Quoi de 9 sur les primeurs 2014 à Bordeaux ... .... 

Bordeaux primeurs 2014
Bordeaux primeurs 2014

 

La gourmandise du vin ... ...  

 

Direction Bordeaux et son vignoble pour un clin d’œil sur les primeurs 2014. 

Il est temps de jeter un œil sur les Bordeaux primeurs 2014 et voir si ce nouveau millésime viendra côtoyer les vins de la cave du Clos.

 

La première image qui ressort du millésime 2014 sur Bordeaux c’est que nous sommes en présence d’un millésime de qualité. On pourrait l’assimiler à un 2008 plus, et un 2010 moins. 

Les cépages cabernets (franc et sauvignon) ont bien tiré leur épingle du jeu en général et donneront de beaux résultats.

Dans l’ensemble les vins rouges ont une bonne matière enveloppante aux tanins ronds, avec une belle finesse.

Il faudra malgré tout rester prudent et ne pas généraliser.

 

Si certains châteaux ont bien réussi, voire très bien réussi, d’autres ne pourront pas en dire autant. Il ne faut pas oublier que l’été 2014 n’a pas été des plus favorables pour la vigne. Si le beau temps de septembre a bien rattrapé le manque de soleil, la patte du maître de chai aura aussi son mot à dire.  

 

Très bon millésime pour Pauillac

 

Château Pichon Comtesse de Lalande 2014  - J’aime beaucoup le Pichon Comtesse car c’est un Pauillac qui allie à la fois une belle structure tannique avec des tanins ronds et de la finesse.

Le 2014  en est bien représentatif. Un rendez-vous de tanins charnus avec cette longueur en finale très soyeuse. 

 

Château Pichon Longueville Baron 2014 - Le Baron est à l’honneur sur le millésime 2014. Souvent positionné après la Comtesse, il semblerait que cette année il soit au même niveau voire au-dessus. Un de mes coups de cœur pour ce vin puissant, d’une couleur encre de chine.

Un nez de fruit mûr, qui explose en bouche avec des tanins soyeux et puissants. Difficile de recracher.

Tout simplement grandiose !    

 

Très bon résultat à Saint-Julien aussi

  

Château Beychevelle 2014 - J’avais un peu mis de côté Beychevelle mais me voici réconcilié avec ce 2014.

Un cartable d’arômes qui ne laisse pas indifférent, une matière en bouche soyeuse et d’un très bel équilibre.  

 

Château Léoville las Cases - Un Léoville Las Cases égal à lui-même ! On est rarement déçu pour ne pas dire jamais déçu par ce magnifique domaine. Le 2014 offre un vin d’une couleur profonde. Un nez délicat et puissant à la fois. En bouche les tanins ne sont que velours et finesse. 

 

Cap plus au nord, St Estèphe

 

St Estèphe a également très bien tiré son épingle du jeu et on devrait être sur un grand millésime. 

 

Château Cos d´Estournel - Un Cos 2014 qui séduit par ses fruits mûrs, sa bouche soyeuse et opulente. Un vin comme je les aime qui viendra dormir quelques années dans la cave du Clos.  

 

 

Cap sud, Margaux

 

Alter Ego de Palmer 2014 – Si le château Palmer 2014 a donné un très bon résultat il n’en est pas moins pour le second vin de Château, l’Alter Ego de Palmer.

Un  vin souple, fondant sur une palette aromatique très fraîche. Un Margaux que l’on appréciera dans sa jeunesse et permettra d’attendre les crus classés -

On notera au passage que le millésime 2014 est le premier millésime issu de vignes cultivées en biodynamie. 

Plus au Sud, Pessac-Léognan & Graves

 

 

Très grande disparité pour les Pessac

 

Le millésime 2014 apparaît comme un vin agréable, avec dans l’ensemble un certain manque de puissance et de longueur en bouche. Là aussi la patte du maître de chai aura sa valeur ajoutée sur l’élevage. A suivre de très près !  

 

Château Les Carmes Haut-Brion, est sûrement une exception à la règle. Sur un rapport-qualité prix, je dirais qu’il est difficile de le battre.

Un nez pur et subtil de fruits mûrs. Une bouche d’un velours incomparable, délicate et toute en finesse. A mettre en cave sans hésiter. 

 

Direction rive droite de la Dordogne, Pomerol

 

Les Pomerols 2014 seront des vins ronds, et devraient donner un très bon millésime. Belle présence aromatique dans l’ensemble avec une structure agréable en bouche. 

 

Tout comme son voisin, Saint Emilion annonce un très bon millésime.

 

Mon coup de cœur est pour Le Carillon de l´Angélus 2014 – second vin du Château Angélus.

Un Carillon qui carillonne si on peut ainsi dire :) - Une ampleur en bouche surprenante, de la profondeur et de la longueur. Voilà une très belle réussite ! A encaver !

 

Il ne s'agit que d'un survol rapide et d'un premier regard sur ce nouveau millésime - Il faudra suivre tout ça de près et être attentif à l'élevage qui sans aucun doute apportera une valeur ajoutée. 

Ce qui est sûr c'est que 2014 sera encavé au Clos pour le plaisir de les partager dans quelques années avec nos "Drouziens et Drouziennes" !  

 

Index des recettes 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0