Tarte fine Morteau et œuf poché 

Tarte fine Morteau, œuf poché
Tarte fine Morteau, œuf poché


Tranche de cake, qu'est-ce que tu es tarte ... ... (version salée) 

 

La saucisse Morteau a cette saveur fumée que j'adore.  Il y a quelque temps je vous ai proposé la saucisse Morteau en brioché roulé, aujourd'hui voici une autre façon de la préparer.

Façon tarte fine avec un œuf poché.  

Idéale pour un brunch, vous en redemanderez !  

 

Pour 2 à 3 tartes fines 

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes + 10 minutes + 30 minutes

Four thermostat : 180° degrés

 

Ingrédients

 

1 rouleau de pâte feuilletée

1 saucisse Morteau crue

1 poireau

Sel, poivre du moulin

2 c.a.s. d’huile d’olive

1 gousse d’ail

2 ou 3 œufs

2 c.a.s de vinaigre

 

Préparation

 

Faire cuire la saucisse Morteau durant 30 minutes à l’eau frémissante. L’égoutter, puis la peler. Réserver.

 

Préchauffer le four thermostat 180° degrés.

Couper le poireau en deux dans le sens de la longueur et l’émincer finement. Émincer finement la gousse d’ail. Faire revenir dans une poêle avec l’huile d’olive le poireau et l’ail à feu doux durant une dizaine de minutes. Réserver.

 

Couper des fines rondelles de saucisse Morteau. Découper deux disques de pâte feuilletée (15 cm de diam. pour moi). Déposer dessus une fine couche de poireaux puis les rondelles de Morteau en rosace sans en mettre au centre.

Mettre au four thermostat 180° degrés durant 30 minutes.

 

Au bout de 20 minutes préparer les œufs pochés – Faire chauffer une casserole d’eau avec le vinaigre.

Dans un petit bol casser un œuf. Lorsque l’eau frémit, la faire tourner avec une spatule et verser délicatement l’œuf d’un seul coup. Le blanc va entourer le jaune. Laisser cuire 3 minutes à petit frémissement. A l’aide d’une écumoire, récupérer l’œuf et le déposer délicatement sur un torchon – Procéder à l’identique pour les autres œufs.

 

Lorsque les tartes sont cuites, déposer l’œuf poché dessus et déguster.    

 

Index des recettes 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0