carottes en rondelles, réserver.

 

Dans une casserole, faire revenir l’échalote durant 2 minutes sans coloration. Ajouter les carottes et le curry. Laisser revenir 3 minutes supplémentaires.

Couvrir d’eau à hauteur et cuire 30 minutes jusqu’à ce que les carottes soient tendres. Égoutter et garder le jus de cuisson.

 

Mixer les carottes avec le lait de coco et le jus de citron. Ajouter le jus de cuisson petit à petit jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Saler, poivrer et réserver au frais.

 

Au moment de servir, ajouter les écrevisses.

 

Servie en verrines, cette soupe de carottes sublimera vos apéro-tapas. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tarte gourmande aux myrtilles du Clos

Tarte gourmande aux myrtilles du Clos
Tarte gourmande aux myrtilles du Clos

 

 Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte  ... ...  

 

Pour changer des tartes classiques aux fruits, voici une tarte toute simple aux myrtilles du Clos.

Une tarte gourmande ou les baies rouges sont cuites et rajoutées à mi-cuisson sur un appareil crémeux aux noix. 

 

Pour 1 moule à tarte de 22 cm de diamètre

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 45 minutes

Four thermostat : 180° degrés  

 

Ingrédients

 

1 pâte sablée 

180 à 200 gr de myrtilles ou autres fruits rouges

100 gr de poudre de noix

2 œufs à température

40 gr de beurre mou

80 gr de sucre en poudre

50 gr de crème fraîche épaisse

Tarte gourmande aux myrtilles
Tarte gourmande aux myrtilles

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Étaler la pâte et garnir le moule à tarte. Piquer le fond de la tarte avec une fourchette. Disposer un papier cuisson sur le fond et des billes par-dessus (à défaut utiliser des légumineuses). Cuire à four thermostat 180 ° degrés durant 15 minutes.  La pâte doit colorer légèrement. Retirer les billes, le papier cuisson et laisser refroidir.

 

Pendant ce temps, mettre dans un saladier les œufs (blancs et jaunes) avec le sucre et battre à l’aide d’un fouet à main. Ajouter la poudre de noix puis la crème fraîche. Mélanger le tout.

Ajouter le beurre mou et bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte bien homogène.

Mettre la moitié des myrtilles sur la pâte et verser l’appareil par-dessus.

Cuire au four durant 5 à 8 minutes.

 

Au bout de 5/8 minutes, ajouter les myrtilles restantes et poursuivre la cuisson durant 30 à 35 minutes supplémentaires jusqu’à ce que la tarte soit bien dorée dessus et les myrtilles légèrement compotées.

 

Laisser refroidir puis mettre au frais jusqu’au moment de déguster.

Vous pouvez utiliser des fruits rouges de votre choix, voir un mélange de baies rouges.

 

La tarte est meilleure après plusieurs heures au frais, voire le lendemain.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Focaccia, pesto vert et cristaux de sel de la mine de « Wieliczka »

Focaccia, pesto vert et cristaux de sel de la mine de Wieliczka
Focaccia, pesto vert et cristaux de sel de la mine de Wieliczka

 

 Pour être bien roulé, il faut malaxer ... ...  

 

Qui dit « apéro-pesto » dit focaccia ! Hyper moelleuse et délicieuse !

 

Une mie aérienne, une croûte croustillante, un plein de saveurs avec cette touche salée sans pareille.On la déguste à l’apéro, tout au long d’un repas, telle quelle ou légèrement trempée dans de l’huile d’olive !  

 

Un p’tit clin d’œil à mon ami Jacques pour être descendu à la mine chercher le sel de Wieliczka :)

 

Pour  1 foncaccia – 4 à 6 personnes  

Temps de préparation : 15 minutes

Repos : 2 à 3 heures

Temps de cuisson : 20 mn à 200° degrés

 

Ingrédients

 

150 gr de farine T55

75 gr de semoule fine de blé dur

100 gr de pommes de terre cuites, écrasées à la fourchette encore tiède.

100 gr environ d'eau tiède

1 sachet de levure boulangère (Briochin pour moi)

7 gr de sel fin

1 c.a.c. de sucre en poudre

2 c.a.s de pesto vert

Cristaux de la mine de sel « Wieliczka » pour moi, à défaut du sel de Guérande sera parfait

 

Huile d'olive vierge

Minestrone exotique de fruits frais au safran
Minestrone exotique de fruits frais au safran

 

Préparation

 

Dans un petit bol, mettre la levure avec 100 gr d’eau tiède. Laisser 15 mn environ.

Pendant ce temps, dans un saladier, mélanger la farine, la semoule, le sel.  

Ajouter la pomme de terre petit à petit en remuant avec une spatule en bois, puis avec vos doigts afin de bien émietter les petites boulettes de pomme de terre qui auraient pu se former.

Faire un puits et verser 1 c.a.s. d’huile d’olive, le sucre et l’eau/levure petit à petit (en trois ou quatre fois). Veiller à ce que la pâte absorbe le liquide avant d’en rajouter. Pétrir durant 10 minutes environ.

La pâte va se détacher du saladier pour former une boule souple (voir photo). Fariner le fond du saladier, déposer la boule dedans et couvrir avec un linge sec et propre.

Laisser pousser dans un endroit tiède durant une à deux heures afin que la pâte double de volume. 

 

Focaccia, pesto vert et cristaux de sel
Focaccia, pesto vert et cristaux de sel

 

Reprendre la pâte et l’aplatir avec la paume de la main pour la dégazer. Puis étaler la pâte à la main et lui donner une forme légèrement ovale de 3 à 4 cm d’épaisseur avec vos mains.

Déposer la pâte sur une feuille de papier cuisson.

Badigeonner généreusement de pesto à l’aide d’un pinceau, parsemer généreusement de cristaux de sel - (photo ci-dessous n°1). 

 

Laisser pousser encore une heure dans un endroit tiède. La pâte doit doubler de volume - (photo ci-dessous n°2). 

 

Préchauffer votre four à 200° degrés et enfourner votre focaccia.

Cuire environ 20 minutes.

A la sortie du four, badigeonner légèrement d’huile d’olive à nouveau et laisser refroidir - (photo ci-dessous n°3)

 

Couper en morceaux et servir avec un petit bol d’huile d’olive à côté. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Minestrone exotique de fruits frais au safran

Minestrone exotique de fruits frais au safran
Minestrone exotique de fruits frais au safran

 

 Tutti frutti, que du fruit  ... ...  

 

Besoin d’un dessert léger, facile à faire et rafraîchissant ?

Voici quelques fruits frais pour un bol de fraîcheur sans pareil !

Aucune complexité, uniquement du bon !

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 10 minutes

Temps de repos : 12 heures

 

Ingrédients

 

1 petite mangue

1 papaye

1 ananas Victoria

3 fruits de la passion

½ grenade

 6 à 8 kumquats

1 citron vert

120 gr d’eau

40 gr de sucre en poudre

3 rondelles de gingembre frais

Quelques filaments de safran

Minestrone exotique de fruits frais au safran
Minestrone exotique de fruits frais au safran

 

Préparation

 

Laver les kumquats et les couper en rondelles fines. Retirer les pépins. Réserver.

Dans une casserole, mettre 120 gr d’eau, le sucre en poudre, les rondelles de gingembre, les filaments de safran, les kumquats, le jus du citron vert  et porter à petite ébullition durant 8 à 10 minutes.

 

Pendant ce temps, couper les autres fruits en petits cubes (ananas Victoria, mangue, papaye). Égrener la grenade. Réserver.

 

Au bout de 10 mn, retirer le sirop du feu et laisser refroidir. Retirer les rondelles de gingembre, ajouter les fruits coupés, la grenade ainsi que la pulpe des fruits de la passion.

Mettre au frais au moins 12 heures.

Servir dans des bols, verrines ou assiettes creuses.

 

Vous pouvez agrémenter le minestrone d’une boule de glace au gingembre ou vanille.  

 

Le minestrone de fruits peut être réalisé la veille et se conserve jusqu’à 3 jours au frais.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Poulet fermier rôti, basilic et citron vert, farci au riz des Incas

Poulet fermier rôti basilic et citron vert farci au riz des Incas
Poulet fermier rôti basilic et citron vert farci au riz des Incas

 

Au fond de la basse cours  ... ... 

 

Ajoutez une touche en plus et des parfums, au traditionnel poulet rôti du dimanche ! 

Quelques herbes fraîches, du citron vert, du riz des Incas …. Et voilà une recette très facile et qui change !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 1h20 minutes

Four thermostat 180° degrés

 

Ingrédients

 

1 poulet fermier

1 botte d’oignons nouveaux

2 + 1 gousses d’ail

½ citron vert, à défaut un citron jaune

80 gr de quinoa gourmand, (appelé aussi Riz des Incas)

½ bouquet de basilic frais

Huile d’olive

Sel, poivre

Poulet rôti citron vert et basilic farci du riz des Incas
Poulet rôti citron vert et basilic farci du riz des Incas

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Émincer les oignons nouveaux, deux gousses d’ail et le basilic.

Râper le zeste du citron, puis le peler à vif et le couper en petits morceaux. Mélanger le tout et réserver.

 

Cuire le quinoa dans une casserole d’eau salée durant une dizaine de minutes. Lorsque le quinoa est cuit, le rincer sous l’eau froide et le laisser s’égoutter.

 

Pendant ce temps, tailler la troisième gousse d’ail en fines lamelles. Entailler la chair du poulet à plusieurs endroits et y insérer les lamelles d’ail.

Ajouter le mélange oignons, gingembre, ail, basilic au quinoa. Saler, poivrer et bien mélanger. Farcir le poulet avec cette farce en tassant bien. Ficeler le poulet et le déposer dans un plat allant au four. L’arroser d’huile d’olive et verser 10 cl d’eau au fond du plat.

 

Cuire durant 1h20, four thermostat 180° degrés. Arroser le poulet durant la cuisson.

Le retourner à mi-cuisson.

Lorsque le poulet est cuit, le laisser reposer 5 minutes avant de le découper.

Découper la volaille en morceaux et servir la farce à part. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

Shortbreads à l'Earl Grey Mandarin pour Charlie

Shortbreads à l'Earl Grey Mandarin pour Charlie
Shortbreads à l'Earl Grey Mandarin pour Charlie

 

Votez vos thés, avec les P'tits Chefs  ... ... 

 

Les recettes se partagent, s’échangent, se révisent et donnent naissance à des déclinaisons gourmandes.  

Cette recette a vu le jour autour d’un café avec « Petit-Cerf ». 

Merci « Petit-Cerf » pour tes suggestions et recommandations :)

 

J’utilise ici le thé Earl Grey Mandarin de chez Dammann Frères, mélange délicat de thé vert et thé noir qui apporte une saveur subtile aux biscuits.

 

Une recette ludique ou les p’tits Chefs trouveront une place autour du fourneau.  

 

Pour  une quinzaine de shortbreads  

Temps de préparation : 15 minutes

Repos : 1 heure

Temps de cuisson : 15 à 20 minutes à 180° degrés

 

Ingrédients

 

180 gr de farine type T55

150 gr de beurre demi-sel, mou

55 gr de sucre glace

2 c.a.c. rase de thé Earl Grey Mandarin de chez Dammann Frères

Shortbread à l'Earl Grey Mandarin
Shortbread à l'Earl Grey Mandarin

 

Préparation

 

Humidifier légèrement le thé avec un petit peu d’eau bouillante (2 à 3 c.a.s.). Réserver.

 

Dans un saladier, mettre le beurre mou et le crémer à l’aide d’un fouet électrique jusqu’à ce qu’il devienne mousseux. Ajouter petit à petit le sucre glace et continuer à battre jusqu’à ce que le mélange blanchisse (2 minutes environ).

Incorporer alors la farine petit à petit puis le thé Earl Grey Mandarin préalablement égoutté afin d’obtenir une pâte homogène.

Pétrir la pâte à la main et étaler le pâton obtenu, entre deux feuilles de papier cuisson, d’une épaisseur de  ½ cm environ.

Réserver au frigo durant 1 heure 

A la portée de nos p'tits Chef en herbe !
A la portée de nos p'tits Chef en herbe !

 

A l’aide d’un emporte-pièce, cercler les shortbreads et les déposer sur une feuille de papier cuisson. A la portée de nos p'tits Chef en herbe :)

Avec un cure-dents en bois, faire des petits trous réguliers à la surface.

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés. Enfourner et cuire durant 15 à 20 minutes en surveillant la coloration.

Sortir du four et laisser tiédir sur une grille.

 

Les shortbreads se conservent 10 jours dans une boîte métallique. Les miens n’ont pas survécu plus de 2 jours …. Et les vôtres ?  

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Coulant chocolat aux noisettes façon brownie

Coulant chocolat aux noisettes façon brownie
Coulant chocolat aux noisettes façon brownie

 

Gourmand de gourmandises  ... ... 

 

Le crime de la gourmandise !!!

 

Derrière ce gâteau au chocolat se cache une double gourmandise !

Une couche croustillante qui se fendille, un cœur moelleux et fondant avec le

croquant des noisettes.

 

Pour 6 à 8 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes

Moule de 15 x 15 cm 

 

Ingrédients

 

220 gr de sucre en poudre

120 gr de beurre fondu

2 œufs à température

55 gr de farine type T55

45 gr de farine de grand épeautre (à défaut de la farine T55)

40 gr de poudre de cacao + un peu

70 gr de chocolat noir concassé

35 gr de noisettes 

1 pincée d’extrait de vanille en poudre

Coulant chocolat aux noisettes façon brownie
Coulant chocolat aux noisettes façon brownie

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 175° degrés.

 

Beurrer et fariner le moule de préférence 15 cm x 15 cm.

Dans un saladier, mélanger le beurre fondu et le sucre. Ajouter la vanille, puis les œufs un à un en mélangeant.

 

Dans un petit bol, mélanger les deux farines et la poudre de cacao. Ajouter progressivement au mélange beurre/sucre et bien mélanger.

Ajouter le chocolat concassé, puis les noisettes. Mélanger.

 

Verser la pâte dans le moule et cuire durant 40 minutes. Vérifier la cuisson avec une lame de couteau. Le cœur du gâteau doit être légèrement fondant, aussi ne pas trop le cuire.

 

Laisser refroidir une 30 aine de minutes avant de le démouler et le laisser refroidir complètement avant de le découper. 

    

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

Asperges blanches, mousseline légère façon guacamole ... ...

Asperges blanches, mousseline légère façon guacamole
Asperges blanches, mousseline légère façon guacamole

 

Tutti verdi   ... ... 

 

Rapide, léger et une merveille de simplicité !

Voici un antipasti de saison et plein de peps !

Le goût délicat des asperges blanches se marie à merveille avec cette mousseline légère façon guacamole.

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 15 minutes

 

Ingrédients

 

1 botte d’asperges blanches, à défaut des vertes

1 avocat mûr

1 jus de citron vert

1 échalote

1 c.a.s. de crème fraîche épaisse

1 blanc d’œuf

1 c.a.s. rase de moutarde à l’ancienne

Sel, poivre du moulin

Retour du marché
Retour du marché

 

Préparation

 

Peler les asperges. Les cuire dans une grande casserole d’eau salée durant ¼ heure environ. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau. Les égoutter et réserver.

 

Pendant ce temps, battre le blanc d’œuf en neige très ferme. Réserver.

Dans un bol, mettre la chair de l’avocat, le jus de citron, la moutarde à l’ancienne et la crème fraîche. Mixer le tout avec un mixer plongeant, à défaut, écraser à la fourchette jusqu’à obtenir une purée fine.

Ajouter l’échalote émincée finement, saler, poivrer, selon votre goût. Ajouter enfin le blanc d’œuf battu et mélanger délicatement.

 

Réserver au frais.

Servir avec les asperges à température avec la sauce à part.

 

Note : Ne pas préparer la mousseline trop à l’avance afin d’éviter que le blanc d’œuf ne retombe en eau.

Vous pouvez préparer le guacamole à l’avance et ajouter le blanc d’œuf battu en neige 1 à 2 heures avant de servir. 

    

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

LE croustillant aux fruits rouges ... ....

Croustillant aux fruits rouges
Croustillant aux fruits rouges

 

Gourmand de gourmandises   ... ... 

 

Vous allez adorer !  Une tuerie sans pareille !

Une feuille de brick croquante, une crème fouettée onctueuse, des fruits rouges légèrement acidulés …

Voici LE croustillant !

 

A vous de jouer et épater vos invités !   

 

Pour 4 croustillants

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 5 à 8 minutes à 180° degrés

 

Ingrédients

 

1 rouleau de feuilles de brick

75 gr de beurre fondu

50 gr de noix concassées

 

100 gr de crème fraîche épaisse

80 gr de mascarpone

15 gr de sucre glace

 

120 gr de fruits rouges (myrtilles et framboises du Clos pour moi)

 

40 gr de sucre en poudre

 

Tarte fine aux courgettes et oignons
Tarte fine aux courgettes et oignons

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Faites fondre le beurre – Tailler les feuilles de brick en carrés de 12 cm – Sur une feuille de papier sulfurisé, mettre un carré de feuille de brick, l’enduire de beurre fondu à l’aide d’un pinceau, recouvrir d’un deuxième carré de feuille de brick et l’enduire de beurre. Poser une troisième feuille de brick par-dessus, et l’enduire également de beurre. Parsemer de noix concassées par-dessus.

 

Procéder de la même manière pour les autres carrés de feuilles de brick de façon à obtenir 3 carrés de trois feuilles chacun pour chaque croustillant (soit 12 carrés en tout pour 4 croustillants).

Cuire les carrés durant 5 à 8 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés dessus.

Réserver.

 

Croustillant aux fruits rouges
Croustillant aux fruits rouges

Dans une casserole, mettre les myrtilles, les framboises et le sucre en poudre. Faites cuire à feu doux pendant 8 à 10 minutes. Poursuivre la cuisson jusqu’à obtenir un coulis sirupeux et des fruits compotés. Sortir du feu et laisser refroidir - Réserver.

 

Dans un bol, mettre le mascarpone et la crème épaisse. Fouetter durant 3 minutes puis ajouter le sucre glace petit à petit. Lorsque la crème est bien ferme, la réserver au frigo.

 

Au moment de servir, déposer un carré de feuille de brick, recouvrir de crème fouettée, puis de coulis de fruits rouges à température ambiante ou froid. Monter  ainsi avec un deuxième carré de feuille de brick / crème / coulis et surmonter du troisième carré de feuille de brick aux noix.

 

Servir rapidement.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo 

 

Tarte aux courgettes et oignons ... ....

Tarte fine aux courgettes et oignons
Tarte fine aux courgettes et oignons

 

Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte (version salée)   ... ... 

 

Au Clos rien, ne se perd !!.

 

Avec quelques restes, une touche d’improvisation, voici une tarte fine de dernière minute réalisée avec les restes du frigo.

 

Toute simple, sans prétention mais délicieuse comme je les aime.

 

Pour 1 moule à tarte de 25 cm de diamètre 

Temps de préparation : 20 minutes 

Temps de cuisson : 45 minutes

Four thermostat : 180° degrés

 

Ingrédients

 

1 pâte feuilletée

1 belle courgette du potager

2 oeufs

1 oignon doux

Quelques brins de persil

4 à 5 c.a.s de lait entier de préférence

1 c.a.s d'huile d'olive

Sel, poivre du moulin

 

Tarte fine aux courgettes et oignons
Tarte fine aux courgettes et oignons

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Étaler la pâte et garnir le moule à tarte. Piquer le fond de la tarte avec une fourchette et réserver.

 

Pendant ce temps, couper la courgette en petits morceaux et la faire revenir à feu doux dans une poêle avec l’huile (5 à 10 minutes, jusqu’à légère coloration). Saler et poivrer selon votre goût et réserver.

 

Dans un saladier, casser les œufs, ajouter le lait, le persil émincé et battre quelques instants. Ajouter les courgettes. Réserver.

Émincer l’oignon en demi-rondelles fines. Disposer les rondelles au fond du moule à tarte.

Verser l’appareil dessus et cuire à four thermostat 180° degrés durant 40 à 45 minutes environ.

 

Déguster tiède avec un rosé.

 

Note : 

 

Donnez des couleurs à votre tarte et utilisez des oignons rouges :) merci Alix ! 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

Oeuf à la coque, pour les p'tits et les grands ... ....

Oeuf à la coque, mousse chocolat blanc et passion
Oeuf à la coque, mousse chocolat blanc et passion

 

P'tits Chefs   ... ... 

 

Et si cette année vous faisiez vous-même vos œufs en chocolat ?

 

Celui que je vous propose aujourd’hui est à la portée des p’tits et des grands ! Pas besoin de thermomètre, ni d’ustensiles sophistiqués pour créer vous-même de magnifiques œufs cocotte en chocolat !

 

Un résultat plutôt sympa, un visuel étonnant et .... "délicieusement gourmand" !  

 

 

Pour  4 à 5 œufs  

Temps de préparation : 20 minutes

Repos : 3 heures 

 

Ingrédients pour la mousse au chocolat blanc 

 

160 gr de chocolat blanc

80 gr de crème fraîche liquide très froide

1 blanc d’œuf

1 c.a.c. de sucre glace

 

Coulis fruit de la passion à défaut un coulis d’abricot, une confiture d’abricot

 

Ingrédients pour les coques en chocolat 

 

4 à 5  petits ballons

150 gr à 200 gr de chocolat noir 

 

Préparation des coques en chocolat

 

Laver les ballons et bien les sécher. Les gonfler à la taille d’un gros œuf.

Faire fondre le chocolat noir au bain-marie. A l’aide d’un pinceau, recouvrir le ballon de chocolat aux ¾. Donner une épaisseur d’ ½ cm (Voir photo).

 

Déposer les œufs sur une feuille de papier cuisson et réserver au frais durant 2 heures.

Lorsque les coques sont dures, inciser doucement les ballons et les retirer délicatement sans casser la coque en chocolat (voir photo) -

 

Réserver les coques en chocolat au frais. 

 

Mousse au chocolat blanc
Mousse au chocolat blanc

 

Préparation de la mousse au chocolat 

 

Battre le blanc d’œuf en neige. Lorsqu'il est ferme, ajouter le sucre glace et continuer à battre durant 30 secondes. Réserver.

Battre la crème fraîche en chantilly bien ferme. Réserver au frigo.

Dans un saladier, faire fondre au bain-marie le chocolat blanc. Lorsque ce dernier est bien fondu, le retirer du bain-marie. Continuer à le remuer pour le faire refroidir durant 3 minutes. Puis ajouter petit à petit la chantilly au chocolat blanc et mélanger délicatement. Ajouter ensuite le blanc d’œuf en neige en plusieurs fois. Mélanger délicatement. 

 

Garnir les coques en chocolat de mousse au chocolat blanc.

Avec une cuillère à café, faire un petit puits au centre et déposer 1 c.a.c de coulis de passion.

Mettre au frais pendant 1 heure avant de déguster.

    

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Couronne croustillante au pesto et roquette  ... ...

Couronne croustillante au pesto et roquette
Couronne croustillante au pesto et roquette

 

Tapas, c'est peu dire mais j't'aime comme un fou   ... ... 

 

Simplissime et irrésistible !

Cette couronne croustillante au pesto fera son effet à l’apéro et vos invités en redemanderont !

Une pâte feuilletée bien croustillante, généreusement agrémentée de pesto vert et de roquette. Voici un duo gagnant ! 

 

Pour 1 couronne pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 15 mn

Temps de cuisson : 30 minutes – four thermostat 180° degrés

 

Ingrédients

 

1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre

2 à 3 c.a.s. de pesto vert

Quelques feuilles de roquette

1 blanc d’œuf pour la dorure

Zaatar, à défaut des herbes de Provence.

 

 Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

1 - Étaler la pâte feuilletée.

2 - Sur une moitié de la pâte, étaler une couche de pesto vert.

 3 - Déposer quelques feuilles de roquette. 

 4 - Rouler la pâte feuilletée jusqu’à sa moitié pour former un boudin.



 

5 – Sur la deuxième partie de la pâte, tailler des bandes de 2 cm de largeur environ.   

 

6 – Sans les détacher, vriller chaque bande de pâte et les déposer sur le boudin. Si les bandes de pâtes sont trop longues, les couper.

 


 

7 – Joindre les deux bouts du boudin afin de former une couronne.

 

8 – Badigeonner de blanc d’œuf à l’aide d’un pinceau et parsemer de zaatar.

 

9 – Cuire 30 minutes environ au four - thermostat 180° degrés.


 

10 – Sortir du four lorsque la couronne est bien dorée et la laisser tiédir avant de la découper en tronçons.

 

 

 

Index des recettes           Index des recettes en photo

 

 

 

0 commentaires

Pavé de cabillaud en croûte de chorizo  ... ...

Pavé de cabillaud en croûte de chorizo
Pavé de cabillaud en croûte de chorizo

 

Cuisine banche   ... ... 

 

Une recette qui se prépare en 10 minutes, qui est inratable et qui déchire grave !

Le mariage entre chorizo, parmesan et cabillaud est "sublimissime". Un crumble croustillant avec une pointe pimentée pour un cabillaud moelleux à cœur.

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 10 mn

Temps de cuisson : 20 minutes

Four thermostat 190° degrés

 

Ingrédients

 

4 pavés de cabillaud un peu épais

120 gr de chorizo fort de préférence

50 gr de parmesan râpé

50 gr de chapelure

70 gr de beurre mou

Sel, poivre du moulin

  

Pavé de cabillaud en croûte de chorizo
Pavé de cabillaud en croûte de chorizo

Préparation

  

Préparer le crumble.

Hacher très finement le chorizo. Le mélanger avec la chapelure et le parmesan. Ajouter le beurre mou et mélanger avec les doigts le tout jusqu’à obtenir une pâte légèrement granuleuse.

Mettre la pâte à crumble entre deux feuilles de papier cuisson.

L’étaler avec un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de ½ à ¾ cm. Réserver.

 

Dans un plat allant au four, déposer les pavés de cabillaud. Saler et poivrer légèrement chaque pavé. Recouvrir chaque pavé de cabillaud avec une couche de crumble. Mettre au frigo.

Préchauffer le four thermostat 190° degrés.

 

Cuire au four durant 20 minutes jusqu’à ce que le crumble soit croustillant.

Vérifier la cuisson du cabillaud, si besoin poursuivre la cuisson quelques minutes supplémentaires.

Servir bien chaud avec un riz blanc ou des courgettes croquantes.

 

Note :

Pour gagner du temps, préparez la pâte à crumble la veille et gardez-la au frigo. L’assemblage du plat vous prendra 3 minutes !  

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Quand le petit épeautre se la joue façon risotto ... ...

Petit épeautre façon risotto aux Saint-Jacques
Petit épeautre façon risotto aux Saint-Jacques

 

Cuisine banche   ... ... 

 

Laissons de côté le traditionnel risotto et partons à l’aventure avec un mariage de saveurs :

Petit épeautre, Saint-Jacques, courgettes. 

 

En utilisant la méthode du risotto italien, on obtient un épeautre gorgé de saveurs, une courgette qui apporte un croquant et la Saint-Jacques qui vient sublimer le tout !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 50 minutes

 

Ingrédients

 

250 gr de petit épeautre

1 petit oignon

1 + 1 c.a.s d’huile d’olive

1.5 litre de bouillon de légumes

40 gr de beurre

1 gousse d’ail

50 gr de parmesan râpé

1 petite courgette

500 gr de Saint-Jacques

Sel, poivre du moulin 

  

Petit épeautre façon risotto aux Saint-Jacques
Petit épeautre façon risotto aux Saint-Jacques

Préparation

  

Dans un faitout, faire revenir l’oignon finement émincé avec 1 c.a.s. d’huile d’olive, durant 2 minutes (sans coloration). Ajouter l’épeautre, laisser torréfier 1 minute à sec. Ajouter le vin blanc et laisser-le s’évaporer.

 

Ajouter ensuite le bouillon jusqu’à 1 cm au-dessus de l’épeautre et laisser cuire 40 minutes à petit frémissement à demi couvert.

 

Pendant ce temps, couper la courgette en demi-rondelles et la faire revenir dans une poêle avec 1 c.a.s d’huile d’olive pendant 5 minutes. Ajouter l’ail émincé et poursuivre la cuisson durant 3 minutes. Réserver. Les courgettes doivent rester légèrement croquantes.

 

Dans la même poêle sans matière grasse, faire revenir les Saint-Jacques à feu vif durant 3 à 4 minutes selon la grosseur. Réserver.

 

Lorsque l’épeautre est cuit, l’égoutter. Remettre l’épeautre dans le faitout, ajouter le beurre et bien remuer afin d’enrober l’épeautre. Ajouter les courgettes, le parmesan et les Saint-Jacques. Mélanger délicatement, saler, poivrer selon votre goût. 

 

Servir aussitôt. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Incontournable ... .... le sablé Breton

Sablés Breton, chantilly mascarpone et fraises
Sablés Breton, chantilly mascarpone et fraises

 

Tout ce qui est p'tit n'est que gourmandises   ... ... 

 

Rien de tel qu’un sablé Breton pour combler un p’tit creux de 16 heures ou terminer un repas en gourmandises.

Facile à faire et déclinable selon vos envies …. Citron, orange, voire même chocolat … avec une chantilly au mascarpone et quelques fraises … humm !  

 

Pour 8 à 10 sablés Bretons

Temps de préparation : 15 minutes

Repos : 2 heures

Temps de cuisson : 15 minutes

Cercle à pâtisseries 

 

Ingrédients

 

2 jaunes d’œuf

100 g de sucre

½ c.a.c de vanille en poudre

120 g de beurre demi-sel, mou

160 g de farine

1 sachet de levure chimique

 

Au choix pour la saveur :

Zeste râpé d’un citron ou d'une orange

40 gr de copeaux de chocolat

  

Sablés Breton
Sablés Breton

Préparation

 

Dans le bol, battre avec un fouet électrique les jaunes d’œuf et le sucre. Lorsque le mélange devient crémeux, ajouter le beurre mou petit à petit, tout en continuant à battre.

 

Ajouter petit à petit la farine, la vanille, la levure et votre choix de saveur. Mélanger à l’aide d’une spatule en bois. La pâte va être un peu « farineuse ». Finir de pétrir la pâte avec la main pour obtenir une boule compacte qui se détache des parois du bol.

 

Mettre la boule de pâte entre deux feuilles de cuisson et l’étaler à l’aide d’un rouleau sur une épaisseur régulière d’environ 5mm.

Beurrer les cercles à pâtisserie et cercler les disques de pâte. Recouvrir les cercles d’une feuille de cuisson afin qu’ils ne sèchent pas et mettre au frais pendant 2 heures.

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Ôter la feuille de cuisson, laisser les cercles et cuire pendant environ 15 minutes.

Laisser refroidir puis retirer délicatement chaque cercle.

Déguster froid. 

 

Agrémenter vos sablés Breton d'une crème chantilly à la mascarpone, quelques fraises et voilà un dessert sans pareil. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Gratin de Mezzi Rigatoni aux cèpes et au parmesan ... ....

Gratin de Mezzi Rigatoni aux cèpes et au parmesan
Gratin de Mezzi Rigatoni aux cèpes et au parmesan

 

Cuisine de voyage, cuisine de partage   ... ... 

 

S’il y a bien un plat avec lequel la créativité peut s’exprimer, c’est bien les pâtes ! On peut les cuisiner à toutes les sauces, en salade, en plat, en garniture …

 

Voici un gratin de Mezzi Rigatoni aux cèpes et au parmesan.

Les Mezzi Rigatoni viennent de la région méridionale de la Campanie. On peut les comparer à des pennes légèrement plus grosses et plus petites.

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 5 + 20 minutes

 

Ingrédients

 

400 gr de Mezzi Rigatoni

180 gr de concassée de tomates

40 gr de cèpes séchés

130 gr de champignons de Paris frais

3 c.a.s. d’huile d’olive

Sel, poivre du moulin

60 gr de parmesan

Beurre  

  

Gratin de Mezzi Rigatoni
Gratin de Mezzi Rigatoni

Préparation

 

La veille –

Dans un petit bol, mettre les cèpes et les recouvrir d’eau afin de les réhydrater. Réserver.

 

Le lendemain –

Laver et émincer finement les champignons de Paris. Les faire revenir dans un petit faitout avec 2 c.a.s. d’huile durant 3 minutes. Ajouter les cèpes avec leur jus. Laisser mijoter 2 minutes supplémentaires.

Ajouter la concassée de tomates, saler, poivrer selon votre goût et laisser cuire, à couvert, à feu doux durant 5 minutes.

Mixer grossièrement (il doit rester des morceaux) et réserver.

 

Préchauffer le four thermostat 160° degrés.

 

Dans une grande casserole d’eau bouillante salée, faire cuire les Mezzi Rigatoni durant 5 minutes. Les égoutter et réserver.

 

Beurrer un plat à gratin et parsemer le fond de parmesan. Disposer les Mezzi Rigatoni debout, les uns à côté des autres, dans le plat à gratin. (Voir photo).

Verser la compotée de cèpes dessus. La faire pénétrer dans les Mezzi Rigatoni à l’aide d’une cuillère. Parsemer de parmesan et cuire 30 minutes au four thermostat 160° degrés.

 

Servir chaud avec une salade en accompagnement. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Galette XXL ou le Broyer du Poitou ... ....

Broyer du Poitou
Broyer du Poitou

 

Tout ce qui est p'tit n'est que gourmandises   ... ... 

 

Rien de plus convivial que de partager une galette XXL !

 

Le Broyer du Poitou est une spécialité de la région Poitevine, tout le monde sait cela.

Galette croustillante avec ce léger goût de beurre salé et hyper facile à faire !

 

La tradition veut que l’on casse la galette en donnant un coup de poing dessus et chacun en grignote un bout.

 

Pour 1 grande galette ou une 20 aine de petites galettes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes

Four thermostat : 180° degrés  

 

Ingrédients

 

125 gr de beurre salé de Bretagne, mou

125 gr de sucre en poudre

250 gr de farine

1 œuf à température

1 jaune œuf pour la dorure

1 c.a.s. de Cachaça, à défaut de rhum, à défaut de la fleur d’oranger

  

Broyer du Poitou
Broyer du Poitou

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Dans une jatte, mettre le sucre et le beurre mou. Mélanger à l’aide d’une spatule.

Ajouter la farine petit à petit. Pétrir légèrement à la main jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Ajouter l’œuf entier, battu, mélanger.

Ajouter la Cachaça, mélanger.

Vous obtiendrez une pâte souple et homogène.

 

Fariner légèrement le plan de travail et étaler la pâte sur 1 cm d’épaisseur à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.  

Avec un emporte-pièce, former deux grandes galettes ou plusieurs petites et les déposer sur une feuille de papier cuisson. A l’aide d’une fourchette, faire des quadrillages sur le dessus de la pâte et dorer avec le jaune d’œuf.

 

Cuire une 20 aine de minutes, four thermostat 180° degrés. 

Laisser refroidir avant de déguster.

 

Note : 

 

Ces galettes se conservent bien plusieurs jours dans une boîte en métal.

Comme toutes les pâtes à biscuits, ne la travaillez pas trop longtemps, il faut éviter de chauffer le beurre.

Vous pouvez la préparer à l’avance et congeler les galettes crues. Il faudra les laisser décongeler une bonne heure au frigo avant de les cuire. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Cocotte de petit épeautre et saucisse de Morteau  ... ....

Cocotte de petit épeautre et saucisse de Morteau
Cocotte de petit épeautre et saucisse de Morteau

 

Au fond de la basse-cour  ... ... 

 

L’épeautre, une céréale pleine de ressources et que l’on apprécie de voir dans nos assiettes.

Une céréale à tout faire et à redécouvrir ! On la trouve dans le pain, dans nos gâteaux (gâteau aux pommes et flocons d'épeautre), en salade ….

 

La voici aujourd’hui en cocotte aux côtés de l’incontournable saucisse de Morteau. 

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes   

 

Ingrédients

 

250 gr de grains de petit épeautre

1 saucisse de Morteau

1 petit oignon

1 gousse d’ail

1 petite carotte

2 c.a.s. d’huile d’olive

200 gr de concassée de tomate

Sel, poivre du moulin 

 

Cocotte d'épeautre et saucisse de Morteau
Cocotte d'épeautre et saucisse de Morteau

Préparation

 

Peler la carotte et la couper en rondelles de taille moyenne. Réserver.

 

Dans une cocotte, faire revenir l’oignon émincé dans l’huile d’olive, à feu doux durant 3 minutes environ.

Ajouter la concassée de tomate, les carottes, la gousse d’ail et laisser revenir 2 à 3 minutes. Saler, poivrer.

 

Ajouter le petit épeautre, la saucisse de Morteau.

Ajouter de l’eau jusqu’à hauteur, la saucisse de Morteau doit être quasi immergée. Porter à petite ébullition, et laisser cuire pendant 40 minutes à demi couvert.

 

Au bout de 40 minutes, vérifier la cuisson du petit épeautre, rectifier l’assaisonnement selon votre goût.

Au moment de servir, couper la saucisse de Morteau en grosses rondelles et servir bien chaud.

 

Note : Vous pouvez préparer la cocotte à l’avance et la réchauffer au moment de servir. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Apéro chic entre ami(e)s en 45 minutes ... ....

Plateau canapés chic entre ami(e)s
Plateau canapés chic entre ami(e)s

 

Tapas, c'est peu dire, mais j't'aime comme un fou   ... ... 

 

Dans certaines occasions, on a parfois besoin de sortir des sentiers battus et innover pour immortaliser un moment unique :)  

Pas question de laisser les chips et olives prendre le pouvoir !

Aiguisons le grignotage et donnons un clin d’œil chic, sans toutefois passer des heures interminables en cuisine, avec quelques petites bouchées soignées !

 

Voici quelques idées à revisiter et accommoder selon votre goût et créativité :  

 

· Galets de pomme de terre, saumon fumé aux 5 baies, crème à l’aneth et caviar rouge

· Gougères, guacamole, roquette et viande de grison séchée

· Foie gras façon gravlax et chutney de figues au balsamique

· Écrevisses, crème tomatée à l’ail et piment d’Espelette, truffe du Lot

· Mini blinis, waouh et œufs de saumon

 

J’ai préparé mes garnitures la veille (guacamole, chutney, crème tomatée, pommes de terre, … ).

Le montage des toasts a été fait 45 mn avant l’arrivée des convives.

Comme je n’avais pas suffisamment de temps pour réaliser mes blinis et gougères, je les ai achetés au rayon « Gourmet-alimentation ».   

 

 

Galets de pomme de terre, saumon fumé aux 5 biaes, crème à l'aneth et caviar rouge
Galets de pomme de terre, saumon fumé aux 5 biaes, crème à l'aneth et caviar rouge

Galets de pomme de terre, saumon fumé aux 5 baies, crème à l'aneth et caviar rouge

 

1 à 2 pommes de terre, saumon fumé aux 5 baies ou nature, 100 gr de crème fraîche épaisse, 2 brins d’aneth, œufs de saumon, sel, poivre.

 

Réalisation :

 

La veille, cuire les pommes de terre à l'eau ou à la vapeur. Elles doivent rester fermes mais cuites à cœur. Réserver au frais sans les peler.

Le lendemain, dans un petit bol, mettre la crème fraîche, l’aneth émincé finement, 1 c.a.s d’œufs de saumon. Saler légèrement, poivrer et mélanger le tout. Réserver au frais.

Découper des rondelles d’épaisseur moyenne. Déposer dessus une c.a.c. de crème à l’aneth, une tranche de saumon fumé et 1 c.a.c d’œufs de saumon sur le dessus. Réserver au frais jusqu’au moment de servir.

 

Gougères, guacamole, roquette et viande de grison séchée
Gougères, guacamole, roquette et viande de grison séchée

Gougères, guacamole, roquette et viande de grison séchée

  

15 à 20 mini gougères, de la ricotta façon guacamole (recette ici), quelques feuilles de roquette, noix de bœuf séchée, à défaut de la viande des Grisons séchée.

 

Réalisation :

 

Couper les gougères en deux, les garnir de ricotta, déposer quelques feuilles de roquette par-dessus. Plier en deux une tranche de noix de bœuf et la poser par-dessus. Couvrir avec le chapeau de la gougère. Réserver au frais. 

 

Ecrevisses, crème tomatée à l'ail et piment d'Espelette, truffe du Lot
Ecrevisses, crème tomatée à l'ail et piment d'Espelette, truffe du Lot

Écrevisses, crème tomatée à l'ail et piment d'Espelette, truffe du Lot

 

Quelques écrevisses cuites et décortiquées, une dizaine de mini blinis, 1 c.a.s de crème fraîche épaisse, 2 c.a.s de sauce tomate un peu épaisse, 1 petite gousse d’ail émincée très finement, 1 pincée de piment d’Espelette (facultatif), une truffe du Lot (facultatif).

 

Réalisation :

 

Dans un petit bol, mélanger la sauce tomate, la crème fraîche, la gousse d’ail émincée très finement, le piment d’Espelette.

Sur chaque blini, déposer une c.a.c. de crème tomatée, déposer dessus 1 à 2 écrevisses selon la grosseur et une rondelle fine de truffe. Réserver jusqu’au moment de servir.   

 

Foie gras façon gravlax et chutney de figues au balsamique
Foie gras façon gravlax et chutney de figues au balsamique

Foie gras façon gravlax et chutney de figues au balsamique

 

½ pot de confiture de figue du Clos, 4 à 5 c.a.s. de vinaigre balsamique, un foie gras façon gravlax (recette ici) ou tout autre foie gras de votre choix, gros sel.

 

Réalisation :

 

Dans une poêle, faire chauffer 3 à 4 cuillères à soupe de confiture de figue du Clos. Dès la première ébullition, ajouter 4 à 5 c.a.s. de vinaigre balsamique, mélanger et poursuivre la cuisson durant 4 à 5 minutes jusqu’à obtenir une consistance sirupeuse. Laisser refroidir le chutney et le réserver au frais jusqu’à son utilisation.

Sur des toasts de pain légèrement grillés, déposer un peu de chutney de figues, une tranche fine de gravlax de foie gras. Ajouter une touche de gros sel et réserver au frais jusqu’au moment de servir.  

 

Mini blinis, wahoo et oeufs de saumon
Mini blinis, wahoo et oeufs de saumon

Mini blinis, wahoo et oeufs de saumon 

 

Une dizaine de mini blinis, quelques tranches de wahoo ou tout autre poisson (truite fumée…), 2 c.a.s de crème fraîche épaisse, 2 brins d’aneth, œufs de saumon, sel, poivre.

 

Réalisation :

 

Dans un petit bol, mettre la crème fraîche, l’aneth émincé finement. Saler légèrement, poivrer et mélanger le tout. Réserver au frais.

Sur chaque blini, déposer 1 c.a.c. de crème, surmonter d’une tranche de wahoo et d’une c.a.c d’œufs de saumon. Réserver au frais jusqu’au moment de servir. 

 

 

Index des recettes         Index des recettes en photo 

 

0 commentaires

Gâteau aux pommes et flocons d'épeautre ... ....

Gâteau aux pommes et flocons d'épeautre
Gâteau aux pommes et flocons d'épeautre

 

Tranche de cake, qu'est-ce que tu es tarte (version sucrée)    ... ... 

 

Une fois n’est pas coutume, oublions les gâteaux traditionnels trop riches en beurre, en sucre ….

Place à l’irrésistible association  d’une céréale qui n’a que du tout bon pour notre santé ... l’épeautre ! Ajoutez un zeste de lait de noisette et vous avez un dessert qui finira dans votre top liste !

 

Pour un moule de 24 cm de diamètre

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 2 x 25 minutes

Four thermostat : 170 degrés 

 

Ingrédients

 

150 gr de sucre poudre

2 œufs à température

150 gr de farine d’épeautre

50 gr de flocons d’épeautre  

1 sachet de levure chimique

½ cac de vanille en poudre

30 gr d’huile de coco, à défaut d’huile vierge

2 + 1 pommes Golden  

50 gr de lait de noisette 

 

Ingrédients pour la deuxième cuisson 

 

80 gr d’huile de coco, à défaut d'huile vièrge

60 gr de sucre

20 gr de sirop d’érable, à défaut de miel

1 œuf à température 

  

Gâteau aux pommes et flocons d'épeautre
Gâteau aux pommes et flocons d'épeautre

Préparation

 

Préchauffer le four à 170° degrés. Beurrer largement le moule à manqué et le fariner.

 

Dans un saladier, mettre 150 gr de farine d’épeautre, 150 gr de sucre, la vanille en poudre et la levure. Mélanger.

Au centre, verser l’huile de coco fondue et les œufs entiers. Mélanger le tout avec une cuillère en bois. Verser le lait petit à petit tout en mélangeant.

 

Peler deux pommes et les couper en quartiers. Couper chaque quartier en deux dans le sens de la largeur puis en lamelles de 3 à 4 mm d’épaisseur. Ajouter les morceaux de pommes à la pâte et mélanger le tout. Ajouter enfin les flocons d’épeautre, mélanger et verser l’appareil dans le moule. Répartir équitablement dans le moule.

Peler la dernière pomme et la couper en quartiers. Tailler des lamelles de 5 à 6 mm d’épaisseur et les déposer sur la pâte en corolle sans les enfoncer dans la pâte.

Mettre au four à 180 ° C durant 25 minutes.

 

Pendant ce temps, dans un petit saladier, faire fondre 80 gr d’huile de coco puis ajouter 40 gr de sucre et 40 gr de sirop d’érable. Mélanger le tout et ajouter l’œuf entier. Mélanger et réserver.

 

Au bout de 25 mn de cuisson, sortir le gâteau du four et verser dessus l’appareil (œuf, sucre, huile de coco). A l’aide d’une aiguille de sonde ou thermomètre, piquer le gâteau entre les pommes afin que l’appareil pénètre la pâte. Remettre au four et cuire 25 mn supplémentaires.

 

Sortir le gâteau du four et laisser refroidir 30 à 40 minutes. Démouler délicatement le gâteau.

Le gâteau se conserve deux jours sans problème tout en restant moelleux. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Une idée Génialissime, une incroyable aventure humaine  ... ....

"Chic je bricole" ...
"Chic je bricole" ...

 

Pour une fois ce ne sera pas une recette qui m’amène à vous ….

 

Au travers des différentes lampes, proposées sur la E-boutique - pièces uniques, vous connaissez mon p’tit côté  « Chic je bricole ».

 

Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous le  « Chic je Bricole »  d’Hélène, Carine et Aurélie.

 

Trois femmes formidables qui osent ! 

Une boite à outils pensée par les femmes pour les femmes ….  permettez-moi de rajouter «  et pour les hommes  » :)

 

Une besace chic, quelques outils, des fiches techniques détaillées …  et hop, le bricolage est à la portée de toutes les femmes ... ... et de tous !

       

Découvrez vite ce concept, made in France ! 


 

Et rendez-vous semaine prochaine pour un « Chic je Cuisine » :):) . 

 

0 commentaires

Velouté de courgettes et roquette ... ....

Velouté de courgettes et roquette
Velouté de courgettes et roquette

 

Et si la soupe n'était pas que pour les enfants   ... ... 

 

Une bonne soupe chaude, sans beurre, sans crème avec deux ingrédients uniquement !

Une association délicieuse où la douceur des courgettes se marie très bien avec le peps de la roquette. Vous allez adorer et en redemander !

Rien de plus stimulant et réconfortant. 

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes

 

Ingrédients

 

3 à 4 petites courgettes

2 bonnes poignées de roquette + quelques feuilles pour la décoration

1 c.a.s. d’huile d’olive

1 gousse d’ail

1 petite échalote

Sel, poivre du moulin

 

Préparation

Laver les courgettes et les couper en rondelles moyennes. Réserver.

Emincer l’échalote finement et la faire revenir dans l’huile d’olive durant 2 minutes. Ajouter les courgettes et poursuivre la cuisson durant 2 minutes supplémentaires.

Ajouter de l’eau jusqu’à hauteur des courgettes mais pas plus. Ajouter la gousse d’ail, saler, poivrer et laisser cuire 15 minutes à petit frémissement.

Lorsque les courgettes sont cuites, mixer grossièrement puis ajouter la roquette et mixer jusqu’à obtenir un velouté.

Déposer quelques feuilles de roquette sur la soupe et la servir bien chaude.

 

Note :

Cette soupe mérite d’être préparée la veille, elle n’en sera que meilleure.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tarte aux éclats de citron jaune et vert à la ricotta ... ....

Tarte aux éclats de citron jaune et vert à la ricotta
Tarte aux éclats de citron jaune et vert à la ricotta

 

Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte (version sucrée)   ... ... 

 

Vous savez que j’ai un faible pour les desserts au citron.

Le cake ultra moelleux aux deux citrons, la Panna cotta à la citronnelle, le cheesecake au citron vert  … 

Aujourd’hui, je vous propose une tarte pleine de fraîcheur, crémeuse, aux éclats de citrons jaunes et verts.

Faites-moi confiance, c’est un vrai régal !

 

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes

Temps de repos : 30 minutes

Four thermostat 180° degrés

Pour un cercle de 21 cm de diamètre

 

Ingrédients

 

1 pâte sablée

1 citron vert

1 citron jaune

180 gr de ricotta

3 jaunes d’œufs

2 blancs d’œufs

75 gr de sucre en poudre

50 gr de crème fraîche épaisse

1 + 1 c.a.s. de sucre glace

  

Tarte aux éclats de citron jaune et vert à la ricotta
Tarte aux éclats de citron jaune et vert à la ricotta

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Déposer le cercle à pâtisserie sur une feuille de papier cuisson. Étaler la pâte sablée et la mouler dans le cercle. Avec la pointe d’un couteau, « pincer » les bords de la pâte sur le haut du cercle et piquer le fond du cercle avec une fourchette. Réserver au frigo durant 30 minutes.

 

Pendant ce temps, dans un saladier, mélanger la ricotta avec la crème fraîche, les 3 jaunes d’œufs et le sucre en poudre.

Gratter les zestes de citron jaune et vert et les ajouter à la pâte. Ajouter ensuite le jus du citron vert uniquement. Bien mélanger.

Couper le citron jaune en deux dans le sens de la largeur. A l’aide d’un couteau prélever des petits morceaux de pulpe du citron jaune et les ajouter à la pâte. Mélanger délicatement. Les éclats de citron jaune vont donner un effet vif et rafraîchissant.

 

Battre les deux blancs d’œufs en neige. Lorsqu'ils sont fermes, ajouter 1 c.a.s de sucre glace et continuer à les battre durant 20 secondes. Les incorporer à la pâte petit à petit et mélanger délicatement. Le sucre glace a pour but de « serrer » les blancs et les rendre plus fermes.

 

Verser la préparation sur le fond de pâte jusqu’à ½ cm du bord. Lisser et cuire pendant 40 minutes à four thermostat 180° degrés. Vérifier la cuisson à l’aide d’une lame de couteau. Elle doit ressortir sèche. Retirer délicatement le cercle à pâtisserie.

Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace avant de servir.

 

 Note : Vous pouvez aussi utiliser un moule à tarte à fond amovible, ce qui facilitera le démoulage. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Brandade de cabillaud et haddock un peu comme Lucie ... ....

Brandade de cabillaud et haddock un peu comme Lucie
Brandade de cabillaud et haddock un peu comme Lucie

 

Et si la patate n’existait pas   ... ... 

 

S’inspirant de la recette de la brandade de Lucie, qui est à tomber par terre, voici une variante de brandade. Cette fois-ci j’ai utilisé du cabillaud que j’ai marié avec du haddock.

Un duo de choc pour plus de saveurs.

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 10 minutes + 25 minutes

Four thermostat 180° degrés

 

Ingrédients

 

250 gr de filet de cabillaud frais

200 gr de haddock fumé sans la peau

250 gr de pomme de terre

2 gousses d’ail

10 cl de lait entier environ

Persil haché

Fumet de poisson

1 c.a.s. d’huile d’olive

Sel, poivre du moulin

  

Brandade de cabillaud et haddock un peu comme lucie
Brandade de cabillaud et haddock un peu comme lucie

Préparation

 

Dans une casserole, mettre le cabillaud et couvrir du fumet de poisson. Porter à petit frémissement durant 5 minutes et sortir du feu. Laisser refroidir le cabillaud dans le bouillon.

 

Pendant ce temps, peler les pommes de terre et les faire cuire à l’eau durant 20 à 30 minutes jusqu’à ce qu’elles soient moelleuses.

 

Émincer l’ail finement et réserver.

Couper le haddock en petits cubes. Réserver

Égoutter le cabillaud et l’effilocher à l’aide d’une fourchette. Réserver.

 

Égoutter les pommes de terre et les écraser à la fourchette. Ajouter l’ail, le persil et le lait petit à petit jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Saler, poivrer.

 

Dans un plat allant au four, mélanger le cabillaud, le haddock, et la pomme de terre écrasée. Napper d’un filet d’huile d’olive.

Préchauffer votre four thermostat 180° degrés.

Mettre au four durant 20 à 25 minutes en surveillant que le dessus ne brûle pas. 

 

La brandade peut se préparer la veille et être cuite au four le lendemain. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Verrines de Chia au lait d'amande et fruits de la passion ... ....

Verrines de Chia au lait d'amandes et fruits de la passion
Verrines de Chia au lait d'amandes et fruits de la passion

 

Tout ce qui est p'tit n'est que gourmandise ... ... 

 

Granola, Muesli, flocons d’avoine,  …. du déjà vu, à la limite du démodé … Il est temps de se mettre à la page et d’adopter sans attendre le Chia !

 

Un dessert plein de peps pour une pause gourmande. Doux, soyeux, avec ce côté croquant, un petit moment de douceur qu’il serait dommage de rater ! 

 

Les graines de chia sont une variété de sauge mais aussi la plus riche source d’Oméga 3. Originaire du Pérou ces graines sont la nouvelle clé pour un bon plan énergie !  

  

Pour 6 à 8 verrines

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : aucun

 

Ingrédients

 

220 gr de lait d’amande

110 gr de graines de chia

75 gr de sucre cassonade, à défaut du sucre blanc en poudre

3 fruits de la passion

Purée de mangue, à défaut une mangue fraîche

  

Verrines de Chia au lait d'amande et fruits de la passion
Verrines de Chia au lait d'amande et fruits de la passion

Préparation

 

Dans un bol, mettre le lait d’amande, les graines de chia, le sucre cassonade, les graines et jus des fruits de la passion. Bien mélanger le tout durant 3 à 4 minutes.

 

Verser la préparation dans les verrines et mettre au frigo.

Laisser reposer durant 2 à 3 heures.

 

Au moment de servir, déposer un peu de purée de mangue ou de dés de mangues sur chaque verrine, parsemer quelques graines de chia et servir.

 

Vous pouvez décliner à l’infini ce dessert et utiliser les fruits de saison (mûres, mangues, framboises….).

Le sucre cassonade peut être remplacé par du miel, du sirop d’érable, du sirop d’agave. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Bonne Année !!

Bonne Année
Bonne Année

 

Bonne Année 2017 ! 

 

Il existe 2017 choses possibles à souhaiter en cette année qui démarre. 

 

Afin de n'en oublier aucune, je vais simplement enclencher le compte à rebours de 365 jours … pour douze mois bien remplis, au cours desquels, nous aurons l'occasion de partager tous ces bons moments de gourmandises.

 

Excellente année !

 

Albert  

1 commentaires

Joyeuses Fêtes de Noël !!

Joyeux Noël !
Joyeux Noël !

 

NOËL  .... ... 

 

Plus que quelques heures et la Magie de Noël sera dans toutes les maisons ... .... 

Noël, c'est l'occasion de se retrouver autour du sapin,  partager une dose de fantaisie, une étincelle d'amour, agrémenté d'un retour en enfance.

 

Je vous souhaite à tous et toutes, de passer d'excellentes Fêtes de Noël !! 

 

Albert  

0 commentaires

Bûche O! chocolat et myrtilles aux épices et Clos de la Miro ... ....

Bûche O! chocolat et myrtilles aux épices et Clos de la Miro
Bûche O! chocolat et myrtilles aux épices et Clos de la Miro

 

Tranche de cake, qu'est-ce que tu es tarte  ... ... 

 

Envie d’un dessert maison bluffant …. Alors à vos tabliers ! Il  est temps de faire son Show, oui mais son « Show-colat » pour laisser vos invités « Bûche-bée » !

 

Voici une bûche à la portée de tous ! Un biscuit léger, un crémeux au chocolat avec très, très peu de crème et une déco nougatine. C’est un délice tout en restant simple à réaliser.

 

Pour 6 à 8 personnes

Temps de préparation : 1h30 approx.

Temps de cuisson : 15 minutes + 12 minutes

Four thermostat : 160° degrés   

 

 

Nougatine
Nougatine

Ingrédients pour la nougatine

 

30 gr de beurre

30 gr de sucre en poudre 

30 gr de glucose

30 gr de chocolat râpé

25 gr de pralin à défaut des amandes ou des noix concassées

 

Préparation de la nougatine

 

Dans une petite casserole, mettre le sucre en poudre, le glucose, le beurre.

Porter à ébullition. Hors du feu, ajouter le chocolat râpé et le pralin, mélanger et porter à ébullition une seconde fois.

Verser la nougatine sur une feuille de papier sulfurisé et la recouvrir d’une autre feuille de papier sulfurisé. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étaler la nougatine en une fine couche. Plus la couche sera fine, plus la nougatine aura un aspect de dentelle.

Réserver au frigo. 

 

Crémeux
Crémeux

Ingrédients pour le crémeux au chocolat

 

150 gr de chocolat noir

10 gr de beurre

15 gr de crème fraîche

2 jaunes d’œuf

25 gr de sucre en poudre

3 blancs d’œuf

15 gr de sucre glace

120 gr de confiture de myrtilles aux épices et Clos de la Miro

Enfourner durant 25 à 30 minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée.

 

Préparation pour le crémeux

 

Faire fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie. Puis ajouter la crème fraîche et bien mélanger pour obtenir une pâte chocolatée bien brillante. Réserver.

Dans un saladier, mettre les jaunes d’œuf et le sucre. Mélanger à l’aide d’un fouet durant 2 minutes. Ajouter le mélange chocolat/beurre en trois fois. La ganache va épaissir. Réserver.

Battre les blancs d’œuf en neige. Lorsqu’ils sont fermes, ajouter le sucre glace, petit à petit, tout en continuant de battre les blancs. Ils vont devenir fermes. Ajouter alors la confiture, bien mélanger et réserver.

Ajouter progressivement les blancs d’œuf à l’appareil chocolat en mélangeant délicatement.  Réserver au frigo.

 

Appareil du biscuit roulé
Appareil du biscuit roulé

Ingrédients pour le biscuit roulé 

 

3 œufs à température

50 gr de sucre en poudre

30 gr de farine

30 gr de Maïzena 

 

Préparation du biscuit roulé

 

Préchauffer le four thermostat 160° degrés.

 

Mélanger la farine et la maïzena. Tamiser et réserver.

 

Dans un saladier, battre les blancs d’œuf en neige. Lorsqu’ils commencent à monter, verser en pluie le sucre en poudre tout en continuant à battre.

Ajouter les jaunes d’œuf en trois fois, en mélangeant délicatement à l’aide d’une spatule souple. Puis ajouter les poudres (farine / Maïzena) à la préparation. Mélanger délicatement et verser la préparation sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de papier sulfurisé.  

Étaler uniformément et cuire 10 à 12 minutes à four thermostat 160° degrés. Le biscuit va gonfler légèrement et doit rester moelleux.

 

Sortir du four et démouler le biscuit sur un linge propre et légèrement humide. Laisser refroidir une dizaine de minutes. 

 

Cuisson de la nougatine

 

Sortir la nougatine du frigo.

Retirer la feuille du dessus et la cuire à four thermostat 160° degrés durant 12 à 15 minutes (selon l’épaisseur).

Durant la cuisson la nougatine va se mettre à « buller ». Sortir du four et laisser refroidir. 

 

Biscuit roulé
Biscuit roulé

 

Montage de la bûche

 

Étaler le crémeux au chocolat sur le biscuit uniformément à l’aide d’une spatule. Utiliser environ la moitié de la préparation.

Rouler le biscuit délicatement en vous aidant du torchon pour le soulever.

Déposer le biscuit roulé sur un plat et couper les extrémités en biais. Utiliser les entames pour la décorer et donner un aspect de branche coupée sur le dessus.

 

A l’aide d’une spatule, napper la bûche avec le  restant de crémeux au chocolat.

Décorer d’éclats de nougatine. Mettre au frigo durant 3 à 4 heures avant de déguster.

 

Conseils 

 

La réalisation de la bûche peut paraître longue mais est très simple à réaliser.

Vous pouvez préparer la nougatine la veille.

 

A défaut de confiture de myrtilles, utiliser une marmelade d’oranges, une confiture de framboises … qui se mariera tout aussi bien avec le chocolat.

Vous pouvez décorer votre bûche avec des copeaux de noix de coco. 

 

Les sapins sur la photo sont réalisés avec des cornets à glace, recouverts de crémeux au chocolat et vermicelles sucrés.  

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Thé Chaï latte, miel & épices des Mille Collines ... ....

Thé Chaï latte miel et épices des Mille Collines
Thé Chaï latte miel et épices des Mille Collines

 

Votez, vos thé  ... ... 

 

Les Fêtes de fin d'année, c'est l'appel d'un bon thé chaud au coin du feu de cheminée ... ... 

 

Le thé Chaï latte allie un lait chaud avec l’arôme du thé noir infusé et sa panoplie d’épices. Pas évident d’avoir toutes les épices sous la main lorsqu’on veut en déguster un …

 

La solution se trouve dans le thé des Milles Collines proposé par la Maison Dammann Frères qui est parfait pour faire un délicieux thé Chaï.

Un sachet cristal qui réunit thé noir, cardamome, gingembre, girofle… 

Rien à voir avec toutes ces poudres mixées utilisées par la plupart des enseignes. Je vous parle ici d’épices fines, en graines J

 

Pour 1 grande mug de thé Chaï latte

Temps de préparation : 10 minutes

Temps d’infusion : 5 à 6 minutes

 

Ingrédients

 

2 sachets de Thé Mille Collines de chez Dammann Frères

20 cl d’eau chaude

20 cl de lait demi-écrémé

1 c.a.c. de miel bombée

1 pincée de cannelle en poudre

  

Thé Chaï latte miel & épices des Mille Collines
Thé Chaï latte miel & épices des Mille Collines

Préparation

 

Dans un grande mug, mettre les deux sachets de thé.

Dans une casserole, mettre l’eau et le lait. Porter à petite ébullition et verser sur le thé.

Laisser infuser 5 à 6 minutes. Si vous n'aimez pas le thé trop infusé, retirer les sachets. Sinon vous pouvez les laisser dans le mug.

Ajouter le miel et saupoudrer avec la cannelle en poudre.

Soyez généreux avec le miel, il a pour but de rehausser les arômes des épices.

A déguster avec une crème Catalane des Mille Collines façon tartelette.

 

Variante 

Vous pouvez utiliser du lait d’amande ou lait de soja pour réaliser votre thé Chaï.

Si vous utilisez du lait écrémé, composez votre thé Chaï avec 1/3 d’eau chaude et 2/3 de lait pour lui donner plus de conscistence. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tarte "pommes-canneberges" et noix du Clos ... ....

Tarte pommes-canneberges et noix du Clos
Tarte pommes-canneberges et noix du Clos

 

Tranche de cake, qu'est-ce que tu es tarte  ... ... 

 

Dans la famille des tartes, je demande …..  la « tarte pommes-canneberges ».

Un petit goût de fête avant les Fêtes !

 

Après vous avoir proposé la tarte fine aux pommes, voici une variante de tarte aux pommes tout aussi facile à réaliser avec un clin d’œil festif.

Les pommes sont légèrement caramélisées avant d’être cuites au four et j’ai ajouté quelques canneberges.

 

Pour 4 personnes  / Temps de préparation : 20 mn

Pour un moule 18 x 18

Temps de cuisson : 30 minutes

Four thermostat : 180° C 

 

Ingrédients

 

1 pâte feuilletée

3 à 4 pommes, ici des pommes Canada

40 gr de canneberges, à défaut des raisins secs

40 gr de cerneaux de noix

60 gr de sucre en poudre

60 gr de beurre doux

1 c.a.c de cannelle en poudre 

  

Tarte pommes-canneberges et noix du Clos
Tarte pommes-canneberges et noix du Clos

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° C.  

 

Étaler la pâte et la foncer dans le moule à tarte. Piquer le fond du moule avec une fourchette. Réserver au frigo.

 

Dans une poêle, faire fondre le beurre à feu doux, ajouter les pommes en fines tranches, ajouter le sucre en poudre et faire revenir durant 5 à 6 minutes.

Ajouter les canneberges, les noix et la cannelle. Mélanger délicatement et laisser cuire à feu doux durant 4 minutes supplémentaires.

 

Répartir cette garniture sur la pâte feuilletée uniformément.

Enfourner durant 25 à 30 minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée.

 

Laisser refroidir avant de servir. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tarte du mendiant revisitée, à l'érable et canneberges ... ....

Tarte du mendiant revisitée à l'érable et canneberges
Tarte du mendiant revisitée à l'érable et canneberges

 

Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte (version sucrée)  ... ... 

 

Un voyage dans le temps, un voyage au pays des épices.

Une tarte sans pâte, façon nougat confectionnée avec de l’érable et une guirlande d’épices.

Bien moins sucrée que le nougat, bien plus riche en saveurs, elle se laisse grignoter par petits bouts. 

 

1 cercle à tarte de 20 cm de diamètre

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Four thermostat 150 ° degrés

 

Ingrédients

 

75 gr de miel liquide

75 gr de sirop d’érable

100 gr de canneberges séchées

80 gr de citron confit

60 gr d’amandes entières

60 gr de noisettes entières

60 gr de farine

1 c.a.c. de cannelle en poudre

1 c.a.c. de coriandre en poudre

1 c.a.c. de gingembre en poudre

¼ de c.a.c de muscade

Sucre glace

Huile 

  

Tarte du mendiant revistée à l'érable et aux canneberges
Tarte du mendiant revistée à l'érable et aux canneberges

Préparation

 

Dans un bol, mélanger les épices (cannelle, coriandre, gingembre, muscade) et la farine. Réserver.

 

Préchauffer le four thermostat 150° degrés.

 

Couper les canneberges en deux si elles sont trop grosses. Couper le citron confit en petits dés.

Mettre le cercle à pâtisserie sur une feuille de papier cuisson légèrement huilée. Réserver.

 

Dans une casserole, faire chauffer le miel et le sirop d’érable. Sortir du feu et ajouter les canneberges, le citron confit, les fruits secs. Mélanger le tout.

Ajouter le mélange épices/farine et mélanger jusqu’à ce que les fruits soient enrobés de miel et de farine.

Verser la préparation dans le cercle, répartir uniformément.

 

Mettre au four durant 25 à 30 minutes. La tarte va devenir ferme mais sans être dure.

Laisser refroidir puis retirer le cercle. Saupoudrer de sucre glace et déguster. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tartelettes au confit d'oignons fumés au "Smokey Crocodile" ... ....

Tartelettes au confit d'oignons au Smokey Crocodile
Tartelettes au confit d'oignons au Smokey Crocodile

 

Votez vos thés  ... ... 

 

Seul ou en accompagnement, le confit d’oignons ravit les papilles. Ici, j’ai voulu faire une version légèrement plus élaborée en utilisant le thé Smokey Crocodile de chez Dammann Frères pour donner une touche fumée au confit. 

Le thé Smokey Crocodile transcrit une palette aromatique de l’emblématique thé fumé de Taiwan. Un thé au goût fumé et puissant.

 

Extrêmement simple à réaliser, le confit d’oignons peut également être servi avec une viande froide, un foie gras, une tranche de pain d’épices … 

Je vous le propose ici en tartelettes pour l’apéritif.

 

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes + 20 minutes

Four thermostat 180° degrés

 

Ingrédients

 

2 à 3 oignons doux

1 c.a.s d’huile d’olive

3 c.a.s. de vinaigre balsamique

2 c.a.s de sucre en poudre

20 gr d’eau

1 c.a.c. bombée de thé Smokey Crocodile de chez Dammann Frères   

1 pâte feuilletée 

  

Tartelettes au confit d'oignons
Tartelettes au confit d'oignons

Préparation

 

Emincer l’oignon en fines lamelles et le faire revenir dans une casserole avec l’huile d’olive à feu doux, sans coloration durant 10 minutes.

 

Pendant ce temps, porter l’eau à ébullition et faire infuser le thé Smokey Crocodile durant 5 à 7 minutes. Ajouter l’infusion de thé et les feuilles de thé aux oignons. Laisser réduire à quasi-totalité.

 

Ajouter le vinaigre balsamique, le sucre en poudre, mélanger et laisser cuire à feu doux durant 30 minutes en remuant de temps en temps.

Lorsque les oignons sont confits, sortir du feu et laisser refroidir.

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

Etaler la pâte feuilletée et tailler à l’aide d’un emporte-pièce (à défaut un petit verre) des tartelettes. Piquer le centre et déposer l’équivalent d’une cuillère à café de confit d’oignons au centre.

Cuire au four 15 à 20 minutes jusqu’à ce que la pâte feuilletée soit dorée.

 

Variante :

Si vous recherchez un goût plus délicat de fumé je vous invite à utiliser le thé Smokey Lapsang de chez Dammann Frères.  

Le parfum de fumée qu’exhale ce thé se révèle à l’infusion plus doux, plus subtil, presque délicat  et restitue la palette aromatique du traditionnel Lapsang Souchong. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Cocotte de thon façon Basquaise et piment d'Espelette ... ....

Cocotte de thon façon Basquaise
Cocotte de thon façon Basquaise

 

Cuisine de voyage, cuisine de partage  ... ... 

 

Direction le Pays Basque avec un plat plein de soleil, de saveurs, qui joue à la fois dans la cour des soupes et des plats !

 

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 35 + 5 minutes

Pour 4 personnes

 

Ingrédients

 

2 tranches épaisses de thon Albacore (300 gr env.)

1 poivron rouge et 1 poivron jaune

½  c.a.c. de piment d’Espelette

400 gr de tomates concassées

1 échalote

2 gousses d’ail

400 gr de petites pommes de terre fermes

10 cl de vin blanc sec

½ litre de fumet de poisson

Huile d’olive

Sel, poivre du moulin

2 feuilles de laurier

1 brin de romarin

1 brin de thym citronné à défaut de thym.

  

Mousse légère aux coings et noix du Clos
Mousse légère aux coings et noix du Clos

Préparation

 

Laver les pommes de terre et les couper en deux si elles sont trop grosses. Réserver.

Couper les poivrons en morceaux. Réserver.

 

Dans une cocotte, faites chauffer l’huile et faites-y revenir l’ail et l’échalote émincés durant 2 minutes.

Ajouter les pommes de terre, les poivrons et faire revenir 2 minutes supplémentaires.

Ajouter le vin blanc et laisser frémir jusqu’à quasi évaporation. Ajouter le fumet de poisson, la tomate concassée, le laurier, le thym, le romarin, saler, poivrer. Couvrir et laisser cuire à petite ébullition durant 35 minutes.

 

Pendant ce temps, couper les pavés de thon en gros cubes. Réserver.

Au bout de 35 minutes, vérifier la cuisson des pommes de terre. Elles doivent être fondantes.

Au moment de servir, ajouter les cubes de thon et porter à petite ébullition durant 3 minutes. Éteindre, couvrir et laisser reposer 5 minutes.

Servir dans des assiettes creuses. 

 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Mousse légère aux coings et noix du Clos ... ....

Mousse légère aux coings et noix du Clos
Mousse légère aux coings et noix du Clos

 

Tutti frutti ... que du fruit ... ... 

 

Très parfumé, dur, granuleux, acide et astringent, le coing n’a pas grand-chose pour plaire …

Et bien détrompez-vous, confit, en pâte de coing ou en mousse, il a un charme qui donne une envie de revients-y.

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 25 + 10 minutes

Réfrigération : 2 heures + 1 heure

 

Ingrédients

 

2 à 3 coings selon la grosseur

50 gr de sucre en poudre

¼ c.a.c. de cannelle en poudre

1 c.a.s de noix broyées

15 cl de crème fraîche épaisse

1 + 1 c.a.s. de sucre glace

1 blanc d’œuf

  

Mousse légère aux coings et noix du Clos
Mousse légère aux coings et noix du Clos

Préparation

 

Couper les coings en quatre sans les peler, ni ôter le cœur. Les mettre dans une casserole d’eau. Les faire cuire durant 25 à 30 minutes jusqu’à ce qu’ils soient tendres.

Les égoutter.  Sans vous brûler, les peler et ôter le cœur. Mixer la chair puis ajouter les noix broyées, la cannelle et réserver au frais jusqu’à ce que la purée soit froide.

 

Lorsque la purée de coings est froide, battre la crème fraîche en chantilly. Ajouter 1 c.a.s. de sucre glace à la chantilly puis l’incorporer délicatement à la purée de coings.

Monter en neige le blanc d’œuf ferme puis ajouter 1 c.a.s de sucre glace tout en continuant de battre le blanc d’œuf. Ajouter alors le blanc d’œuf en neige à la mousse de coings.

Réserver au réfrigérateur durant 1 à 2 heures avant de servir.

Au moment de servir, parsemer de poudre noix et décorer avec un cerneau de noix.

 

Note :

La peau et les pépins des coings sont bourrés de pectine. Aussi il est important de les cuire sans les peler, ni ôter le cœur afin de garder cette pectine et permettre à la mousse de bien prendre sans avoir à y ajouter de la gélatine. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Soupe de légumes au confit de canard ... ....

Soupe de légumes au confit de canard
Soupe de légumes au confit de canard

 

Et si la soupe n'était pas que pour les enfants ... ... 

 

Rien ne se perd, tout se transforme et se déguste !

Une soupe faite avec les restes du frigo.

Pas évident de se partager une cuisse de canard pour deux ….

mais agrémentée  avec quelques légumes, le tout formalisé en soupe-repas et le tour est joué !

 

Pour 2 personnes

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes 

 

Ingrédients

 

1 cuisse de canard confite (pour moi de chez Bastien)

½ c.a.s. de sauce soja

½ c.a.s. d’huile de sésame

1 petit poireau

2 petites carottes

3 petites pommes de terre

1 gousse d’ail

Sel, poivre du moulin

  

Soupe de légumes au confit de canard
Soupe de légumes au confit de canard

Préparation

 

Dans une poêle, faire chauffer la cuisse de canard à feu doux sans faire dorer. Lorsque la chair commence à se détacher des os, stopper la cuisson, jeter la graisse de canard et les os. Effilocher la chair, ajouter la sauce soja, l’huile de sésame et bien mélanger. Remettre à cuire à feu doux durant 3 minutes. Réserver.

 

Peler les légumes et les laver. Couper les poireaux et les carottes en grosses rondelles, couper les pommes de terre en cubes.

 

Dans un faitout, mettre l’huile d’olive et faire revenir les légumes à feu doux durant 5 minutes. Ajouter la gousse d’ail, l’effiloché de canard et couvrir d’eau.

Porter à petit frémissement et laisser cuire 30 à 35 minutes jusqu’à ce que les pommes de terre et carottes soient fondantes.

Saler, poivrer selon votre goût. Répartir les légumes et la chair du canard dans les bols et servir la soupe bien chaude. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Pot au feu de lotte et calamar au lait de coco et coriandre fraîche... ....

Pot au feu de lotte et calamar au lait de coco et coriandre frâiche
Pot au feu de lotte et calamar au lait de coco et coriandre frâiche

 

Cuisine blanche ... ... 

 

Aimer cuisiner sans être un grand chef, si c’est possible !

Voici un pot au feu de lotte au lait de coco qui fera son effet. Une « soupe-repas »,  simple à préparer, clin d’œil à la recette classique mais revisitée.

                                                        

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de cuisson : 20 mn  

 

Ingrédients

 

500 à 600 gr de lotte

300 gr de calamar

1 c.a.s de court-bouillon

2 petites tomates

1 ½ oignon

1 poireau

2 citrons verts

1 bouquet de coriandre fraîche

50 gr de petits pois frais ou surgelés

1 pincée de piment

20 cl de lait de coco

2 c.a.s. d’huile d’olive

Sel, poivre du moulin 

  

Pot au feu de lotte et calamar au lait de coco
Pot au feu de lotte et calamar au lait de coco

Préparation

 

Couper la lotte en médaillons et l’arroser du jus d’un citron vert. Réserver au frigo.

Couper les calamars en morceaux et les faire cuire dans un court-bouillon durant 15 minutes. Égoutter et réserver.

Émincer les oignons, couper le poireau en rondelles, concasser les tomates et réserver.

 

Dans un faitout, faire revenir l’oignon avec l’huile d’olive sans faire colorer. Ajouter le piment, les tomates et le poireau. Mélanger et laisser cuire 5 à 6 minutes à feu doux.

Ajouter la lotte, les calamars, les petits pois et le lait de coco. Saler, poivrer.

Laisser cuire à feu doux durant 10 minutes à couvert.

Puis ajouter la coriandre ciselée et quelques demi-rondelles de citron vert.

Servir avec un riz basmati. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Cake des carmélites aux noix et cannerberges... ....

Cake des carmélites
Cake des carmélites

 

Tranche de cake, qu'est-ce que tu es tarte  ... ... 

 

Un gâteau à tomber à la renverse autant sur la façon de le faire que sur son goût ! Un gâteau qui demande 10 jours de préparation avant de pouvoir le déguster.

Un gâteau qui ne demande ni batteur, ni robot, ni frigo !

La tradition veut qu’on le commence le jeudi pour le cuire et le déguster le samedi de la semaine suivante….

 

La tradition veut que l’on reçoive en cadeau un verre de masse mère pour commencer le cake des Carmélites  - Pas évident, aussi je vous donne le mode opératoire pour réaliser votre propre masse mère et donc débuter la chaîne.

A noter que l’unité de mesure du verre de la masse mère servira de mesure pour tous les autres ingrédients. Le verre utilisé ici est de 14 cl. Il m’a permis de réaliser un gros cake.

 

Un p’tit clin d’œil à Laetitia qui m’a fait découvrir ce cake !  

 

 

Pour un moule à cake de   32 cm

Temps de préparation : 10 jours

Temps de cuisson : 60 minutes – Four thermostat 180° degrés

 

Ingrédients

 

Pour la masse mère :

 

10 cl de lait

60 gr de farine

50 gr de sucre

 

Pour la réalisation du cake :

(ingrédients à prévoir sur 10 jours)

 

2 ½ verres de sucre en poudre

4 verres de farine

2 verres de lait

1 verre d’huile

1 verre de noix

1 verre de canneberges (à défaut des raisins secs)

1 sachet de levure chimique

2 œufs entiers

1 pincée de cannelle

1 pincé de vanille en poudre

1 pomme râpée

le zeste d’une orange 

 

Cake des carmélites
Cake des carmélites

Préparation

 

Préparation de la masse mère :

 

Mercredi : Mélanger 10 cl de lait avec 60 gr de farine et 50 gr de sucre.

Bien homogénéiser le tout puis placer ce "levain", couvert, à l'abri des courants d'air jusqu’au lendemain, mais surtout pas au réfrigérateur.

 

Préparation du cake :

 

Jeudi : Dans un saladier, verser un verre de masse mère (pour moi un verre de 14 cl). Ajouter un verre de sucre et un verre de farine. Ne pas mélanger.  Couvrir le saladier d’un film alimentaire. Ne pas mettre au frigo.

 

Vendredi : Mélanger puis couvrir d’un film alimentaire. Ne pas mettre au frigo.

 

Samedi – Dimanche : Ne pas toucher

 

Lundi : Ajouter 1 verre de lait, 1 verre de sucre, 1 verre de farine. Ne pas mélanger. Couvrir d’un film alimentaire. Ne pas mettre au frigo.

 

Mardi : Mélanger, couvrir à nouveau d’un film alimentaire. Ne pas mettre au frigo.  

 

Mercredi / jeudi / vendredi : Ne pas toucher

 

Samedi : Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Facultatif - Bien mélanger la pâte et prélever 1 verre de pâte obtenue que vous donnerez à une personne en lui souhaitant chance et santé.

 

Sur la pâte qui vous reste, ajouter dans l’ordre, en mélangeant à chaque ajout d’ingrédients :

·         1 verre de lait,

·         ½  verre de sucre,

·         2 œufs entiers, 

·         2 verres de farine, 1 sachet de levure,

·         1 pincée de cannelle, une pincée de vanille,

·         1 verre de d’huile,

·         1 verre de noix,

·         1 verre de canneberges, 1 pomme râpée, le zeste d’une orange.

 

Mélanger bien le tout. Verser la pâte dans un moule à cake beurré et fariné.

Mettre au four, préchauffé à 180° degrés, pendant 50 à 60 minutes.

Vérifier la cuisson, la lame d’un couteau doit ressortir sèche. Laisser refroidir 10 minutes avant de démouler.

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Piéces uniques pour un baptême au pays des merveilles ... ....

Duo de confitures personnalisés, sachet crital
Duo de confitures personnalisés, sachet crital

Un baptême au pays des merveilles   ... ...  

 

A l'occasion du baptême ma filleule Charlie et Sasha sa petite sœur, j'ai voulu donner à cet événement une dimension unique, originale et miser sur l'effet de surprise.

 

Les éternelles dragées substituées par des gourmandises personnalisées et déclinées selon les envies des parents :):):

 

Pour rester au pays des merveilles, j'ai opté pour un plein de gourmandises sucrées aussi bien pour les grands que pour les petits.

 

Pour les plus grands, des petits pots de confitures, spécialement faits pour cette occasion. 

Pour les plus petits, l'incontournable tartinade choco-noisettes (avec sa cuillère en bois, pour une dégustation immédiate :) ). 

 

Tartinade choco-noisettes en sachet cristal
Tartinade choco-noisettes en sachet cristal

J'ai décliné l'étiquette du Clos, tout en gardant la charte graphique, aux deux prénoms et présenter chacune des gourmandises dans un étui cristal.

 

Le baptême est un moment réservé aux enfants, aussi j'ai rajouter un flacon de sirop à la barba papa, fait maison :):) . Un régal de gamin en culottes courtes ! Une recette que je vous livrerais très prochainement :)

 

Vous aussi, personnalisez vos événements, anniversaire, baptême, mariage ... ... et demandez au Clos de vous transporter au pays des merveilles ! 

 

Découvrez les déclinaisons 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Écrasé de pois chiches au Chipotle   ... ....

Écrasé de pois chiches au Chipotle
Écrasé de pois chiches au Chipotle

 

Cuisine de voyage, cuisine de partage   ... ... 

 

Embarquement pour la Louisiane avec le Chipotle, piment jalapeno fumé et séché.

Le résultat est des plus agréables avec une saveur relevée mais pas trop et légèrement fumée.

  

Pour 4 personnes  / Temps de préparation : 20 mn

Trempage : 12 heures

Temps de cuisson : 60 minutes

 

Ingrédients

 

500 gr de pois chiches secs

Bouillon de volaille

1 petit oignon

1 gousse d’ail

2 c.a.s. d’huile d’olive

1 c.a.s. d’huile de sésame

1 pincée de bicarbonate de soude

1 c.a.s. de graines de sésame

½ c.a.c. de Tabasco Chipotle

Coriandre fraîche 

  

Écrasé de pois chiches au Chipotle
Écrasé de pois chiches au Chipotle

Préparation

 

La veille, faire tremper les pois chiches dans de l’eau durant 12 heures, voire toute la nuit.

 

Le lendemain, mettre les pois chiches dans une casserole, ajouter le bicarbonate et recouvrir de bouillon de volaille.

Les faire cuire environ 1 heure. Les égoutter en réservant le bouillon, puis les rincer sous l’eau.

 

Pendant ce temps, émincer l’oignon et l’ail. Les mettre dans un petit bol et ajouter l’huile de sésame, le Chipotle, l’huile d’olive, la coriandre émincée finement et les graines de sésame.

 

Écraser les pois chiches à l’aide d’une fourchette et ajouter un peu de bouillon de cuisson jusqu’à obtenir une purée.

Ajouter le mélange huiles/oignon/ail et bien mélanger le tout.

 

Servir la purée de pois chiches en accompagnement d’une viande.   

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Poivrons cornés farcis aux saveurs de Provence .. ....

Poivrons cornés farcis aux saveurs de Provence
Poivrons cornés farcis aux saveurs de Provence

 

Tutti verdi, que du vert ... ... 

 

J’adore le poivron et tout particulièrement le poivron long corné.  Attention de ne pas confondre avec son cousin, le piment long, qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau  et qui est épicé !

Farci avec quelques légumes parfumés aux saveurs de Provence, voilà un apéro ou une entrée délicieuse !

 

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 15 + 10 minutes

Four thermostat : 180° degrés  

 

Ingrédients

 

3 à 4 poivrons longs cornés

1 petite courgette

1 petit oignon

½ poivron doux (rouge ou orange)

1 gousse d’ail

Persil

2 c.a.s. d’huile d’olive

Sel, poivre du moulin 

Poivrons cornés farcis aux saveurs de Provence
Poivrons cornés farcis aux saveurs de Provence

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Laver et sécher les poivrons. Les enfourner durant 15 minutes en surveillant qu’ils ne brûlent pas.

 

Pendant ce temps, tailler la courgette, l’ail, le poivron doux et l’oignon en petits cubes. Les faire revenir dans une poêle à feu doux dans l’huile durant 10 minutes. En fin de cuisson, saler, poivrer et ajouter le persil émincé.

 

Sortir les poivrons du four. Les laisser refroidir quelques minutes. Les entailler dans le sens de la longueur et les débarrasser de leurs graines. Les farcir avec les légumes.

 

Les disposer dans un plat allant au four et poursuivre la cuisson au four thermostat 180° degrés durant 10 minutes.

Servir tiède.

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Cake au lait d'amandes, citron et noix du Clos ... ....

Cake au lait d'amandes, citron et noix du Clos
Cake au lait d'amandes, citron et noix du Clos

 

Tranche de cake qu'est que tu es tarte ... ... 

 

Un cake léger qui a eu un succès sans pareil cet été au Clos. Préparé la veille pour le petit déjeuner du lendemain matin, voici un cake qui garde son moelleux durant plusieurs jours. Nature ou avec une gelée de caseilles, il ravit petits et grands pour débuter la journée !

 

Pour 1 moule à savarin de 19 cm de diamètre

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 45 à 50 minutes

Four thermostat : 180° degrés  

 

Ingrédients

 

75 gr de beurre mou

120 gr de sucre blanc en poudre

80 gr de sucre cassonade (à défaut du sucre blanc)

2 œufs à température

200 gr de farine - Type T55 de préférence

100 gr de semoule fine (non cuite) 

Le zeste d’un citron jaune + son jus

1 sachet de levure chimique

330 gr de lait d’amande (à défaut du lait de vache)

50 gr de poudre de noix (à défaut d’amandes ou de noisettes)

 

 

Cake au lait d'amandes, citron et noix
Cake au lait d'amandes, citron et noix

 

Préparation 

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Beurrer et fariner le moule. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, la semoule (non cuite) et la levure. Réserver.

 

Dans un saladier, mélanger le beurre mou et le sucre. Ajouter les œufs entiers un à un et bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Ajouter ensuite le zeste du citron râpé puis le mélange farine/semoule.

Ajouter le lait d’amande et le jus du citron.  Bien mélanger.

Ajouter enfin la poudre de noix, mélanger et verser dans le moule.

Cuire environ  45 à 50 minutes jusqu’à ce que le cake soit doré dessus. Vérifier la cuisson, la lame d’un couteau doit ressortir sèche.

Laisser refroidir 10 à 15 minutes avant de démouler.

 

Déguster le cake pour le petit déjeuner avec de la confiture.

 

Note :

Vous pouvez diviser les quantités en deux pour réaliser un cake plus petit. Dans ce cas, réduire le temps de cuisson à 35 minutes approx.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Crumble aux mûres de ronces et spéculoos maison ... ....

Crumble aux mûres de ronces et spéculoos maison
Crumble aux mûres de ronces et spéculoos maison

 

Tutti frutti, que du fruit ... ... 

Gourmandise en vue !

Quelques mûres recouvertes d’un crumble maison aux spéculoos. C’est un crumble  revisité que j’improvise souvent au Clos et qui est facile à réaliser. Selon les fruits ramassés après une balade, il prend une identité différente. A la fois sucré, croustillant et un peu acidulé, il est difficile de résister à ce dessert !

 

Pour un moule de  28 cm

Temps de préparation : 30 mn

Temps de cuisson : 15 à 20 minutes

Thermostat : 180° degrés

Temps de repos 3 heures minimum 

 

Ingrédients pâte à spéculoos 

  

115 gr de farine (T 55 de préférence)

1 c.a.c. de bicarbonate de soude

100 gr de sucre roux

50 gr de beurre mou

1 pincée de sel

¼ de c.a.c. de cannelle moulue

¼ de c.a.c. de muscade moulue

2 à 3 c.a.s. de lait entier

 

Ingrédients

350 gr de mûres  

1 noix de beurre 

Crumble aux mûres de ronces et spéculoos maison
Crumble aux mûres de ronces et spéculoos maison

Préparation de la pâte à spéculoos

Préparer la pâte à spéculoos :

Dans un saladier, mettre le sucre roux, le beurre mou et les épices. Mélanger du bout des doigts durant 5 minutes.

Ajouter la farine et le bicarbonate. Mélanger le tout jusqu’à obtenir une pâte très friable, type « sable ».

Ajouter une cuillère à soupe de lait entier et mélanger à l’aide d’une spatule en bois – Puis ajouter une deuxième cuillère à soupe de lait jusqu’à obtenir une pâte compacte – Attention de ne pas ajouter trop de lait ce qui aurait pour effet d’obtenir une pâte trop souple.

 

Aplatir la boule de pâte en un rectangle ou cercle d’un demi-centimètre d’épaisseur. L’envelopper de film alimentaire et la mettre au frigo minimum 3 heures.

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés -

Beurrer le plat et disposer quelques petits morceaux de pâte à spéculoos au fond du plat (l’équivalent du 1/3 de la pâte à spéculoos).

Mettre les mûres dans le plat et recouvrir du restant de pâte à spéculoos.  

Réserver au frigo jusqu’au moment du repas.

 

Enfourner pour 15 à 20 minutes, four thermostat 180° degrés jusqu’à coloration de la pâte à spéculoos.

Déguster tiède de préférence - 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Flash Back sur le mois d'août

Mais qu'elle sont les nouvelles du Clos ? ... ...   

 

En août, c'était l'incontournable pèlerinage au Clos ! Un pèlerinage qui a été des plus agréables et reposant … …

Des nouveautés côté confitures, de belles réussites culinaires à découvrir prochainement sur le blog, un défilé de Drouzillas et Drouziennes, une immersion culturelle avec un détour par Aubusson, Mouteir d'Ahun, Villemonteix …. Et bien plus encore. 

 

Bonne lecture,

 

Albert   

Confiture de myrtilles au petit déjeuner
Confiture de myrtilles au petit déjeuner

 Côté confitures ... ... 

 

Si les fruits n'ont pas été au rendez-vous cet été, les baies n'ont pas manqué.

Framboises, myrtilles, groseilles blanches, groseilles roses et rouges, caseilles … … (Merci Paulette pour toutes ces cueillettes !).

Une farandole  inattendue qui a donné naissance à quelques nouveautés :

 

La confiture de framboises de la Barre est d'un parfum sans pareil ! Voici une confiture pleine de fraîcheur qui ne saura résister aux gourmands bien longtemps.

 

Lorsque le Clos des Drouzillas rencontre le Clos de la Miro … …

Ce duo a donné naissance à une confiture de myrtilles aux épices. D'un rouge  sombre et profond, cette confiture exhale des saveurs douces et subtiles qui éclatent en bouche … . C'est l'une de mes préférées, sur une tartine de pain frais, un vrai régal au petit déjeuner. 

 

Un incontournable du Clos ! La gelée de groseilles pressées à froid.  Une gelée de groseilles réalisée à partir de groseilles blanches, roses et rouges et tout ça sans cuisson. 100 % pur fruits, 100 % nature !! A découvrir sans attendre.

Merci à Odette qui m'a transmis cette recette et qui nous régale chaque année :):)

 

La caseille vient de faire son entrée au Clos ! La caseille, c'est le mariage entre une groseille et un cassis. Originale, inattendue, cette gelée de caseilles est tout simplement su-bli-mis-sime. Attention, il n'y en aura pas pour tout le monde !

 

Difficile de résister ….. La crème de mûre produite l'an dernier avait eu un tel succès qu'il m'était impossible de ne pas répéter l'opération avec les caseilles. La crème de caseilles exprime le cassis à plein nez ! Sirupeuse comme il se doit, (merci à "Phiphi" qui a surveillé de près la cuisson !).

Idéale pour le kir vin blanc, ou tout simplement en fin de repas et inévitable pour le baptême de Charlie ! ! A découvrir sans attendre !

 

Une nouveauté dans la gamme des gourmandises, la compote d'abricots à l'ancienne.  Pourquoi ne pas compléter la ronde des confitures avec une compote d'abricot. Moins de sucre, plus de fruits, une autre façon pour les p'tits et les grands de plonger dans un pot de gourmandise la tête la première.

 

Retrouvez toutes les nouvelles gourmandises sur l'E-boutqiue ! 

 

The Weber BBQ
The Weber BBQ

 Côté fourneau   ... ...

 

Cette pause au vert aura aussi été l'occasion d'innover, de tester quelques nouvelles recettes : La tarte aux myrtilles, les smoothies, la soupe de melon,  le cake au lait d'amande, citron et noix,  le gâteau des carmélites, la tresse des tout p'tits, tarte improvisée aux courgettes   … … et mettre à l'épreuve "The Weber".

 

Si vous êtes un adepte des BBQ, je vous invite à tester la Rolls des BBQ : le Weber. Il nous a été offert par nos Drouzillas "Les Astérix". Les BBQ prennent une autre dimension.

Facile d'utilisation, une braise toujours incandescente, une cuisson à la perfection ! Côtes de veau sous la mère, saucisses de Toulouse, brochettes de viande hachée, poulet mariné, légumes rôtis, filet de poissons … … tout y passe sans exception. Merci "Les Astérix" !!

 

Métier à tisser
Métier à tisser

Côté culture ... ... 

 

Aubusson ou La Cité Internationale de la Tapisserie. Un écrin sans pareil pour la tapisserie d'Aubusson. Cet édifice est différent de ceux que l'on connaît. Il a ouvert ses portes en juillet dernier. Outre le fait de retracer la vie des tapisseries sur 5 siècles, c'est aussi un espace de formation, de création, un centre de ressources.

Il accueille également de grands artistes qui ont fait tisser à Aubusson au 20° siècle, tels Calder, Picasso, Le Corbusier, Lurçat, Braque … Des tapisseries inhabituelles mais remarquables ! 

Un clin d'œil sur les tapisseries … c'est par ici.

 

Et si vous avez adoré Aubusson, faite perdurer le plaisir des tapisseries par un détour au château de Villemonteix. Un château du XVème restauré avec maestria qui regorge d'histoire et offre une vue imprenable sur la campagne Creusoise depuis le haut de son donjon.  Ce château respire la vie à pleins poumons avec ses porcelaines, ses nombreuses tapisseries, son mobilier d’époque …  

 

Pièces uniques
Pièces uniques

Côté bricolage ... ... 

 

Une nouvelle rubrique vient de voir le jour dans la E-boutique. Pièces uniques.

Mise en avant de créations réalisées au Clos. Pensée dans un esprit de "comme chez soi", pièces uniques vous propose des objets en création exclusive. Idées revisitées, ou créations, un clin d'œil au plaisir du bricolage.

 

 

Les portes du Clos se sont temporairement refermées jusqu'au prochain pèlerinage, qui ne saurait tarder.

 

Albert 

 

 

0 commentaires

Gaspacho de melon et tomates aux écrevisses ... ....

Gaspacho de melon et tomates aux écrevisses
Gaspacho de melon et tomates aux écrevisses

 

Et si la soupe n'était pas que pour les enfants ... ... 

 

Soirée tapas au jardin de lecture du Clos !

Improvisation, en un tour de blender, d’un gaspacho revisité pour régaler nos visiteurs !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 mn

Temps de cuisson : 20 mn

Temps de repos : 1 nuit

 

Ingrédients

 

300 gr de chair d’un melon bien mûr

2 c.a.s. de vinaigre balsamique

2 c.a.s. d’huile d’olive

Sel, poivre

12 écrevisses cuites (à défaut des crevettes cuites)

½ poivron jaune coupé en petits dés

 

Pour le coulis de tomate

1 boite de concassée de tomates (400 gr) - ½ oignon blanc - 1 gousse d’ail - ½ cube de volaille - 15 cl d’eau - 1 petite branche de céleri - 1 c.a.s. d’huile d’olive - 1 c.a.c. de coriandre en grain - ½ piment d’Espelette (facultatif)

 

Gaspacho melon, tomates et écrevisses
Gaspacho melon, tomates et écrevisses

Préparation du coulis

Émincer l’oignon.

Dans un faitout, le faire revenir dans l’huile d’olive.

Ajouter l’ail émincé, la concassée de tomates,  le cube volaille, 15 cl d’eau, le céleri émincé, le piment et laisser mijoter à feu doux durant 20 minutes.

Remuer de temps en temps afin d’éviter que cela n’accroche au fond du faitout.

Éteindre et réserver.

 

Préparation du gaspacho

 

Dans le bol du mixer, mettre la chair du melon, le coulis de tomate, le vinaigre balsamique, l’huile d’olive et le piment d’Espelette. Mixer le tout de manière à obtenir un coulis.

 

Rectifier l’assaisonnement et réserver au frigo minimum 4 à 6 heures, idéalement jusqu’au lendemain.

Au moment de servir, mélanger énergiquement le gaspacho.

Le verser dans les bols, ajouter deux à trois écrevisses par bol, quelques gouttes d’huile d’olive et des dés de poivrons jaunes.

Servir très froid. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Houmous Tutti Verdi  ... ....

Houmous Tutti verdi
Houmous Tutti verdi

 

Tutti Verdi, que du vert  ... ... 

 

Simple mais jamais simpliste J 

Un tapas qui respire à pleins poumons la fraîcheur aux couleurs de la chlorophylle ! Une cuisine à la fois saine et gourmande !

  

Temps de préparation : 15 mn

Temps de cuisson : 5 mn + 5 mn

Four thermostat 180° degrés

Temps de réfrigération : 2 à 3 heures

 

Ingrédients

 

150 gr de petits pois (surgelés pour moi)

100 gr de fèves pelées (surgelés pour moi)

100 gr de courgettes fraîches

Le jus d’un citron vert (à défaut un citron jaune)

80 gr de ricotta (à défaut de la crème fraîche épaisse)

½ botte de coriandre fraîche

Quelques feuilles de basilic frais

2 c.a.s. d’huile d’olive

Sel, poivre du moulin 

 

Pour les toasts

Zaatar (à défaut des herbes de Provence)

Pain Suédois

Huile d’olive

 

 

Houmous Tutti verdi
Houmous Tutti verdi

 

Préparation

Porter une casserole d’eau chaude à ébullition.  Jeter les fèves dedans et laisser cuire 4 minutes.  Puis ajouter les petits pois, la courgette préalablement coupée en cubes et poursuivre la cuisson 1 minute. Égoutter et passer sous l’eau froide. Réserver.

 

Émincer les herbes et les mettre dans le bol du mixer. Ajouter les petits pois, les fèves, la courgette, le jus du citron, la ricotta et l’huile d’olive. Mixer le tout.

Saler, poivrer généreusement et bien mélanger. Arroser d’un filet d’huile d’olive et réserver au frais jusqu’au moment de servir.

 

Pendant ce temps, couper les carrés de pain Suédois en triangles. Les badigeonner d’huile d’olive et de zaatar.

Les passer au four quelques minutes. Sortir du four et laisser refroidir. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Smoothie aux fruits rouges à la façon du Clos  ... ....

Smoothie aux fruits rouges
Smoothie aux fruits rouges

 

Gourmand de gourmandises  ... ... 

 

Rien de tel qu’un smoothie aux fruits rouges et lait d’amande pour bien débuter la journée !

Un cocktail tonique, savoureux, concocté avec quelques fruits rouges ramassés au gré d’une balade.

 

Vos réveils ne feront plus grise mine !!

 

Pour 2 smoothies

Temps de préparation : 3 minutes 

Ustensile : un mixer

 

Ingrédients

 

125 gr de fruits rouges sauvages (myrtilles et casseilles pour moi)

150 gr de lait d’amande

60 gr de flocons d’avoine

1 c.a.c. de miel

 

Smoothie aux fruits rouges
Smoothie aux fruits rouges

Préparation

Dans un bol mixeur, mettre les fruits rouges, le miel, les flocons d’avoines et le lait d’amande.

Mixer jusqu’à obtenir un smoothie bien homogène.

 

Le verser dans les verres et déguster sans attendre.

 

Ajuster la quantité de lait d'amande si vous souhaitez un smoothie plus fluide. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Brochettes d'ananas façon clafoutis ... ....

Brochettes d'ananas façon clafoutis
Brochettes d'ananas façon clafoutis

 

Tranche de cake, qu'est-ce que tu es quiche (version sucrée)  ... ... 

 

L’été, c’est clafoutis !

Un dessert qui plaît, facile à faire et une recette qui se laisse dériver selon l’humeur du moment.

Ici plutôt que de mettre les fruits dans la pâte, j’ai opté pour les servir en brochettes.

 

Pour 4 à 5 moules individuels

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Four thermostat : 180° degrés

 

Ingrédients

 

20 cl de lait de coco

70 gr de sucre cassonade douce de l’île Maurice en poudre (à défaut du sucre roux)

3 œufs à température

65 gr de farine

1 c.a.c. de Cachaça (facultatif)

1/3 ananas frais  

 Sucre glace

 

Brochettes d'ananas façon clafoutis
Brochettes d'ananas façon clafoutis

Préparation

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

Beurrer les moules – Réserver.

 

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre cassonade et ajouter les œufs. Fouetter afin d’obtenir une pâte lisse.

Ajouter la Cachaça et le lait de coco. Mixer pendant 10 secondes.

 

Couper l’ananas en morceaux et piquer des quartiers sur les brochettes. (voir photo).

Déposer les brochettes d’ananas sur les moules, à cheval sur les bords. 

Verser le clafoutis dans les moules. Les morceaux d’ananas doivent être recouverts de pâte jusqu’à mi-hauteur.

Faire cuire au four 25 à 30 mn, thermostat 180° degrés.

 

Après cuisson, laisser refroidir 10 minutes et mettre au frigo durant 2 à 3 heures avant de déguster.

Au moment de servir, les saupoudrer de sucre glace. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tresse au chorizo et Burrata   ... ....

Tresse au chorizo et Burrata
Tresse au chorizo et Burrata

 

Les incontournable du Clos   ... ... 

 

Une tresse que l’on peut décliner à l’infini et dont tous les ingrédients ont un ersatz (clin d’œil à notre Drouzienne Catherine, au passage !)

 

Je vous la propose ici avec du chorizo et de la Burrata.

La Burrata est un fromage crémeux à souhait, non affiné, originaire du sud de l’Italie. Considérée comme le sous-produit de la mozzarella, c’est une pâte filée dont émane la fraîcheur !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Four thermostat : 180° degrés

 

Ingrédients

 

1 pâte feuilletée épaisse, de préférence (à défaut une pâte feuilletée classique)

2 à 3 c.a.s de concassée de tomates

1 Burrata

½ chorizo doux ou fort selon votre goût

8 à 10 tomates cerises

Basilic frais

1 œuf 

 

Montage de la tresse
Montage de la tresse

 

Préparation

 

Dérouler la pâte feuilletée –

Tracer un espace rectangulaire au centre pour y déposer la garniture, sans couper la pâte (voir photo).

Tailler chaque côté en lamelles de 1.5 à 2 cm de large (voir photo).

 

Au centre, étaler une fine couche de concassée de tomates, déposer dessus des rondelles fines de chorizo. Effiler la Burrata par-dessus. Ajouter les tomates cerises coupées en deux, saler, poivrer. Terminer avec le basilic.

 

 

Tressage de la tresse
Tressage de la tresse

 

Replier par-dessus les lamelles en alternance, de façon à recouvrir la totalité de la tresse (voir photo).

Battre l’œuf, à l’aide d’un pinceau en badigeonner la tresse.

 

Cuire à four thermostat 180° durant 30 à 35 minutes.

Laisser refroidir 5 à 10 minutes à la sortie du four avant de déguster. 

 

 

 

Ersatz (pour Catherine) :

 

Burrata / Mozzarella / parmesan / fromage râpé

Chorizo / Jambon de Parme / Coppa / viande des grison / émincé de poulet /

Concassée de tomates / Coulis de poivron / Tapenade d’olives noires / 

Tomates cerises / Olives noires / spaghettis de courgettes /

Basilic / persil / coriandre fraîche /herbes de Provence

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Cake aux courgettes et zataar ... ....

Cake aux courgettes et zataar
Cake aux courgettes et zataar

 

Tranche de cake, qu'est-ce que tu es quiche  ... ... 

 

Voilà un cake passe-partout. Frais, léger et parfumé aux saveurs d’Orient. Le zataar est un mélange d’épices (thym, sésame et sumac), doux et parfumé.

 

La texture du cake est différente des cakes traditionnels et se rapproche plus d’un pain moelleux, légèrement brioché. Vous allez adorer !

  

Pour 1 moule de 20 cm de long

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 45 minutes – Thermostat 6 / 180° degrés 

 

Ingrédients

 

 3 œufs à température

150 gr de farine type T55 (de préférence)

10 gr d’huile d’olive

1 sachet de levure chimique

100 gr de fromage râpé

120 gr de crème fraîche épaisse

200 gr à 250 gr de courgettes

Zataar (à défaut des herbes de Provence)

Sel, poivre du moulin

 

Courgettes au four
Courgettes au four

Préparation

Allumer le four thermostat 180°C.

 

Laver les courgettes, les couper en rondelles, puis chaque tranche en quatre. Les mettre sur une feuille de papier sulfurisé, parsemer de zataar et faire rôtir au four durant 12 à 15 minutes (voir photo).

 

Pendant ce temps, mettre la crème fraîche dans un petit bol et la faire chauffer au micro-ondes sans la faire bouillir. Réserver.

 

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure et les œufs. Puis ajouter petit à petit l’huile d’olive et la crème fraîche préalablement chauffée. Saler, poivrer.

Ajouter ensuite le fromage râpé et les courgettes. Bien mélanger le tout et verser dans un moule non graissé.

 

Cuire 45 minutes à thermostat 180°C. 

 

Le cake peut se déguster tiède ou froid. Idéal pour un BBQ, un brunch ou un apéro ! 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Clafoutis aux pêches blanches, menthe poivrée ... ....

Clafoutis aux pêches blanches, menthe poivrée
Clafoutis aux pêches blanches, menthe poivrée

 

Votez, vos thés   ... ... 

 

Le pêcher du Clos donne des petites pêches parfumées, fermes avec une légère amertume. 

Travaillées en clafoutis avec une touche de menthe poivrée de chez Dammann Frères,  c’est un vrai régal. L’amertume disparaît et la menthe rehausse la fraîcheur du clafoutis.

                                                        

Pour un moule à tarte de 28 cm de diamètre

Temps de préparation : 20 minutes

Temps d’infusion : 8 minutes

Temps de cuisson : 30 à 35 minutes

Four thermostat 180° degrés.

 

Ingrédients

 

40 cl de lait entier

25 gr de beurre fondu + 1 noix de beurre pour le moule

1 œuf entier et 3 jaunes

120 gr de sucre en poudre + 1 c.a.s.

25 gr de poudre d’amande

25 gr de farine

4 gr de menthe poivrée de chez Dammann Frères

6 petites pêches blanches (à défaut des pêches jaunes) 

 

Préparation

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

Peler les pêches et les couper en deux ou en quartiers selon la grosseur. Réserver.

 

Faire bouillir 40 cl de lait. A première ébullition, éteindre et jeter la menthe dedans. Remuer et laisser infuser 7 à 8 minutes à couvert.

 

Pendant ce temps, dans un saladier, mettre un œuf entier, 3 jaunes d’œufs et le sucre. Mélanger. Ajouter le beurre fondu, mélanger. Ajouter la farine ainsi que la poudre d’amande. Bien mélanger.

 

Filtrer le lait et l’ajouter à la pâte. Mélanger puis mixer afin d’enlever les grumeaux et obtenir une pâte lisse.

Beurrer le moule et le saupoudrer de sucre poudre.

Coupez les pêches en deux ou en quartiers selon la grosseur et les ranger dans le moule. Verser le clafoutis dessus et faire cuire 30 à 35 minutes.

Lorsque le clafoutis est bien doré dessus, éteindre le four et le laisser dedans 10 minutes.

Sortir du four et laisser refroidir. Mettre au frigo 2 à 3 heures afin que le clafoutis prenne.

Déguster froid. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Et si la paëlla était verte   ... ....

Paëlla verte du Clos
Paëlla verte du Clos

 

Cuisine de voyage, cuisine de partage   ... ... 

 

Une paëlla verte ! Oui vous avez bien lu mais ne fuyez pas, restez avec moi !

Le mode opératoire reste quasi identique. J’ai remplacé le safran et la tomate par un « pesto vert », pâte à base de salicorne et herbes aromatiques. Bien plus douce en saveurs que la paëlla traditionnelle, elle ne manquera pas de faire parler d’elle et d’être appréciée !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes 

 

Ingrédients

 

200 gr de riz rond

100 gr d’encornet

8 à 10 palourdes (à défaut des coques)

8 à 10 noix de St Jacques ou pétoncles

1 oignon moyen

45 cl de bouillon de volaille

1 courgette

2 c.a.s. d’huile

Sel, poivre du moulin

 

Ingrédients de la "pâte verte" 

 

1 botte de coriandre fraîche

1 botte de persil frais

120 gr de salicorne

2 gousses d’ail

1 échalote

Jus d’un ½ citron vert 

Paëlla verte
Paëlla verte

Préparation du pesto vert 

 

Dans un mixer mettre l’échalote, la salicorne, l’ail, la coriandre, le jus du citron vert et la peau de la courgette.

Mixer le tout jusqu’à obtenir une purée tel un pesto. Réserver. 

 

Préparation

 

Laver les palourdes – Réserver

Découper l’encornet en grosses lamelles – Réserver

Laver la courgette et la couper en grosses rondelles, puis chaque rondelle en quatre – Réserver

Émincer l’oignon et le faire revenir dans grande poêle avec l’huile à feu doux durant 2 à 3 minutes. Ajouter l’encornet et la courgette. Poursuivre la cuisson 3 à 4 minutes.

Ajouter le riz et mélanger. Puis ajouter le « pesto vert », saler, poivrer et mélanger.

Laisser cuire à feu doux durant 5 minutes.

Ajouter le bouillon de volaille, bien mélanger. A première ébullition déposer dessus les palourdes et couvrir.  

Laisser cuire à petite ébullition durant 25 à 30 minutes en remuant de temps en temps.  Surveiller qu’il y est assez de bouillon de volaille, sinon en rajouter un tout petit peu.

Au bout de 15 minutes ajouter les saint-jacques, mélanger et poursuivre la cuisson à couvert 15 minutes supplémentaires. Vérifier qu'il reste un peu de bouillon, sinon en rajouter un petit peu.

Vérifier la cuisson du riz – Si il n’est pas assez cuit poursuivre 5 minutes supplémentaires.

Servir bien chaud. 

 

Note : 

Utiliser du riz rond, ou riz à paëlla. Ce type de riz tient bien à la cuisson contrairement au riz long. 

N'hésitez pas à rajouter des crevettes, moules...  selon votre goût. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Cake "Charlie's Mum" au chocolat praliné-banane ... ou un cake pour la maman de Charlie....

Cake Charlie's Mum au chocolat praliné, banane
Cake Charlie's Mum au chocolat praliné, banane

 

Tranche de cake, qu'est-ce que tu es tarte   ... ... 

 

Un cake pour les « tout-petits » et pour les plus grands qui connaîtra un succès sans pareil pour un quatre heures gourmand !

 

Il est incontestable que Charlie (ma filleule) adore le chocolat !

Quant à la maman de Charlie ... elle a un faible pour le cake à la banane.

Pour satisfaire les deux en un voici un cake chocolat praliné, banane :):)

Un vraie régal, demandez à Charlie et à sa maman :):) 

 

Pour un petit moule de 18 cm de diamètre

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 30 mn 

Four thermostat 180° degrés

 

Ingrédients

2 œufs moyens

90 gr de sucre cassonade

90 gr de beurre mou

30 gr de poudre d’amande

60 gr de farine

½ sachet de levure chimique

1 banane bien mûre (moyenne)

80 gr de chocolat praliné

Sucre glace

 

Préparation

Préchauffer votre four thermostat 180° degrés.

Dans un petit bol, mettre le chocolat et la banane coupée en petits cubes. Faire tiédir au four jusqu’à ce que le chocolat commence à fondre. A l’aide d’une fourchette, écraser la banane et mélanger. Réserver.

 

Dans un saladier, mettre le sucre et le beurre mou. Mélanger énergiquement durant 3 minutes. Ajouter les jaunes d’œufs un à un, puis la farine et la levure. Ajouter la poudre d’amande, puis le mélange chocolat/banane.

Bien mélanger le tout et réserver.

 

Dans un bol, monter les blancs d’œufs en neige. Les ajouter à la pâte délicatement.

Beurrer et fariner le moule et y verser la pâte uniformément. Cuire au four thermostat 180° degrés durant 30 minutes environ.

Lorsque le cake est cuit, le laisser tiédir avant de le démouler.

Saupoudrer de sucre glace avant de déguster. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Les coulisses de la cuisine du Clos ... ...

Les coulisses de la cuisine du Clos
Les coulisses de la cuisine du Clos

 

Découvrez la face cachée de la cuisine du Clos    ... ... 

 

Rien à cacher, tout à partager !

 

Glissez un œil dans les coulisses de la cuisine du Clos.

Je vous invite à une visite virtuelle de ma cuisine, une cuisine de tout ce qu’il y a de plus simple….

 

Mes ustensiles … …

 

Dans mes tiroirs et placards, vous ne trouverez pas de machine à pain, ni « le robot chef » qui cuisine tout seul. Pour moi, la cuisine c’est avant tout une envie de toucher, pétrir, émincer, sentir, jouer ...

 

Quelques spatules en bois, un simple batteur électrique, un mixeur plongeant pour les soupes, mon économe fétiche, deux couteaux bien aiguisés, quelques moules à tartes et cakes de différentes tailles et de l’improvisation. 

 

 

Découvrez les p’tits plus qui donnent du «peps » aux plats et font la différence :  

 

L’huile d’olive

 

Comme vous l’avez remarqué, j’en utilise souvent. C’est le soleil dans la cuisine ! Il en existe de nombreuses sortes, de nombreuses origines. Il est important de la choisir avec soin et ne pas choisir la moins chère. Personnellement, j’opte le plus souvent pour une huile vierge ou extra vierge, de pression à froid et bio si possible.

Je n’hésite pas aussi à changer et ne pas toujours utiliser la même. Cela me permet de découvrir de nouveaux producteurs, de nouvelles saveurs. Prochainement, je vous parlerai de l’une de mes préférées, l’huile d’olive de L’Oulibo.  

Si l’huile d’olive naturelle m’est indispensable, l’huile d’olive parfumée est un incontournable. Rien de plus facile à faire soi-même.   

 

Huile d’olive à l’ail

3 à 4 gousses d’ail pour 50 cl d’huile d’olive

Peler les gousses d’ail et les piquer deux ou trois fois avec un cure-dent. Les mettre dans une bouteille propre et remplir d’huile d’olive. Boucher et laisser reposer une dizaine de jours avant utilisation. Selon votre fréquence d’utilisation, vous pouvez « re-remplir » la bouteille lorsque celle-ci arrive à moitié.

 

Huile d’olive pimentée

3 à 4 piments secs, type d’Espelette, pour 50 cl d’huile d’olive

Emincer les piments secs finement. Les mettre dans une bouteille propre et verser l’huile dessus.  Laisser reposer 2 semaines avant d’utiliser.

 

Huile d’olive au romarin frais et thym citronné

Un brin de romarin frais + un brin de thym citronné frais + ½ rondelle fine de citron pour 50 cl d’huile d’olive. 

Laver le romarin et le thym et bien les sécher avec du papier absorbant. Il est important qu’il n’y ait plus d’eau et qu’ils soient bien secs. Mettre les deux brins et la demi-rondelle de citron dans une bouteille propre et verser l’huile d’olive dessus. Laisser reposer 2 semaines avant utilisation.

 

J’utilise également de l’huile de pépins de raisin – Une huile légère qui peut aussi bien être utilisée pour les vinaigrettes que pour les cuissons.  L’huile de noix du Clos vient agrémenter les vinaigrettes pour les salades, les gâteaux à l’occasion.   

 

 

Le choix des produits … …

 

Quand je me retrouve autour de la table avec des amis, les plats prévus sont rarement les plats servis. Tout évolue, change.  Je laisse mes émotions me guider sur les étals du marché. Si les légumes ne me sourient pas ou  si les fruits n’ont pas revêtu un arc-en-ciel de couleurs, je n’hésite pas à désorganiser la recette pour créer une association différente.

 

N’ayez pas peur de substituer un ingrédient par un autre. Le plus important est de travailler avec des produits sains, de qualité et de première fraîcheur. Des pommes abîmées ne feront jamais une excellente compote, tout comme un poisson qui cligne de l’œil ne donnera pas une bonne bouillabaisse.

 

Quelques produits frais choisis au détour du marché, un reste de la veille, une épice du fond du placard et la cuisine n’est plus qu’une succession de p’tits plats de gourmandise.  Rajouter à tout ça un soupçon d’organisation et logique, une cuisine propre et le tour est joué ! 

 

  

Les épices -

 

Indispensables pour donner une identité aux plats. Je les achète en petite quantité et les renouvelle régulièrement. Ma boutique préférée, la boutique « Izrael ». Située derrière l’Hôtel de Ville cette épicerie propose plus de 5000 trésors de saveurs. Une vraie arche de Noé de l’Orient : une immense variété de légumes secs et fruits secs, des riz introuvables, des olives dodues, des poivres d’origines diverses, des sucres méconnus. A découvrir au plus vite !!

Quelques produits frais choisis au détour du marché, un reste de la veille, une épice du fond du placard et la cuisine n’est plus qu’une succession de p’tits plats de gourmandise.  Rajouter à tout ça un soupçon d’organisation et logique, une cuisine propre et le tour est joué ! 

 

  

En pleine saison, je n’hésite pas à faire quelques provisions pour l’hiver, tel un p’tit écureuil. Quelques conserves de tomates fraîches, des herbes qui vont sécher dans un coin de placard, quelques échalotes du potager du Clos gardées au fond de la grange…   

 

Le congélateur est aussi un lieu de stockage qui peut se montrer bien pratique et éviter le gaspillage. Lorsque j’achète des herbes fraîches (persil, coriandre…), une racine de gingembre, il est fréquent que je n’utilise pas tout. Émincées finement, coupées en rondelles, elles se garderont sans problème dans un bocal hermétique au congélateur.

 

Cuisiner, c’est pour moi une façon d’évacuer le stress, de me vider la tête. Lorsque je suis entre mes casseroles et mes pots à épices, je suis tel un gamin dans un bac à sable.

 

La patience est un ingrédient indispensable pour réussir  toute recette. Et n’oubliez pas qu’il n’y a pas de petite ou grande cuisine, mais une cuisine que l’on aime, une cuisine que l'on partage. 

 

Albert  

 

Retour à l'index des recettes          Index des recettes en photo 

0 commentaires

Salade d'ananas de la Reyne ... ....

Salade d'ananas de la Reyne
Salade d'ananas de la Reyne

 

Votez, vos thés   ... ... 

 

J’aime faire une halte à la boutique Dammann Frères de Châtelet. Le personnel y est tellement sympathique qu’on se sent chez soi. Me voici donc à flâner dans la boutique et découvrir la tisane de la Reyne.  

Une tisane qui exhale des parfums d’agrumes et fleurs blanches. Idéale pour marier avec des fruits frais, tel l’ananas ou la mangue.

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 25 minutes

Temps d’infusion : 10 minutes

Temps de repos : 12 heures 

 

Ingrédients

 

1 ananas frais (800 gr à 1 kg env.)

4 gr de tisane de la Reyne de chez Dammann Frères

140 gr d’eau

40 gr de sucre en poudre

 

Préparation

Dans une casserole, mettre 140 gr d’eau et porter à ébullition. Quand l’eau bout, jeter la tisane de la Reyne et  laisser infuser 10 minutes à couvert.

Au bout de 10 minutes, filtrer l’infusion dans un saladier et ajouter le sucre en poudre. Mélanger jusqu’à ce que le sucre soit complètement dissous. Laisser tiédir.

 

Pendant ce temps, couper l’ananas en tranches, ôter le cœur qui est souvent un peu dur et tailler des morceaux de taille moyenne.

Ajouter les morceaux d’ananas au sirop et mettre au frais durant 12 heures avant de déguster.

 

Vous pouvez utiliser de la mangue, ou tout autre fruit exotique de votre choix.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Travers de porc laqués à l'érable et citron vert  ... ....

Travers de porc laqués à l'érable et citron vert
Travers de porc laqués à l'érable et citron vert

 

Cuisine de voyage, cuisine de partage   ... ... 

 

Cette recette de travers de porc à l’érable donnera une note exotique à votre repas.

L'originalité de cette recette, c'est la combinaison de l’érable et du Tabasco Chipotle.

Vous pouvez remplacer le Tabasco Chipotle par du piment d'Espelette. 

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 10 minutes + 25 minutes

Four thermostat 180° degrés

 

Ingrédients

 

800 gr de travers de porc frais

1 citron vert

8 c.a.s. de sirop d’érable

5 c.a.s. de sauce soja

2 gousses d’ail

2 c.a.s. d’huile

Tabasco Chipotle  (quelques gouttes)

  

Travers de porc laqués à l'érable et citron vert
Travers de porc laqués à l'érable et citron vert

Préparation

 

Couper les travers de porc entre chaque os et les déposer dans un plat à gratin allant au four sur une seule couche. Râper le zeste du citron vert dessus - Réserver.

 

Préparer la marinade :

Dans un petit bol, mélanger l’huile, la sauce soja, le sirop d’érable, le jus de citron vert, le Tabasco Chipotle et l’ail préalablement émincé finement.

Verser la marinade sur les travers de porc en les retournant afin qu’ils soient bien recouverts. Couvrir et laisser mariner au frigo durant 1h30 en les retournant toutes les 30 minutes.

 

Préchauffer le four, thermostat 220° C.

Enfourner les travers de porc durant 40 minutes puis les retourner et poursuivre la cuisson 40 minutes supplémentaires.

Ils sont prêts lorsqu’ils sont bien caramélisés dessus.

 

Sortir du four, laisser refroidir quelques minutes et servir avec une purée de patate douce, ou un écrasé de pois chiches.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Mini madeleines au lard  ... ....

Mini madeleine au lard
Mini madeleine au lard

 

Tapas, c'est peu dire mais j't'aime comme un fou   ... ... 

 

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple, rapide et gourmand ?

Voici quelques mini madeleines pour un apéro-tapas. 

 

Pour une 20aine de mini madeleines

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 10 minutes environ

Four thermostat : 210° degrés puis 180° degrés

 

Ingrédients

 

50 gr de farine

50 gr de beurre fondu

1 œuf

1 c.a.c de miel liquide

1 c.a.s. de levure chimique

40 gr de poitrine fumée

Persil

Sel, poivre du moulin  

  

Mini madeleines au lard
Mini madeleines au lard

Préparation

 

Couper la poitrine fumée en fines lamelles puis en tout petits morceaux. Réserver.

 

Dans un saladier, mélanger l’œuf entier avec le miel.

Ajouter la farine petit à petit, puis la levure. Bien mélanger. La consistance va être un peu granuleuse mais c’est normal.

Ajouter petit à petit le beurre fondu et mélanger jusqu’à obtenir une pâte souple.

Ajouter la poitrine fumée, le persil ciselé. Saler et poivrer légèrement. Attention la poitrine fumée est déjà salée.

 

Remplir les moules à mini madeleines aux 2/3 avec la pâte. Réserver à température ambiante.

Préchauffer votre four à 210° degrés – Lorsqu’il est chaud, enfourner vos madeleines. Les cuire 3 minutes à 210° degrés puis baisser le four à 180°degrés et poursuivre la cuisson durant 7 minutes supplémentaires.

 

Les madeleines sont cuites lorsqu’elles sont bien dorées dessus. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Crevettes aux épices douces et riz au jasmin    ... ....

Crevettes aux épices douces et riz au jasmin
Crevettes aux épices douces et riz au jasmin

 

Cuisine de voyage, cuisine de partage   ... ... 

 

Ajoutez une touche d’exotisme à votre table !

Une sauce épaisse et délicieuse  au parfum authentique.

L’ingrédient secret, le curcuma.

Il facilite la digestion en plus d’être un antioxydant. Associé avec du gingembre et un corps gras, il est encore plus efficace. 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes 

 

Ingrédients

 

500 gr de crevettes crues (pour moi, des crevettes Picard décortiquées, crues)

1 c.a.s. d’huile de sésame (à défaut de l’huile neutre)

2 petits oignons

2 cm de gingembre frais

2 gousses d’ail

½ c.a.c de curcuma

½ c.a.c de cumin

1 pincée de piment – facultatif (flocons pour moi)

250 gr de concassée de tomates

120 gr d’eau

1 c.a.s. de miel liquide

1 petit poivron jaune (à défaut rouge)

½ bouquet de coriandre fraîche

 250 gr de riz au jasmin (ou tout autre riz parfumé de votre choix).

  

Préparation

 

Peler et émincer finement les oignons, l’ail  et le gingembre. Les faire revenir dans un faitout, à feu doux, dans l’huile de sésame durant 4 à 5 minutes. 

 

Ajouter les épices (curcuma, cumin, piment) et remuer. Laisser mijoter à feu doux durant 8 minutes puis ajouter la concassée de tomates, l’eau et le miel. Laisser cuire 5 minutes supplémentaires puis mixer grossièrement à l’aide d’un mixeur plongeant. 

 

Poursuivre la cuisson 5 minutes supplémentaires. Saler et poivrer selon votre goût. Réserver.

Pendant ce temps, épépiner le poivron et le couper en gros cubes. Décortiquer les crevettes.

Au moment de servir, porter la sauce à petit frémissement. 

Ajouter les crevettes et la coriandre hachée. Laisser cuire 5 à 6 minutes maximum à feu doux.

 

Dans les assiettes, mettre un peu de riz au centre et disposer les crevettes autour. Napper de sauce et servir aussitôt. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Galettes et madeines au citron vert et thé Earl Grey ... ....

Galettes et madeleines au citron vert et thé Earl Grey
Galettes et madeleines au citron vert et thé Earl Grey

 

Votez, vos thés   ... ... 

 

Le « Tea-Time » ou « afternoon –Tea » revient à la mode et les grands hôtels le proposent sous différentes formes. Sans vouloir rivaliser, voici des galettes et madeleines pour un goûter gourmand autour d’une tasse de thé.

 

« Earl Grey et citron vert », voilà un mariage des plus sympa. Le thé Earl Grey Yin Zhen, de la maison Dammann Frères, diffuse un parfum subtil et puissant à la fois.  La finesse de la bergamote de Calabre apporte aux galettes et aux madeleines une saveur sans pareille.

 

Pour 6 à 8 galettes (moule de 12 cm de diamètre)

Temps de préparation : 15 mn

Temps de cuisson : 25 mn

Four thermostat 180° C

 

Ingrédients

 

125 gr de beurre mou

120 gr de sucre en poudre

3 œufs à température

125 gr de poudre d’amandes

1 citron vert (zeste et jus) – à défaut un citron jaune 

1 c.a.c. de thé Earl Grey Yin Zhen de chez Damman Frères  (4 gr)

1 yaourt au citron (à défaut un yaourt nature)

120 gr de farine

1 sachet de levure chimique 

 

Préparation

Préchauffer votre four à thermostat 180° C.

Dans un saladier, mélanger le beurre mou et le sucre en poudre durant 3 à 4 minutes.

Ajouter les œufs un à un en mélangeant bien à chaque fois. Ajouter le zeste du citron vert râpé puis son jus. Bien mélanger.

 

Ajouter le thé Earl Grey.

Ajouter le yaourt, la poudre d’amandes puis la farine petit à petit et la levure. Mélanger à chaque ajout d’ingrédient.

 

Beurrer et fariner les moules.

Verser la pâte aux ¾ des moules et enfourner durant 20 à 25 minutes jusqu’à ce que les galettes / madeleines soient dorées dessus.

Sortir du four, laisser refroidir 3 à 4 minutes avant de démouler.

 

Que boire ? Un thé … essayez le Great Earl Grey, un thé blanc qui allie fraîcheur de la bergamote et un caractère bien franc. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo