La Figue ... ... 

La figue
La figue

 Tutti frutti ... ... que du fruit ! 

 

Blanche, jaune, violette ou noire, il en existe plus d'une trentaine de variétés identifiées. 

Certains figuiers sont bifières, c'est à dire qu'ils produisent des fruits deux fois par ans.

Les figues de fleurs fin juin, début juillet et les figues d'automne, plus sucrées. 

 

Dans les figues violettes et violette, on notera la violette de Sollies, ma préférée !  Sa peau est violet foncé, sa chair grenat et elle est très parfumées. C'est l'une des variété la plus répandue, facile à cuisiner, superbe pour les confitures :):):. Son classement en AOC est en cours.

 

La figue noire de Caromb, du Vaucluse est de forme allongée, son épiderme est violacé, sa chair rouge, tendre et sucrée.

 

La figue Dauphine ou boule d'or du Var. On les compte parmi les plus grosse figues fleurs.

 

La pastillère, de Toulouse !!! Sa peau est veloutée, bleu vif. C'est l'une des plus précoces des figues d'automne. 

 

La bellonne, du pays niçois. Sa peau est violet foncé, presque noire, Très fragile on ne la transporte quasiment pas et est consommé sur place.

 

La col de dame noire du Roussillon, en forme de poire et à la pulpe rouge, elle a une saveur très sucrée. Idéale pour la confiture et les figues séchées. 

 

Les figues blanches et jaunes, sont plus délicates et leur consommation est plutôt locale. On les trouve essentiellement sur les marché locaux ou dans les jardins. 

 

La marseillaise ou couille du pape, originaire du Var, sa chair très recherchée est framboise. C'est une figue de fin de saison. De petite taille elle est très riche en sucre.

 

La dalmatie, vert clair elle est de forme allongée et a une chair rouge vif. 

 

Il reste les figues de Turquie qui envahit nos marchés et son prix est bien moins élevé. Ces figues sont malheureusement cueillies avant maturité et sont très rarement bonnes. Restons attachés à notre terroir :):): 

 

 

Retour à l'index des recettes

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0