Blog gourmand du Clos des Drouzillas... ...

A Orléans, venez découvrir les recettes gourmandes du Clos des Drouzillas.

 

Quelques moments de méditation, quelques pages d’écriture et de ratures, quelques moments de gourmandises….. 
Une route en mouvement, l’aventure d’un rythme trépidant. Richesse, différence, valise de saveurs et d'épices, état d’esprit….
 
Que ces quelques lignes d’amour et de partage, soient pour vous le reflet d'une cuisine d'émotions, une cuisine de voyages, une cuisine des ami(e)s. 

Mais aussi celui de mes espérances, de mes joies et de l’amitié que je vous porte.


Vous qui venez vous perdre sur ce long chemin du net, 
Vous qui êtes sur mes traces, vous qui êtes mon éclaireur, 

Vous qui êtes gourmand de gourmandises ... 

  

Albert , 

Voyageur d’un jour

0 commentaires

Ballotine de volaille des Toqués à la moutarde d'Orléans

Ballotine de volaille
Ballotine de volaille

 

Au fond de la basse cours  ... ... 

 

Lauréat du concours des Toqués du Loiret, je vous livre aujourd’hui l’une des deux recettes que j’ai réalisées.

 

Un blanc de volaille travaillé en ballotine, farci d’une duxelles de champignons et servi avec une sauce à la moutarde d’Orléans de la Maison Pouret. 

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 mn

Temps de cuisson : 15 à 20 minutes  

 

Ingrédients

2 blancs de volaille fermière

100 + 50 gr de champignons

1 + ½ échalotes

3 belles cuillères à soupe de crème fraîche

2 à 3 c.a.s. de moutarde d’Orléans Traditionnelle de la Maison Pouret

Vinaigre de Chardonnay de la Maison Pouret

Un morceau de crépine 

Huile de cuisson 

Ballotine de volaille
Ballotine de volaille

 

Préparation

 

Laver et couper 100 gr de champignons en quatre. Les faire revenir 5 à 8 minutes et réserver.

Laver et couper 50 gr de champignons en duxelles, émincer finement ½ échalote. Faire revenir dans une poêle avec 1 c.a.s. d’huile durant 3 à 4 minutes. En fin de cuisson saler, poivrer. Réserver.

 

Aplatir le blanc de volaille, environ 0.5 cm d’épaisseur. Le saler et le poivrer puis le napper d’une fine couche de moutarde. Déposer un peu de duxelles au centre du blanc de  volaille. Rouler le blanc de volaille et l’entourer de la crépine.

 

Dans un faitout, faire revenir une échalote, avec la ballotine dans 1 c.a.s d'huile.

Faire dorer sur toutes les faces.

Déglacer avec du vinaigre de chardonnay. Laisser réduire aux ¾ puis ajouter la crème.

Laisser mijoter une 10aine à 15aine de minutes à couvert, selon la grosseur de votre ballotine, à feu doux.

Retirer la ballotine, ajouter une c.a.s. de moutarde et émulsionner au fouet sans faire bouillir.

Rectifier l’assaisonnement.

Ajouter le reste des champignons, laisser cuire quelques minutes, sans bouillir. 

Couper la ballotine en rondelles moyennes, napper de sauce et servir. 

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

0 commentaires

Vous connaissez la tarte Ultra ?

Tarte fine croustillante aux poireaux
Tarte fine croustillante aux poireaux

 

Tranche de cake qu'est ce que tu es tarte  ... ... 

 

Ultra fine, ultra croustillante, ultra poireaux et surtout ultra facile !! 

Improviser tout en faisant simple et sans passer sa soirée en cuisine …. 

Légère, croustillante, goûteuse, vous allez en redemander !!

 

Pour une tarte pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 5 minutes + 25 minutes

Four thermostat : 180° degrés 

 

Ingrédients

 

 Feuilles de brick  

300 à 400 gr de poireaux

75 gr de Pecorino ou de fromage râpé

2 c.a.s d’huile d’olive

Sel, poivre du moulin  

 

Tarte fine croustillante aux poireaux
Tarte fine croustillante aux poireaux

 

Préparation

 

Préchauffer le four, thermostat 180° degrés.

 

Émincer finement vos poireaux et les faire revenir dans l’huile d’olive sans coloration, durant 4 à 5 minutes. En fin de cuisson, saler, poivrer selon votre goût et réserver.

 

Découper 3 carrés de brick légèrement plus grands que votre moule, de manière à ce que les rebords remontent sur les côtés de 4 à 5 cm (voir photo).

 

Empiler les carrés de brick en quinconce. Déposer délicatement votre « pâte de brick » dans le moule en laissant les bords dépasser. 

Verser les poireaux sur la pâte, parsemer de fromage râpé ou Pecorino et cuire 25 à 30 minutes au four thermostat 180° degrés.

 

Surveiller la cuisson afin que la pâte ne brûle pas. 

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

0 commentaires

Crème brûlée poireaux-noisettes

Crème brûlée poireaux-noisettes
Crème brûlée poireaux-noisettes

 

Tout ce qui est p'tit, n'est que gourmandise  ... ... 

 

Dessert excentrique ou entrée surprenante ?

Un mariage audacieux, mais un mariage heureux …

A vous de me dire !

 

Pour 4 à 6 crème brûlée selon la taille de vos ramequins

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 45 minutes

Four thermostat : 150° degrés

Repos : ½ journée voire une nuit  

 

Ingrédients

  

60 gr de blancs de poireaux

4 jaunes d’œufs

200 gr de crème fraîche liquide

100 gr de lait de noisettes

1 cas d’huile d’olive

25 gr de sucre en poudre

Sel, poivre du moulin (uniquement pour une entrée)

40 gr de noisettes concassées

50 gr de sucre cassonade)

 

Crème brûlée poireaux-noisettes
Crème brûlée poireaux-noisettes

 

Préparation

 

Préchauffer le four, thermostat 150° degrés.

 

Couper les blancs de poireaux en quatre dans le sens de la longueur puis les émincer finement.

Les faire revenir dans l’huile d’olive à feu doux sans coloration. Répartir la fondue de poireaux dans les ramequins et parsemer de quelques noisettes concassées. Réserver.

 

Dans un saladier, mettre les jaunes d’œufs, la crème, le lait de noisettes et le sucre. Bien mélanger, saler, poivrer selon votre goût. Puis verser la préparation sur les poireaux et cuire au bain-marie, four thermostat 150° degrés durant 45 minutes environ.

 

Sortir du four, laisser refroidir et mettre au frigo jusqu’au lendemain, à défaut 3 bonnes heures.

 

Au moment de servir, saupoudrer de sucre cassonade et caraméliser au chalumeau.

Décorer avec quelques noisettes et servir. 

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

0 commentaires

Pain de mie aux graines de Linou

Pain de mie aux graines
Pain de mie aux graines

 

Pour être bien roulé, il faut malaxer  ... ...  

 

Un pain de mie moelleux, facile et inratable ! Idéal pour le petit-déjeuner de nos hôtes qui l’on déjà adopté !

 

Une recette « volée » sur le blog de « Linou cuisine ». Ce n’est pas dans mes habitudes de dupliquer les recettes des autres blogs mais ce pain de mie aux graines est tellement bon qu’il m’était impossible de ne pas partager cette recette gourmande avec vous :)

 

Pour moule à cake de 35 cm

Temps de préparation : 12 à 15 mn

Temps de cuisson : 23 minutes

Four thermostat 180° degrés 

 

Ingrédients

  

500 gr de farine type « 000 »

30 gr de lait entier en poudre

25 gr de sucre en poudre

12 gr de levure « Briochin »

1 œuf à température

1 pincée de sel

200 gr de lait demi-écrémé

100 gr de crème fraîche liquide

20 gr de beurre

90 gr de graines (un mix de lin, tournesol décortiquées, courge, pour moi)

 

Dos de cabillaud en croûte d'herbes
Dos de cabillaud en croûte d'herbes

 

Préparation

 

Dans un petit saladier, mettre le lait, le beurre, la crème fraîche. Faire chauffer au micro-ondes 30 secondes juste pour tiédir et faire fondre le beurre. Puis ajouter l’œuf, battre et réserver.

 

Dans le bol du pétrin, mettre la farine, le lait en poudre, le sel, le sucre, la levure et les graines. Mélanger.

Ajouter le liquide (lait, crème, beurre) et pétrir 4 à 5 minutes jusqu’à ce que la pâte décolle des parois.  

Couvrir et laisser pousser 1h30 à 2 heures. Pour moi dans le four préchauffé à 30° C degrés. La pâte doit doubler de volume.

Beurrer et fariner le moule.

 

Dégazer la pâte en donnant des coups de poing dedans, puis former un pâton.

Déposer le pâton dans le moule, dorer au lait (à température) et laisser pousser 2 heures à nouveau.

Préchauffer le four thermostat 200°C degrés et cuire 23 minutes approximativement.

 

Démouler et laisser refroidir avant de trancher. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

1 commentaires

Granola mania à la façon du Clos

Granola du Clos
Granola du Clos

 

Tout ce qui est petit, n'est que gourmandise  ... ...  

 

On le savoure à toutes les sauces (yaourt, fromage blanc, lait, fruits frais, tout seul …) et à toutes les heures !

 

C’est tellement bon quand c’est fait maison, ultra facile et HEALTHY !

Libre à vous, de l’interpréter selon vos goûts, vos envies et votre placard.

 

Pour un bocal de granola de 350 gr env.

Temps de préparation : 5 minutes

Temps de cuisson : 15 à 25 minutes

Four thermostat : 170° degrés 

 

Ingrédients

180 gr de flocons d’avoines

80 gr de noisettes concassées, (à défaut d’amandes)

50 gr de graines de courges

40 gr de graines de tournesol égrenées ou graine de lin

100 gr de canneberges séchées (à défaut d’abricots, de figues – choisir des fruits secs moelleux)

50 gr de compote de pomme sans sucre ajouté

60 gr de sirop d’érable (à défaut de miel liquide)

15 gr d’huile de sésame

15 gr d’huile de tournesol

 

Préparation

 

Préchauffer le four, thermostat 170° degrés.

 

Dans un saladier, mettre les flocons d’avoines, les noisettes concassées, les graines de courges, les graines de tournesol, la compote de pomme, le sirop d’érable, l’huile de sésame et l’huile de tournesol.

Bien mélanger le tout afin que les produits secs s’enrobent de miel et d’huile.

Sur la plaque du four, recouverte d’un papier cuisson, déposer le mélange et bien l’étaler.

 

Enfourner et laisser cuire 15 à 55 minutes jusqu’à ce que le mélange prenne une légère couleur.  Mélanger 2 à 3 fois durant le temps de cuisson afin d’homogénéiser la cuisson.

 

Lorsque le granola à une couleur légèrement dorée, le sortir du four et le laisser refroidir complètement.

Puis ajouter les canneberges ou abricots / figues coupées en gros dés. (Il est important de ne pas cuire les fruits secs avec les produits secs pour garder tout leur moelleux et saveurs.)

 

Mettre en bocal – Se conserve une dizaine de jours. 

 

Index des recettes           Index en photo 

 

0 commentaires

Dos de cabillaud en croûte d'herbes

Dos de cabillaud en croûte d'herbes
Dos de cabillaud en croûte d'herbes

 

Cuisine blanche  ... ...  

 

Il est temps de se mettre au vert avec ce dos de cabillaud en croûte d’herbes cuit à basse température.

Inratable et qui déchire ! Tout est dit alors c’est parti !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 10 mn

Temps de cuisson : 20 minutes

Four thermostat 160° degrés

 

Ingrédients

 

4 pavés de cabillaud un peu épais

½ botte de persil frais

Quelques feuilles de basilic frais

Une poignée de roquette

50 gr de parmesan râpé

50 gr de chapelure

50 gr de beurre mou

Sel, poivre du moulin

 

Dos de cabillaud en croûte d'herbes
Dos de cabillaud en croûte d'herbes

 

Préparation

 

Préparer la croûte d’herbes.

Hacher finement le persil, le basilic et la roquette. Mélanger avec la chapelure et le parmesan. Puis ajouter le beurre mou et mélanger avec les doigts le tout jusqu’à obtenir une pâte légèrement granuleuse.

Vous pouvez utiliser un mixer si vous en avez un, c’est plus rapide.

Mettre la croûte d’herbes entre deux feuilles de papier cuisson et l’étaler avec un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de ½ à ¾ cm. Réserver au frigo minimum 1 heure.

 

 

Dans un plat allant au four, déposer les pavés de cabillaud. Saler et poivrer légèrement.

Découper la croûte d’herbes de la taille des pavés et la déposer sur chaque pavé. Réserver au frigo.

 

Préchauffer le four thermostat 120° degrés, chaleur tournante, de préférence.

Cuire au four durant 30 minutes jusqu’à ce que le cabillaud soit cuit puis mettre sous le gril 3 minutes pour que la croûte d’herbes devienne croustillante.

Servir bien chaud avec une poêlée de courgettes croquantes.

 

Note :

Pour gagner du temps, préparer la croûte d’herbes la veille et gardez-la au frigo. L’assemblage du plat vous prendra 3 minutes !  

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

0 commentaires

Un moment d'égarement qui a sublimer cette soirée

La Coulée d'Or 1998
La Coulée d'Or 1998

 

La gourmandise du vin   ... ...  

 

La Coulée d’Or 1998 du Domaine de Gisneste

 

Lorsque j’ai un coup de cœur pour un vin, il m’est fréquent de mettre une bouteille de côté et de l’oublier quelques années.

C’était le cas de cette Coulée d’Or 1998, ressortie de derrière les fagots pour nos hôtes amateurs de découverte vinicole.

 

Produit dans le vignoble de Gaillac, vinifié par Vincent Laillier, la Coulée d’Or est issue d’un assemblage de mauzac et de chardonnay. Ce vin naturellement doux est né de passerillage des raisins afin d’obtenir une exceptionnelle concentration.  Après pressurage des raisins, la fermentation dure trois à quatre semaines et s’arrête d’elle-même.  

Quand on sait qu’il faut 100 kilos de raisins pour obtenir quelques malheureux quinze litres de Coulée d’Or, on comprend mieux sa rareté et la provenance de ce nectar ! 

 

La Coulée d'Or 1998
La Coulée d'Or 1998

 

Dégustation

 

C’est sous cette robe vieil or intense, limite acajou que se cache un nez puissant et riche qui évoque la cire d’abeille, le miel et le coing confit.

Une bouche qui offre un joli volume avec une attaque franche et bien structurée. On aurait pu s’attendre à un certain déséquilibre mais ici le fruit confit explose. Une ampleur sans pareille, un joli gras, de la finesse sur des arômes de rôtis et un bel équilibre pour un vin de 21 ans.

Une finale courte mais qui se termine sans lourdeur. Un vin comme on aimerait en rencontrer plus souvent.

Merci Vincent pour nous avoir offert ce moment d’égarement qui a sublimé la fin de notre soirée.

 

La Coulée d'Or 1998
La Coulée d'Or 1998

 

Accord mets & vins

 

Trouver un accord parfait avec une telle concentration de vin s’annonce toujours assez difficile. Un turbot braisé accompagné d’une sauce crémée. Pourquoi pas un gratin de langoustines qui  pourrait sembler révolutionnaire mais d’un effet magique !

Il pourrait être intéressant de s’aventurer également sur une cuisine aux saveurs salées-sucrées, telle la cuisine asiatique, un caneton à l’aigre-doux ou au miel....

Le cadre parfait pour mettre en valeur les tonalités subtiles et la profondeur de cette Coulée d’Or existe-t-il ?

 

Un vin que nous avons dégusté seul, en fin de repas, et qui se suffit à lui-même. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

0 commentaires

Mi-cake, mi-Kougelhopf ou Cakelhopf ?

mi-cake, mi-kougelhopf
mi-cake, mi-kougelhopf

 

Tranche de cake, qu'est-ce que tu es tarte  ... ...  

 

 Ma première idée était de faire un kougelhof, ma deuxième un cake qui serait plus facile et plus rapide …..

 

Puis je ne sais pas ce qui s’est passé, mais j’ai fait un mix des deux recettes sans le vouloir …. 

Et ben, le résultat est assez cool et s’est laissé dévorer !!! 

 

Pour un moule à Kougelhof de 20 cm de diamètre

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 15 mn + 45 mn

Four thermostat : 180° puis 160° degrés 

 

Le Cakelhopf
Le Cakelhopf

 

Ingrédients

 

150 gr de fruits secs (abricots, figues, canneberges)

3 à 4 c.a.s d’eau de vie de fruits (prune pour moi)

170 gr de beurre mou

120 gr de sucre

3 œufs à température 

220 gr de farine

1 sachet de levure chimique

Sucre glace pour la déco

Préparation

 

Mettre les fruits confits dans un petit bol. Ajouter l’eau de vie et laisser macérer le temps de préparer la pâte.

 

Dans un saladier, mettre le beurre mou et le sucre. Bien mélanger.

Ajouter les œufs un à un. Mélanger.

Ajouter la farine petit à petit, puis la levure. Mélanger.

Égoutter les fruits et ajouter l’eau de vie de prune à la pâte. Bien mélanger.

Ajouter les fruits et mélanger.

 

Verser la pâte dans le moule à kougelhof beurré et fariné.

Laisser pousser 2 à 3 heures à température ambiante, ou une nuit au frigo.

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Enfourner durant 15 minutes puis poursuivre la cuisson à thermostat 160° degrés durant 40 minutes.

Vérifier la cuisson, sortir le cake du four et le laisser refroidir 5 à 10 minutes avant de le démouler.

 

Laisser refroidir complètement. Saupoudrer de sucre glace et déguster

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Soupe détox aux fanes de radis

Soupe detox aux fanes de radis
Soupe detox aux fanes de radis

 

Et si la soupe n'était pas que pour les enfants  ... ...  

 

Petit par sa taille, grand par sa couleur explosive et un arôme qui ne manque pas de piquant...

Je demande le radis et ses Fanes.

Tester, c’est adopter et aucun doute vous allez être « fan des fanes » :)  

  

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes

 

Radis du jardin
Radis du jardin

 

Ingrédients

 

Les fanes d’une botte de radis du jardin de préférence

1 petite échalote,

1 c.a.s d’huile d’olive

2 petites carottes,

1 à 2 petits poireaux

Sel, poivre du moulin

Préparation

 

Laver les fanes de radis et les essorer.

Dans un faitout, faire revenir l’échalote émincée dans l’huile d’olive durant 2 à 3 minutes.

Ajouter le poireau et les carottes préalablement coupées en rondelles et laisser revenir 2 minutes supplémentaires.

Ajouter les fanes, couvrir et laisser fondre les fanes pendant 4 à 5 minutes. Remuer et ajouter 75 cl d’eau environ. Porter à petite ébullition et laisser cuire durant 15 minutes. 

 

Ôter du feu et mixer. Saler, poivrer selon votre goût.

La soupe doit être assez fluide.

Servir bien chaud.  

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Dahl de lentilles corail aux six épices douces

Dahl de lentilles corail aux six épices douces
Dahl de lentilles corail aux six épices douces

 

Cuisine de voyage, cuisine de partage  ... ...  

 

Faite voyager vos papilles et direction l’Inde avec ce Dahl de lentille corail aux six épices doux.

Un plat comme je les aime, parfumé, coloré, healthy ….

  

Pour 2 à 3 personnes

Temps de préparation : 15 mn

Temps de cuisson : 20 minutes

 

Prépa des six épices douces
Prépa des six épices douces

 

Ingrédients

 

300 gr de lentilles corail

1 oignon

2 noix de beurre

250 gr de potimarron

1 gousse d’ail

Coriandre fraîche – 2 brins

Sel, poivre

 

Finition du plat

 

1 c.a.c. graines de cumin

1 c.a.c. de graine de coriandre

1 c.a.c. de curcuma

1 c.a.c. de cannelle

4 capsules de cardamome

1 pincée de piment

5 cl d’huile d’olive

 

Préparation

 

Peler le potimarron et le couper en petit cube.

 

Dans un faitout faire revenir dans le beurre les lentilles corail, la gousse d’ail et l’oignon émincé pendant 5 minutes en remuant à feu doux.

Ajouter le potimarron coupé en morceau et recouvrir d’eau froide. Saler et poivrer et laisser cuire à petit feu durant 15 minutes approximativement.

 

Pendant ce temps, dans un mortier (à défaut, dans un petit bol), écraser les épices (cumin, coriandre, curcuma, cannelle, cardamome, piment) et les faire revenir dans une poêle avec les 5 cl d’huile.

Lorsque les lentilles sont presque cuites, ajouter ce mélange au Dahl de lentilles, remuer et laisse cuire encore 3 mn.

Parsemer de coriandre fraîche et servir.

 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Croquant ananas-chocolat, coco et citron vert

Croquant ananas-chocolat, coco & citron-vert
Croquant ananas-chocolat, coco & citron-vert

 

Tout ce qui est p'tit, n'est que gourmandise  ... ...  

 

Du croquant, de la gourmandise, de la fraîcheur, et du Cho-co-lat ! 

Que tous les gourmands se mettent à table !!!! 

 

Pour 6 à 8 personnes

Temps de préparation : sur deux jours

Temps de cuisson : 5 + 15 minutes

Four thermostat 180° degrés  

 

Croquant ananas-chocolat, coco & citron vert
Croquant ananas-chocolat, coco & citron vert

 

Ingrédients

 

2 beaux ananas, (Victoria pour moi)

1 citron vert

20 gr de noix de coco râpée + un peu pour la déco

1 noix de beurre

180 gr de sucre en poudre

100 gr de confiture d’ananas

2 feuilles de gélatine

 

1 pâte brisée

 

300 gr de chocolat noix

30 gr d’huile de pépins de raisins  

 

1 moule Pixcake 

 

 

 

Couper l’ananas en petits cubes ½ cm environ. Le faire revenir dans une poêle avec le beurre durant 4 à 5 minutes.

Pendant ce temps mettre la gélatine dans un petit bol d’eau froide afin qu’elle ramollisse.

Puis ajouter le jus de citron vert, le sucre en poudre, la confiture, la gélatine, la noix de coco. Bien mélanger et laisser mijoter à feu moyen jusqu’à ce que le jus devienne sirupeux et enrobe les cubes d’ananas.

Stopper la cuisson. Garnir le moule Pixcake.

Laisser refroidir puis mettre au congélateur jusqu’au lendemain.

 

 

Le lendemain, préchauffer le four thermostat 180° degrés.

Étaler la pâte brisée et découper des carrés de 2 cm de côté. Piquer la pâte et cuire environ 15 minutes. Sortir du four et laisser refroidir sur une grille.

Pendant ce temps, faire fondre le chocolat au bain-marie. Ajouter l’huile de pépins de raisins, bien mélanger afin d’obtenir un glaçage lisse et brillant. Réserver.

 

Démouler les cubes d’ananas. Poser chaque cube sur un carré de pâte brisée.

Napper les cubes d’ananas encore congelé de chocolat.

Mettre au frais durant 2 à 3 heures afin que l’ananas décongèle avant de déguster. Décorer de poudre de noix de coco. 

Se conserve un à deux jours au frigo.  

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Sablé choco-framboises & crème de balsamique

Sablé choco-framboises, crème de balsamique
Sablé choco-framboises, crème de balsamique

 

Tout ce qui est p'tit, n'est que gourmandise  ... ...  

 

Hello les gourmands !

 

Enfin le petit post qui pointe le bout de son nez ! 

Vous aviez cru que le blog était mort ! Et bien presque ! Pour ceux qui ne le savent pas, l’activité à La Villa Dunois déchire grave et je me régale. Des journées bien remplies auxquelles se sont greffés les cours de cuisine, le retour de la boutique gourmande d’ici peu et bien plus encore …. C’est donc le blog qui a subi … snif, snif, disent les gourmands. 

 

Bref, de retour, avec LE Dessert qui tue !

Celui qui réconforte et rend heureux les gourmands, les gourmets, les p’tits, ‘zé’ les grands !

 La photo parle d’elle-même aussi je n’en dirais pas plus.

 

Pour 6 à 8 sablés choco-framboises

Préparation sur 2 jours idéalement  (repos 1 nuit + 2 heures)

Temps de cuisson : 15 minutes

Four thermostat 180 degrés 

Coupe du sablé
Coupe du sablé

 

Ingrédients pour la ganache

 

100 gr de chocolat noir

150 gr de crème de mascarpone

1 blanc d’œuf (garder le jaune pour les sablés) 

15 gr de beurre 

 

Préparation de la ganache (la veille)

 

Au bain-marie, faire fondre le chocolat avec la crème mascarpone. Lorsque le mélange devient lisse, ajouter le beurre. Bien lisser et mettre au frigo 3 à 4 heures, voire jusqu’au lendemain.

Le lendemain, battre le blanc d’œufs en neige. Mélanger la ganache afin de la rendre souple et ajouter délicatement le blanc d’œuf. 

Réserver au frais.    

 

 

Sablé breton
Sablé breton

 

Ingrédients pour les sablés

 

2 jaunes d’œuf

100 g de sucre

½ c.a.c de vanille en poudre

120 g de beurre demi-sel, mou

160 g de farine

1 sachet de levure chimique

 

Préparation des sablés

 

Dans le bol, battre avec un fouet électrique les jaunes d’œuf et le sucre. Lorsque le mélange devient crémeux, ajouter le beurre mou petit à petit, tout en continuant à battre.

Ajouter petit à petit la farine, la vanille et la levure.

Mélanger à l’aide d’une spatule en bois. La pâte va être un peu « farineuse ».

Finir de pétrir la pâte avec la main pour obtenir une boule compacte qui se détache des parois du bol.

Mettre la boule de pâte entre deux feuilles de cuisson et l’étaler à l’aide d’un rouleau sur une épaisseur régulière d’environ 5 à 8 mm.

 

Beurrer les cercles à pâtisserie et cercler les disques de pâte.

Recouvrir les cercles d’une feuille de cuisson afin qu’ils ne sèchent pas et mettre au frais pendant 2 heures.

 

Préchauffer le four à 180°C.

Ôter la feuille de cuisson, laisser les cercles et cuire pendant environ 15 minutes.

Laisser refroidir puis retirer délicatement chaque cercle.

Réserver.  

  

 

Montage du sablé choco-framboise

 

Ingrédients 

1 à 2 barquettes de framboises fraîches

¼  pot de confiture de framboises du Clos

Crème de balsamique aux fruits rouges à défaut naturelle 

 

Sur le sablé, déposer un peu de ganache chocolat.

Au centre ajouter une c.a.c de confiture de framboises et recouvrir de ganache.

Sur le bord du sablé, poser les framboises à l’envers et les garnir de crème de balsamique puis garnir le centre avec de la ganache.

Réaliser à l’identique pour les autres sablés.

 

Mettre au frais jusqu’au moment de servir. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

1 commentaires

Joyeuses Fêtes !

Joyeuses Fêtes à tous !
Joyeuses Fêtes à tous !

 

Le décompte a déjà commencé    ... ...  

 

Plus que quelques jours avant Noël ... 

 

J'espère de tout cœur, peu importe les préparatifs, que ces Fêtes soient remplies de Magie, d'Amour, de Bonheur, et bien plus encore ! 

 

Très bonne Fêtes à vous tous !!

 

Albert 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

 

 

0 commentaires

Verrine de crabe Kamtchatka, langoustine, espuma au lait de coco

Verrine crabe de Kamtchatka, langoustine,  espuma au lait de coco
Verrine crabe de Kamtchatka, langoustine, espuma au lait de coco

 

Les incontournables du Clos    ... ...  

 

Il y a quelques mois, je vous ai parlé du défi lancé par notre Drouk "Brieuc". 

Le premier volet des trois aventures de « Tintin et le crabe aux pinces d’or » était un mariage « Incas-Japonisant» avec des makis de quinoa au crabe Kamtchatka.

 

Aujourd'hui, voici le deuxième volet, avec des verrines de crabe Kamtchatka, langoustine et espuma au lait de coco ... …

 

 

Pour 6 à 8 verrines 

Temps de préparation : 30 minutes  

 

Verrine de crabe Kamtchatka
Verrine de crabe Kamtchatka

 

Ingrédients pour l'espuma

 

6 langoustines  crues entières, à défaut des crevettes entières

1 échalote finement émincée

1 c.a.s. d’huile d’olive

3 c.a.s. de coulis de tomate

20 cl de crème de coco

2 blancs d’œuf

½ c.a.c. de curry en poudre

5 cl de vin blanc

Paprika en poudre

 

Ingrédients 

 

1 petit avocat bien mûr

½ jus de citron vert, à défaut jaune

1 pincée de piment d’Espelette

 

½ boîte de chair de Crabe Kamchatka 

¼ de jus de citron,

½  c.a.c. d’huile de sésame

Ciboulette

 

Gros sel

 

Verrine de crabe Kamtchatka
Verrine de crabe Kamtchatka

 

Préparation de l'espuma 

 

Dans un petit bol, mettre le curry et ajouter un tout petit peu d’eau jusqu’à obtenir une pâte un peu épaisse. Réserver.

 

Séparer les têtes, les pattes et les queues de langoustines. Réserver les queues au frigo.

 

Dans un petit faitout, faire revenir l’échalote, les pâtes et les têtes de langoustines dans l’huile d’olive à feu moyen, durant 3 à 4 minutes.

A l’aide d’un pilon, écraser les carcasses de langoustines afin d’extraire le maximum de saveurs.

Déglacer avec le vin blanc et réduire quasiment à sec. Baisser à feu doux, puis ajouter le coulis de tomate et la crème de coco. Bien mélanger.

Laisser mijoter à feu très doux (sans bouillir) 10 à 15 minutes en remuant régulièrement.  Filtrer le coulis, presser les carcasses afin de bien extraire tout le coulis et réserver.

 

Lorsque qu’il est bien froid, ajouter les deux blancs d’œuf et  mixer à l’aide d’un mixeur plongeant.

Mettre la préparation dans le siphon et réserver au frais durant trois bonnes heures. 

   

Avocat + crabe
Avocat + crabe

Préparation

 

Plonger les queues de langoustines dans une casserole d’eau frémissante, assaisonnée de gros sel. Laisser cuire 2 à 3 minutes, égoutter et les plonger dans un bol d’eau froide afin de stopper la cuisson. Lorsqu’elles sont froides, les décortiquer et réserver.

 

Écraser grossièrement l’avocat à l’aide d’une fourchette. Ajouter le jus de citron et le piment d’Espelette, mélanger. Répartir dans les verrines et réserver au frais.

 

Dans un bol, mélanger le crabe, la ciboulette émincée avec le jus de citron et l’huile de sésame. Répartir dans les verrines sur l’avocat.

 

Au moment de servir, recouvrir de l’espuma, déposer une queue d’écrevisse sur chaque verrine et saupoudrer de paprika.

 

Note :

A défaut d’avoir un siphon, fouetter au batteur électrique le coulis de crustacé telle une chantilly. Pour un résultat optimal, veiller à ce que le coulis soit très froid avant de le fouetter.  

 

Découvrez le premier volet avec les makis de quinoa au crabe Kamtchatka ! 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Bûche O! chocolat, cœur moelleux clémentine

Bûche O ! chocolat, cœur clémentine
Bûche O ! chocolat, cœur clémentine

 

Gourmand de gourmandise   ... ...  

 

Une tuerie à se damner par terre !!! 

Quelques mots sur cette bûche ... de la douceur, une ganache chocolat légère, un cœur moelleux clémentine, une base croustillante, un glaçage miroir, .... hummm.

 

Pour 8 à 10 personnes

Temps de préparation : prévoir 3 jours 

Temps de cuisson : 

Four thermostat : 

Bûche O ! chocolat
Bûche O ! chocolat

 

Ingrédients pour le cœur moelleux clémentine

 

240 gr de confiture de clémentines ou marmelade d’oranges

2 feuilles de gélatine

 

Ingrédients pour le crémeux chocolat

 

200 gr de chocolat noir - 300 gr de crème de mascarpone - 3 blancs d’œufs - 15 gr de beurre - Le zeste d’une orange

 

Ingrédients pour le biscuit   

2 œufs - 60 gr de farine - 60 gr de sucre en poudre - 10 gr de beurre - ¼ c.a.c. de levure

 

Ingrédients pour le croustillant 

60 gr de Müesli croustillant - 100 gr de chocolat praliné

 

Glaçage miroir 

105 gr de sucre - 35 gr de cacao en poudre - 35 gr d’eau - 70 gr de crème liquide - 4 gr de gélatine 

 

J - 3 / Préparation du cœur moelleux clémentine

Faire tremper la gélatine dans un petit bol d’eau froide.

Faire chauffer la confiture puis ajouter la gélatine égouttée.  

Mouler le cœur moelleux dans les moules en silicone.

Mettre au congélateur durant 1 nuit.

 

J - 3 et J - 2 / Préparation de la ganache chocolat

Au bain-marie, faire fondre le chocolat avec la crème mascarpone. Lorsque le mélange devient lisse, ajouter le beurre puis le zeste d’une orange. Mettre au frigo jusqu’au lendemain.

Le lendemain, battre les blancs d’œufs en neige. Mélanger la ganache afin de la rendre souple et ajouter délicatement les blancs d’œufs.

Réserver au frais.  

 

J -2 / Préparation du biscuit

Dans un saladier, mélanger le sucre et les jaunes d’œufs. Ajouter le beurre fondu, mélanger. Ajouter la farine, la levure. Mélanger. Ajouter les blancs d’œufs battus en neige délicatement.

Verser la préparation sur une feuille de papier sulfurisée de la dimension de la base du moule à bûche. 

  

Bûche O ! chocolat
Bûche O ! chocolat

 J - 2 / Préparation du croustillant praliné

Au bain-marie, faire fondre le chocolat praliné, ajouter le müesli et bien mélanger.

Etaler le müesli sur le biscuit.

Mettre au frais durant 30 mn, afin que le croustillant durcisse.

 

J -1 / Montage de la bûche

Couvrir d’un film alimentaire l’intérieur du moule à bûche.

Verser de la ganache jusqu’a mi-hauteur.

Déposer au centre le cœur moelleux. Recouvrir de ganache.

Déposer dessus le biscuit croustillant.

Tasser délicatement et recouvrir d’une feuille de cuisson.

Mettre au congélateur jusqu’au lendemain.

 

J - Préparation du glaçage miroir

Porter à ébullition le sucre et l’eau. Stopper et ajouter le cacao. Mélanger.

Ajouter la crème chaude, puis la gélatine préalablement ramollie dans de l’eau froide.

Laisser refroidir à température jusqu’a 30° approx.

Napper la bûche encore congelée.

Décorer la bûche avec du muesli sur les bords et le dessus.

 

Mettre au frigo 3 heures minimum. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Sole rôtie au four à la façon du Clos

Sole rôtie au four
Sole rôtie au four

 

Cuisine blanche   ... ...  

 

Inattendu mais le bienvenue, ... une sole vient de débarquer dans ma cuisine…  

Merci à Stéph  pour ce retour de pêche qui va nous régaler ! 

 

Plutôt qu'une cuisson "meunière", je privilégie la cuisson au four qui convient parfaitement pour ce poisson à chair fine et délicate. 

 

Pour 2 personnes

Temps de préparation : 15 mn

Temps de marinade : 3 à 4 heures

Temps de cuisson : 20 à 30 minutes environ

Four thermostat : 190 ° degrés 

Sole avant cuisson
Sole avant cuisson

 

Ingrédients

 

1 belle sole

1 citron jaune

3 à 4 oignons-ciboule

1 gousse d’ail

12 à 15 olives noires

10 cl d’huile d’olive

 

Préparation

 

Dans un bol, mélanger le jus d’un demi-citron, l’ail émincé finement et l’huile d’olive. Réserver.

 

Dans un plat allant au four, déposer la sole, l’arroser de la marinade. Ajouter quelques rondelles de citron, les olives noires et les oignons-ciboule. Filmer et mettre au frais durant 3 à 4 heures.

 

Préchauffer le four thermostat 190° degrés.

Enfourner la sole. L’arroser une à deux fois durant la cuisson avec la marinade.  

La sole est cuite lorsque la chair se détache facilement de l’arête centrale.

Lever les filets et servir avec un riz basmati. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tarte fine improvisée aux figues blanches

Tarte fine improvisée aux figues blanches
Tarte fine improvisée aux figues blanches

 

 Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte ... ...  

 

Que tous ceux qui aiment les figues se lèvent !

Le figuier du Clos vient de nous donner ses dernières figues blanches. Confitures, pochées à la cardamome ou en tarte, toutes les versions ne sont que gourmandise.

  

Pour une tarte pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes + 35 minutes

Four thermostat : 180° degrés

Repos : 2 à 3 heures à température ambiante 

Lasagnes de courgettes version tapas
Lasagnes de courgettes version tapas

 

Ingrédients

 

1 pâte brisée

400 gr de figues blanches mûres

60 gr de sucre en poudre

½ cac de cannelle en poudre

 

Préparation

 

Préchauffer le four, thermostat 180° degrés.

 

Étaler la pâte brisée dans le moule à tarte, piquer le fond et la cuire à blanc 15 minutes.

Pendant ce temps, laver les figues et les essuyer  délicatement. Les couper en quatre, les mettre dans un bol avec le sucre et la cannelle.

 

Avec une fourchette, les écraser et bien mélanger jusqu’à obtenir une purée. Réserver.

Au bout de 15 minutes, sortir la pâte du four et étaler la purée de figues sur la pâte, ½ cm d’épaisseur environ. Remettre au four et laisser cuire 35 minutes.

 

Laisser refroidir complètement avant de déguster. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Lasagnes de courgettes roulées à la façon du Clos

Lasagnes de courgettes roulées
Lasagnes de courgettes roulées

 

Tapas, c'est peu dire j't'aime comme un fou  ... ...  

 

 Tu es épicurien dans l’âme, tu recherches un tapas insolite ? J’ai ce qu’il te faut !

 

 La photo déjà en jette et c’est en plus c'est un "roadtrip" pour les papilles sans pareil ;

Ces lasagnes de courgettes roulées à la façon du Clos sont une tuerie parmi les tueries !!

 

Temps de préparation : 35 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Four thermostat 180° C degrés 

Lasagnes de courgettes version tapas
Lasagnes de courgettes version tapas

 

Ingrédients

 

3 courgettes moyennes

150 gr de chorizo doux ou fort selon votre préférence

1 gousse d’ail

1 boule de Burrata, à défaut de Mozzarella

3 c.a.s. de concassée de tomate

100 gr de parmesan râpé

1 oignon moyen

 

Préparation

 

Laver les courgettes. Avec une mandoline, les couper dans le sens de la longueur en fines lamelles. Garder les tranches les plus larges.

 

Les premières tranches sont moins larges, les émincer et les réserver.

Dans le bol du mixer, mettre le chorizo coupé en rondelles, la gousse d’ail, la Burrata, la concassée de tomate, l’oignon.

Mixer le tout grossièrement jusqu’à obtenir une farce de consistance moyenne. Ajouter les courgettes émincées, 2/3 du parmesan, saler, poivrer selon votre goût et bien mélanger.

 

Disposer l’équivalent d’une cuillère à café de farce sur une lamelle de courgette (voir photo) et rouler délicatement. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la farce.

Disposer les rouleaux les uns contre les autres dans un plat allant au four.

Parsemer de parmesan et cuire 30 minutes, four thermostat 180° degrés.

 

Une fois cuits, servir les rouleaux de courgettes avec des piques en tapas ou comme plat.

 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Quésadillas aux légumes grillés et poulet mariné

Quésadillas aux légumes grillés
Quésadillas aux légumes grillés

 

Cuisine de voyages, cuisine de partage  ... ...  

 

Qui dit « soirée canapé-TV » dit obligatoirement junk food !

Déclinables à l’infini, je vous propose des Quésadillas à la façon du Clos.

 

Les Quésadillas sont des galettes de tortillas garnies et cuites à la poêle ou sur une plaque de cuisson. Pour nous ce sera au poulet et légumes grillés avec une belle dose de fromage bien coulant !! .

 

 

Pour 2 à 3 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 15 à 20 minutes + 10 minutes + 2 à 3  minutes

 

cuisson des légumes au four
cuisson des légumes au four

  

Ingrédients

 

2 Tortillas de blé

1 échalote

1 petite courgette

½ poivron rouge

1 blanc de poulet fermier de préférence

1 c.a.s d’huile d’olive

2 à 3 c.a.s d’eau

Zaatar ou herbes de Provence

Sel, poivre du moulin

100 à 150 gr de fromage râpé

 

Préparation

 

Émincer l’échalote grossièrement, couper le poivron en lamelles et la courgette en demi-rondelles. Déposer ces légumes sur une feuille de cuisson, parsemer de zaatar et faire rôtir au four, thermostat 190° degrés, durant 15 à 20 minutes. (voir photo)

 

Pendant ce temps, émincer le blanc de poulet et le faire revenir à la poêle durant 10 minutes environ. A mi-cuisson, ajouter 2 à 3 c.a.s. d’eau afin qu’il garde son moelleux. Laisser évaporer l’eau et réserver.

Lorsque les légumes sont rôtis, les ajouter au poulet.

Saler et poivrer selon votre goût et mélanger. 

 

Montage de la tortillas avant cuisson
Montage de la tortillas avant cuisson

  

Prendre une tortilla, parsemer de fromage râpé et disposer les légumes / poulet dessus. Terminer par une nouvelle couche de fromage râpé et déposer la deuxième tortilla dessus.

 

Une fois la quésadilla formée, la faire dorer dans une poêle antiadhésive 2 minutes de chaque côté sans matière grasse. Couper les quésadillas en 4 ou 6 et servir dévorez sans attendre !! 

 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Flan des Mille Collines à déguster sur l'herbe

Flan des Mille Collines
Flan des Mille Collines

 

Votez vos thés ... ...  

 

Mille Collines pour mille recettes ….

Mille Collines pour mille parfums …

Lorsque le thé des Mille Collines de la Maison Dammann Frères se transforme en un flan tout simple, à la portée de tous. Un régal pour « p’tits – zét - grands » !! feuilletée, une tombée de poireaux, une pincée de curry, une association à se damner, trop Yummy !!

  

Pour 1 moule à tarte de 26 cm de diamètre

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 20 + 50 minutes

Four thermostat : 200° degrés puis 160° degrés   

Flan des Mille Collines
Flan des Mille Collines

  

Ingrédients

 

1 pâte brisée

½ litre de lait entier de préférence

75 gr + 75 gr de sucre en poudre

2 sachets de thé des Mille Collines de chez Dammann Frères

3 très gros œufs à température

Légumes secs ou billes de cuisson. 

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 200° degrés.

 

Abaisser la pâte brisée sur le plan de travail. Garnir le moule à tarte de la pâte et chiqueter les bords. Recouvrir le fond du moule de papier de cuisson et déposer les légumes secs ou billes de cuisson.

Enfourner 15 minutes environ, puis retirer les légumes secs, le papier de cuisson et poursuivre la cuisson 5 minutes supplémentaires. Sortir du four et laisser refroidir à température ambiante.

 

Baisser la température du four à 160° degrés.

 

Dans une casserole, mettre le lait, 75 gr de sucre en poudre et les deux sachets de thé des Mille Collines. Porter à ébullition et laisser infuser 4 à 5 minutes le thé dans le lait.

 

Pendant ce temps, mettre le reste du sucre (75 gr) dans une jatte, ajouter les œufs entiers et battre au fouet à main. Verser dessus le lait infusé, encore chaud, tout en fouettant.

 

Verser l’appareil à flan dans le moule et enfourner pour 50 minutes. Au bout de ce temps, le flan doit être pris et avoir une couleur noisette. Laisser refroidir à température ambiante puis mettre au frigo jusqu’au moment de servir.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Torsades feuilletées poireau-curry

Feuilletées poireau-curry
Feuilletées poireau-curry

 

Tapas, c'est peu dire mais j't'aime comme un fou ... ...  

 

Pour un papotage apéro entres potes, voici les torsades poireaux-curry qui vont déchirer vos soirées ! Une bonne pâte feuilletée, une tombée de poireaux, une pincée de curry, une association à se damner, trop Yummy !!

  

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 15 à 20 minutes environ

Four thermostat : 200 ° degrés 

Feuilletés poireau-curry
Feuilletés poireau-curry

  

Ingrédients

 

1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre et rectangulaire de préférence

1 jaune d’œuf

Fromage râpé

 

Pour un poireau-curry

100 gr de blanc de poireau finement émincé

1 noix de beurre

2 c.a.s. de poudre de noisettes

3 à 4 c.a.s. d’huile d’olive

50 gr de parmesan râpé

1 petite gousse d’ail

¼ de c.a.c de curry en poudre

 

Préparation

 

Faire revenir le poireau finement émincé dans le beurre durant 4 à 5 minutes. Débarrasser dans un bol et ajouter la poudre de noisettes, l’huile d’olive, le parmesan, le curry et la gousse d’ail hachée très finement. Bien mélanger le tout et réserver.  

 

Préparation des torsades 

 

Préchauffer le four à 200 ° degrés.

 

Étaler la pâte feuilletée. Badigeonner la surface avec le poireau-curry. Parsemer de fromage râpé par-dessus.

Découper des bandes de 3 cm de largeur environ. Les tourner sur elles-mêmes pour former des torsades.

Les déposer sur une feuille de papier cuisson et les badigeonner de jaune d’œuf.

 

Cuire au four thermostat 200° degrés durant 15 à 20 minutes jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

 

Laisser refroidir avant de servir. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

L'U.S. muffin aux fruits rouges et pécan en 8 minutes

L'US muffin aux fruits rouges et pécan
L'US muffin aux fruits rouges et pécan

 

Tout ce qui est p'tit n'est que gourmandise ... ...  

 

Plus simple, ça n’existe pas !!

Voilà un muffin qui se prépare en huit tours de cuillère de 1 minute chacune !!  

Super pratique pour un grignotage à l’improviste !

 

Pour une 15 aine de muffins

Temps de préparation : 8 mn

Temps de cuisson : 25 minutes 

L'U.S. muffin aux fruits rouges
L'U.S. muffin aux fruits rouges

  

Ingrédients

 

280 gr de farine

100 gr de sucre en poudre

80 gr de sucre cassonade

½ sachet de levure chimique

75 gr d’huile de pécan, à défaut d’huile d’arachide

200 gr de fruits rouges

1 œuf à température

220 gr de yaourt nature (Activia pour moi)

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 190° degrés.

 

Dans un saladier, mélanger la farine, les sucres, la levure. Réserver.

Dans un bol, mélanger l’huile de pécan, le yaourt et l’œuf.

Mélanger les deux appareils puis ajouter les fruits rouges.

 

Garnir les moules à muffins aux ¾ quarts et cuire durant 25 minutes environ.

Vérifier la cuisson, la lame d’un couteau doit ressortir sèche.

Attendre une 10 aine de minutes avant de démouler et laisser refroidir pour déguster ! 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tapenade d'artichauts pour Cathy

Tapenade d'artichauts
Tapenade d'artichauts

 

Tapas, c'est peu dire, mais j't'aime comme un fou  ... ...  

 

Quand les artichauts sont de sortie, on les retrouve en tapenade pour l’apéro !!! Trop Yummy !!!  

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 15 mn 

Sans cuisson  

 

Soupe de melon confit, basilic frais & crevettes
Soupe de melon confit, basilic frais & crevettes

  

Ingrédients

 

3 à 4 cœurs d’artichauts en boîte selon la grosseur

10 à 15 olives vertes

1 gousse d’ail

Le jus d’un demi-citron jaune ou vert

5 à 6  c.a.s. d’huile d’olive

1 à 2 c.a.s. d’huile de sésame

Sel, poivre du moulin

1 à 2 c.a.c de Zaatar à défaut des herbes de Provence

Tabasco (facultatif) 

 

Préparation

 

Couper les cœurs d’artichauts en gros cubes et les mettre dans un petit saladier.

Ajouter la gousse d’ail émincée, le jus de citron, l’huile d’olive, l’huile de sésame et les olives dénoyautées.

Mélanger le tout et mixer en fine purée.

 

Saler, poivrer selon votre goût. Ajouter le zaatar, quelques gouttes de Tabasco (facultatif) et garder au frais jusqu’au moment de servir avec quelques toasts.

 

Idéalement, préparer la tapenade la veille, les saveurs seront plus intenses. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

1 commentaires

Quoi de 9 au Clos ?!?

 

Quoi de neuf au Clos ?!?   ... ...  

 

Depuis quelques semaines, on ne peut pas dire que je sois très assidu dans les publications du blog … …

 

Aussi il est temps pour moi de partager les nouveautés sur ma vie perso et pro.

  

En effet, on vient juste d’aménager dans une magnifique Villa au cœur d’Orléans. Envie de plus de lumière, d’espace, de nouveautés ... ....

La tête plus dans les cartons que dans le frigo, (quoique avec cette chaleur cela pourrait être plus cool ! ), l’aménagement demande un peu plus de temps que la normale. 

Pas surprenant puisqu'il va donner lieu au lancement d’un projet qui combine le perso, le pro et surtout qui me tient à cœur depuis quelques années ….   

 

Après plus de 20 ans d’expertises dans le monde de la restauration, j’avais envie de faire perdurer ma passion au travers de chambres et table d’hôte.

Pour ceux qui me connaissent j’adore recevoir, cuisiner, partager … ... lancement de cette nouvelle activité pour mi-septembre ! 

 

Voilà, je vous ai tout dis ou presque … ... 

 

Il ne me reste plus qu’à vous donner rendez-vous fin août pour les aventures de  La Villa Dunois et les recettes gourmandes qui seront de retour aussi.

 

De très bonnes vacances à tous !!

 

Al. 

13 commentaires

Bordeaux primeur 2017 by Clos des Drouzillas

Bordeaux primeurs 2017
Bordeaux primeurs 2017

 

La gourmandise du vin  ... ...  

 

Ce weekend on fait la cuisine buissonnière et on file se balader à Bordeaux !

Il est temps de jeter un œil sur les Bordeaux primeurs 2017 et décider ce qu’il est bon d’encaver … …  

 

2017, un millésime qui ne fait pas beaucoup parler de lui mais qui ne laisse pas indifférent !

Même si ce millésime a été diabolisé par l’épisode gélif d’avril, des pluies capricieuses en septembre … 2017 se révèle une bonne affaire à ne pas manquer !

 

Les prix sont en baisse par rapport aux 2016 et 2015, et la qualité est bien présente. 2017 offre une variété de profils intéressants. Dans les belles réussites on retrouve un fruit éclatant, des tanins soyeux et un très bel équilibre.

 

Allez, c’est parti pour un tour d’horizon. Découvrons ensemble les châteaux qui m’ont séduit et seront encavé au Clos !!

Bordeaux blanc & rouge
Bordeaux blanc & rouge

  

Clos Floridene,

Un blanc qui me tient à cœur. Sa puissance aromatique offre des notes de pêches blanches et agrumes. Le sémillon, ici présent à 60 %, lui donne un gras incomparable, alors que le sauvignon et la muscadelle apportent minéralité et droiture.    

 

Château Olivier Blanc, Pessac-Léognan

Un château qui offre un excellent rapport qualité-prix,(moins de 25 euros la bouteille, en primeur). Nous sommes là sur un Pessac Léognan, Grand Cru Classé. Le millésime 2017, est exceptionnel. Un vin qui livre une belle puissance aromatique et laisse présager un très beau potentiel de garde.

L’encépagement du blanc est 55 sémillon, 40 % sauvignon  blanc et 5 muscadelle

 

Château Chante Grive, cuvée Caroline,

Je me suis laissé séduire par cette belle cuvée Caroline. Un vin vif, frais, sur des notes d’acacia et de tilleul. La Cuvée Caroline est  ample et très aromatique. Voilà un vin qui se fera remarqué et se laissera boire sans soif.

 

Deux autres très belles réussites à notifier même si on est sur le registre des grands … château Pape Clément en blanc et le Domaine de Chevalier en blanc.  

 

Bordeaux blanc & rouge
Bordeaux blanc & rouge

  

La réussite en rouge est très disparate avec tout de même un très beau rapport qualité-prix. Tout comme l’an dernier j’ai opté pour les seconds vins ou domaine dit « exceptionnels ».

 

Château Sociando-Mallet, toujours égal à lui-même, Mr Gautreau nous offre un vin caractère à son image. Il restera pour moi, l’un des plus beaux vins du Médoc « non-classé ». Il côtoie les plus grands et son potentiel de garde est surprenant.

 

   

La Dame de Montrose, Saint Estèphe. 

La particularité de La Dame de Montrose c’est que le vin est vinifié sans cabernet franc. Plus prononcé par le merlot, nous voici en présence d’un vin racé, velouté, élégant avec une grande classe. Un vin qui se classe parmi les meilleurs seconds vins.

 

Réserve de la Comtesse, Pauillac

Ce superbe Pauillac est détenu par la famille Rouzaud, (Champagne L. Roederer). Le vignoble bénéficie de l’influence de la Gironde, de par sa situation. Ce second vin est plein de charme, suave et avec une belle richesse aromatique.  

 

La Prade de Haut Bailly, Pessac-Léognan

Le second vin de l’incontournable Château Haut-Bailly. Un vin qu’il faudra savoir attendre avant de le savourer. Ample, puissant, aux reflets d’un grand vin, il dévoile une finesse sur les tanins. A encaver impérativement !

 

Château Le Pape, Pessac-Léognan

Issue de 80% de merlot, Le Pape offre une bouche souple et élégante. Vinifié par l’équipe du Château Haut Bailly on comprend mieux pourquoi les vins gagnent en densité.

 

Château Les Carmes Haut-Brion, Pessac-Léognan

Plus besoin de le présenter ! Les vins sont élégant, structuré et complexe …. Même si le prix  depuis l’an dernier c’est envolé, cela reste encore un très bon rapport qualité-prix. Le plus dur est d’arriver à acquérir une caisse J

 

Cette année je ferais l’impasse sur Lalande de Pomerol ou le gel a mordu sévèrement le vignoble. En revanche le plateau à Pomerol a été épargné et réalise de très beaux vins. Pour les amateurs de Pomerol, ne pas hésiter !!    

 

Saint-Emilion a été aussi durement frappé par le gel. Une production limité avec de faible rendement, posture délicate pour certains.

 

Sauternes n’a pas non plus été épargné. Château Climens ne produira pas de 2017 ….

 

Bien d’autres châteaux offrent de très belles réussites et je n’ai aucun doute que vous saurez dénicher les bonnes affaires et réussites.

 

A consommer avec modération - Article non sponsorisé 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Quand mon ami « Jacq-ouille » se prend le melon ça fait chaud & froid !!!

Soupe de melon confit, basilic frais & crevettes
Soupe de melon confit, basilic frais & crevettes

 

Et si la soupe n'était pas que pour les enfants  ... ...  

 

Les melons de mon ami Jacques sont à l’honneur, et hop on fait une délicieuse soupe de melon confit au basilic frais et crevettes, en chaud-froid.

Revisitée à l’humeur du moment, cette soupe glacée, façon smoothie, servie très frais, est vraiment trop cool !

 

Version entrée ou tapas-apéro, c’est à se taper le cul parterre !!  

 

Pour une 4 à 6 personnes  

Temps de préparation : 10 mn

Temps de cuisson : 10 minutes + 3 minutes 

Soupe de melon confit, basilic frais & crevettes
Soupe de melon confit, basilic frais & crevettes

  

Ingrédients

 

1 à 2 melons de Cavaillon selon la grosseur

¼ de botte de basilic frais

5 à 6 c.a.s. d’huile d’olive, Terra Delyssa pour moi

12 à 15 glaçons

Sel, poivre du moulin

Une 20 aine de crevettes crues

1 c.a.c d’huile d’olive pimentée

 

Préparation

 

Dans un faitout, faire revenir à feu doux le melon coupé en morceaux avec l’huile d’olive et le basilic grossièrement haché durant 3 minutes environ. 

 

Sortir du feu et mixer avec les glaçons à l’aide d’un mixer plongeant jusqu’à obtenir une soupe lisse. Rajouter des glaçons si vous trouvez la soupe un peu épaisse. Saler, poivrer selon votre goût.

Laisser refroidir et mettre au frigo durant 3 à 4 heures, toute une nuit idéalement.

 

Au moment de servir, faire revenir dans une poêle les crevettes dans l’huile pimentée durant 2 à 3 minutes environ. Eviter de les cuire de trop, elles deviendraient caoutchouteuses.

Verser la soupe glacée dans les bols ou les verrines et déposer les crevettes chaudes dessus.

Vous pouvez servir les crevettes sur des piques en bois. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Une recette sans recette ... si c'est possible ...

Quand la pince à linge s'invite dans votre cuisine
Quand la pince à linge s'invite dans votre cuisine
Tapas radis noir et pince à linge
Tapas radis noir et pince à linge

 

Tapas, c'est peu dire mais j't'aime comme un fou  ... ...  

 

Ben oui, que veux-tu, celle-là je ne te l’avais jamais faite !!!

Alors pour une fois, tu choisis tes ingrédients, c’est toi qui décide comment les préparer, les cuire … …  trop cool non ?  

 

Coté déco, par contre tu n’as pas le choix, je t’impose La « vieille pince linge bois !!! Le must du tapas !!! 

 

La recette repose plus sur l’originalité et l’effet de surprise que sur son élaboration. Aucun doute que tu trouveras la garniture idéale, facile et cool. 

 

Temps de cuisson : c’est toi qui décide

Four : thermostat entre 0° et 200°

Nombre de personne : + 1 personne si tu m’invites chez toi !!!  

 

Tapas radis noir et pince à linge
Tapas radis noir et pince à linge

  

Ingrédients

 

Ta liste de courses

Mini pinces à linge en bois

Radis noir, à défaut courgette ronde

 

Préparation

 

Réalise la garniture de ton choix,

  •  Rillettes de maquereaux, de thon, de crabe
  • Houmous un peu épais
  • Tartinade de ricotta et fines herbes ….

Pour ma part je suis parti sur un mélange de crabe, avocat et jus de citron + graine de pavot pour la déco.

Pour le reste, c’est hyper simple. A l’aide d’une mandoline, faire des fines lamelles de radis noir.  

Tu déposes un peu de ta garniture au centre, tu rabats les bords et tu clippes le tout avec la pince à linge.

 

Trop cool non ?   

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Bouye et bissap ..... Quésaco ?!?!

Bouye et bissap
Bouye et bissap
Fruit du baobab - Bouye
Fruit du baobab - Bouye

 

Cuisine de partages, cuisine de voyages  ... ...  

 

Quand le mitron rentre de Dakkar il ramène dans ses valises du bissap et du bouye (connu aussi sous le nom de pain de singe) pour faire d’excellent jus ! …

 

La fleur d’hibiscus séchée, appelées bissap au Sénégal, donne une fois infusée jus de couleur rouge. Préparé selon la tradition Sénégalaise, ça donne une boisson désaltérante avec un léger goût acidulé.

 

Le jus de bouye est fait à partir du fruit du baobab. Aussi appelé pain de singe, il doit son nom aux singes qui en raffolent. 

 

Ingrédients pour le jus de boye 

 

2 grosses poignées de bouye

4 à 6 c.a.s. de sucre vanillé

6 à 8 c.a.s de sucre de canne liquide selon votre goût.

 

Préparation du jus de boye

 

Dans un grand saladier mettre le boye, ajouter 2 litre d’eau.

Laisser tremper durant 10 minutes environ. Quand le boye est ramolli l’émietter à la main. Öter les petits filaments et laisser macérer 2 bonnes heures.

 

Presser le mélange à la main pour en extraire tout le jus. Passer le jus au chinois ou au tamis.

Ajouter le sucre vanillé et le sucre de canne au jus et mélanger. Si vous trouvez le jus trop épais, rajoutez un peu d'eau. 

Mettre en bouteille et laisser au frigo durant 2 à 3 heures.

Servir bien frais.  

 

 

Fruit de baobap - bouye
Fruit de baobap - bouye

  

Ingrédients pour le jus de bissap

 

1 grosse poignée de bissap séché

2 c.a.s de sucre en vanillé

4 à 5 c.a.s de sucre de canne liquide selon votre goût 

 

Préparation du jus de bissap

 

Rincer rapidement les fleurs de bissap puis les égoutter.

Les mettre dans un grand saladier et couvrir avec 2 litres d’eau.

Laisser macérer à température ambiante durant 3 bonnes heures.

Filtrer le jus et ajouter le sucre vanillé et le sirop de canne. Bien mélanger et laisser reposer au frigo durant 2 à 3 heures.

Servir frais.  

 

Index des recettes        Index de recettes en photo

 

 

0 commentaires

Mille feuille del Proscuitto di Parma à la façon du Clos

Millefeuille del Proscuitto di Parma
Millefeuille del Proscuitto di Parma
Millefeuille del Proscuitto di Parma
Millefeuille del Proscuitto di Parma

 

Cuisine de partages, cuisine de voyages  ... ...  

 

Une évasion sous le soleil de l’Italie sans pareille.

Voici un millefeuille plein de parfums, croustillant et léger comme on les aime. 

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 15 à 20 minutes environ

Four thermostat : 200 ° degrés 

 

Ingrédients pour la vinaigrette 

 

Rien de plus facile. Dans un bol, mettre le coulis de tomate, une bonne poignée de roquette, le vinaigre balsamique et mixer le tout. Réserver. 

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Découper 24 carrés de pâte à filo. Empiler sur la plaque du four deux carrés tartinés de beurre fondu.  Confectionner ainsi 12 piles de deux carrés beurrés.

Faire dorer au four jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Réserver.

 

Émincer l’échalote, couper l’avocat en fines lamelles. Réserver.

 

Montage des millefeuilles

 

Sur chaque assiette, disposer une feuille de brick.

Déposer de la roquette par-dessus et arroser de vinaigrette. Parsemer d’échalotes et recouvrir de deux tranches de jambon de parme.

Ajouter quelques lamelles d’avocats et arroser à nouveau de vinaigrette. Recouvrir d’une feuille de brick et répéter l’opération avec la garniture.

Décorer le dessus du millefeuille avec un oignon ciboule. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tintin et le crabe aux pinces d'or ou les makis de quinoa au crabe

Crabe Kamtchatka
Crabe Kamtchatka

  

Voici le premier des trois aventures de « Tintin et le crabe aux pinces d’or »... …

 

Un défi lancé par notre Drouk « Brieuc » qui a déposé une boîte de crabe Kamchatka dans la cuisine du Clos et demandé à Tintin de concocter trois recettes inédites … … 

 

La première aventure gourmande repose sur l’héritage culinaire du Japon revisité pour plus de saveurs, de légèretés, … … Un mariage « Incas-Japonisant» à ne pas manquer !!!! 

 

Maki de quinoa au crabe Kamtchatka   ... ...   

 

Trop bon, trop cool !!!! 

 

On abandonne le traditionnel riz et le remplace par du quinoa, on oublie la baignade dans la sauce soja et on opte pour les fameuses perles du Japon ! Il ne vous reste plus qu’à laisser votre imagination dériver pour la garniture et tous « A Table » !!!!  

 

Pour 3 rouleaux de maki

Temps de préparation : 15 mn + 3 heures de repos

Temps de cuisson : 15 minutes

 

 

Maki de quinoa au crabe
Maki de quinoa au crabe

Ingrédients

 

150 gr de quinoa

300 gr d’eau

2 c.a.c. bombées de pâte à miso

2 feuilles de nori

½ boite de crabe Kamtchatka

Gingembre mariné 

 

Perles de soja

1 c.a.s. de perles du Japon

½ litre d’eau

8 à 10 c.a.s. de sauce soja  

 

 

Maki de quinoa au crabe kamtchatka
Maki de quinoa au crabe kamtchatka

 

Préparation des perles de soja 

  

Dans une casserole, porter l’eau à ébullition. Dès que l’eau bout, ajouter les perles du Japon et bien mélanger. Baisser le feu et laisser cuire durant 15 minutes.

Les perles de tapioca sont cuites lorsqu’elles deviennent translucides alors que le cœur reste blanc.

Égoutter dans une passoire fine et rincer sous un filet d’eau pour les refroidir.

Verser les perles dans un bol, ajouter la sauce soja et mélanger. Mettre au frais durant 3 heures afin qu’elles se gorgent de sauce soja. Idéalement à préparer la veille, elles ne seront que plus gorgées et fermes.   

 

Préparation du quinoa 

 

Dans une casserole mettre l’eau et la pâte à miso. Porter à ébullition. Dès que l’eau bout, ajouter le quinoa, remuer et baisser le feu à petite ébullition. Couvrir et laisser cuire 10 minutes en remuant de temps en temps. 

L’eau doit être quasiment toute absorbée. Retirer du feu et laisser reposer 6 minutes à couvert. Puis mettre le quinoa dans un bol et le laisser refroidir. Ne pas rincer le quinoa !!! 

 

Quinoa et perles du Japon
Quinoa et perles du Japon

  

Montage des makis

 

Sur la natte, mettre une feuille de nori. La recouvrir aux 2/3 de quinoa sur une épaisseur ½ cm uniformément. Parsemer dessus de perles de soja. Sur le bord, déposer du crabe et quelques lamelles de gingembre mariné. Rouler délicatement en serrant bien.

Lorsque le rouleau est terminé, humidifier légèrement les bords de la feuille de Nori afin de coller la feuille.

 

Dérouler la natte de bambou, envelopper le rouleau terminé dans du film alimentaire en serrant bien afin qu’il prenne forme et réserver au frais. Procéder à l’identique jusqu’à épuisement du quinoa.

 

Il est préférable de laisser les rouleaux reposer au frais 2 à 3 heures avant de les découper en tronçons. 

 

Découper les rouleaux de makis et les disposer sur un plateau. Déposer un petit peu de perles de soja sur chaque maki afin d’éviter de les tremper dans de la sauce soja.

Réserver au frais jusqu’au moment de servir.

   

Note 

 

La pâte à Miso va apporter un aspect légèrement collant au quinoa et permettre une meilleure tenue. Vous la trouverez dans les épiceries asiatiques.

Les perles du Japon au soja sont là pour éviter de tremper les makis dans du soja. Les makis au quinoa ont tendance à se décomposer lorsqu’on les trempe dans de la sauce soja. 

 

Découvrez le deuxième volet de ce défi avec les verrines de crabe Kamtchatka, langousitne et espuma de lait de coco. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Millefeuille choco-passion

Millefeuille choco-passion
Millefeuille choco-passion

 

 Gourmand de gourmandises  ... ...  

 

On s’accroche et on débute le weekend avec nos deux stars du moment, chocolat blanc et fruits de la passion !

Même pas peur !!

Ce millefeuille chocolat blanc-fruits de la passion passera pas inaperçu, et laissera des traces …..

 

Pour 4 à 6 millefeuilles choco-passion

Temps de préparation : la veille + 20 minutes

Temps de cuisson : 10 mn

Four thermostat : 190° degrés 

 

Ingrédients pour le crémeux chocolat blanc 

 

50 gr de chocolat blanc

150 gr de crème de mascarpone

10 gr de beurre

3 fruits de la passion

 

Ingrédient

 

1 pâte feuilletée

Fruits de la passion
Fruits de la passion

 

Préparation du crémeux passion 

 

Au bain-marie, faire fondre le chocolat avec la crème mascarpone. Lorsque le mélange devient lisse, retirer du bain-marie et ajouter le beurre. Bien mélanger et laisser tiédir.

Ajouter le jus des trois fruits de la passion (laisser les graines) et mettre au frigo jusqu’au lendemain.

 

Préparation

 

Le lendemain, étaler la pâte feuilletée et découper des rectangles de 4 cm x 12 cm environ.

Piquer  la pâte avec la pointe d’une fourchette. Déposer les rectangles de pâte entre deux feuilles de papier cuisson. Placer le tout entre deux plaques à pâtisserie et cuire 10 minutes environ, four thermostat 190° degrés.

 

Retirer du four et saupoudrer la pâte feuilletée de sucre glace en le tamisant. Enfourner à nouveau sans recouvrir afin de faire caraméliser le dessus du feuilletage. Laisser cuire 5 à 8 minutes en surveillant la caramélisation. Sortir du four. Laisser refroidir. Réserver.

 

Sortir le crémeux du frigo et le fouetter en chantilly. Remplir une poche à douille munie d’une douille étoile ou type panier selon la déco que vous souhaitez faire.

 

Montage des millefeuilles

 

Poser un rectangle de pâte feuilletée à plat, côté caramélisé sur le plan de travail.

Garnir de crémeux et poser par-dessus un rectangle de feuilletage, côté caramélisé sur le dessus.

Coucher le millefeuille sur la tranche et faire une vague de crémeux sur le dessus. Décorer avec quelques graines de fruits de la passion. Réserver au frais.

 

Servir avec une glace chocolat blanc par exemple. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Sauce vierge du Clos selon mon ami Jacques

Sauce vierge du Clos
Sauce vierge du Clos

 

 La sauce vierge qui n’est « pu-celle » que l’on croyait  …   

Une sauce vierge pleine de saveurs du sud pour un coup de pep’s à vos plats !

Idéale pour assaisonner vos tomates, salades, mais aussi un poisson cuit vapeur.

Avec cette sauce, vos plats prendront une autre dimension !

 

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de repos : 2 à 3 jours au réfrigérateur 

 

Ingrédients 

 

½ poivron rouge

½ poivron jaune

Jus d’un demi-citron jaune

2 à 3 pincées de curcuma en poudre

1 petite tomate ferme mais mûre

30 à 40 cl d’huile d’olive

 

Préparation 

 

Laver les poivrons, la tomate et les couper en petits cubes. Les mettre dans un petit bol.

Ajouter le jus du citron, le curcuma et l’huile d’olive.

Mélanger et mettre le tout au frigo durant 2 à 3 jours. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Flan au potiron pour Liliane

Flan au potiron
Flan au potiron

 

 Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte (version sucrée)  ... ...  

 

Une recette re-re-visitée pour notre Drouzienne « Liliane ».

Le potiron est un légume fabuleux que l’on peut accommoder aussi bien en entrée, plat, que dessert.

Aujourd’hui c’est en format flan que je vous le propose, mais attention pas m’importe lequel, un flan pour les vraies amateurs de flan SVP ! 

 

Pour moule de 24 cm de diamètre

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de cuisson : 50 à 60 minutes

Four thermostat : 180° degrés  

 

Ingrédients 

 

500 gr de lait entier

150 gr de crème liquide

6 jaunes d'œufs (utiliser de préférence des œufs moyens)

120 gr de sucre en poudre

20 gr de farine

20 gr de maïzena

250 gr de potiron cru, épluché (du jardin de Liliane pour moi, merci Liliane)

 

1 c.a.s. de rhum 

Flan au potiron
Flan au potiron

 

Préparation 

 

Préchauffer le four thermostat 180°C.

 

Cuire le potimarron à l'eau ou à la vapeur jusqu’à ce qu'il soit tendre. Bien l'égoutter et l'écraser à la fourchette. Réserver. 

Faire chauffer le lait et la crème jusqu’à frémissement. Réserver.

 

Dans un saladier, mélanger les jaunes d’œufs et le sucre. Ajouter petit à petit la farine, puis la maïzena. Verser dessus le lait/crème et bien mélanger au fouet afin d'obtenir une pâte fluide.

Verser votre appareil dans la casserole et faire cuire à feu doux sans cesser de remuer jusqu'à frémissement. La crème va épaissir, ne surtout pas faire bouillir.

Retirer la crème du feu et ajouter la purée de potiron puis le rhum. Mixer quelques secondes afin d’avoir une pâte lisse et fluide.

 

Beurrer et fariner le moule. Verser l’appareil dans le moule.

Cuire à four thermostat 170° C durant 50 minutes environ. Vérifier la cuisson du flan, et laisser cuire 10 minutes supplémentaires si besoin.

 

Laisser refroidir à la sortie du four puis mettre au frigo durant trois bonnes heures minimum afin que le flan prenne complètement. Idéalement jusqu'au toute la nuit. Démouler délicatement et servir frais.

 

Notes :

 

Il est important de bien égoutter votre potiron après cuisson afin de ne pas apporter trop d'eau dans votre crème au risque de la détremper. Si après l'avoir écrasé à la fourchette, vous pensez que votre purée est trop liquide, vous pouvez la sécher en la chauffant dans une casserole à feu doux durant quelques minutes. 

 

Pour la réalisation de l'appareil à flan : cuire à feu doux, sans cesser de remuer. Dès que votre appareil épaissit, retirer du feu. Il faut tenir compte que même hors du feu votre crème continue à cuire doucement. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Crêpes roulées aux asperges, mousseline de céleri

Crêpes roulées aux asperges
Crêpes roulées aux asperges

 

 Tapas, c'est fou, j't'aime comme un fou  ... ...  

 

Ça vous branche un ménage à trois gagnant, à déguster entre ami(e)s à l'apéro ?

Asperge, céleri et Teriyaki, le tout roulé dans une crêpe et à grignoter du bout des doigts !

Une idée super originale qui fera craquer vos ami(e)s !!! A déguster sans modération !! 

 

Temps de préparation : 20 minutes + pâte à crêpe

Cuisson : 15 minutes

 

Ingrédients 

 

16 à 20 crêpes

Asperges vertes fines pour moi – compter 3 à 4 par personne

 

Pour la mousseline de céleri

300 gr de céleri

½ litre de lait de noisette

Sel, poivre du moulin 

Sauce Teriyaki  

Crêpes roulées aux asperges
Crêpes roulées aux asperges

 

Préparation 

 

Éplucher le céleri, le découper en cubes. Le mettre dans une casserole et couvrir de lait. Cuire à frémissement durant 15 minutes environ. Lorsque le céleri est fondant, égoutter et garder le lait de cuisson.

 

Mixer le céleri et ajouter le lait de cuisson petit à petit jusqu’à obtenir une purée crémeuse et un peu épaisse. Ajouter la sauce Teriayki, saler, poivrer selon votre goût. Réserver au frais.

Cuire les asperges à la vapeur durant 8 à 10 minutes selon la grosseur. Elles doivent être légèrement croquantes. Les plonger dans un bol d’eau froide afin de stopper la cuisson. Égoutter et réserver.  

 

A l’aide d’un emporte-pièce (8 cm de diamètre environ) débiter des cercles de crêpes. Tailler les asperges à 12 cm environ, légèrement plus grand que les crêpes.  

Napper une crêpe de mousseline de céleri, déposer une asperge et rouler la crêpe. Procéder à l’identique pour les autres asperges/crêpes.

 

Déguster froid à l’apéro ou servir tiède en garniture.  

 

Note : 

Pour un meilleur résultat, cuire les asperges et préparer la mousseline la veille. Vous obtiendrez une mousseline plus épaisse et les asperges auront rendu leur eau.

Procéder au montage des crêpes le lendemain. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Rosaces moelleuses aux citrons Toulousain

Rosaces moelleuses aux citrons toulousain
Rosaces moelleuses aux citrons toulousain

 

 Tout ce qui est petit, n'est que gourmandises  ... ...  

 

Bernard vient de parachuter 3 superbes citrons dans la cuisine du Clos !!

Les citrons que cultive Bernard à Toulouse sont vraiment sublimes. Un parfum sans pareil, une fermeté et un jus qui ne laissent pas indifférent. Et ne nous mentons pas, ils sont tout aussi bon que les citrons de Menton … ....

Ces rosaces moelleuses au citron ont séduit tout le monde au petit-déjeuner et vous ?

 

Pour 6 rosaces

Temps de préparation : 15 mn  

Temps de cuisson : 30 minutes

Four thermostat 180° C degrés

 

Ingrédients 

 

100 gr de sucre en poudre

100 gr de beurre mou

3 œufs à température

75 gr de poudre d’amandes

70 gr de farine type T55

½ sachet de levure chimique

Le zeste d’un citron + le jus du citron 

 

Rosaces moelleuses aux citrons toulousain
Rosaces moelleuses aux citrons toulousain

 

Préparation 

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Dans un bol mélanger la farine, la levure, la poudre d’amandes. Réserver.

Dans un saladier fouetter le sucre et le beurre mou. Ajouter les œufs un à un jusqu’à obtenir une pâte fluide et lisse.

Ajouter le mélange farine/amandes et bien mélanger.

Ajouter le zeste de citron et le jus. Mélanger.

 

Verser la préparation dans les moules et cuire à four thermostat 180° degrés durant 30 minutes. 

 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Crémeux de potiron confit au lait de noisettes

Crémeux de potiron au lait de noisettes
Crémeux de potiron au lait de noisettes

 

 Et si la soupe n'était pas que pour les enfants  ... ...  

 

Le mariage potiron-noisettes est un vrai délice !

Une soupe onctueuse à souhait, très campagne, réalisée sans crème, avec le potiron de Liliane (merci !!) et les noisettes ramassées au Clos. Les noisettes apportent un côté doucereux et croquant, le potiron confit donne le velouté recherché. Trop Yummy !!

  

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 mn

Temps de cuisson : 1 heure

 

 

Ingrédients

 

850 gr de potiron épluché

420 gr de lait de noisettes

10 noisettes entières

Sel, poivre du moulin 

12 noisettes concassées pour la déco au moment de servir

 

Crémeux de potiron confit au lait de noisettes
Crémeux de potiron confit au lait de noisettes

 

Préparation 

 

Éplucher le potiron et le couper en gros cubes.

Le mettre dans un faitout, ajouter les noisettes entières et le lait de noisettes. Porter à frémissement et laisser cuire durant 1 heure à feu doux (sans bouillir) à demi couvert.

Le potiron va cuire lentement dans le lait de noisettes et se confire.

Stopper la cuisson et laisser refroidir à température ambiante. Lorsque le crémeux est tiède, saler, poivrer selon votre goût et mixer durant 2 à 3 minutes.

Au moment de servir, réchauffer le crémeux, déposer sur le dessus quelques noisettes concassées et servir. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Wok de porc caramélisé et pâtes Soba

Wok de porc caramélisé et pâtes Soba
Wok de porc caramélisé et pâtes Soba

 

 Cuisine de voyage, cuisine de partage  ... ...  

 

Pour ceux qui me suivent, vous n'êtes pas sans savoir que de temps en temps j’ai un faible pour la cuisine asiatique. J’adore varier les plaisirs et les saveurs.

Ce wok de porc caramélisé est vraiment très simple à faire.

Improvisé avec les produits du placard et son résultat est tout simplement dé-li-cieux ! 

 

Pour 3 à 4 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 20 minutes

 

Ingrédients pour la marinade

 

1 gousse d’ail

1 c.a.s. de sauce soja

1 c.a.s. de vinaigre de riz

1 c.a.s. de sirop d’érable, à défaut du miel

1 c.a.c.  de maïzena

1 c.a.s. d’huile de sésame

½ rondelle de gingembre frais

 

Ingrédients

 

450 gr d’échine de porc

Pâtes Soba

1 courgette

1 oignon

2 c.a.s. d’huile d’arachide

10 cl d’eau

Graines de sésame

 

Wok de porc caramélisé et pâtes Soba
Wok de porc caramélisé et pâtes Soba

 

Préparation 

 

Préparer la marinade :

Mélanger la sauce soja, le vinaigre de riz, la Maïzena, le sirop d’érable, l’ail émincé, le gingembre émincé et l’huile de sésame.

Découper l’échine de porc en cubes et mélanger avec la marinade. Laisser mariner 3 à 4 heures en remuant régulièrement.

Porter une casserole d’eau salée à ébullition. Ajouter les pâtes Soba et laisser cuire selon les indications sur le paquet. Égoutter et réserver.  

 

Laver et couper la courgette en rondelles moyennes. Réserver.

 

Dans un wok (à défaut une sauteuse), faire chauffer 2 c.a.s. d’huile et faire revenir l’oignon émincé durant 4 à 5 minutes sans le faire trop dorer.

Egoutter les cubes de porc et réserver la marinade. Ajouter le porc et les courgettes dans un wok, laisser cuire durant 5 minutes à feu vif en remuant régulièrement. Baisser le feu, ajouter la marinade et 10 cl d’eau. Laisser cuire 8 à 10 mn jusqu’à ce que la viande soit légèrement caramélisée et la sauce sirupeuse.

Ajouter les pâtes afin qu’elles s’imprègnent de sauce. Répartir dans les assiettes, parsemer de graines de sésame et servir aussitôt.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

L'incontournable houmous à la façon du Sud-Ouest

Houmous façon Sud-Ouest aux haricots coco
Houmous façon Sud-Ouest aux haricots coco

 

 Tapas, c'est peu dire mais j't'aime comme un fou  ... ...  

 

Et si on partait faire une ballade dans le Sud-Ouest !! 

P'tit clin d’œil à ma terre natale, avec ce houmous à la façon de chez moi !

Un houmous de haricots coco avec une pointe de sésame. Une texture assez similaire à l’houmous de pois chiches et tout aussi délicieux, voire plus !  

Idéal pour un apéro tapas en toute simplicité.

 

Un pot pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes 

 

Ingrédients

 

150 gr de haricots coco secs, à défaut une boîte de haricots blancs

3 c.a.s. d’huile d’olive

2 c.a.s. d’huile de sésame

1 petite échalote

2 à 3 c.a.s. de jus de citron jaune

2 c.a.c. de crème fraîche légère

1 c.a.s de graines de sésame

1 petite gousse d’ail 

 

Houmous façon Sud-Ouest
Houmous façon Sud-Ouest

 

Préparation 

 

La veille, faire tremper les haricots coco dans de l’eau.

 

Le lendemain, mettre les haricots dans une casserole, ajouter la gousse d’ail et couvrir d’eau. Faire cuire durant 40 minutes.

Lorsque les haricots sont cuits, les égoutter et garder le jus de cuisson.

Dans un bol, mettre les haricots, l’échalote émincée, le jus de citron, la crème fraîche, l’huile de sésame, l’huile d’olive  et la gousse d’ail.

Mixer le tout jusqu’à obtenir une pâte lisse. Ajouter un peu de jus de cuisson si la consistance est trop épaisse.

Saler, poivrer selon votre goût, et ajouter les graines de sésame.

 

Réserver au frigo jusqu’au moment de servir. 

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Financiers aux amandes et noix du Clos

Financiers aux amandes et noix du Clos
Financiers aux amandes et noix du Clos

 

 Tout ce qui est petit, n'est que gourmandise  ... ...  

 

 A la portée de tous, le financier ! 

Ce petit biscuit à la poudre d’amandes est un incontournable des grands pâtissiers.

Découvrez les secrets pour les réussir à votre tour chez vous.

 

Pour une dizaine de financiers

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 12 minutes

Four thermostat : 180° degrés  

 

Ingrédients

 

150 gr de sucre glace

150 gr de beurre doux

50 gr de poudre d’amandes

30 gr de poudre de noix

50 gr de farine type T55

3 blancs d’œufs (soit environ 90 gr)

2 c.a.s. de cerneaux de noix

 

Tout chaud juste sortis du four !!
Tout chaud juste sortis du four !!

 

Préparation 

 

Dans un saladier, tamiser la farine, la poudre d’amandes, la poudre de noix, le sucre glace.

Faites chauffer le beurre dans une poêle jusqu’à obtenir une couleur noisette. Verser le beurre encore chaud sur les poudres en le filtrant. Mélanger.

Ajouter petit à petit les blancs d’œufs et bien mélanger afin d’obtenir une pâte lisse et homogène.

Verser la pâte dans les moules préalablement beurrés et farinés jusqu’aux ¾ et mettre au frigo durant 2 heures.

 

Préchauffer le four à 180° degrés.

 

Parsemer les financiers de cerneaux de noix concassés et les cuire 10 à 12 minutes environ. 

 

Les petits plus pour bien réussir vos financiers :

 

Laisser reposer la pâte quelques heures au frigo pour avoir une pâte froide et permettre une cuisson régulière. Vos financiers seront ultra-moelleux.

Verser le beurre encore chaud sur les poudres vous donnera un mélange homogène.

Le mélange de poudre de noix et poudre d’amandes renforce le goût et donne une saveur subtile. 

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Le p'tit Rollot en croûte de sarrasin

Rollot en croûte de sarrasin
Rollot en croûte de sarrasin

 

 Les incontournables du Clos  ... ...  

 

Découvrez le mariage entre un Rollot de Picardie et le sarrasin !

 Une tuerie pour les amoureux de fromage !

 

Sous une délicieuse croûte de pâte brisée au sarrasin se cache un Rollot chaud, coulant de bonheur, parfumé au romarin, c’est trop trop bon !

Une occasion à ne pas manquer pour découvrir des saveurs inexplorées !

 

Pour 3 à 4 personnes

Temps de préparation : 15 mn – Temps de repos : 2 heures

Temps de cuisson : 25 à 30 minutes

Four thermostat 180° C degrés

 

Ingrédients

 

150 gr de farine de blé, type T55

100 gr de farine de sarrasin 

120 gr de beurre mou

1 petit œuf à température

10 à 20 gr d’eau

1 à 2 brins de romarin frais

1 jaune d'oeuf avec 2 c.a.s. d'eau

 

1 Rollot de Picardie, à défaut un camembert pas trop fait 

Prêt à enfourner !!
Prêt à enfourner !!

 

Préparation 

 

Dans un bol, mélanger les deux farines, le beurre mou et l’œuf préalablement battu. Ajouter petit à petit l’eau jusqu’à obtenir une pâte homogène qui se décolle des parois. Si votre pâte est trop collante, ajouter un petit peu de farine.

 

Former une boule et envelopper la pâte dans un film alimentaire. Mettre au frigo durant 2 heures environ.

 

Préchauffer le four thermostat 180° C degrés.

 

Au bout de deux heures, sortir la pâte du frigo et l’étaler sur le plan de travail, ½ cm d’épaisseur environ.

Sur le dessus du Rollot, piquer les brins de romarin. Déposer le Rollot, face brin de romarin, sur la pâte brisée. Rabattre la pâte afin de recouvrir entièrement le fromage et bien souder les bords.  

 

Retourner le Rollot, badigeonner la pâte avec le jaune d'oeuf et le cuire 25 à 30 minutes, four thermostat 180° degrés.

La croûte doit être dorée. Déguster de préférence tiède. 

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Lotte au gingembre et lait de coco

Lotte au gingembre et lait de coco
Lotte au gingembre et lait de coco

 

 Cuisine blanche  ... ...  

 

Que tous ceux qui aiment les plats pleins de saveurs et légèrement relevés se mettent à table !

Lotte, gingembre, curcuma, lait de coco … tout ce qu’il faut pour s’exploser les papilles et se régaler !!                     

                                                           

Pour 2 à 3 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes

 

Ingrédients

 

1 petite queue de lotte  (600 gr pour moi)

8 à 10 rondelles de gingembre frais pelées.

12 gr de curcuma en poudre

2 c.a.s de concassée de tomates

80 gr d’eau + 1 c.a.s

1 petit oignon émincé finement

1 étoile de badiane

20 cl de lait de coco

1 c.a.s d’huile d’olive

Coriandre fraîche

Lotte au gingembre et lait de coco
Lotte au gingembre et lait de coco

 

Préparation 

 

Demander à votre poissonnier de vous préparer la queue de lotte (enlever la peau, lever les filets et vous laisser l’arête centrale de côté).

 

Dans un petit bol, mettre le curcuma en poudre et le diluer dans 1 c.a.s d’eau pour obtenir une pâte épaisse.  Réserver.

Dans un faitout, faire revenir l’oignon avec l’huile d’olive sans coloration durant 3 minutes. Ajouter le gingembre, la pâte de curcuma et 80 gr d’eau. Bien mélanger et porter à petite ébullition.

 

Ajouter la concassée de tomates et l’arête de la lotte. Laisser cuire à feu doux 10 minutes puis ajouter le lait de coco et la badiane. Laisser frémir 5 minutes supplémentaires et stopper la cuisson. Réserver jusqu’au moment de servir (vous pouvez réaliser la sauce le matin ou la veille et la garder au frigo – Elle ne sera que meilleure).

 

Au moment de servir, retirer le gingembre, l’arête de la lotte, la badiane et mixer. Découper les filets de lotte en gros médaillons. Les mettre dans la sauce et porter à petit frémissement durant 10 à 12 minutes. (Ne pas faire bouillir la sauce afin d’éviter que le lait de coco ne se « casse »).

Pendant ce temps, laver et ciseler la coriandre. Ajoutez-la en fin de cuisson de la lotte.

 

Servez la lotte avec un riz basmati. 

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tresse "choco-bisounours" pour nos tout-p'tits

Tresse "choco-bisounours" & noisettes
Tresse "choco-bisounours" & noisettes

 

 La cuisine de nos p'tits chefs en toque  ... ...  

 

Après vous avoir proposé la tresse au chorizo que vous avez tous adoré, voici la tresse version  sucrée. Une tresse des plus faciles à réaliser et très très mais très gourmande pour les tout-p’tits ! 

 

Pour 4 à 6  p’tits gourmands

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Four thermostat : 180° degrés

 

Ingrédients

 

1 pâte feuilletée

100 gr de pépites de chocolat, à défaut du chocolat noir concassé

Quelques noisettes grossièrement concassées

Quelques nounours chocolat guimauve

1 œuf 

Tresse "choco-bisounours"
Tresse "choco-bisounours"

 

Préparation 

 

Préchauffer le four thermostat 180°.

 

Dérouler la pâte.

Déposer au centre le chocolat, parsemer de noisettes concassées. Déposer les bisounours guimauve par-dessus.

Tailler chaque côté en lanières de 2 à 3 cm de largeur (voir photo).

 

Puis recouvrir alternativement avec les lanières de façon à faire une tresse (voir photo).

Battre l’œuf et dorer le dessus de la tresse.

 

Mettre au four thermostat 180° degrés durant 30 minutes.

 

Laisser tiédir avant de déguster.   

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Parmentier de patate douce, cabillaud et crumble de chorizo

Parmentier de patate douce, cabillaud et crumble de chorizo
Parmentier de patate douce, cabillaud et crumble de chorizo

 

 Et si la patate n'existait pas  ... ...  

 

Une valeur sûre qui en jette !

Voici un Parmentier revisité. De la patate douce pour le moelleux,  du poireau pour le fondant, du chorizo pour une légère touche épicée et un cabillaud juste poché. Un quatuor gagnant ! 1,2,3,4 … c’est à vous de jouer !

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 15 + 10 + 5 + 20 minutes

Four thermostat 170° degrés

 

Ingrédients

 

1 belle patate douce

2 poireaux

1 noix de beurre

600 gr de dos de cabillaud un peu épais

Muscade râpée

Sel, poivre

 

Pour le crumble

40 gr de biscotte réduite en chapelure

120 gr de chorizo, fort de préférence

45 gr de parmesan râpé

80 gr de beurre doux à température

Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert
Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert

 

Préparation 

 

Éplucher la patate douce, la couper en cubes et la faire cuire à l’eau salée, durant 15  minutes environ, jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Égoutter et l’écraser à la fourchette en gardant quelques morceaux.  Réserver.

 

Pendant ce temps, émincer le poireau en rondelles et le revenir à la poêle dans le beurre, durant 10 minutes à feu doux, sans coloration. Réserver.

 

Dans une casserole, déposer le dos de cabillaud, couvrir d’eau froide et faire chauffer à feu doux. Laisser frémir 3 à 4 minutes puis stopper la cuisson. Egoutter et effeuiller le cabillaud à la fourchette. Réserver.

 

Dans un saladier, mélanger grossièrement la patate douce, le poireau et le cabillaud. Ajouter la muscade, saler et poivrer selon votre goût. Réserver.

 

Préparation du crumble

Hacher très finement le chorizo.

Le mélanger avec la chapelure et le parmesan.

Ajouter le beurre mou et mélanger le tout avec les doigts le tout jusqu’à obtenir une pâte légèrement granuleuse.

Si vous avez un petit mixer, mettre le chorizo coupé en petit morceaux, ajouter le parmesan, la biscotte émiettée et le beurre en cubes. Mixer jusqu’à obtenir une pâte granuleuse.

 

Montage

 

Préchauffer votre four thermostat 170° degrés.

Garnir les verrines (ou votre plat de service) du Parmentier de cabillaud. Déposer dessus une couche de crumble de chorizo et mettre au four pour 20 minutes environ.

Le crumble doit dorer sans brûler.

Déguster avec une salade de mâche. 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert

Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert
Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert

 

 Tranche de cake, qu'est-ce que tu es tarte (version sucrée) ... ...  

 

Quand le chef rentre de Côte d’Ivoire, il ramène dans son sac à dos quelques fruits et légumes pour son plaisir …. ... Noix de coco, avocats, mangues, patates douces blanches, ananas, mini-bananes, coranaba, papaye ….. mais pas que ….

 

Aujourd’hui,  c’est l’ananas qui est à l’honneur avec une Tatin version exotique, « ananas et citron vert ». Un dessert facile à réaliser en peu de temps !  

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 15 mn

Temps de cuisson : 30 à 35 minutes

Four thermostat 190° degrés

 

Ingrédients

 

1 bel ananas, de Côte d’Ivoire pour moi

80 gr de beurre doux

80 à 100 gr de sucre cassonade

1 pâte feuilletée épaisse de préférence

1 citron vert

Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert
Tatin d'ananas de Côte d'Ivoire et citron vert

 

Préparation 

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Beurrer légèrement vos moules et les chemiser avec une feuille de papier sulfurisé. Cela facilitera le démoulage des tartes.

 

Découper des disques de pâte feuilletée légèrement plus grand que celui des moules. Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette et réserver.

 

Découper l’ananas en tranches ½ cm d’épaisseur. Enlever le cœur qui est toujours un peu dur.

Dans une poêle, faire fondre le beurre avec la moitié du sucre. Déposer les tranches d’ananas et laisser dorer à feu moyen durant 5 à 8 minutes. Retourner les tranches d’ananas et saupoudrer du reste du sucre. Laisser dorer. Retourner à nouveau les tranches d’ananas afin qu’elles dorent bien.

 

Disposer au fond de chaque moules une tranche d'ananas sur le papier sulfurisé. Répartir de façon à ce que l'ananas recouvre tout le moule.

 

Ajouter le jus du citron vert dans la poêle et remettre à chauffer. Bien émulsionner le caramel et le verser sur les tranches d’ananas.

Recouvrir avec le disque de pâte feuilletée en faisant glisser les bords à l’intérieur.

 

Mettre au four thermostat 190° degrés durant 30 à 35 minutes. Lorsque la pâte feuilletée est bien dorée, retirer du four et laisser refroidir 5 minutes avant de démouler. 

 

Déguster tiède ou froid. Les tartes se conservent bien jusqu'au lendemain au frigo.

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

L'incontournable Cordon Bleu de mon enfance

Cordon-bleu de mon enfance
Cordon-bleu de mon enfance

 

 Au fond de la basse cour   ... ...  

 

On a failli les oublier, les incontournables Cordons- bleus !

On les a engloutis durant toute notre enfance et on se souvient comme ils étaient si bons.

Les revoici encore meilleurs avec du « fait-maison », pour les petits mais aussi pour les grands !

 

Recettes vidéo au rendez-vous !

 

Pour  4 cordons-bleus

Temps de préparation : 15 mn

Temps de cuisson : 20 minutes

Four thermostat 180° C degrés

 

Ingrédients

 

4 escalopes de poulet fines

4 tranches de jambon blanc

12 tranches fines de gruyère

Sel, poivre du moulin

Cure-dent en bois

 

Pour la panure

1 œuf à température

De la farine 

De la chapelure 

Cordon bleu roulé
Cordon bleu roulé

 

Préparation 

 

Préchauffer le four thermostat 170° degrés.

 

Sur votre plan de travail, déposer une escalope de poulet.  Saler et poivrer légèrement.

Déposer une tranche de jambon blanc dessus, puis recouvrir avec deux à trois tranches de gruyère. Rouler l’ensemble en serrant bien et piquer avec un cure-dent en bois. Réserver.

Réaliser la même opération pour les autres cordons bleus.

(Voir vidéo en fin de recette).

 

Cordon bleu pané
Cordon bleu pané

 

Pour la panure, prendre trois assiettes et mettre respectivement dans chacune d’elle, la farine, l’œuf battu, la chapelure.

 

Retirer le cure-dent du premier cordon-bleu. Le rouler dans la farine, puis l’œuf et enfin la chapelure. Veiller à ce qu’il soit bien recouvert. Piquer à nouveau avec un cure-dent et réserver.  Réaliser la même opération pour les autres cordons-bleus.

(Voir vidéo).

 

Déposer les cordons-bleus sur la plaque du four et cuire 20 minutes environ, four thermostat 170° degrés.

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

 


0 commentaires

Gâteau méga moelleux aux mûres du Clos

Gâteau méga moelleux aux mûres du Clos
Gâteau méga moelleux aux mûres du Clos

 

 Tranche de cake, qu'est-ce que tu es tarte (version sucrée) ... ...  

 

Voici un gâteau simple, moelleux et délicat.  On l’a aimé pour son aspect très moelleux, apporté par le mascarpone et pour ses notes de mûres compotées.

J’ai ajouté un soupçon de cannelle, qui lui donne encore plus de caractère et un parfum subtil.  

  

Pour un moule de 24 cm de diamètre - chemisé

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 40 mn

Four thermostat : 180°

 

Ingrédients

 

200 gr de mûres surgelées

80 gr de beurre mou

90 gr + 20 gr de sucre en poudre

2 œufs à température 

170 gr de farine

1 sachet de levure chimique

1 bonne pincée de cannelle en poudre

150 gr de mascarpone 

Cresson, pommes de terre ...
Cresson, pommes de terre ...

 

Préparation 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Dans un saladier, mettre le beurre mou et le sucre. Bien mélanger.

Ajouter les œufs un à un, mélanger. Ajouter le mascarpone, la cannelle et bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte lisse et fluide.

Ajouter la farine petit à petit, puis la levure. Mélanger. La pâte sera plus compacte.

 

Verser la pâte dans le moule à cake préalablement beurré et chemisé avec une feuille de papier cuisson (voir photo ci-dessous).

Le gâteau a tendance à accrocher un peu, aussi le papier de cuisson permettra un démoulage facile. Étaler la pâte uniformément dans le moule à l’aide d’une spatule.

Déposer dessus les mûres encore congelées sans les mettre trop au bord. Saupoudrer de sucre poudre (20 gr environ - voir photo ci-dessous).

 

Enfourner à 180° degrés durant 40 minutes.

Sortir le cake du four et le laisser refroidir 5 à 10 minutes avant de le démouler. Laisser refroidir complètement avant de déguster.

 

Notes : 

 

Le mascarpone apporte ce moelleux incomparable. Il se conserve deux jours sans problème.

Les mûres ont été abondante cet été au Clos Aussi afin de les faire perdurer j’ai congelé le surplus.

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Velouté "détox" de cresson à l'ail

Velouté "détox" de cresson à l'ail
Velouté "détox" de cresson à l'ail

 

 Et si la soupe n'était pas que pour les enfants    ... ...  

 

Ça vous branche une pause herbacée ? Alors venez avec moi !!

 

Voici un crémeux  « détox » de verdure que j’affectionne pour sa légèreté et ses parfums.  Sans crème et sans beurre, il sera votre allié pour bien démarrer l’année !

  

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes + 1 nuit au frigo 

 

Ingrédients

 

2 bottes de cresson

1 pomme de terre moyenne

1 échalote

4 gousses d’ail entières

1 à 2 gousses d’ail émincées très finement

1 c.a.s. d’huile d’olive

Sel, poivre du moulin   

Cresson, pommes de terre ...
Cresson, pommes de terre ...

 

Préparation 

 

Ne garder que la partie haute des tiges de cresson. Le laver à grande eau et l’essorer. Réserver.

 

Éplucher la pomme de terre et la couper en petits cubes. Réserver. Émincer l’échalote.

 

Dans un grand faitout, faire revenir l’échalote, préalablement émincée, dans l’huile d’olive. Ajouter le cresson et laisser suer durant 4 à 5 minutes tout en remuant.

Ajouter 1.5 litre d’eau, 4 gousses d’ail, et laisser cuire à découvert durant 30 minutes.

Au bout de 30 minutes, mixer, saler et poivrer. Ajouter les 2 gousses d’ail émincées très finement et laisser refroidir.

 

Mettre au frigo jusqu’au lendemain.

Le lendemain, réchauffer la soupe et servir. 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Bonne Année 2018 !

Bonne Année 2018 !!
Bonne Année 2018 !!

 

 

Il existe 2018 choses possibles à souhaiter en cette année qui démarre.

 

Afin de n'en oublier aucune, je vais simplement enclencher le compte à rebours de 365 jours …

 

pour douze mois bien remplis, au cours desquels, nous aurons l'occasion de partager tous ces bons moments de gourmandises.

 

Excellente année !

 

Albert 

0 commentaires

Joyeuses Fêtes !!!

Joyeuses Fêtes !!
Joyeuses Fêtes !!
0 commentaires

Miroir O ! chocolat-noisettes

Miroir au chocolat noisettes
Miroir au chocolat noisettes

 

 Gourmand de gourmandises    ... ...  

 

Miroir, miroir, dis-moi qui est le plus gourmand ??

 

Un gâteau O ! chocolat digne des grands chefs et à la portée de tous !

Il vous séduira par son moelleux, son fondant, avec cette touche de noisette irrésistible.  Trop Yummy !!!

 

 

Moule de 26 cm de diamètre   

Pour 8 à 10 personnes

Temps de préparation : 20 minutes + 10 minutes

Repos : 2 heures

Temps de cuisson : 30 mn à 160° degrés

 

 

Ingrédients

 

4 œufs à température

100 gr de sucre glace

180 gr de chocolat noir

240 gr de mascarpone

80 gr de noisettes concassées

Quelques noisettes entières pour décorer 

60 gr de farine

2 c.a.s. de Bailey’s  – (crème de whisky)

 

Pour le glaçage 

100 gr de crème fraîche liquide

100 gr chocolat noir 

30 gr de beurre mou

20 gr de miel

 

Miroir chocolat-noisettes
Miroir chocolat-noisettes

 

Préparation 

 

Préchauffer le four à 160°C.

 

Dans un saladier, mélanger les œufs avec le sucre. Réserver.

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Réserver.

 

Dans un grand saladier, mettre le mascarpone, ajouter le chocolat fondu. Mélanger.

Ajouter le mélange œufs/sucre en plusieurs fois. Ajouter la farine puis le Bailey’s. Bien mélanger.

 

Dans un moule beurré et fariné, verser la moitié de la pâte. Parsemer de noisettes concassées, puis verser le reste de pâte.

Cuire 25 minutes au four thermostat 160° degrés. Vérifier la cuisson à l’aide d’une lame de couteau. Elle doit ressortir avec quelques traces de chocolat. Si besoin, poursuivre la cuisson 5 minutes supplémentaires. Laisser tiédir puis démouler. Le gâteau sera moelleux à cœur. Laisser refroidir sur une grille.

 

Pendant ce temps, préparer le glaçage.

Porter à petit frémissement la crème et le miel puis verser sur le chocolat en une fois. Mélanger énergiquement jusqu’à obtenir un glaçage lisse à l’aide d’un fouet à main.

Ajouter le beurre en 3 fois, mélanger.  

Verser le glaçage au centre du gâteau et le laisser couler sur les bords. Laisser refroidir dans une pièce fraîche avant de décorer avec des noisettes entières.

Garder le gâteau au frigo et penser à le sortir 15 à 20 minutes avant de le servir. 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Caviar "fait-maison" ... ... si c'est possible

Perle du japon en guise de caviar
Perle du japon en guise de caviar

 

 Tapas, c'est peu dire, mais j't'aime comme un fou    ... ...  

 

Surprenant, étonnant, bluffant, un trompe-l’œil qui fera son effet et à la portée de toutes les bourses et de tous !!   

Le waouh assuré !!  

  

Idéal pour accompagner un saumon mariné aux épices, un gravlax, ou en combinaison avec des sushis.

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 15 minutes

 

Ingrédients

 

2 c.a.s. de perles du Japon

½ litre d’eau

4 à 6 c.a.s. de sauce soja

Effiloché de canard et sa chartreuse de patate
Effiloché de canard et sa chartreuse de patate

 

Préparation 

 

Dans une casserole, porter l’eau à ébullition. Dès que l’eau bout, ajouter les perles du Japon et bien mélanger. Baisser le feu et laisser mijoter durant 15 minutes environ.

 

Les perles de tapioca sont cuites lorsqu’elles deviennent translucides alors que le cœur reste blanc.

 

Égoutter à l’aide d’une passoire fine et rincer sous un filet d’eau pour les faire refroidir.

Verser les perles dans un bol, ajouter la sauce soja et mélanger.

Laisser reposer à température ambiante pendant 30 minutes puis mettre au frais jusqu’au moment de servir.

 

 

Note : il est préférable d'attendre une journée ou une nuit avant de déguster ce caviar « fait maison » afin que toutes les saveurs soient bien infusées dans les billes.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

1 commentaires

Brioche pur beurre "fait maison"

Brioche roulée au chocolat "fait-maison"
Brioche roulée au chocolat "fait-maison"

 

 Pour être bien roulé, il faut malaxer    ... ...  

 

Finies les brioches qui rejoignent le tas de parpaings au fond du jardin !  J’ai enfin vaincu la brioche après une compil de 8 recettes, plus de 14 essais … …  et beaucoup de patience …. …. une victoire bien méritée !

 

Je vous livre ici tous mes secrets … et mes angoisses (ben oui, il y en a eu quelques-unes) …  pour une brioche légère, filante, très peu sucrée, meilleure que celle du boulanger du coin.

 

Prenez le temps de lire les notes mentionnées tout au long de la recette. Ça peut paraître compliqué mais pas du tout … la preuve en vidéo ! 

 

Pour deux belles brioches et qqs petites  

Moule de 20 cm de long – 3 cercles de 8 cm de diamètre 

Temps de préparation : 20 minutes + 20 minutes

Repos : 2 heures + 1 nuit + 4 heures

Temps de cuisson : 30 mn à 180° degrés

Un batteur avec crochet

 

Ingrédients

 

25 gr de levure fraîche de boulanger

25 gr + 25 gr de lait entier très légèrement tiédi

400 gr de farine T55 ou T45

50 gr de sucre

3 gros oeufs ou 4 petits à température

200 gr de beurre mou

8 gr de sel fin

 

Dorure :

1 jaune d’œuf à température + 2 c.a.s d’eau 

Effiloché de canard et sa chartreuse de patate
Effiloché de canard et sa chartreuse de patate

 

Préparation 

 

La veille

 

Dans un petit bol, émietter la levure et verser 25 gr de lait tiède 20 à 25 degrés maximum. Mélanger et réserver.

 

Dans la cuve du batteur, mettre la farine. Creuser un petit puits et verser la levure/lait. Recouvrir de farine, couvrir d’un torchon et laisser à température ambiante 30 minutes.

 

Pendant ce temps, dans un bol, mélanger le sucre, le sel et 25 gr de lait (cette étape va permettre d’éviter que le sel entre en contact avec la levure). Réserver.

 

Battre les œufs, réserver. 

Boule de pâte avant la pousse (photo 1)
Boule de pâte avant la pousse (photo 1)

 

Au bout de 30 minutes, ajouter les œufs à la farine.

Pétrir avec le crochet, vitesse lente, 2 pour moi. Avant que la farine ne soit toute incorporée, ajouter le mélange sucre/sel/lait. Continuer à pétrir durant 15 minutes. La pâte doit se décoller des parois et devenir homogène.

 

Puis ajouter le beurre en petits dés. Augmenter la vitesse (3 pour moi) et pétrir durant 20 minutes. La pâte devient lisse et légèrement collante.

Stopper le pétrissage, réunir la pâte et former une boule (photo 1).

 

Couvrir d’un linge et laisser pousser à température ambiante durant 2 heures. La pâte doit doubler de volume.

 

Pour moi, j’ai préchauffé le four thermostat 35° degrés, je l’ai éteint et mis ma pâte à pousser dedans.

Boule de pâte après la pousse (photo 2)
Boule de pâte après la pousse (photo 2)

 

Lorsque la pâte a doublé, la dégazer. Donner un coup de poing dessus puis étirer la pâte avec la main et la rabattre sur elle-même. Réaliser cette opération plusieurs fois afin de dégazer la pâte. (voir vidéo en fin de recette)

 

Former une boule, la fariner et la mettre dans un grand saladier. Filmer et mettre au frigo jusqu’au lendemain. (photo 2)

 

Durant la nuit, la pâte va gonfler, aussi prendre un saladier suffisamment grand. Environ 2 fois la taille de la boule de pâte. 

 

Le lendemain

 

Sortir la pâte du frigo. La laisser à température 15 minutes.

Pendant ce temps, beurrer les moules / cercles. Réserver.

Fariner le plan de travail, poser dessus la boule de pâte et former un rectangle avec vos mains.

A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étaler la pâte sur une épaisseur de 2 cm environ. La replier en trois, faire un quart de tour (Voir vidéo).

 

Réaliser cette opération 3 fois de suite.  (Étaler, plier en 3, un quart de tour – pas besoin de repos entre chaque tour). La pâte devient alors plus ferme après chaque tour. Cette opération donne une mie plus légère, plus aérienne.

 

Brioche à la mie filante
Brioche à la mie filante

 

 

Puis on étale la pâte une dernière fois et la roule sur elle-même. On coupe le rouleau en 7 ou 8 morceaux que l’on dispose dans le moule. La pâte ne doit remplir que la moitié du moule. (Voir vidéo en fin de recette)

 

Laisser pousser à température ambiante durant 3 heures. Pour moi, dans le four préchauffé à température 35° puis éteint durant toute la pousse. Voir le résultat en photo.

 

Lorsque la pâte a bien gonflé, la dorer à l’œuf (jaune d’œuf + 2 c.a.s. d’eau).

Préchauffer votre four thermostat 180° degrés. Cuire les /la brioche durant 25 à 35 minutes selon leur grosseur.

Lorsqu’elles sont bien dorées, les sortir du four et laisser reposer 5 minutes avant de démouler. 

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

 


0 commentaires

Effiloché de canard, chartreuse de patate

Effiloché de canard et sa chartreuse de patate
Effiloché de canard et sa chartreuse de patate

 

 Au fond de la basse cours    ... ...  

 

Tous ceux qui l’ont dégusté « en mode cobaye » à la maison, vous diront que c’est à tomber à la renverse !

Ben oui, avant de poster les recettes sur le site, il me faut bien les tester sur ceux qu’on aime et ceux qu’on n’aime pas ! !  - Résultat tout le monde en redemande … 

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 10 + 15 mn environ

4 cercles à pâtisserie - diamètre 8 cm environ

 

Ingrédients

 

2 cuisses de canard confites de chez Bastien pour moi

1/2 carotte

2 gousses d’ail

1 c.a.s. de graisse de canard

1 c.a.s. de sauce soja

1 c.a.s. d’huile de sésame

 

Pour la purée

600 gr de pommes de terre

1 c.a.s. de graisse de canard

Sel, poivre du moulin

Effiloché de canard et sa chartreuse de patate
Effiloché de canard et sa chartreuse de patate

 

Préparation 

 

Dans une poêle, faire chauffer les cuisses de canard à feu doux. Lorsque la chair commence à se détacher des os, stopper la cuisson. Retirer délicatement la peau du canard et la réserver.

 

Effilocher la chair et la mettre dans une passoire afin que la graisse s’égoutte. Il est important de laisser s’égoutter la graisse de canard afin de ne pas avoir un plat plus gras que ce qu’on a besoin.  Garder la graisse du canard.

 

Râper la carotte, émincer finement les deux gousses d’ail. Dans une poêle, mettre ½ c.a.s. de graisse de canard. Faire revenir le canard effiloché et la carotte durant 3 minutes environ. Ajouter la sauce soja, l’huile de sésame et poursuivre la cuisson à feu doux jusqu’à quasi évaporation du liquide. Réserver.

 

Faire griller la peau du canard sous le grill du four durant 4 à 5 minutes jusqu’à ce qu’elle soit croustillante. Réserver.

 

Préparation de la purée de pomme de terre 

 

Peler et laver les pommes de terre. Les cuire à l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Les écraser à la fourchette en laissant quelques morceaux. Ajouter une cuillère de graisse de canard, saler, poivrer selon votre goût.

 

Montage de la chartreuse

 

Préchauffer votre four thermostat 180° degrés, chaleur tournante.

Recouvrir la plaque du four d’un papier cuisson. Déposer un cercle à pâtisserie dessus et le garnir avec les ¾ de purée de pommes de terre.

Recouvrir avec l’effiloché de canard et la chips croustillante de peau de canard.

Répéter l'opération pour les autres cercles.

Cuire au four 15 minutes environ.

 

Sortir du four, transvaser dans les assiettes à l’aide d’une spatule. Enlever délicatement les cercles sans vous brûler et servir aussitôt.

 

Note

 

Variez les plaisirs et remplacez la purée de pommes de terre par :

·         purée de patates douces,

·         purée de patates douces et carottes,

·         purée de pommes de terre et carottes,   

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Mousse O ! chocolat inversée

Mousse au chocolat inversée
Mousse au chocolat inversée

 

 Gourmand de gourmandises    ... ...  

 

Et si on changeait la façon de faire ? Pourquoi devrait-on toujours suivre les recettes mot-à-mots …

Alors oublions tout et faisons exactement l’inverse de ce qu’on a appris !!!   

Le résultat n’est que meilleur !!

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 10 minutes

Temps de repos : 5 à 6 heures minimum

 

Ingrédients

 

90 gr de chocolat noir

60 gr de chocolat praliné

100 gr de crème de mascarpone, à défaut de crème fraîche

5 gr de poudre de cacao

3 blancs d’œuf

45 gr de sucre glace

2 c.a.s de Bailey’s (crème de whisky) – Facultatif 

Yummy cette galette au butternut !
Yummy cette galette au butternut !

 

Préparation 

 

Dans une petite casserole, chauffer la crème de mascarpone et le cacao. Dès la première ébullition, sortir du feu et  la verser sur les deux chocolats coupés en morceaux. Bien mélanger à l’aide d’un fouet. Ajouter le Bailey’s et mélanger jusqu’à obtenir une crème chocolatée bien lisse. Réserver. 

 

Dans un grand saladier, mettre les blancs d’œuf. A l’aide d’un fouet électrique, les monter en neige bien ferme. Continuer à battre et verser le sucre glace dessus. Continuer à battre durant 1 minute environ afin que les blancs deviennent bien fermes.

 

A ce stade, verser la crème chocolatée sur vos blancs, tout en continuant de les battre à petite vitesse. Cette opération doit être réalisée rapidement (10 secondes). Puis terminer de mélanger le tout à l’aide d’une spatule de haut en bas, en soulevant la pâte (maximum durant une quinzaine de secondes).

Mettre la mousse au réfrigérateur durant 4 à 5 heures avant de déguster.

 

Note :

Verser le chocolat sur les blancs va à l’inverse de tout ce qu’on a l’habitude de faire. Non pas pour le plaisir, mais pour tout simplement obtenir une mousse au chocolat plus légère.

Le sucre glace incorporé aux blancs leur donnent la force de pouvoir incorporer le chocolat sans qu’ils ne s’effondrent. Il faut toutefois effectuer cette opération de mélange rapidement et ne pas trop travailler la mousse. 

 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tartinade B.C.G.

Tartinade B.C.G.
Tartinade B.C.G.

 

Tapas, c'est peu dire mais j't'aime comme un fou   ... ...  

 

Un ménage à trois qui déchire et se laisse grignoter du bout des doigts …  Betterave, Cumin et Gorgonzola !!!!

Une recette qui est née au détour des étals du marché. Une betterave crapaudine, un gorgonzola coulant à souhait et une pointe de cumin.

 

Frais, léger, voici votre nouvel allié des apéro-tapas ! 

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 10 mn

 

Ingrédients

 

1 belle betterave « crapaudine » cuite, env 350 gr. Eviter celle cuite sous vide en supermarché.

120 gr de gorgonzola, bien crémeux et coulant

½ c.a.c. de cumin

Sel, poivre du moulin

2 c.a.c de crème de vinaigre balsamique aux fruits rouges (facultatif)

Toasts 

 

Velouté de potiron au lait de coco et pop-corn au curry
Velouté de potiron au lait de coco et pop-corn au curry

 

Préparation 

 

Chauffer légèrement au micro-ondes le gorgonzola afin qu’il soit bien crémeux et devienne un peu liquide. Réserver.

 

Peler et couper la betterave en morceaux. La mettre dans le bol d’un mixer avec le cumin, le vinaigre balsamique. Ajouter le gorgonzola et mixer le tout jusqu’à obtenir une crème lisse.

Saler et poivrer selon votre goût et réserver au frais au moins deux heures.

 

Déguster avec des toasts ou des dips de légumes frais.

 

Ce houmous se conserve deux jours au frigo. 

 

Note 

 

La betterave crapaudine est de forme ovale et a pour particularité d’être plus sucrée que la betterave ronde. Elle est facilement reconnaissable avec sa chair formée par une alternance de cercles rouges clairs et foncés.

Préparez-la la veille, cela ne sera que meilleur ! 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Galette des rois du 04 novembre aux butternut et aux noix

Galette de rois du 4 novembre au butternut et aux noix
Galette de rois du 4 novembre au butternut et aux noix

 

 Tranche de cake qu'est ce que tu es tarte (version sucrée)    ... ...  

 

Rien de plus frustrant que d’attendre la dinde et le foie gras pour grignoter  une bonne galette des rois maison !  C’est vrai non ?!?!

 

La galette des rois se décline à l’infini, selon l’humeur du moment, selon les goûts, les envies ….  … alors on fonce et on se la fait aujourd’hui aux noix et butternut.  

 

Pour 1 tarte de 25 cm de diamètre

Temps de préparation : 20 mn

Temps de repos : 2 x 30 minutes

Temps de cuisson : 30 à 40 minutes à 180° degrés

 

Ingrédients

 

2 rouleaux de pâte feuilletée

200 gr de butternut, à défaut du potiron

50 gr de beurre mou

30 gr de sucre en poudre

50 gr de poudre de noix

50 gr de poudre d’amande

1 œuf à température

20 gr de sirop d’érable (à défaut du miel)

½ c.a.c de cannelle en poudre

1 c.a.s d’eau de vie de prune (facultatif)

1 jaune d’œuf pour la dorure 

Yummy cette galette au butternut !
Yummy cette galette au butternut !

 

Préparation 

 

Eplucher le butternut et le couper en petits cubes. Le cuire à la vapeur jusqu’à ce qu’il soit tendre (environ 20 minutes). L’écraser en purée à la fourchette. Mettre la purée obtenue dans une casserole et dessécher à feu doux durant 10 minutes sans cesser de remuer. Réserver et laisser refroidir.

 

Dans un saladier, mettre le beurre mou, le sucre en poudre, la poudre d’amande et l’œuf entier. Bien mélanger le tout. Ajouter le sirop d’érable, la cannelle et la poudre de noix, l’eau de vie de prune. Mélanger. Ajouter enfin la purée de butternut, bien mélanger et réserver au frigo durant 30 minutes.

 

Etaler une pâte feuilletée et tailler un cercle de 25 cm de diamètre.

Déposer au centre la pâte en laissant un bord de 4 cm tout le tour. Badigeonner un peu de jaune d’œuf sur les 4 cm de bord de la pâte sans en mettre sur la tranche de la pâte. (voir photo)

 

Etaler la deuxième pâte feuilletée et tailler un cercle de 26 cm de diamètre (légèrement plus grand que le précédent). Recouvrir la galette du deuxième disque de pâte et souder les 4 cm de bord en appuyant avec vos doigts sur la pâte. Dessiner une rosace sur la pâte sans la transpercer (voir photo).

 

Faire une petite cheminée au centre de la galette pour permettre à la vapeur de s’échapper durant la cuisson. Dorer la galette avec le jaune d’œuf sans en mettre sur la tranche. (Voir photo). Mettre au frigo 30 minutes.

Préchauffer le four à 180° degrés.

 

Sortir  la galette du frigo, repasser de la dorure sur la galette sans en mettre sur la tranche. Cuire 30 à 40 minutes.

Sortir du four et laisser refroidir complètement avant de servir.

La galette se conserve deux jours sans problème.

 

Note :

Lors de la dorure, il est important de ne pas mettre de jaune sur la tranche de la pâte feuilletée afin qu’elle puisse gonfler uniformément.

Le fait de laisser reposer la frangipane et la pâte, 2 x 30 minutes au frigo permet une meilleure cuisson.

La galette est meilleure si elle est faite le matin pour le soir, ou la veille. 

 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Veloute de potiron au lait de coco et pop-corn

Velouté de potiron au lait de coco et pop-corn au curry
Velouté de potiron au lait de coco et pop-corn au curry

 

 Et si la soupe n'était pas que pour les enfants   ... ...  

 

Découvrez le pop-corn sous un nouveau jour !

Non pas devant un film mais autour d’un délicieux velouté de potiron au lait de coco et son pop-corn au curry !

Une p’tit soupe de saison qui fera son effet !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 35 minutes

 

Ingrédients

 

500 gr de potiron

2 échalotes

1 c.a.s. d’huile d’olive

1 gousse d’ail

3 brins de coriandre fraîche

20 cl de lait de coco

Sel, poivre du moulin

 

Pour le pop-corn

 

 ½ c.a.c. de curry en poudre

2 c.a.s. d’huile de coco à défaut une huile neutre

2 c.a.s. de maïs à pop-corn 

Velouté de potiron au lait de coco et pop-corn au curry
Velouté de potiron au lait de coco et pop-corn au curry

 

Préparation 

 

Émincer l’échalote, réserver.

Peler et couper le potiron en morceaux, réserver.

Dans une casserole, faire revenir l’échalote durant 2 minutes sans coloration avec l’huile d’olive. Puis ajouter le potiron, la gousse d’ail et couvrir d’eau à hauteur. Cuire à feu moyen durant 20 à 30 minutes jusqu’à ce que le potiron soit tendre. Égoutter et garder le jus de cuisson.

Verser le lait de coco sur le potiron, ajouter la coriandre fraîche et mixer. Ajouter le jus de cuisson petit à petit, si besoin, jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Pour moi, 2 bonnes louches de jus de cuisson.

Saler, poivrer et réserver au chaud.

 

Préparation du pop-corn

 

Dans une petite casserole, mettre l’huile de coco et le curry (1/2 c.a.c.). Mélanger et faire tiédir à feu doux. Ajouter le pop-corn, couvrir et augmenter le feu. Lorsque le pop-corn commence à éclater, sortir la casserole du feu. Secouer la casserole avec le couvercle bien fermé pour faire éclater les derniers grains de maïs et les enrober de curry.

Au moment de servir, réchauffer la soupe et déposer dessus le pop-corn. Déguster sans attendre.

 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Pourquoi mes desserts partent-ils en sucette ?

Allo ! Allo !
Allo ! Allo !

 

 Vous avez demandé la "hot line", ne quittez pas   ... ...  

 

Non, je ne peux pas croire qu'il ne vous est jamais arrivé de rater un dessert … …

 

Rien de plus frustrant qu'un flan qui a la tronche d'une crêpe, une brioche aussi lourde qu'un parpaing ou une galette des rois qui se la joue comme le fou du roi … … 

 

Il est temps d'ajouter une corde à son arc et limiter les dérapages. Comprendre ses erreurs, c'est vivre la cuisine de l'intérieur, pas vrai ?  

 

Brillât-Savarin a écrit "Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es".

Alors je vous dis : "Dis-moi ce que tu as fait, et je dirai ce que tu as raté" 

 

Ma crème anglaise n'a rien d'une anglaise … …

Vous avez cuit à trop forte chaleur. L'eau de la crème se vaporise et coagule les protéines des jaunes. Et sûrement une agitation insuffisante durant la cuisson.  Pensez la prochaine fois à cuire à feu doux, même si c'est plus long.

Pensez aussi à l'huile de coude, incontournable pour une obtenir une crème lisse ! 

  

Ma brioche qui ne brioche pas … …

Vous avez utilisé une farine pas assez riche en gluten et vous n’avez pas assez pétri la pâte.

La pâte fermente mais les bulles, non retenues, traversent la pâte sans la faire monter. Ou bien, pas assez de levure, ou DLUO courte de votre levure !

Moralité, vos brioches sont aussi lourdes que des parpaings … …  utilisez-les dans le jardin :) 

Save me !
Save me !

 

Mes gaufres se gaufrent … …

Votre levure chimique est mal dosée ou vous n’avez pas laissé votre pâte reposer assez de temps pour la fermenter.

Pleurez, puis recommencez !

 

Ma crème brûlée est pleine de trous … …

La chaleur est trop forte. Votre bain-marie est en ébullition. En coagulant, les œufs emprisonnent les bulles de vapeur, donc fromage à trous. Pensez à baisser la température du four.

  

Ma pâte sablée rétrécit à la cuisson … …

Vous avez utilisé une farine trop riche en gluten, mais surtout, trop travaillé la pâte. Sniff, sniff !!

La pâte sablée est une pâte qui ne se pétrit pas, elle s'assemble sans plus !

Pour cette pâte, la fainéantise est de rigueur, alors pourquoi vous en faites plus que besoin ?  

  

Ma brioche est super grasse … …

Votre beurre n'était pas assez froid quand vous l'avez incorporé. Résultat le beurre fond pendant le mélange et perd sa structure émulsionnée.

Moralité, vous avez une brioche de Bof !  

Save me !
Save me !

 La crème chantilly qui ne chantilly jamais … …

Votre crème fraîche n'était pas assez froide, votre bol trop chaud, vous travaillez dans une cuisine trop chaude... Tout est question de températures fraîches.

La crème chantilly ratée pourra être éventuellement utilisée en crème de nuit :)

 

 Ma crème pâtissière est trop liquide … …

Première option, vous n'avez mis que de la farine et pas d'amidon. L'amidon est primordial pour faire prendre les crèmes et les flans.

Deuxième option, au terme de la cuisson, vous avez continué à mélanger la crème comme un damné et donc déstructuré l'amidon de la farine … …

Résultat, votre crème pâtissière est liquide, il ne vous reste plus qu'à la déguster à la paille :)

  

Le chocolat mis à fondre prend en masse dès qu'on y ajoute quelque chose … …

Vous l'avez fait fondre à une température trop élevée. Le chocolat fond à 35°C /40°C - Rien ne sert de  la faire bouillir ou mettre puissance maximum du micro-ondes.

Il ne vous reste plus qu'à recommencer. 

 

Le cake au chocolat qui n'a pas goût de chocolat …

Vous avez acheté du chocolat à prix discount. Changez de marque ou ajoutez du cacao en poudre qui va renforcer la saveur du chocolat.

Morale de l'histoire, "Le bon marché, ça coûte cher"  

Save me !
Save me !

 

La mousse raplapla … …

Vous avez mélangé les deux masses (blancs en neige / masse) sans précaution. Vous devez ajouter progressivement la masse la plus légère à la masse la plus lourde. Il faut soulever les deux masses de bas en haut délicatement.

Faute de quoi, c'est le crash assuré. Pouahh !!! 

 

Les madeleines sans bosse … …

Vous n'avez pas laissé votre pâte reposer suffisamment. Un repos de votre pâte est incontournable pour laisser les levures faire leur travail « au ralenti ». Le choc thermique est aussi très important et vous avez oublié pas de laisser une cuillère en bois dans la porte du four pour laisser partir la vapeur (Merci à "Petit Cerf" pour ce secret de fabrication ! ) 

 

Le biscuit roulé qui ne se roule pas et se casse … …

Vous avez dépassé le temps de cuisson. Trop d'eau évaporée a donné un aspect de parchemin à votre biscuit. Respectez le temps indiqué pour garder le moelleux de la génoise.

Reste plus qu'à lui donner une seconde vie en serpillère :)

 

Le cake est brûlé dessus et cru dedans … … pas cool 

Les cakes contiennent beaucoup de sucre et sont des pâtes assez denses donc avec peu d'air. Il faut privilégier les cuissons plus douces et plus longues.

L'accablement vous habite ! 

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Cake choco, müesli-noisettes, fait au blender

Cake chocolat, müesli noisettes fait au blender
Cake chocolat, müesli noisettes fait au blender

 

 Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte (version sucrée)   ... ...  

 

Vous avez 5 x 15 secondes à perdre …. alors continuez la lecture, sinon passez votre chemin  … …

 

Ce cake fondant au chocolat avec un croquant müesli-noisettes … fait au blender, est pour vous !

Ultra rapide, inratable pour les nuls et gourmand comme on les aime au Clos !

 

Pour un cake – Moule de 25 cm

Temps de préparation : 10 à 15 mn

Temps de cuisson : 50 à 60 mn

Four thermostat : 180°C

Un blender 

 

Ingrédients

 

75 gr de chocolat noir

140 gr de crème fraîche tiédie

75 gr de müesli-noisettes (à défaut tout autre müesli de votre choix)

3 œufs à température

170 gr de sucre en poudre

150 gr de farine

1 sachet de levure chimique

75 gr de beurre fondu

Cake chocolat, müesli-noisettes
Cake chocolat, müesli-noisettes

 

Préparation 

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Faire fondre le chocolat au bain-marie et réserver.

 

Dans le blender, mettre le sucre et les œufs – Mixer 15 secondes.

Ajouter la crème fraîche préalablement tiédie – Mixer 15 secondes.

Ajouter le chocolat fondu – Mixer 15 secondes.

Ajouter le beurre fondu - Mixer 15 secondes.

Ajouter la farine et la levure, en deux ou trois fois – Mixer entre chaque ajout … 5 secondes soit 15 secondes en tout !

 

Vous devez obtenir une pâte lisse et homogène.

La verser dans un saladier et ajouter le müesli-noisettes.

Mélanger à l’aide d’une spatule et verser la préparation dans le moule à cake beurré et fariné.

Cuire au four thermostat 180° degrés durant 50 à 60 mn. 

 

Vérifier la cuisson en piquant la pointe d’un couteau. Elle doit ressortir sèche.

 

Laisser refroidir une dizaine de minutes avant de démouler sur une grille à pâtisserie. 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Le diamant noir en robe des champs

Caviar en robe des champs
Caviar en robe des champs

 

 Tapas, c'est peu dire, mais j't'aime comme un fou    ... ...  

 

Le luxe dans la plus grande simplicité !

 

Un amuse-bouche 5 étoiles qui ne demande que trois ingrédients et où la préparation est à la portée d’un novice en cuisine !  

  

Temps de préparation : 5 minutes

Temps de cuisson : 15 à 20 minutes

 

Ingrédients

 

1 boîte de caviar noir

10 cl de crème fraîche épaisse type Isigny

6 à 8 pommes de terre type rattes du Touquet moyennes 

Caviar en robe des champs
Caviar en robe des champs

 

Préparation 

 

Cuire les pommes de terre à l’eau salée avec leur peau durant 15 à 20 minutes selon la grosseur. Elles doivent rester fermes mais cuites.

 

Les refroidir dans une grande casserole d’eau froide afin de stopper la cuisson.

 

Lorsqu’elles sont froides, tailler des galets de pommes de terre d’un ½ cm d’épaisseur. Pour donner un aspect plus sympa, tailler les rondelles en diagonale.

 

Déposer une c.a.c de crème fraîche sur la pomme de terre, puis par-dessus 1 c.a.c de caviar.

Mettre au frigo jusqu’au moment de servir. 

   

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Cake moelleux aux framboises du Clos

Cake moelleux aux framboises
Cake moelleux aux framboises

 

 Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte (version sucrée)    ... ...  

 

Si les framboises sont des fruits d'été dont la saison est éphémère et qui s'abîment très vite, au Clos on n’hésite pas à les congeler pour les faire perdurer.

 

Voici un cake moelleux aux framboises au goût subtil qui sera le compagnon de tous vos goûters.

 

Pour un cake 24 cm x 10 cm

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 15 mn + 40 mn

Four thermostat : 180° puis 160° degrés 

 

Ingrédients

 

150 gr de framboises surgelées

3 c.a.s d’eau de vie de prune ou tout autre alcool de votre choix

170 gr de beurre mou à température

120 gr de sucre

3 œufs à température 

240 gr de farine type T55 

1 sachet de levure 

 

 

Cake moelleux aux framboises
Cake moelleux aux framboises

 

Préparation

 

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Dans un saladier, mettre le beurre mou et le sucre. Bien mélanger.

Ajouter les œufs un à un. Mélanger.

Ajouter la farine petit à petit, puis la levure.

Ajouter l’eau de vie de prune à la pâte. Bien mélanger.

Ajouter les framboises et mélanger.

Verser la pâte dans le moule à cake préalablement beurré et fariné.

 

Enfourner à 180° degrés durant 15 minutes puis poursuivre la cuisson à thermostat 160° degrés durant 40 minutes supplémentaires.

 

Sortir le cake du four et le laisser refroidir 5 à 10 minutes avant de le démouler. Laisser refroidir complètement avant de déguster.

 

 

Note :

 

L’utilisation de framboises surgelées évite qu’elles ne retombent sur le fond du moule à la cuisson mais aussi de les éclater lorsqu’on les mélange à la pâte.

 

 Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Risotto automnal "Terre & Mer"

Risotto aux cèpes et St Jacques
Risotto aux cèpes et St Jacques

 

 Cuisine blanche    ... ...  

 

Tentez un parfum automnal entre terre et mer avec ce risotto aux cèpes et St jacques.

Un riz crémeux, enrobé des saveurs de cèpes avec un clin d’œil marin.

On l’apprécie d’autant plus que la saison des cèpes est courte !   

 

Temps de préparation : 20 à 30 minutes

Temps de cuisson : 15 à 20 minutes

 

Ingrédients

 

10 à 12 noix de St Jacques, à défaut de pétoncles

250 gr de cèpes

160 gr de riz Arborio (compter environ 70 à 80 gr par personne)

2 + 2 c.a.s. d’huile d’olive

½ oignon

½ verre de vin blanc

80 gr de parmesan râpé grossièrement

Sel, poivre du moulin

 

60 cl de bouillon

 

 

Risotto aux cèpes et St Jacques
Risotto aux cèpes et St Jacques

 

Préparation

 

Dans une poêle, faire revenir les cèpes, saler, poivrer – Réserver.

Dans la même poêle, faire revenir les St Jacques à feu vif durant quelques minutes sur chaque côté. Les St Jacques doivent rester tendre. Réserver.

 

Dans une casserole, faire revenir l’oignon émincé avec 2 c.a.s. d’huile d’olive, sans coloration. Ajouter le riz, mélanger et laisser mijoter quelques minutes tout en remuant jusqu’à ce que le riz devienne translucide et nacré par l’huile d’olive. Environ 3 minutes.

 

Ajouter le vin blanc, remuer et laisser évaporer. Lorsque le vin est évaporé, ajouter une louche de bouillon chaud (si besoin, le faire réchauffer) et remuer avec une spatule en bois jusqu’à ce que le riz ait absorbé tout le bouillon.

Puis ajouter une autre louche de bouillon … … Procéder ainsi jusqu’à ce que le riz soit cuit. Il faut compter environ 17 minutes. Ici, j’ai utilisé uniquement 50 cl de bouillon.

 

Durant la cuisson, le riz va céder son amidon petit à petit pour rendre le riz crémeux.

Lorsque le riz est cuit, ajouter le parmesan et 2 c.a.s. d’huile d’olive. Remuer puis ajouter les St Jacques et les cèpes.

Poivrer et saler selon votre goût et servir aussitôt.

 

Il est courant d’utiliser du beurre en fin de cuisson. Personnellement, j’ai remplacé le beurre par de l’huile d’olive, qui apporte un goût plus délicat au risotto. 

 

Le risotto est un plat-minute et ne se prépare pas à l’avance.

Il demande environ 30 minutes de préparation et lorsqu’il est cuit, il faut le servir aussitôt. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Le flan à la citrouille de Lucie

Flan à la citrouille de Lucie
Flan à la citrouille de Lucie

 

 Les incontournables du Clos    ... ...  

 

Vous allez vous régaler avec ce flan à la citrouille, une recette de la « grand-mère » Lucie.

Ce dessert va vous surprendre avec sa douceur, légèreté et son moelleux.

 

Les recettes de grand-mères sont vraiment les meilleures ! 

 

Pour un moule de 24 cm de diamètre

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 60 mn à 170° degrés

 

Ingrédients

 

900 gr citrouille, à défaut de potiron

125 gr de farine

15 gr de maïzena

1/2 paquet de levure

90 gr de sucre en poudre

50 gr de beurre fondu

2 œufs entiers à température

1 c.a.s. rhum

120 gr de lait tiède

 

 

Flan à la citrouille
Flan à la citrouille

 

Préparation

 

Peler et découper la citrouille en gros cubes. La faire cuire à la vapeur durant 15 mn environ jusqu’à ce qu’elle soit tendre mais encore un peu ferme. Laisser égoutter 15 mn puis écraser grossièrement à la fourchette. Réserver.

 

Dans un saladier, mettre la farine, la maïzena, le sucre poudre, la levure et mélanger le tout.

Ajouter le beurre fondu puis les œufs un à un. Mélanger le tout. Ajouter le rhum et le lait tiède. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte molle puis ajouter la purée de citrouille.

Mixer à l’aide d’un mixeur plongeant afin d’obtenir une pâte lisse.

 

Beurrer et fariner un moule à tarte et verser l’appareil dedans.

Cuire à four thermostat 180° degrés durant une bonne heure. Sortir du four et laisser refroidir 5 minutes avant de démouler.

 

Mettre au frigo jusqu’au moment de servir. Idéalement jusqu’au lendemain. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Et si on faisait "la cuisine buissonnière" ... ....

Ballade en skate dans le Sud-Ouest ... ...
Ballade en skate dans le Sud-Ouest ... ...

 

Et si aujourd’hui on faisait « la cuisine buissonnière » et on partait pour une balade en skate !!

  

       

Direction Lévignac, Nord-Est de Toulouse, pour rencontrer les 

 


Les « 7 EVENMAPLES » font partie de ces passionnés.

Ils donnent une deuxième vie aux skates.  En détournant les 7 plis d’érable qui constituent les planches, ils créent de superbes objets, en bois d’érable, aux couleurs « rainbow ».

 

Créatif, décoratif, utile, cadeaux insolites …, vous ne pourrez que flasher !

 

Du « made in France » à découvrir sans faim et par pure gourmandise des yeux !

 

http://www.7evenmaples.com     -   http://instagram.com/7evenmaples

 

 

 

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une gourmandise ... ... au sirop d’érable  J 

 

2 commentaires

Et si je vous racontais le Burger du Clos ...

Burger de quinoa et courgettes
Burger de quinoa et courgettes

 

 Les incontournables du Clos   ... ...  

 

Le Burger, American dream ou Drouzillas Dream ? La tendance du burger est loin de s’arrêter.

 

Voici le burger à la façon du Clos ou « comment faire manger du quinoa et des courgettes » aux enfants :)

Goûteux, diététique, un bel assortiment de saveurs, une version saine et on en redemande !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 25 à 30 mn

Temps de cuisson : 10 minutes + 10 minutes

 

Ingrédients pour la steak de quinoa 

 

80 gr de quinoa gourmand, à défaut de quinoa traditionnel

150 gr de courgette

2 à 3 pétales de tomates confites

2 c.a.s. de coulis de tomate

1 gousse d’ail

1 échalote ciselée finement

1 œuf à température

4 c.a.s. de parmesan râpé

2 c.a.s. de farine

Sel, poivre du moulin 

Tabasco Chipotle (facultatif)

1 c.a.s d’huile

 

Ingrédients pour le montage du burger

 

4 buns moelleux aux céréales

Feuilles de salade

Pesto vert ou sauce tomate ou moutarde ….

4 œufs extra frais

 

Le burger du Clos
Le burger du Clos

 

Préparation de la galette

 

Faire cuire le quinoa dans une casserole d’eau durant 10 minutes. Egoutter et réserver.

Râper la courgette, couper les pétales de tomates en petits dés, émincer la gousse d’ail. Réserver.

 

Dans un saladier, mélanger le quinoa, la courgette, les pétales de tomates, l’échalote, le parmesan et l’œuf. Ajouter le Tabasco (facultatif), la farine. Saler, poivrer selon votre goût. Bien mélanger et former des palets à l’aide d’un cercle de 2 cm d’épaisseur environ.

 

Les déposer sur une feuille de cuisson et cuire 10 minutes à four thermostat 160 degrés. Réserver. 

 

Dressage

 

Au moment de servir, faire revenir les palets dans une poêle avec 1 c.a.s. d’huile, durant 5 minutes de chaque côté pour les faire dorer.

Dans une poêle anti-adhésive, casser délicatement les œufs et les faire cuire 3 - 4 minutes. Saler, poivrer selon votre goût.

Pendant ce temps, couper les buns en deux, les napper de pesto / sauce tomate, déposer une feuille de salade, puis le galet de quinoa. Recouvrir avec un œuf au plat.

Déguster bien chaud avec une salade de votre choix. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

Cuisson à la poêle des galettes

0 commentaires

Galettes fines aux flocons d'épeautre et raisins

Galettes fines aux flocons d'épeautre et raisins
Galettes fines aux flocons d'épeautre et raisins

 

 Tout ce qui est p'tit, n'est que gourmandise   ... ...  

 

Un p’tit nouveau dans la gamme des galettes parce qu’on aime manger sain au Clos.  On les adore avec une généreuse dose de flocons d’épeautre, à la fois croquantes et moelleuses ET ... ... on a adoré rester le nez collé contre la vitre du four à les regarder cuire, tout doucement.

 

Pour une 15 aine de galettes environ

Temps de préparation : 12 minutes

Temps de cuisson : 12 à 18 minutes

 

Ingrédients

 

170 gr de flocons d’épeautre

100 gr de farine type T55

80 gr de raisins secs

3 c.a.s. de rhum ou tout autre alcool de votre choix (facultatif)

¼ c.a.c. de bicarbonate alimentaire

¼ c.a.c. de cannelle moulue

110 gr de beurre ramolli

160 gr de sucre roux

60 gr de miel, ou de sirop d'érable

Boules avant la mise au four
Boules avant la mise au four

 

Préparation

 

Faire macérer les raisins dans le rhum durant 3 à 4 heures (voire la veille).

 

Dans un bol, mélanger les flocons d’épeautre, la farine, le bicarbonate alimentaire et la cannelle. Réserver.

 

Dans un saladier, mettre le beurre mou, le sucre et le miel. Mélanger au batteur électrique, à défaut au fouet à main, jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.

 

Ajouter le mélange flocons/farine petit à petit en mélangeant. Puis ajouter les raisins égouttés (sans le rhum). Bien mélanger le tout et laisser reposer 10 minutes au réfrigérateur.

Pendant ce temps, préchauffer le four thermostat 180 ° degrés.

Prélever une petite quantité de pâte et façonner une boule entre vos mains. La déposer sur une feuille de cuisson. Réaliser ainsi jusqu’à épuisement de la pâte. Penser à espacer suffisamment les boules de pâte, elles vont s’étendre à la cuisson. (Voir photo)

 

Cuire 12 minutes environ – Sortir du four et laisser refroidir complètement avant le des manipuler. 

 

Version galettes épaisses 

 

Vous pouvez réaliser des galettes plus épaisses.  

Dans ce cas, faire des boules plus grosses, environ 50 gr. Les poser au centre d’un cercle et les cuire de 18 à 20 minutes. La pâte en cuisant va alors s’étendre jusqu’au bord du cercle.

Au terme de la cuisson, laisser refroidir 1 à 2 minutes et retirer délicatement les cercles.

Laisser refroidir complètement avant de les manipuler.

voir photo ci-dessous

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

Version galettes épaisses aux flocons d'épeautre

0 commentaires

Rattes du Touquet rôties au zaatar

Pommes de terre rôties au zaatar
Pommes de terre rôties au zaatar

 

 Et si la patate n'existait pas   ... ...  

 

Ces mini pommes de terre rôties au four, rehaussées par cette odeur enivrante du zaatar, sont parfaites pour un apéro cool entre copains !

Un tapas comme je les aime !

Simple, vite fait avec cette envie de « reviens-y » !

 

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 20 à 30 minutes

Four thermostat : 180° degrés  

 

Ingrédients

 

300 à 400 gr de petites pommes de terre grenaille ou Rattes du Touquet

5 à 6 tranches fines de lard

Zaatar, à défaut herbes de Provence

Sel, poivre du moulin,

Huile d’olive

Pommes de terre rôties au zaatar
Pommes de terre rôties au zaatar

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

Laver les pommes de terre. Faire une entaille sur chacune d’entre elles aux deux tiers. Réserver.

 

Tailler les tranches de lard en lamelles et les insérer dans les entailles de pommes de terre. Parsemer de zaatar.

Dans un plat allant au four, mettre l’huile d’olive, déposer les pommes de terre dedans et faire cuire durant 20 à 30 minutes au four thermostat 180° degrés.

 

Lorsque les pommes de terre sont cuites, saler et poivrer.

Servir chaud. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tarte rustique à la rhubarbe

Tarte rustique à la rhubarbe
Tarte rustique à la rhubarbe

 

 Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte (version sucrée)  ... ...  

 

La rhubarbe, cuisinée comme fruit, se laisse dévorer sans modération. Son goût légèrement acidulé apporte une fraîcheur et une légèreté sans pareille.

Je propose aujourd’hui une tarte à la rhubarbe simple à réaliser.

Le seul inconvénient… c’est qu’une bouchée en appelle une autre.

 

Pour 1 tarte - cercle de diamètre de 18 cm

Temps de préparation : 15 mn

Temps de repos : 1 nuit

Temps de cuisson : 40 minutes 

 

Ingrédients

 

1 pâte sablée

450 gr de rhubarbe

60 gr de sucre en poudre

 

50 gr de crème de mascarpone, (à défaut mélanger 25 gr de mascarpone et 25 gr de crème fraîche liquide)

40 gr de sucre roux

1 œuf à température

20 gr de poudre d’amande

1 petit brin de romarin

tarte rustique à la rhubarbe
tarte rustique à la rhubarbe

 

Préparation

 

La veille 

 

Peler et couper la rhubarbe en petits tronçons de 1 cm.

Les saupoudrer de 60 gr de sucre en poudre, mélanger et laisser au frais jusqu’au lendemain. 

 

Le lendemain

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Laisser égoutter la rhubarbe durant une trentaine de minutes.

Disposer la pâte sablée dans un cercle, beurré et fariné, en laissant le surplus de pâte déborder du moule. Vous pouvez utiliser un moule à tarte, de préférence à fond amovible, pour faciliter le démoulage.

 

Dans un bol, mélanger la crème mascarpone et le sucre – Ajouter l’œuf puis la poudre d’amande. Puis ajouter le romarin. Mélanger la  préparation.

Déposer les morceaux de rhubarbe sur la pâte puis verser la préparation liquide dessus. Rabattre les bords de la pâte sur la rhubarbe.  

 

Enfourner et laisser cuire 40 minutes à thermostat 180° - Couvrir avec une feuille de papier sulfurisé afin que le dessus ne brûle pas en fin cuisson si nécessaire.

Sortir du four et laisser tiédir.

Retirer délicatement le cercle et mettre au frigo durant 2 heures minimum avant de déguster. 

  

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Le fraisier "Niko", pistache et chocolat blanc pour Olivia

Le fraisier Niko, pistache et chocolat blanc
Le fraisier Niko, pistache et chocolat blanc

 

 Les incontournables du Clos  ... ...  

 

Envie de fraises ? Le fraisier « Niko » qui tombe à pic !

Facile, simple et rapide à réaliser, ce fraisier associe à merveille la fraise, la pistache et le chocolat blanc.

Une pure gourmandise pour nos deux Drouziennes, Olivia et Niko ! 

 

Pour 6 fraisiers individuels

Temps de préparation : 15 mn

Temps de repos : 1 nuit

Temps de cuisson : 10 à 15 minutes

 

Ingrédients

 

25 gr de pistaches mondées de préférence

100 gr de crème liquide

150 gr de chocolat blanc pâtissier

100 gr de crème de mascarpone, à défaut de crème fraîche semi-épaisse

2 c.a.c. de miel

 

1 pâte feuilletée

300 gr de fraises environ

Sucre glace 

Fraisier "Niko" pistache et chocolat blanc
Fraisier "Niko" pistache et chocolat blanc

 

Préparation

 

La veille 

 

Moudre les pistaches grossièrement, les mélanger avec 100 gr de crème liquide et porter à petit frémissement. Retirer du feu, ajouter le miel et laisser infuser dix minutes environ.

 

Pendant ce temps, faire fondre, au bain-marie, le chocolat blanc. Ajouter en trois fois la crème pistachée encore chaude. Bien mélanger jusqu’à obtenir une crème fluide. Ajouter la crème de mascarpone, mélanger et mettre au frais jusqu’au lendemain.

 

Le lendemain

 

Étaler la pâte feuilletée et former 12 cercles de 10 cm de diamètre environ. Piquer la pâte et saupoudrer de sucre poudre.

Déposer les disques de pâte sur une feuille de cuisson et recouvrir d’une autre feuille de cuisson.

Cuire la pâte entre deux plaques de cuisson afin d’éviter qu’elle ne gonfle mais aussi qu’elle caramélise.

Cuire à four thermostat 180 ° degrés, durant 10 à 15 minutes.

Sortir du four et laisser refroidir.

 

Montage

 

Sortir la crème à la pistache du frigo et la battre telle une chantilly bien ferme.

Mettre un peu de chantilly sur chaque disque de pâte feuilletée et disposer les fraises dessus.

Combler l’espace entre les fraises avec un peu de chantilly à la pistache.

Chapeauter le tout avec un cercle de pâte feuilletée, saupoudrer de sucre glace et réserver au frigo jusqu’au moment de déguster. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Bordeaux primeurs 2016 ou un millésime miraculeux

Bordeaux primeur 2016
Bordeaux primeur 2016

 

 La gourmandise du vin  ... ...  

 

Qui aurait pu penser que l’année 2016 serait une année à « encaver » ?

 

Le vignoble de Bordeaux est passé par toutes les émoticônes :). Des rendez-vous des plus difficiles avec  pluie, grêle, gel, maladies, sécheresse….  

 

Flashback sur les mois passés … …

 

De janvier à début juin, de la pluie, de la pluie et encore de la pluie, plus de 800 mm. La vigne pousse généreusement. Une fenêtre ensoleillée inattendue à mi-juin permettra que la fleur se passe à merveille.

Juillet, août …. Un été chaud et très sec, qui apportera la structure tannique aux raisins et la puissance.

Mi-septembre, les orages viendront mettre fin à cette sécheresse  pour laisser place à un superbe été indien pour une maturité sans pareille.

 

Les vendanges démarreront mi-octobre sans stress, la qualité est au rendez-vous !!! 

 

 

Ces magiciens sont parvenus à tirer leur épingle du jeu malgré un temps capricieux, à donner naissance à des vins dont les attraits et les nuances sont autant de nouveautés. Une telle réussite a un aspect humain des plus attachants.

Ces  vignerons présentent certes des personnalités, sous le signe d’une passion commune pour des vins qui sont la quintessence d’un terroir.

 

Dans son ensemble, Bordeaux donnera des vins avec de la profondeur, de la densité. Un bel équilibre, une bouche fraîche aux fruits explosants, des tannins soyeux ….

 

Les « lettres de noblesse » sont de retour à Bordeaux pour ce millésime à « encaver ».  

 

Parmi les grandes réussites, on notera Palmer à Margaux, Léoville Las Cases à Saint Julien, Pichon Longueville Comtesse de Lalande à Pauillac, Calon Ségur, Montrose à St Estèphe, Les Carmes Haut Brion, Haut Bailly, Domaine de Chevalier blanc à Pessac Léognan, La Conseillante,  l’Evangile à Pomerol,  … ... et bien d’autres …

 

Passionné de vins, il était difficile de ne pas encaver quelques caisses.

 

Pour ce millésime, j’ai opté essentiellement pour les seconds vins des Châteaux. Ils  permettent d’être dégustés plus rapidement, leur prix est plus abordable et le rapport qualité-prix est plus juste à mon avis que sur la majeure partie des crus classés.

 

 

Mes coups de cœurs pour les rouges,

 

Les Pagodes de Cos, (Saint Estèphe), issu de 50% cabernet-sauvignon, 46,5% merlot, 3% petit verdot, 0,5% cabernet franc, voici un vin de plaisir, équilibré et voluptueux qui se distingue par son allure soyeuse. A la fois fins et complexes, les tanins apportent croquant et plaisir pour un millésime très prometteur, au style reconnaissable et affirmé.

 

Château Ormes de Pez, (Saint Estèphe) - Ce beau cru de Saint-Estèphe est connu pour sa constance qualitative d’un millésime à l’autre. Le 2016 offre un vin plein de richesse, finesse et élégance. Le nez, sur le fruit mêle des notes très classiques de cerise griotte, de mûre, de cassis… . La bouche, ample et fraîche, révèle des tanins soyeux enrobant une finale d’une grande longueur.  

 

La Réserve de la Comtesse, (Pauillac), est  issue de 54% cabernet-sauvignon, 37% merlot, 4% cabernet franc, 5% petit verdot. Ce millésime 2016 nous offre un très grand millésime, puissant, profond et d’une grande élégance.

 

Les Fiefs de Lagrange, (Saint Julien), un vin d’une couleur sombre aux reflets pourpres, un nez intense de cerise noires, crème de cassis et réglisse. La bouche est vive d’une grande fraîcheur. Voici un vin vibrant et équilibré. Probablement un des meilleurs Fiefs de Lagrange produit à la propriété.

 

La Parde de Haut Bailly, (Pessac Léognan), second vin du Château Haut Bailly, issu de 47% cabernet-sauvignon, 47% merlot, 6% cabernet franc. La Parde de Haut-Bailly 2016, illustre un niveau de sélection exceptionnel, il se démarque par une densité et une structure impressionnantes ainsi qu’une grande finesse aromatique. Il offre des notes florales, suivies de fruits noirs croquants. C’est un vin ample et puissant doté d’un bel équilibre. Ses tanins sont fins et soyeux. 

 

Château Le Pape, (Pessac Léognan) - Le profil de ce Pessac-Léognan remarquablement souple et élégant vient de sa majorité de merlot (80% environ), sur un sol à tendance argileuse, singulier en terre de graves. Un autre atout principal du Château Le Pape reste l’attention toute particulière dont il fait l’objet, de la part des équipes du Château Haut-Bailly qui assurent le travail à la vigne et au chai. Voici un vin rond et gourmand, avec des tanins soyeux, marque de fabrique de Haut-Bailly. Sa forte proportion de Merlot lui confère de beaux arômes de fruits rouges, cassis, fraise des bois, doublé d’épices poivrées. 

 

 Duo de la Conseillante est le Second vin du Château La Conseillante, produit depuis 2007 sur des parcelles sableuses à l'est du vignoble.  Un château reconnu pour produire des vins précis, extrêmement concentrés et aromatiques, avec un beau volume et des tanins très présents.

 

Pour les blancs, j’ai été séduit par l’Esprit de Chevalier, second vin du Domaine de Chevalier, un vin subtil aux délicates senteurs d'agrumes et avec des nuances minérales. Une production confidentielle qui mérite le détour !

 

Clos Floridène (Graves) - Appréciés pour sa pureté, sa droiture et sa minéralité, le 2016 est issu de 56% sauvignon, 44% sémillon.  Le Clos Floridène Blanc possède le caractère des vins issus des grands terroirs calcaires : couleur d'or vert, arôme intense aux notes fruitées de pêche blanche, citron, pamplemousse, nuances minérales, grillées, toastées. Saveurs puissantes et fraîches du fruit dans tout son éclat, densité et structure d'un grand vin blanc. 

 

Il ne restera plus maintenant qu’à être patient quelques années pour déboucher et savourer avec nos Drouzillas ces petits Bordeaux J 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Soupe glacée aux carottes, lait de coco et écrevisses

Soupe glacée aux carottes, lait de coco et écrevisses
Soupe glacée aux carottes, lait de coco et écrevisses

 

 Et si la soupe n'était pas que pour les enfants  ... ...  

 

Et si on se sirotait une p’tite soupe froide comme je les aime, pleine de fraîcheur, légère, avec une pointe exotique ?

 

Cette soupe de carottes glacée au lait de coco tombe à pic pour débuter l’été !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 35 minutes

 

Ingrédients

 

500 gr de carottes

1 échalote

1 c.a.s. d’huile d’olive

½ c.a.c. de curry en poudre

20 cl de lait de coco

Le jus d’un ½ citron vert

150 gr d’écrevisses cuites décortiquées

Sel, poivre du moulin

Soupe glacée aux carottes, lait de coco et écrevisses
Soupe glacée aux carottes, lait de coco et écrevisses

 

Préparation

 

Émincer l’échalote finement, réserver.

Peler et couper les carottes en rondelles, réserver.

 

Dans une casserole, faire revenir l’échalote durant 2 minutes sans coloration. Ajouter les carottes et le curry. Laisser revenir 3 minutes supplémentaires.

Couvrir d’eau à hauteur et cuire 30 minutes jusqu’à ce que les carottes soient tendres. Égoutter et garder le jus de cuisson.

 

Mixer les carottes avec le lait de coco et le jus de citron. Ajouter le jus de cuisson petit à petit jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Saler, poivrer et réserver au frais.

 

Au moment de servir, ajouter les écrevisses.

 

Servie en verrines, cette soupe de carottes sublimera vos apéro-tapas. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Tarte gourmande aux myrtilles du Clos

Tarte gourmande aux myrtilles du Clos
Tarte gourmande aux myrtilles du Clos

 

 Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte  ... ...  

 

Pour changer des tartes classiques aux fruits, voici une tarte toute simple aux myrtilles du Clos.

Une tarte gourmande ou les baies rouges sont cuites et rajoutées à mi-cuisson sur un appareil crémeux aux noix. 

 

Pour 1 moule à tarte de 22 cm de diamètre

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 45 minutes

Four thermostat : 180° degrés  

 

Ingrédients

 

1 pâte sablée 

180 à 200 gr de myrtilles ou autres fruits rouges

100 gr de poudre de noix

2 œufs à température

40 gr de beurre mou

80 gr de sucre en poudre

50 gr de crème fraîche épaisse

Tarte gourmande aux myrtilles
Tarte gourmande aux myrtilles

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Étaler la pâte et garnir le moule à tarte. Piquer le fond de la tarte avec une fourchette. Disposer un papier cuisson sur le fond et des billes par-dessus (à défaut utiliser des légumineuses). Cuire à four thermostat 180 ° degrés durant 15 minutes.  La pâte doit colorer légèrement. Retirer les billes, le papier cuisson et laisser refroidir.

 

Pendant ce temps, mettre dans un saladier les œufs (blancs et jaunes) avec le sucre et battre à l’aide d’un fouet à main. Ajouter la poudre de noix puis la crème fraîche. Mélanger le tout.

Ajouter le beurre mou et bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte bien homogène.

Mettre la moitié des myrtilles sur la pâte et verser l’appareil par-dessus.

Cuire au four durant 5 à 8 minutes.

 

Au bout de 5/8 minutes, ajouter les myrtilles restantes et poursuivre la cuisson durant 30 à 35 minutes supplémentaires jusqu’à ce que la tarte soit bien dorée dessus et les myrtilles légèrement compotées.

 

Laisser refroidir puis mettre au frais jusqu’au moment de déguster.

Vous pouvez utiliser des fruits rouges de votre choix, voir un mélange de baies rouges.

 

La tarte est meilleure après plusieurs heures au frais, voire le lendemain.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Focaccia, pesto vert et cristaux de sel de la mine de « Wieliczka »

Focaccia, pesto vert et cristaux de sel de la mine de Wieliczka
Focaccia, pesto vert et cristaux de sel de la mine de Wieliczka

 

 Pour être bien roulé, il faut malaxer ... ...  

 

Qui dit « apéro-pesto » dit focaccia ! Hyper moelleuse et délicieuse !

 

Une mie aérienne, une croûte croustillante, un plein de saveurs avec cette touche salée sans pareille.On la déguste à l’apéro, tout au long d’un repas, telle quelle ou légèrement trempée dans de l’huile d’olive !  

 

Un p’tit clin d’œil à mon ami Jacques pour être descendu à la mine chercher le sel de Wieliczka :)

 

Pour  1 foncaccia – 4 à 6 personnes  

Temps de préparation : 15 minutes

Repos : 2 à 3 heures

Temps de cuisson : 20 mn à 200° degrés

 

Ingrédients

 

150 gr de farine T55

75 gr de semoule fine de blé dur

100 gr de pommes de terre cuites, écrasées à la fourchette encore tiède.

100 gr environ d'eau tiède

1 sachet de levure boulangère (Briochin pour moi)

7 gr de sel fin

1 c.a.c. de sucre en poudre

2 c.a.s de pesto vert

Cristaux de la mine de sel « Wieliczka » pour moi, à défaut du sel de Guérande sera parfait

 

Huile d'olive vierge

Minestrone exotique de fruits frais au safran
Minestrone exotique de fruits frais au safran

 

Préparation

 

Dans un petit bol, mettre la levure avec 100 gr d’eau tiède. Laisser 15 mn environ.

Pendant ce temps, dans un saladier, mélanger la farine, la semoule, le sel.  

Ajouter la pomme de terre petit à petit en remuant avec une spatule en bois, puis avec vos doigts afin de bien émietter les petites boulettes de pomme de terre qui auraient pu se former.

Faire un puits et verser 1 c.a.s. d’huile d’olive, le sucre et l’eau/levure petit à petit (en trois ou quatre fois). Veiller à ce que la pâte absorbe le liquide avant d’en rajouter. Pétrir durant 10 minutes environ.

La pâte va se détacher du saladier pour former une boule souple (voir photo). Fariner le fond du saladier, déposer la boule dedans et couvrir avec un linge sec et propre.

Laisser pousser dans un endroit tiède durant une à deux heures afin que la pâte double de volume. 

 

Focaccia, pesto vert et cristaux de sel
Focaccia, pesto vert et cristaux de sel

 

Reprendre la pâte et l’aplatir avec la paume de la main pour la dégazer. Puis étaler la pâte à la main et lui donner une forme légèrement ovale de 3 à 4 cm d’épaisseur avec vos mains.

Déposer la pâte sur une feuille de papier cuisson.

Badigeonner généreusement de pesto à l’aide d’un pinceau, parsemer généreusement de cristaux de sel - (photo ci-dessous n°1). 

 

Laisser pousser encore une heure dans un endroit tiède. La pâte doit doubler de volume - (photo ci-dessous n°2). 

 

Préchauffer votre four à 200° degrés et enfourner votre focaccia.

Cuire environ 20 minutes.

A la sortie du four, badigeonner légèrement d’huile d’olive à nouveau et laisser refroidir - (photo ci-dessous n°3)

 

Couper en morceaux et servir avec un petit bol d’huile d’olive à côté. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Minestrone exotique de fruits frais au safran

Minestrone exotique de fruits frais au safran
Minestrone exotique de fruits frais au safran

 

 Tutti frutti, que du fruit  ... ...  

 

Besoin d’un dessert léger, facile à faire et rafraîchissant ?

Voici quelques fruits frais pour un bol de fraîcheur sans pareil !

Aucune complexité, uniquement du bon !

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 10 minutes

Temps de repos : 12 heures

 

Ingrédients

 

1 petite mangue

1 papaye

1 ananas Victoria

3 fruits de la passion

½ grenade

 6 à 8 kumquats

1 citron vert

120 gr d’eau

40 gr de sucre en poudre

3 rondelles de gingembre frais

Quelques filaments de safran

Minestrone exotique de fruits frais au safran
Minestrone exotique de fruits frais au safran

 

Préparation

 

Laver les kumquats et les couper en rondelles fines. Retirer les pépins. Réserver.

Dans une casserole, mettre 120 gr d’eau, le sucre en poudre, les rondelles de gingembre, les filaments de safran, les kumquats, le jus du citron vert  et porter à petite ébullition durant 8 à 10 minutes.

 

Pendant ce temps, couper les autres fruits en petits cubes (ananas Victoria, mangue, papaye). Égrener la grenade. Réserver.

 

Au bout de 10 mn, retirer le sirop du feu et laisser refroidir. Retirer les rondelles de gingembre, ajouter les fruits coupés, la grenade ainsi que la pulpe des fruits de la passion.

Mettre au frais au moins 12 heures.

Servir dans des bols, verrines ou assiettes creuses.

 

Vous pouvez agrémenter le minestrone d’une boule de glace au gingembre ou vanille.  

 

Le minestrone de fruits peut être réalisé la veille et se conserve jusqu’à 3 jours au frais.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Poulet fermier rôti, basilic et citron vert, farci au riz des Incas

Poulet fermier rôti basilic et citron vert farci au riz des Incas
Poulet fermier rôti basilic et citron vert farci au riz des Incas

 

Au fond de la basse cours  ... ... 

 

Ajoutez une touche en plus et des parfums, au traditionnel poulet rôti du dimanche ! 

Quelques herbes fraîches, du citron vert, du riz des Incas …. Et voilà une recette très facile et qui change !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 1h20 minutes

Four thermostat 180° degrés

 

Ingrédients

 

1 poulet fermier

1 botte d’oignons nouveaux

2 + 1 gousses d’ail

½ citron vert, à défaut un citron jaune

80 gr de quinoa gourmand, (appelé aussi Riz des Incas)

½ bouquet de basilic frais

Huile d’olive

Sel, poivre

Poulet rôti citron vert et basilic farci du riz des Incas
Poulet rôti citron vert et basilic farci du riz des Incas

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Émincer les oignons nouveaux, deux gousses d’ail et le basilic.

Râper le zeste du citron, puis le peler à vif et le couper en petits morceaux. Mélanger le tout et réserver.

 

Cuire le quinoa dans une casserole d’eau salée durant une dizaine de minutes. Lorsque le quinoa est cuit, le rincer sous l’eau froide et le laisser s’égoutter.

 

Pendant ce temps, tailler la troisième gousse d’ail en fines lamelles. Entailler la chair du poulet à plusieurs endroits et y insérer les lamelles d’ail.

Ajouter le mélange oignons, gingembre, ail, basilic au quinoa. Saler, poivrer et bien mélanger. Farcir le poulet avec cette farce en tassant bien. Ficeler le poulet et le déposer dans un plat allant au four. L’arroser d’huile d’olive et verser 10 cl d’eau au fond du plat.

 

Cuire durant 1h20, four thermostat 180° degrés. Arroser le poulet durant la cuisson.

Le retourner à mi-cuisson.

Lorsque le poulet est cuit, le laisser reposer 5 minutes avant de le découper.

Découper la volaille en morceaux et servir la farce à part. 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Shortbreads à l'Earl Grey Mandarin pour Charlie

Shortbreads à l'Earl Grey Mandarin pour Charlie
Shortbreads à l'Earl Grey Mandarin pour Charlie

 

Votez vos thés, avec les P'tits Chefs  ... ... 

 

Les recettes se partagent, s’échangent, se révisent et donnent naissance à des déclinaisons gourmandes.  

Cette recette a vu le jour autour d’un café avec « Petit-Cerf ». 

Merci « Petit-Cerf » pour tes suggestions et recommandations :)

 

J’utilise ici le thé Earl Grey Mandarin de chez Dammann Frères, mélange délicat de thé vert et thé noir qui apporte une saveur subtile aux biscuits.

 

Une recette ludique ou les p’tits Chefs trouveront une place autour du fourneau.  

 

Pour  une quinzaine de shortbreads  

Temps de préparation : 15 minutes

Repos : 1 heure

Temps de cuisson : 15 à 20 minutes à 180° degrés

 

Ingrédients

 

180 gr de farine type T55

150 gr de beurre demi-sel, mou

55 gr de sucre glace

2 c.a.c. rase de thé Earl Grey Mandarin de chez Dammann Frères

Shortbread à l'Earl Grey Mandarin
Shortbread à l'Earl Grey Mandarin

 

Préparation

 

Humidifier légèrement le thé avec un petit peu d’eau bouillante (2 à 3 c.a.s.). Réserver.

 

Dans un saladier, mettre le beurre mou et le crémer à l’aide d’un fouet électrique jusqu’à ce qu’il devienne mousseux. Ajouter petit à petit le sucre glace et continuer à battre jusqu’à ce que le mélange blanchisse (2 minutes environ).

Incorporer alors la farine petit à petit puis le thé Earl Grey Mandarin préalablement égoutté afin d’obtenir une pâte homogène.

Pétrir la pâte à la main et étaler le pâton obtenu, entre deux feuilles de papier cuisson, d’une épaisseur de  ½ cm environ.

Réserver au frigo durant 1 heure 

A la portée de nos p'tits Chef en herbe !
A la portée de nos p'tits Chef en herbe !

 

A l’aide d’un emporte-pièce, cercler les shortbreads et les déposer sur une feuille de papier cuisson. A la portée de nos p'tits Chef en herbe :)

Avec un cure-dents en bois, faire des petits trous réguliers à la surface.

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés. Enfourner et cuire durant 15 à 20 minutes en surveillant la coloration.

Sortir du four et laisser tiédir sur une grille.

 

Les shortbreads se conservent 10 jours dans une boîte métallique. Les miens n’ont pas survécu plus de 2 jours …. Et les vôtres ?  

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Coulant chocolat aux noisettes façon brownie

Coulant chocolat aux noisettes façon brownie
Coulant chocolat aux noisettes façon brownie

 

Gourmand de gourmandises  ... ... 

 

Le crime de la gourmandise !!!

 

Derrière ce gâteau au chocolat se cache une double gourmandise !

Une couche croustillante qui se fendille, un cœur moelleux et fondant avec le

croquant des noisettes.

 

Pour 6 à 8 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes

Moule de 15 x 15 cm 

 

Ingrédients

 

220 gr de sucre en poudre

120 gr de beurre fondu

2 œufs à température

55 gr de farine type T55

45 gr de farine de grand épeautre (à défaut de la farine T55)

40 gr de poudre de cacao + un peu

70 gr de chocolat noir concassé

35 gr de noisettes 

1 pincée d’extrait de vanille en poudre

Coulant chocolat aux noisettes façon brownie
Coulant chocolat aux noisettes façon brownie

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 175° degrés.

 

Beurrer et fariner le moule de préférence 15 cm x 15 cm.

Dans un saladier, mélanger le beurre fondu et le sucre. Ajouter la vanille, puis les œufs un à un en mélangeant.

 

Dans un petit bol, mélanger les deux farines et la poudre de cacao. Ajouter progressivement au mélange beurre/sucre et bien mélanger.

Ajouter le chocolat concassé, puis les noisettes. Mélanger.

 

Verser la pâte dans le moule et cuire durant 40 minutes. Vérifier la cuisson avec une lame de couteau. Le cœur du gâteau doit être légèrement fondant, aussi ne pas trop le cuire.

 

Laisser refroidir une 30 aine de minutes avant de le démouler et le laisser refroidir complètement avant de le découper. 

    

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Asperges blanches, mousseline légère façon guacamole ... ...

Asperges blanches, mousseline légère façon guacamole
Asperges blanches, mousseline légère façon guacamole

 

Tutti verdi   ... ... 

 

Rapide, léger et une merveille de simplicité !

Voici un antipasti de saison et plein de peps !

Le goût délicat des asperges blanches se marie à merveille avec cette mousseline légère façon guacamole.

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 15 minutes

 

Ingrédients

 

1 botte d’asperges blanches, à défaut des vertes

1 avocat mûr

1 jus de citron vert

1 échalote

1 c.a.s. de crème fraîche épaisse

1 blanc d’œuf

1 c.a.s. rase de moutarde à l’ancienne

Sel, poivre du moulin

Retour du marché
Retour du marché

 

Préparation

 

Peler les asperges. Les cuire dans une grande casserole d’eau salée durant ¼ heure environ. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau. Les égoutter et réserver.

 

Pendant ce temps, battre le blanc d’œuf en neige très ferme. Réserver.

Dans un bol, mettre la chair de l’avocat, le jus de citron, la moutarde à l’ancienne et la crème fraîche. Mixer le tout avec un mixer plongeant, à défaut, écraser à la fourchette jusqu’à obtenir une purée fine.

Ajouter l’échalote émincée finement, saler, poivrer, selon votre goût. Ajouter enfin le blanc d’œuf battu et mélanger délicatement.

 

Réserver au frais.

Servir avec les asperges à température avec la sauce à part.

 

Note : Ne pas préparer la mousseline trop à l’avance afin d’éviter que le blanc d’œuf ne retombe en eau.

Vous pouvez préparer le guacamole à l’avance et ajouter le blanc d’œuf battu en neige 1 à 2 heures avant de servir. 

    

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

LE croustillant aux fruits rouges ... ....

Croustillant aux fruits rouges
Croustillant aux fruits rouges

 

Gourmand de gourmandises   ... ... 

 

Vous allez adorer !  Une tuerie sans pareille !

Une feuille de brick croquante, une crème fouettée onctueuse, des fruits rouges légèrement acidulés …

Voici LE croustillant !

 

A vous de jouer et épater vos invités !   

 

Pour 4 croustillants

Temps de préparation : 20 mn

Temps de cuisson : 5 à 8 minutes à 180° degrés

 

Ingrédients

 

1 rouleau de feuilles de brick

75 gr de beurre fondu

50 gr de noix concassées

 

100 gr de crème fraîche épaisse

80 gr de mascarpone

15 gr de sucre glace

 

120 gr de fruits rouges (myrtilles et framboises du Clos pour moi)

 

40 gr de sucre en poudre

 

Tarte fine aux courgettes et oignons
Tarte fine aux courgettes et oignons

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Faites fondre le beurre – Tailler les feuilles de brick en carrés de 12 cm – Sur une feuille de papier sulfurisé, mettre un carré de feuille de brick, l’enduire de beurre fondu à l’aide d’un pinceau, recouvrir d’un deuxième carré de feuille de brick et l’enduire de beurre. Poser une troisième feuille de brick par-dessus, et l’enduire également de beurre. Parsemer de noix concassées par-dessus.

 

Procéder de la même manière pour les autres carrés de feuilles de brick de façon à obtenir 3 carrés de trois feuilles chacun pour chaque croustillant (soit 12 carrés en tout pour 4 croustillants).

Cuire les carrés durant 5 à 8 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés dessus.

Réserver.

 

Croustillant aux fruits rouges
Croustillant aux fruits rouges

Dans une casserole, mettre les myrtilles, les framboises et le sucre en poudre. Faites cuire à feu doux pendant 8 à 10 minutes. Poursuivre la cuisson jusqu’à obtenir un coulis sirupeux et des fruits compotés. Sortir du feu et laisser refroidir - Réserver.

 

Dans un bol, mettre le mascarpone et la crème épaisse. Fouetter durant 3 minutes puis ajouter le sucre glace petit à petit. Lorsque la crème est bien ferme, la réserver au frigo.

 

Au moment de servir, déposer un carré de feuille de brick, recouvrir de crème fouettée, puis de coulis de fruits rouges à température ambiante ou froid. Monter  ainsi avec un deuxième carré de feuille de brick / crème / coulis et surmonter du troisième carré de feuille de brick aux noix.

 

Servir rapidement.

 

Index des recettes       Index des recettes en photo 

 

0 commentaires

Tarte aux courgettes et oignons ... ....

Tarte fine aux courgettes et oignons
Tarte fine aux courgettes et oignons

 

Tranche de cake, qu'est ce que tu es tarte (version salée)   ... ... 

 

Au Clos rien, ne se perd !!.

 

Avec quelques restes, une touche d’improvisation, voici une tarte fine de dernière minute réalisée avec les restes du frigo.

 

Toute simple, sans prétention mais délicieuse comme je les aime.

 

Pour 1 moule à tarte de 25 cm de diamètre 

Temps de préparation : 20 minutes 

Temps de cuisson : 45 minutes

Four thermostat : 180° degrés

 

Ingrédients

 

1 pâte feuilletée

1 belle courgette du potager

2 oeufs

1 oignon doux

Quelques brins de persil

4 à 5 c.a.s de lait entier de préférence

1 c.a.s d'huile d'olive

Sel, poivre du moulin

 

Tarte fine aux courgettes et oignons
Tarte fine aux courgettes et oignons

 

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Étaler la pâte et garnir le moule à tarte. Piquer le fond de la tarte avec une fourchette et réserver.

 

Pendant ce temps, couper la courgette en petits morceaux et la faire revenir à feu doux dans une poêle avec l’huile (5 à 10 minutes, jusqu’à légère coloration). Saler et poivrer selon votre goût et réserver.

 

Dans un saladier, casser les œufs, ajouter le lait, le persil émincé et battre quelques instants. Ajouter les courgettes. Réserver.

Émincer l’oignon en demi-rondelles fines. Disposer les rondelles au fond du moule à tarte.

Verser l’appareil dessus et cuire à four thermostat 180° degrés durant 40 à 45 minutes environ.

 

Déguster tiède avec un rosé.

 

Note : 

 

Donnez des couleurs à votre tarte et utilisez des oignons rouges :) merci Alix ! 

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Oeuf à la coque, pour les p'tits et les grands ... ....

Oeuf à la coque, mousse chocolat blanc et passion
Oeuf à la coque, mousse chocolat blanc et passion

 

P'tits Chefs   ... ... 

 

Et si cette année vous faisiez vous-même vos œufs en chocolat ?

 

Celui que je vous propose aujourd’hui est à la portée des p’tits et des grands ! Pas besoin de thermomètre, ni d’ustensiles sophistiqués pour créer vous-même de magnifiques œufs cocotte en chocolat !

 

Un résultat plutôt sympa, un visuel étonnant et .... "délicieusement gourmand" !  

 

 

Pour  4 à 5 œufs  

Temps de préparation : 20 minutes

Repos : 3 heures 

 

Ingrédients pour la mousse au chocolat blanc 

 

160 gr de chocolat blanc

80 gr de crème fraîche liquide très froide

1 blanc d’œuf

1 c.a.c. de sucre glace

 

Coulis fruit de la passion à défaut un coulis d’abricot, une confiture d’abricot

 

Ingrédients pour les coques en chocolat 

 

4 à 5  petits ballons

150 gr à 200 gr de chocolat noir 

 

Préparation des coques en chocolat

 

Laver les ballons et bien les sécher. Les gonfler à la taille d’un gros œuf.

Faire fondre le chocolat noir au bain-marie. A l’aide d’un pinceau, recouvrir le ballon de chocolat aux ¾. Donner une épaisseur d’ ½ cm (Voir photo).

 

Déposer les œufs sur une feuille de papier cuisson et réserver au frais durant 2 heures.

Lorsque les coques sont dures, inciser doucement les ballons et les retirer délicatement sans casser la coque en chocolat (voir photo) -

 

Réserver les coques en chocolat au frais. 

 

Mousse au chocolat blanc
Mousse au chocolat blanc

 

Préparation de la mousse au chocolat 

 

Battre le blanc d’œuf en neige. Lorsqu'il est ferme, ajouter le sucre glace et continuer à battre durant 30 secondes. Réserver.

Battre la crème fraîche en chantilly bien ferme. Réserver au frigo.

Dans un saladier, faire fondre au bain-marie le chocolat blanc. Lorsque ce dernier est bien fondu, le retirer du bain-marie. Continuer à le remuer pour le faire refroidir durant 3 minutes. Puis ajouter petit à petit la chantilly au chocolat blanc et mélanger délicatement. Ajouter ensuite le blanc d’œuf en neige en plusieurs fois. Mélanger délicatement. 

 

Garnir les coques en chocolat de mousse au chocolat blanc.

Avec une cuillère à café, faire un petit puits au centre et déposer 1 c.a.c de coulis de passion.

Mettre au frais pendant 1 heure avant de déguster.

    

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Couronne croustillante au pesto et roquette  ... ...

Couronne croustillante au pesto et roquette
Couronne croustillante au pesto et roquette

 

Tapas, c'est peu dire mais j't'aime comme un fou   ... ... 

 

Simplissime et irrésistible !

Cette couronne croustillante au pesto fera son effet à l’apéro et vos invités en redemanderont !

Une pâte feuilletée bien croustillante, généreusement agrémentée de pesto vert et de roquette. Voici un duo gagnant ! 

 

Pour 1 couronne pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 15 mn

Temps de cuisson : 30 minutes – four thermostat 180° degrés

 

Ingrédients

 

1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre

2 à 3 c.a.s. de pesto vert

Quelques feuilles de roquette

1 blanc d’œuf pour la dorure

Zaatar, à défaut des herbes de Provence.

 

 Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

1 - Étaler la pâte feuilletée.

2 - Sur une moitié de la pâte, étaler une couche de pesto vert.

 3 - Déposer quelques feuilles de roquette. 

 4 - Rouler la pâte feuilletée jusqu’à sa moitié pour former un boudin.



 

5 – Sur la deuxième partie de la pâte, tailler des bandes de 2 cm de largeur environ.   

 

6 – Sans les détacher, vriller chaque bande de pâte et les déposer sur le boudin. Si les bandes de pâtes sont trop longues, les couper.

 


 

7 – Joindre les deux bouts du boudin afin de former une couronne.

 

8 – Badigeonner de blanc d’œuf à l’aide d’un pinceau et parsemer de zaatar.

 

9 – Cuire 30 minutes environ au four - thermostat 180° degrés.


 

10 – Sortir du four lorsque la couronne est bien dorée et la laisser tiédir avant de la découper en tronçons.

 

 

 

Index des recettes           Index des recettes en photo

 

 

 

0 commentaires

Pavé de cabillaud en croûte de chorizo  ... ...

Pavé de cabillaud en croûte de chorizo
Pavé de cabillaud en croûte de chorizo

 

Cuisine banche   ... ... 

 

Une recette qui se prépare en 10 minutes, qui est inratable et qui déchire grave !

Le mariage entre chorizo, parmesan et cabillaud est "sublimissime". Un crumble croustillant avec une pointe pimentée pour un cabillaud moelleux à cœur.

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 10 mn

Temps de cuisson : 20 minutes

Four thermostat 190° degrés

 

Ingrédients

 

4 pavés de cabillaud un peu épais

120 gr de chorizo fort de préférence

50 gr de parmesan râpé

50 gr de chapelure

70 gr de beurre mou

Sel, poivre du moulin

  

Pavé de cabillaud en croûte de chorizo
Pavé de cabillaud en croûte de chorizo

Préparation

  

Préparer le crumble.

Hacher très finement le chorizo. Le mélanger avec la chapelure et le parmesan. Ajouter le beurre mou et mélanger avec les doigts le tout jusqu’à obtenir une pâte légèrement granuleuse.

Mettre la pâte à crumble entre deux feuilles de papier cuisson.

L’étaler avec un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de ½ à ¾ cm. Réserver.

 

Dans un plat allant au four, déposer les pavés de cabillaud. Saler et poivrer légèrement chaque pavé. Recouvrir chaque pavé de cabillaud avec une couche de crumble. Mettre au frigo.

Préchauffer le four thermostat 190° degrés.

 

Cuire au four durant 20 minutes jusqu’à ce que le crumble soit croustillant.

Vérifier la cuisson du cabillaud, si besoin poursuivre la cuisson quelques minutes supplémentaires.

Servir bien chaud avec un riz blanc ou des courgettes croquantes.

 

Note :

Pour gagner du temps, préparez la pâte à crumble la veille et gardez-la au frigo. L’assemblage du plat vous prendra 3 minutes !  

 

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Quand le petit épeautre se la joue façon risotto ... ...

Petit épeautre façon risotto aux Saint-Jacques
Petit épeautre façon risotto aux Saint-Jacques

 

Cuisine banche   ... ... 

 

Laissons de côté le traditionnel risotto et partons à l’aventure avec un mariage de saveurs :

Petit épeautre, Saint-Jacques, courgettes. 

 

En utilisant la méthode du risotto italien, on obtient un épeautre gorgé de saveurs, une courgette qui apporte un croquant et la Saint-Jacques qui vient sublimer le tout !

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 50 minutes

 

Ingrédients

 

250 gr de petit épeautre

1 petit oignon

1 + 1 c.a.s d’huile d’olive

1.5 litre de bouillon de légumes

40 gr de beurre

1 gousse d’ail

50 gr de parmesan râpé

1 petite courgette

500 gr de Saint-Jacques

Sel, poivre du moulin 

  

Petit épeautre façon risotto aux Saint-Jacques
Petit épeautre façon risotto aux Saint-Jacques

Préparation

  

Dans un faitout, faire revenir l’oignon finement émincé avec 1 c.a.s. d’huile d’olive, durant 2 minutes (sans coloration). Ajouter l’épeautre, laisser torréfier 1 minute à sec. Ajouter le vin blanc et laisser-le s’évaporer.

 

Ajouter ensuite le bouillon jusqu’à 1 cm au-dessus de l’épeautre et laisser cuire 40 minutes à petit frémissement à demi couvert.

 

Pendant ce temps, couper la courgette en demi-rondelles et la faire revenir dans une poêle avec 1 c.a.s d’huile d’olive pendant 5 minutes. Ajouter l’ail émincé et poursuivre la cuisson durant 3 minutes. Réserver. Les courgettes doivent rester légèrement croquantes.

 

Dans la même poêle sans matière grasse, faire revenir les Saint-Jacques à feu vif durant 3 à 4 minutes selon la grosseur. Réserver.

 

Lorsque l’épeautre est cuit, l’égoutter. Remettre l’épeautre dans le faitout, ajouter le beurre et bien remuer afin d’enrober l’épeautre. Ajouter les courgettes, le parmesan et les Saint-Jacques. Mélanger délicatement, saler, poivrer selon votre goût. 

 

Servir aussitôt. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Incontournable ... .... le sablé Breton

Sablés Breton, chantilly mascarpone et fraises
Sablés Breton, chantilly mascarpone et fraises

 

Tout ce qui est p'tit n'est que gourmandises   ... ... 

 

Rien de tel qu’un sablé Breton pour combler un p’tit creux de 16 heures ou terminer un repas en gourmandises.

Facile à faire et déclinable selon vos envies …. Citron, orange, voire même chocolat … avec une chantilly au mascarpone et quelques fraises … humm !  

 

Pour 8 à 10 sablés Bretons

Temps de préparation : 15 minutes

Repos : 2 heures

Temps de cuisson : 15 minutes

Cercle à pâtisseries 

 

Ingrédients

 

2 jaunes d’œuf

100 g de sucre

½ c.a.c de vanille en poudre

120 g de beurre demi-sel, mou

160 g de farine

1 sachet de levure chimique

 

Au choix pour la saveur :

Zeste râpé d’un citron ou d'une orange

40 gr de copeaux de chocolat

  

Sablés Breton
Sablés Breton

Préparation

 

Dans le bol, battre avec un fouet électrique les jaunes d’œuf et le sucre. Lorsque le mélange devient crémeux, ajouter le beurre mou petit à petit, tout en continuant à battre.

 

Ajouter petit à petit la farine, la vanille, la levure et votre choix de saveur. Mélanger à l’aide d’une spatule en bois. La pâte va être un peu « farineuse ». Finir de pétrir la pâte avec la main pour obtenir une boule compacte qui se détache des parois du bol.

 

Mettre la boule de pâte entre deux feuilles de cuisson et l’étaler à l’aide d’un rouleau sur une épaisseur régulière d’environ 5mm.

Beurrer les cercles à pâtisserie et cercler les disques de pâte. Recouvrir les cercles d’une feuille de cuisson afin qu’ils ne sèchent pas et mettre au frais pendant 2 heures.

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Ôter la feuille de cuisson, laisser les cercles et cuire pendant environ 15 minutes.

Laisser refroidir puis retirer délicatement chaque cercle.

Déguster froid. 

 

Agrémenter vos sablés Breton d'une crème chantilly à la mascarpone, quelques fraises et voilà un dessert sans pareil. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Gratin de Mezzi Rigatoni aux cèpes et au parmesan ... ....

Gratin de Mezzi Rigatoni aux cèpes et au parmesan
Gratin de Mezzi Rigatoni aux cèpes et au parmesan

 

Cuisine de voyage, cuisine de partage   ... ... 

 

S’il y a bien un plat avec lequel la créativité peut s’exprimer, c’est bien les pâtes ! On peut les cuisiner à toutes les sauces, en salade, en plat, en garniture …

 

Voici un gratin de Mezzi Rigatoni aux cèpes et au parmesan.

Les Mezzi Rigatoni viennent de la région méridionale de la Campanie. On peut les comparer à des pennes légèrement plus grosses et plus petites.

 

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 5 + 20 minutes

 

Ingrédients

 

400 gr de Mezzi Rigatoni

180 gr de concassée de tomates

40 gr de cèpes séchés

130 gr de champignons de Paris frais

3 c.a.s. d’huile d’olive

Sel, poivre du moulin

60 gr de parmesan

Beurre  

  

Gratin de Mezzi Rigatoni
Gratin de Mezzi Rigatoni

Préparation

 

La veille –

Dans un petit bol, mettre les cèpes et les recouvrir d’eau afin de les réhydrater. Réserver.

 

Le lendemain –

Laver et émincer finement les champignons de Paris. Les faire revenir dans un petit faitout avec 2 c.a.s. d’huile durant 3 minutes. Ajouter les cèpes avec leur jus. Laisser mijoter 2 minutes supplémentaires.

Ajouter la concassée de tomates, saler, poivrer selon votre goût et laisser cuire, à couvert, à feu doux durant 5 minutes.

Mixer grossièrement (il doit rester des morceaux) et réserver.

 

Préchauffer le four thermostat 160° degrés.

 

Dans une grande casserole d’eau bouillante salée, faire cuire les Mezzi Rigatoni durant 5 minutes. Les égoutter et réserver.

 

Beurrer un plat à gratin et parsemer le fond de parmesan. Disposer les Mezzi Rigatoni debout, les uns à côté des autres, dans le plat à gratin. (Voir photo).

Verser la compotée de cèpes dessus. La faire pénétrer dans les Mezzi Rigatoni à l’aide d’une cuillère. Parsemer de parmesan et cuire 30 minutes au four thermostat 160° degrés.

 

Servir chaud avec une salade en accompagnement. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Galette XXL ou le Broyer du Poitou ... ....

Broyer du Poitou
Broyer du Poitou

 

Tout ce qui est p'tit n'est que gourmandises   ... ... 

 

Rien de plus convivial que de partager une galette XXL !

 

Le Broyer du Poitou est une spécialité de la région Poitevine, tout le monde sait cela.

Galette croustillante avec ce léger goût de beurre salé et hyper facile à faire !

 

La tradition veut que l’on casse la galette en donnant un coup de poing dessus et chacun en grignote un bout.

 

Pour 1 grande galette ou une 20 aine de petites galettes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes

Four thermostat : 180° degrés  

 

Ingrédients

 

125 gr de beurre salé de Bretagne, mou

125 gr de sucre en poudre

250 gr de farine

1 œuf à température

1 jaune œuf pour la dorure

1 c.a.s. de Cachaça, à défaut de rhum, à défaut de la fleur d’oranger

  

Broyer du Poitou
Broyer du Poitou

Préparation

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

 

Dans une jatte, mettre le sucre et le beurre mou. Mélanger à l’aide d’une spatule.

Ajouter la farine petit à petit. Pétrir légèrement à la main jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Ajouter l’œuf entier, battu, mélanger.

Ajouter la Cachaça, mélanger.

Vous obtiendrez une pâte souple et homogène.

 

Fariner légèrement le plan de travail et étaler la pâte sur 1 cm d’épaisseur à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.  

Avec un emporte-pièce, former deux grandes galettes ou plusieurs petites et les déposer sur une feuille de papier cuisson. A l’aide d’une fourchette, faire des quadrillages sur le dessus de la pâte et dorer avec le jaune d’œuf.

 

Cuire une 20 aine de minutes, four thermostat 180° degrés. 

Laisser refroidir avant de déguster.

 

Note : 

 

Ces galettes se conservent bien plusieurs jours dans une boîte en métal.

Comme toutes les pâtes à biscuits, ne la travaillez pas trop longtemps, il faut éviter de chauffer le beurre.

Vous pouvez la préparer à l’avance et congeler les galettes crues. Il faudra les laisser décongeler une bonne heure au frigo avant de les cuire. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

0 commentaires

Cocotte de petit épeautre et saucisse de Morteau  ... ....

Cocotte de petit épeautre et saucisse de Morteau
Cocotte de petit épeautre et saucisse de Morteau

 

Au fond de la basse-cour  ... ... 

 

L’épeautre, une céréale pleine de ressources et que l’on apprécie de voir dans nos assiettes.

Une céréale à tout faire et à redécouvrir ! On la trouve dans le pain, dans nos gâteaux (gâteau aux pommes et flocons d'épeautre), en salade ….

 

La voici aujourd’hui en cocotte aux côtés de l’incontournable saucisse de Morteau. 

 

Pour 4 à 6 personnes

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes   

 

Ingrédients

 

250 gr de grains de petit épeautre

1 saucisse de Morteau

1 petit oignon

1 gousse d’ail

1 petite carotte

2 c.a.s. d’huile d’olive

200 gr de concassée de tomate

Sel, poivre du moulin 

 

Cocotte d'épeautre et saucisse de Morteau
Cocotte d'épeautre et saucisse de Morteau

Préparation

 

Peler la carotte et la couper en rondelles de taille moyenne. Réserver.

 

Dans une cocotte, faire revenir l’oignon émincé dans l’huile d’olive, à feu doux durant 3 minutes environ.

Ajouter la concassée de tomate, les carottes, la gousse d’ail et laisser revenir 2 à 3 minutes. Saler, poivrer.

 

Ajouter le petit épeautre, la saucisse de Morteau.

Ajouter de l’eau jusqu’à hauteur, la saucisse de Morteau doit être quasi immergée. Porter à petite ébullition, et laisser cuire pendant 40 minutes à demi couvert.

 

Au bout de 40 minutes, vérifier la cuisson du petit épeautre, rectifier l’assaisonnement selon votre goût.

Au moment de servir, couper la saucisse de Morteau en grosses rondelles et servir bien chaud.

 

Note : Vous pouvez préparer la cocotte à l’avance et la réchauffer au moment de servir. 

   

Index des recettes       Index des recettes en photo

 

2 commentaires

Apéro chic entre ami(e)s en 45 minutes ... ....

Plateau canapés chic entre ami(e)s
Plateau canapés chic entre ami(e)s

 

Tapas, c'est peu dire, mais j't'aime comme un fou   ... ... 

 

Dans certaines occasions, on a parfois besoin de sortir des sentiers battus et innover pour immortaliser un moment unique :)  

Pas question de laisser les chips et olives prendre le pouvoir !

Aiguisons le grignotage et donnons un clin d’œil chic, sans toutefois passer des heures interminables en cuisine, avec quelques petites bouchées soignées !

 

Voici quelques idées à revisiter et accommoder selon votre goût et créativité :  

 

· Galets de pomme de terre, saumon fumé aux 5 baies, crème à l’aneth et caviar rouge

· Gougères, guacamole, roquette et viande de grison séchée

· Foie gras façon gravlax et chutney de figues au balsamique

· Écrevisses, crème tomatée à l’ail et piment d’Espelette, truffe du Lot

· Mini blinis, waouh et œufs de saumon

 

J’ai préparé mes garnitures la veille (guacamole, chutney, crème tomatée, pommes de terre, … ).

Le montage des toasts a été fait 45 mn avant l’arrivée des convives.

Comme je n’avais pas suffisamment de temps pour réaliser mes blinis et gougères, je les ai achetés au rayon « Gourmet-alimentation ».   

 

 

Galets de pomme de terre, saumon fumé aux 5 biaes, crème à l'aneth et caviar rouge
Galets de pomme de terre, saumon fumé aux 5 biaes, crème à l'aneth et caviar rouge

Galets de pomme de terre, saumon fumé aux 5 baies, crème à l'aneth et caviar rouge

 

1 à 2 pommes de terre, saumon fumé aux 5 baies ou nature, 100 gr de crème fraîche épaisse, 2 brins d’aneth, œufs de saumon, sel, poivre.

 

Réalisation :

 

La veille, cuire les pommes de terre à l'eau ou à la vapeur. Elles doivent rester fermes mais cuites à cœur. Réserver au frais sans les peler.

Le lendemain, dans un petit bol, mettre la crème fraîche, l’aneth émincé finement, 1 c.a.s d’œufs de saumon. Saler légèrement, poivrer et mélanger le tout. Réserver au frais.

Découper des rondelles d’épaisseur moyenne. Déposer dessus une c.a.c. de crème à l’aneth, une tranche de saumon fumé et 1 c.a.c d’œufs de saumon sur le dessus. Réserver au frais jusqu’au moment de servir.

 

Gougères, guacamole, roquette et viande de grison séchée
Gougères, guacamole, roquette et viande de grison séchée

Gougères, guacamole, roquette et viande de grison séchée

  

15 à 20 mini gougères, de la ricotta façon guacamole (recette ici), quelques feuilles de roquette, noix de bœuf séchée, à défaut de la viande des Grisons séchée.

 

Réalisation :

 

Couper les gougères en deux, les garnir de ricotta, déposer quelques feuilles de roquette par-dessus. Plier en deux une tranche de noix de bœuf et la poser par-dessus. Couvrir avec le chapeau de la gougère. Réserver au frais. 

 

Ecrevisses, crème tomatée à l'ail et piment d'Espelette, truffe du Lot
Ecrevisses, crème tomatée à l'ail et piment d'Espelette, truffe du Lot

Écrevisses, crème tomatée à l'ail et piment d'Espelette, truffe du Lot

 

Quelques écrevisses cuites et décortiquées, une dizaine de mini blinis, 1 c.a.s de crème fraîche épaisse, 2 c.a.s de sauce tomate un peu épaisse, 1 petite gousse d’ail émincée très finement, 1 pincée de piment d’Espelette (facultatif), une truffe du Lot (facultatif).

 

Réalisation :

 

Dans un petit bol, mélanger la sauce tomate, la crème fraîche, la gousse d’ail émincée très finement, le piment d’Espelette.

Sur chaque blini, déposer une c.a.c. de crème tomatée, déposer dessus 1 à 2 écrevisses selon la grosseur et une rondelle fine de truffe. Réserver jusqu’au moment de servir.   

 

Foie gras façon gravlax et chutney de figues au balsamique
Foie gras façon gravlax et chutney de figues au balsamique

Foie gras façon gravlax et chutney de figues au balsamique

 

½ pot de confiture de figue du Clos, 4 à 5 c.a.s. de vinaigre balsamique, un foie gras façon gravlax (recette ici) ou tout autre foie gras de votre choix, gros sel.

 

Réalisation :

 

Dans une poêle, faire chauffer 3 à 4 cuillères à soupe de confiture de figue du Clos. Dès la première ébullition, ajouter 4 à 5 c.a.s. de vinaigre balsamique, mélanger et poursuivre la cuisson durant 4 à 5 minutes jusqu’à obtenir une consistance sirupeuse. Laisser refroidir le chutney et le réserver au frais jusqu’à son utilisation.

Sur des toasts de pain légèrement grillés, déposer un peu de chutney de figues, une tranche fine de gravlax de foie gras. Ajouter une touche de gros sel et réserver au frais jusqu’au moment de servir.  

 

Mini blinis, wahoo et oeufs de saumon
Mini blinis, wahoo et oeufs de saumon

Mini blinis, wahoo et oeufs de saumon 

 

Une dizaine de mini blinis, quelques tranches de wahoo ou tout autre poisson (truite fumée…), 2 c.a.s de crème fraîche épaisse, 2 brins d’aneth, œufs de saumon, sel, poivre.

 

Réalisation :

 

Dans un petit bol, mettre la crème fraîche, l’aneth émincé finement. Saler légèrement, poivrer et mélanger le tout. Réserver au frais.

Sur chaque blini, déposer 1 c.a.c. de crème, surmonter d’une tranche de wahoo et d’une c.a.c d’œufs de saumon. Réserver au frais jusqu’au moment de servir. 

 

 

Index des recettes         Index des recettes en photo 

 

0 commentaires